Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carabinier du 27e

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 73
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   Jeu 16 Juin - 16:43

Bonjour,
vous trouverez sur le lien suivant mon historique.
Il fait 70 pages un peu long parfois à s'ouvrir. Je suis preneur de toutes critiques et compléments.

http://www.darnault-militaires.info/faitarme/Lg27.pdf

Cordialement.
Jacques salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique T.

avatar

Nombre de messages : 622
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   Jeu 16 Juin - 16:56

Superbe travail !

Félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleon-monuments.eu/
urvoy

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 66
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   Lun 5 Mar - 18:41

Beau travail Carabinier du 27e.
Un point cependant, le 5eme bataillon était toujours bataillon de dépot, qu'il ne quittait pas.
Il recevait les nouveaux conscrits qui une fois formés partaient par compagnies renforcer les bataillons de guerre; 1er, 2eme, 3ème, ou 4ème. Ainsi ( page 46 et 57 ) les deux compagnies à Pampelune à " l'été 1812", venaient de Bruges et étaient en transit pour rejoindre leur régiment à l'Armée du Midi. Le renfort étant alors partagés entre les trois bataillons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carabinier du 27e

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 73
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   Mer 7 Mar - 0:38

Bonsoir Urvoy,
cela fait plaisir de voir que ous avez lu cet historique sur lequel j'ai passé de longues heurs, et qui n'est jamais fini. Celui que j''ai sous la patte a évolué par rapport à celui qui est sur le site.
Vous avez parfaitement raison les 5e bataillons étaient au dépôt et pour le 27e à Bruges à cette date. Je suis intéressé par les détails que vous pouvez avoir sur ces hommes de Pampelune qui devaient rejoindre l'armée du Midi.
Ce que je peux vous dire c'est que j'ai un document de synthèse fait en 1814 qui liquidait le régiment par les comptes;
En 1811 le corps avait 4 bataillons(1 à 4) tous à l'Armée d'Espagne. Le 5ième est à Bruges jusqu'en janvier 1814. Il est parti alors à Béthune puis à Aire (actuellement Ardennes).
Le 4e a versé tous ses hommes dans les 3 premiers, les cadres ont rejoint le dépôt le 19 octobre 2011.
Ce 4e reformé est reparti sur Munster en N-Westphalie et le 12 juillet était à la Grande Armée en Allemagne. Les chaise tournes et je vous en fait grâce...Un 6e a été formé le 1° février 1814 vers Ypres et est revenu au dépôt lors de la capitulation.
Donc ces petits soldats qui rejoignaient l'Espagne gardaient l'appelation "en provenance du 5 e bataillon". Merci si vous avez des prècisions.
Carabinier Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urvoy

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 66
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   Mer 7 Mar - 20:00

Bonjour Carabinier, je ne sais pas si je peux vous apporter quelques précisions mais enfin cela peut intéresser certains...
Ces trois compagnies du 27ème léger étaient très vraisemblabement entrées en Espagne depuis quelques semaines ou quelques mois dans le cadre habituel d'un " régiment ou d'un bataillon de marche "
Il est intéressant ici de préciser la façon dont les unités combattant en Espagne et dont les effectifs fondaient avec une rapidité désastreuse étaient continuellement renforcées. l'Empereur réunissait des détachements provenant des dépots de différents régiments ( donc des 5èmè bataillons pour l'infanterie) et en formait des bataillons, des escadrons, des régiments, qualifiés "de marche", c'est à dire n'existant que le temps de leur déplacement.
Ces unités entraient en Espagne sous des appellations diverses, "bataillon de marche du Midi "..."régiment de marche du Portugal"...etc...selon la destination des renforts; et remplaçaient d'autres unitée similaires qui étaient alors poussées de quelques étapes plus avant vers leurs destinations définitives. Par ailleurs, à mesure de leur avance, ces unités suivaient une évolution commune, à savoir leur dissolution et leurs éléments envoyés à leurs régiments ou répartis dans de nouvelles unités destinées elles-mêmes à être dissoutes. Leurs différents détachements finissant par rejoindre eux aussi leurs régiments respectifs ( ça parait compliqué, en fait , lorsqu'on voit la marche successive des unités ça ne l'est pas ).
Durant ces épisodes qui pouvaient durer plusieurs mois ces troupes n'étaient pas en villégiature, elles étaient trop souvent retenues trop longtemps par des commandants de place pour se renforcer et pour participer à des opérations contre les guérilléros.
Pendant cette périodes les hommes gardaient leus affectation, 5ème du ceci ou du cela... Arrivés à leur régiment , ils étaient affectés à l'un des trois bataillons, et le régiment faisait parvenir au bureau du Ministére de la Guerre concerné leur nouvelle situation.
Du moins pour ceux qui y arrivaient, une bonne partie laissant ses os en cours de route; "Untel du 5ème bataillon du 27ème léger décédé à..."
La Correspondance de Napoléon est pleine de précisions au sujet de ces renforts, il était généralement capable en quelques instants de situer une compagnie d'un régiment... les bureaux concernés lui fournissaient tous les 15 jours un état de situation des troupes de l'Empire. Bien entendu il était le seul à prendre la décision d'envoyer tel renfort à tel régiment.
Précision :
un régiment, un bataillon, de marche étaient composés de compagnies des 5ème bataillon ;
un régiment provisoire était formés généralement des 3ème et 4ème bataillon de divers régiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carabinier du 27e

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 73
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère    Ven 9 Mar - 23:05

Bonsoir et merci,
j'ai complété mon historique local avec vos données plus prècises sur ce 5° bat.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urvoy

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 66
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   Mar 20 Mar - 14:23

La raison du déplacement du dépot avec son 5ème bataillon, du 27ème léger, de Bruges à Béthune en janvier 1814 a été très vraisemblablement, comme pour d'autres dépots, motivé par l'avance des alliés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère   

Revenir en haut Aller en bas
 
27e demie brigade et régiment d'infanterie légère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère
» 27e demie brigade et régiment d'infanterie légère (1796-1814
» 7e Régiment d'Infanterie Légère
» 1er régiment d'infanterie légère
» 2ème régiment d'infanterie de ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Historiques de Régiments --
Sauter vers: