Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nabulio et Giacominetta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8938
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Nabulio et Giacominetta   Sam 30 Juil - 21:30

Nabulio, 5 ans, serrait ses poings. L'enfant, d'aspect chétif, au teint jaune et aux lèvres minces, se tenait dans la cour de récréation du pensionnat des soeurs béguines d'Ajaccio. Tout autour de lui, une ribambelle de petites filles le raillaient en chantant :
Nappolione di messa calzetta
Fa l'amore à Giacometta
Nabulio que ses parents appelaient parfois Rabolione, celui qui se mêle de tout, en raison de son caractère difficile, était tombé amoureux d'une des petites pensionnaires de l'institution, Giacominetta. Mais ses camarades, jalouses, se moquaient de ce garçon au physique ingrat et à la tenue débraillée qui laissait toujours tomber ses bas sur ses souliers. Et la chanson continuait. N'y tenant plus, Nabulio se jeta sur la petite troupe, distribuant coups et horions, la faisant s'éparpiller comme un vol de moineaux.
Letizia Buonaparte ne fut pas contente. Lorsqu'elle vit son fils longer la Strada Malerbe, la rue de la Mauvaise Herbe au nom prédestiné, pour regagner le logis familial, son sang ne fit qu'un tour et elle lui asséna une solide correction.
Il dut quitter l'école des soeurs béguines. Celles-ci virent sans doute partir avec regret celui qu'elles appelaient, en raison de ses talents, "Le Mathématicien".

Source :Gilles Mauduit, article dans Histoira Spécial de octobre 1983 "Cherchez l'Enfant pour saisir l'Histoire"

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Daumesnil

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 67
Localisation : combourg 35270
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Nabulio   Dim 31 Juil - 10:43

Il a comencé tot notre Empereur....Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gribeauval



Nombre de messages : 112
Age : 79
Localisation : Saint-Raphaël VAR
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Nabulio e Giacominetta   Dim 31 Mar - 23:28

Bonjour Jean-Yves,
Si tu le veux bien, j'aimerais apporter une minuscule rectification à ta citation qui comporte probablement une coquille. Tu as rapporté cette citation: Nappolione di messa calzetta
Fa l'amore a Giacominetta.

N'en déplaise à nos amis corses qui n'auront pas là de quoi s'offusquer, nous sommes en présence d'une phrase en italien (La Corse n'était devenue française que depuis peu d'années seulement).
La coquille, à mon avis, porte sur me mot "messa" qui a deux sens (ou possibilités de traduction en français):
-1 - "messe" l'office religieux catholique
-2 - "mise" au sens mise en boîte, mise en demeure, mise au point, etc...
Dans un cas comme dans l'autre, traduite en français, la phrase n'a aucun sens.
Or je connais bien cette citation, probablement issue d'une expression enfantine des moutards de l'école religieuse en question, et je rectifie: il ne s'agit pas de "messa" mais de "mezza", ce qui change tout et correspond bien mieux à l'esprit de la raillerie des gamines. Dans ce cas, "mezza" se traduit en français par l'adjectif "demie" au féminin donc. L'italien est bien trop près du français pour étre malaisé à traduire. L'expression devient littéralement: Nappolione de demie chaussette
Fait l'amour a Giacominetta. (Traduction littérale, je répète)
Or, il se trouve que l'expression italienne "mezza calzetta" se traduit en français par "demi-portion". Nous sommes donc bien là dans le sens exact de la phrase de moquerie des mouflettes de l'école qui, avant tout, voulaient railler l'aspect chétif du minot de 5 ans qui prétendait jouer les coqs de basse-cour en jetant son dévolu sur la fameuse Giacominetta.
J'espère m'être clairement expliqué.
Cordialement.
Gribeauval
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8938
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Nabulio et Giacominetta   Lun 1 Avr - 17:21

Merci pour cette rectification Gribeauval !

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
adem9438



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: Nabulio et Giacominetta   Lun 4 Nov - 13:21

Toutes les personnalités madrilènes qui la virent alors furent charmées par sa conversation, demeurée vive et animée, par son extra ordinaire lucidité d’esprit, sa mémoire jamais en défaut, son entrain, sa bonne grâce, son souci de s’enquérir des uns et des autres et sa connaissance demeurée parfaite des milieux espagnols.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nabulio et Giacominetta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nabulio et Giacominetta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nabulio et Giacominetta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Vos Articles --
Sauter vers: