Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gloire & Empire n° 42

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vieux Grognard



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Gloire & Empire n° 42   Lun 9 Avr - 11:21

Bonjour à tous,
Dans quelques jours, paraîtra le prochain numéro de Gloire & Empire consacré à la bataille de Fuentes de Oñoro.



Je voulais souligner à l'intention des lecteurs de ce forum la grande qualité des travaux consacrés aux batailles de la péninsule Ibérique par Natalia Griffon de Pleineville, auteur de ce dossier. Pour ma part, j'attends avec plaisir la parution de ce numéro. Il est vrai que le "gaspillage" espagnol m'étonne toujours. Ceux qui ont lu les mémoires du général Hulot (http://www.lelivrechezvous.fr/l-artillerie-dans-la-peninsule-iberique.html) comprennent les difficultés rencontrées par les troupes (qu'elles soient françaises ou ennemies) dans les paysages sublimes mais sauvages de la péninsule. Peu de vraies routes, beaucoup de ravins escarpés, partout des torrents impétueux et profonds à traverser... bref, la Russie en pire et sans le froid. Des troupes mal ravitaillées, mal rééquipées, des chefs fougueux, parfois compétents mais incapables de se coordonner, pas de vision stratégique et l'Empereur bien trop loin pour agir ou faire agir dans des délais normaux.
A ce propos, j'ai été étonné de lire ces derniers jours que, justement, l'Empereur avait coupé les crédits du télégraphe Chiappe, le seul qui soit à même de transmettre efficacement les nouvelles et les ordres ! Même s'il n'y avait pas de liaison avec l'Espagne, cette décision m'étonne !
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8966
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Gloire & Empire n° 42   Lun 23 Avr - 0:18

Cette décision m'étonne également. Où l'avez-vous lu exactement ?

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Daniel M.

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 73
Localisation : Trouville-sur-Mer (14)
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Chiappe...   Mar 1 Mai - 1:01

Jamais entendu parlé d'une telle mesure venant de l'Empereur. Quelles sont vos sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vieux Grognard



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Télégraphe Chappe   Mar 1 Mai - 14:45

J'ai lu ce point dans un article biographique récent sur Claude Chappe et j'en retrouve des éléments sur le document suivant http://www.fnarh.com/documents/Cahiers_107_Bastian-argent.pdf
Voici quelques indications supplémentaires :
1) La diffusion de cette "invention" a été finalement assez lente (la ligne Paris-Lille date de fin 1794, elle sera progressivement prolongée jusqu'à Amsterdam ; une deuxième ligne a été créée en 1797 de Paris à Strasbourg et sera prolongée jusqu'à Huningue ; un embranchement de cette ligne permettait en 1813 d'aller jusqu'à Mayence ; une troisième ligne fut terminée en 1798 entre Paris et Brest ; une quatrième permettait en 1799 d'aller de Paris à Lyon, en 1805 elle a été prolongée jusqu'à Milan (il y avait un embranchement qui allait jusqu'à Venise mais cette partie a été supprimée en 1814 au profit d'une liaison Paris-Toulon) ; enfin, la cinquième ligne a été ouverte en 1823 entre Paris et Bayonne.
Sur l'établissement des lignes, la période de la Révolution a été la plus prolifique.
2) L'utilisation de la ligne n'a cessé de poser des problèmes et s'est même terminée par le suicide de Claude Chappe en 1805. Les budgets avaient été réduits, on lui disputait de surcroît la paternité du télégraphe (pour lequel il n'a réellement été qu'un génial metteur en oeuvre et perfectionneur puisque les principes de base existaient depuis longtemps, notamment dans la marine) et on déplorait le peu d'efficacité de son invention (les lignes n'étaient utilisables que de jour par temps clair...)
L'utilisation la plus célèbre est certainement l'annonce du retour de l'Empereur après son séjour forcé à l'île d'Elbe.
La plus rentable a sans doute été la transmission des résultats de la Loterie (soutenue par l'Empereur qui avait trouvé là une source de financmeent) !
3) Sur le plan militaire, Abraham Chappe, l'un des frères de Claude (auteur d'une très intéressante "histoire de la télégraphie" disponible sur Gallica) a été attaché en 1808 à l'état-major général de la Grande Armée avec pour mission d'établir une télégraphie militaire mobile. Ce projet a été abandonné et les crédits supprimés. L'ouvrage d'Abraham Chappe relate une expérience ratée menée entre Vienne et Strasbourg en 1809.
Pour ces différents points, voir aussi la Biographie universelle et moderne, tome 60, 1836.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gloire & Empire n° 42   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gloire & Empire n° 42
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GLOIRE ET EMPIRE
» Revue Gloire & Empire n°17
» GLOIRE & EMPIRE 21
» PRESSE - Gloire & Empire n°32
» GLOIRE & EMPIRE N°10 - La campagne d'Egypte (3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LITTERATURE NAPOLEONIENNE :: - Livres et Magazines --
Sauter vers: