Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 19 Brumaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: 19 Brumaire   Ven 15 Sep - 18:06

Bonjour,

Quels sont les financiers qui mirent de l'argent pour soutenir activement le coup d'Etat contre le Directoire ? Pourrions-nous chiffrer avec exactitude ces avances ?

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAALFELD

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Ven 15 Sep - 22:31

Je crois qu'Ouvrard a "sponsorisé" le 18 Brumaire.

Cordialement. SAALFELD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8970
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Ven 15 Sep - 23:03

Je ne puis dire avec certitude quels sont les financiers qui "sponsorisèrent le coup d'Etat de brumaire, ce que je sais est que Ouvrard était si riche qu'en 1798, il put s'assurer quelques temps la collaboration de Cambacérès et de l'ex-agent du Trésor Public, Turpin. Quand Bonaparte prit le pouvoir, Ouvrard pensait que ce serait lui qui dirigerait en sous-main le gouvernement, mais Bonaparte ne l'entendait pas de cette oreille et il le fit jeter en prison en janvier 1800. Il fut libéré quelques temps après, mais il avait bien compris qu'il ne serait jamais question pour lui d'exploiter le premier Consul comme il l'espérait (Voir dictionnaire Napoléon).
Par contre, dans les jours qui suivirent le 19 brumaire, selon Arthur Conte (le 1er janvier 1800), un appel avait été fait aux banquiers. Le 3 frimaire an VIII (24.11.1799), les principaux d'entre eux étaient réunis au Luxembourg : Germain, Perret, Davilliers, Delessert, Sabatier, Fulchiron, Récamier, Mallet, Perégaux, Doyen. On leur demanda 12 millions de francs, à valoirs sur la subvention de guerre. Ils en fournirent trois sur l'heure et cautionnèrent un emprunt-loterie, dont ils avançèrent les deux tiers à condition de rentrer dans leurs fonds avec un bénéfice de 12 %.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Mar 26 Sep - 18:13

Né en 1770 à Clisson, Gabriel OUVRARD fut sans doute le spéculateur de génie le plus célèbre de l'époque.
Sous le Directoire, il dirigea un vaste réseau d'affaires liées au commerce colonial et aux fournitures militaires.
Il contrôlait plusieurs maisons de commerce, notamment à Brest, Nantes et Orléans, une banque à Anvers et trois Sociétés parisiennes.

Arrêté en 1800 par Bonaparte alors Premier Consul, il reprendra ses activités frauduleuses après sa libération.

Il devint ainsi le baîlleur personnel des grands dignitaires civils et militaires du Directoire, puis du Consulat.

L'impudence de son mode de vie, ainsi que de celui de quelques autres fournisseurs, le rendit extrêmement impopulaire aux yeux d'une population parisienne qui souffrait.
En effet, alors qu'ils étaient appelés à pourvoir aux divers besoins des départements ministériels et de la guerre, ils en firent des objets de spéculation, imposant des marchés draconiens, drainant le peu d'argent des coffres du trésor, et ne livrant qu'un matériel de rebut.
C'était l'époque des ignominies de tous genres...

Aux côtés d'Ouvrard, on retrouve d'autres spéculateurs, tels que Hinguerlot, Lanchère, Lamorze, Haller, Bodin ou encore Seguin qui tous prospérèrent et se firent des fortunes colossales.
Jouant sur leurs relations politiques, elles-mêmes corrompues, ils escroqueront l'Etat.

Si leur utilité s'avéra indispensable, ils usèrent et abusèrent de leur situation et de leur pouvoir sur les clients qui leur demandèrent des services personnels.




salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Mer 27 Sep - 2:33

Gabriel-Julien Ouvrard, "le Napoléon du crédit", est né le 6 novembre 1770, non à Clisson, mais à Cugand. (Drouet) ...

Clisson et Cugand sont deux communes limitrophes, ce qui explique que certains ouvrages indiquent Clisson pour lieu de naissance du financier.

Toutefois, quant à faire de vouloir reprendre des propos, autant le faire avec bon sens.

Gabriel Ouvrard n'est pas né à Cugand, mais très précisément à Antières qui est une commune du lieu pré-cité.




salut
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8970
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Mer 27 Sep - 13:51

Sur le lieu de naissance d'Ouvrard, voir ce lien :
...
www.bienvenue-vendee.com/forum/read.cfm?forum=13&ida=448&thread=112&collapse=1 -

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8970
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Mer 27 Sep - 14:39

Il n'y a pas que la question à lire il faut aussi regarder les réponses. de plus, je n' ai jamais dit que ce lien était favorable à Antières.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 19 Brumaire   Mer 27 Sep - 16:03

On est précis ou on l'est pas ! A choisir, vaut mieux prendre la première solution. Cugand n'est point Clisson, point !

Qu'attendez-vous pour l'être ?
Et si Cugand n'est point Clisson, Clisson n'est point Cugand non plus ; vous voilà bien avancé !


Citation :
Toutefois, quant à faire de vouloir reprendre des propos, autant le faire avec bon sens.

Et c'est bien ce que j'ai fait. (Drouet)

L'essentiel n'est-il pas d'avoir "bonne conscience" ?!


Antières n'est pas une commune de Cugand, mais un lieu dit (du nom d'Antier qui y installa un moulin à papier au 15e).
Ouvrard est donc bien né à Cugand. Et non sur la commune d'Antières. Ou encore sur celle de Clisson (mais ça, on le savait déjà).[/quote] (Drouet)


Antières est un petit village, ou lieu-dit, (dépendant de Cugand ),et c'est bien dans ce village qu'est né Gabriel Ouvrard.
L'une des fermes rappelle d'ailleurs la naissance du financier de l'Empire, le 16 Novembre 1770.





salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 19 Brumaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
19 Brumaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 19 Brumaire
» 18 brumaire an VIII
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» JOURDAN Jean-Baptiste - Maréchal d'Empire
» Décret de suppression du Directoire du 19 Brumaire an VIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: