Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 100ème régiment de ligne

Aller en bas 
AuteurMessage
bourigaille

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 74
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: 100ème régiment de ligne   Mer 17 Oct - 0:04

Bonsoir,
Je serai intéressé par tout renseignement au sujet de la marche du 100ème de ligne de 1803 à 1812. Surtout en ce qui concerne les années 1809,1810 et 1811 en Espagne. Je sais que je pourrai trouver ces renseignements à Vincennes, mais je ne suis pas proche de Paris. Je travaille depuis 3 ans sur mon ancêtre soldat de ce régiment. J'ai pour ce faire 27 lettres de sa main sur ses différentes étapes, mais je m'applique à les faire correspondre le mieux possible avec la réalité historique. il est évident que je me tiens à la disposition des membres intéressés par ces documents. Toute aide sera bienvenue.
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mic

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 57
Localisation : val de marne
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: 100ème régiment de ligne   Mar 23 Oct - 20:01

Un de mes aïeuls fit partit du 100e de ligne, sergent voltigeur au 2ème bataillon.
En gros l'historique des ans 1809 à 1810 .

salutation.

Le 100e de ligne fit partit du 5e corps ( environs 16 à 17 000 hommes ) , division Gazan.
Le 5e corps avait pour mission de bloquer la ville de Saragosse sur la rive gauche.
Le 2 janvier 1809 l'ennemi fit une sortie du faubourg pour forcer la ligne du général Gazan afin de libérer la route de Catalogne. Il fut repoussé et ramené en désordre dans ses ouvrages.
Le 22 janvier le maréchal Lannes prends le commandement des 3e et 5e corps.le 27, assaut général. On pénètre dans la ville, alors commence la guerres des rues. La division Gazan n'y prend point part, elle avait assez a faire de bloquer le faubourg de l'Arabal.
Le 7 février la division Gazan attaqua sur la rive gauche, le couvent de Jésus. Cet édifice considérable est situé en avant du faubourg à gauche de la route de Lérida. 2Heures de feu d'artillerie suffirent pour écraser cet édifice qui n'était défendu que par 400 hommes, on s'empare du couvent et on le crénela du côté de l'ennemi.
Le 18 la division Gazan enleva le faubourg. 50 bouches à feu mis à droite et à gauche du couvent de Jésus, commencèrent un feu terrible dont deux batteries tiraient spécialement sur l'église de Notre-Dame.
Des soldats et des habitants qui n'avaient puent passer le pont se rendirent au nombre de 3000 hommes. Deux barques parvinrent à gagner l'autre rive sous le feu du 100e de ligne. Cette affaire très importante ne coute à la division qu'une cinquantaine d'hommes. Le 21 février les Français occupèrent tous les postes, la garnison mis bas les armes devant l'armée victorieuse.
Quelques jours plus tard le 5e corps se mit en marche sur la Castille afin de soutenir les opérations des autres corps dans le midi de l'Espagne.
Le maréchal Mortier remplaça le maréchal Lannes et le corps se mit en route le 6 mars pour occuper la ligne de la Cinca.
Le 11 avril, le 5e corps se dirigea sur Burgos puis Valladolid où il arriva début mai. Le 16, Mortier ordonna au 100e de ligne, avec 4 pièces de canon, de chasser des insurgés qui se trouvaient dans les environs de Salamanque. Le 100e resta dans cette ville et fut rejoint par le 21e de ligne au mois de juin. Début juillet le 5e corps reçut l'ordre de s'approcher de Madrid. Le 12 juillet le 100e était à San Cyprian. Les renseignements sur l'ennemi furent reconnus faux et le 5e corps rétrograda et le 100e rentra à Valladolid.
Le 27 juillet le roi Joseph résolut d'attaquer. Wellington fut repoussé. La bataille eut lieu le 8 août au pont de l'Arzobispo, le 100e prit part à cette affaire.
Les Espagnols se dispersent dans les montagnes et les Anglais sur le Portugal. Le 5e corps se concentra à Toléde puis le 17 août à Las Ventas.
Le 19 les Espagnols furent mis en pleine déroute à Ocana.
Le 100e de ligne avait les deux premiers bataillons à Mocejou, le 3e à Illesca.
Le 20 janvier 1810 les division Gazan et Girard enlevèrent avec une audace remarquable les parties ennemies. Le 100e gravit les hauteurs de Collado, chasse les défenseurs, leurs tuent 400 hommes et fait 600 prisonniers.
Début avril le 100e de ligne est à Séville.
A la fin août le 100e prit part à une expédition dont l'avant garde atteignit l'ennemi à Villaraza, tua 800 hommes et en fit 100 prisonniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LEVESQUE



Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: 100ème régiment de ligne   Sam 17 Nov - 18:31

Bonjour,
Un spécialiste sérieux du 100e Régiment d'infanterie est Monsieur Marcel Malfait.
Il a publié en 1998 un historique de la campagne de France de ce régiment intitulé "Le Régiment de Roubaix-Tourcoing durant la campagne de 1939-1940". Mais il me semble que ses connaissances sur le 100e RI ne se limitent aucunement à cette période.
Je peux vous donner ses coordonnées par MP.
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Costin



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: 100ème régiment de ligne   Sam 19 Jan - 19:04

Bonjour,


mon ancêtre aussi a servit au 100° de 1793 à 1813 de soldat à capitaine.
Je suis donc à la recherche de documentations et informations.
J'ai aussi quelques données que je suis prêt à fournir.
Contact par MP, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 100ème régiment de ligne   

Revenir en haut Aller en bas
 
100ème régiment de ligne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 100ème régiment de ligne
» GROSSIN - Sergent - 101è régiment d'infanterie de ligne -
» 3ème régiment d'infanterie de ligne italien
» BIDAULT Etienne - Capitaine - 14è de Ligne -
» Le 67e Regiment de Ligne Impérial ( Lorraine )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Historiques de Régiments - :: L'Infanterie :: La Ligne-
Sauter vers: