Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 JOBA, décédé 6-9-1809

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 83
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: JOBA, décédé 6-9-1809   Sam 18 Mai - 12:08

Joba, Dominique. Générale.
Né à Corny (Moselle), le 19 Novembre 1759, mort à Gérone (Espagne) le 06/09/1809, le fils d'un aubergiste; visite (sic) deux compagnons forteresse de Luxembourg en 1776, ils ont mis survient de dessiner un plan de leurs fortifications, d'être surpris par deux soldats, l'effet de son action est enrôlé dans la force wallonne garde au service de l'Autriche, en 1977, ont reçu une formation supplémentaire à leur connaissance qui marquerait son avenir sert 1777 à 1778 en Silésie sur les Blokuts du site; commandé par M. de Lacy des ouvrages de fortification Escaut, en 1783, exerce les fonctions d'ingénieur ordres de Laudon sur le site à Belgrade, passe aux Pays-Bas (sic) l' prétexte de maladie et va à la France en1790, organise la garde nationale du département de la Moselle, capitaine d'infanterie dans la légion du Nord, sous le commandement du général Westermann, le 20/07/1792, servi en Belgique, puis la Hollande, 1793, en Vendée, de 1793 à 1794, vient le premier à Parthenay, impliqué dans le combat Moulin, chef de bataillon, 01/09/1793, impliqué dans la prise de Châtillon et de Cholet, le 17/10/1793; Entrammes blessés au 25/10/1793, nommés provisoirement, sous-chef le général de brigade, par les représentants du peuple à l'armée de l'Ouest en Novembre 1793, prend le relais Pouzauges-le-Virus, participent à Charette, faisant Saint rayonnant, vainqueur de Charette et Brouzils, puis Vendéens Bressuire, également à Saint-Mesmin et moulin Chiché, suspendu de ses fonctions sur des accusations de complicité de Westermann, le 27/05/1794; passe situation d'arrestation en Juillet 1794 et traduit en justice devant le grand jury de Tours, qui plaide non coupable et a été libéré le 25/08/1794 feuilles, provisoirement nommé brigadier général de l'armée des côtes de Brest, par les représentants de personnes, 18/08/1794; demande sa place dans l'armée, mais pas admis faute de place; admis à l'armée de la Moselle, le 04/11/1794; rejoint division Debrun, sur le site de Luxembourg, 20.11.1794, à l'armée de Rhin-et-Moselle, 13/06/1795; les ordres de prévu avant-garde division Desaix au début de Novembre 1795 impliqués dans le combat Pfrimm le 10/11/1795; passe division Beaupuy en Avril 1796, puis à la division Sainte-Suzanne sur 07/02/1796; à Rastatt, le 05/07/1796, 9 coups de sabre blessés et trois tirs durant la retraite après la bataille de Biberach et fait prisonnier par les Autrichiens, le 20/10/1796, est menée en Moravie, et plus tard envoyé à la France en liberté conditionnelle le 01/07/1797; admis à 13/02/1797 traitement réformée; passe le 20/04/1797 gendarmerie, (sic)çu comme un chef d'escadron de la gendarmerie sur 16/1/1798; 23 commandant d'escadron de la gendarmerie de Clermont-Ferrand, le 17 - 2-1798, à l'armée comme général de brigade le 05/09/1799; destiné armée du Bas-Rhin sur 11/9/1799, destiné pour la 1ère division, Colaud de cette arme sur 20/11/1799; après la division Baraguey-d'Hilliers le 15/03/1800, une division Ney, impliqué dans Engen 3-5 dans Ampfing le 1-12, 3-12 Hohenlinden; attaque la paroi autrichien Braunau et s'empare d'un canon, faisant 200 prisonniers; passe disponible 23/09/1801 situation, champ de Bruges prévue sous le commandement du général Davou, le 20/11/1803, commandeur de la Légion d'Honneur , 14/06/1804, passe la situation disponible suite à une plainte Davou par manque de confiance dans leurs performances sur 20/08/1805; destinée à la 19ème division 23/06/1806; commandant du département Puy-de-Dôme le 10/07/1806, destiné à la 3e Division (Reille, après Verdier) Army Corps of Pyrénées-Orientales, 10/7/1808; prévue 7ème corps du général Gouvion-Saint-Cyr le 10/02/1808;
Le 06/09/1809, le général Gouvion-Saint-Cyr, qui a assiégé la ville de Gérone, envoie quitter la position de saint Grégoire le Migueletes qui ont défendu, en confiant la mission au général Joba, qui à la tête de sa colonne aller sur votre objectif, d'être abattu par les défenseurs.
Le nom du général Joba, est inscrit sur bronze comprimés Versailles Musée.



Sources.
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
 
JOBA, décédé 6-9-1809
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOBA, décédé 6-9-1809
» Chronologie des combats et des batailles de 1809 (Autriche)
» Régiment d'Isembourg 1805 - 1809
» Lettre d'un fusiliers-grenadiers de 1809.
» paquetage fuzgreu 1809

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: