Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CHAMORIN Vital-Joachim, baron, général de cavalerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 84
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: CHAMORIN Vital-Joachim, baron, général de cavalerie.   Jeu 6 Juin - 19:51




Né à Bonuelles (Seine-et-Oise) le 16 août 1773
Soldat au régiment de Champagne (devenu en 1791 7' d'infanterie), 23 décembre 1788; caporal, 11 mars 1792; caporal fourrier, 26 avril 1792; à l'armée du Midi, 1792; à la pri¬se de Nice, 27 septembre 1792; à l'armée d'Italie, 1793; au combat de Sospello, 14 février 1793; soldat au 6' bataillon de volontaires de l'Hérault, 8 juillet 1793; à l'armée des Pyrénées-Orientales, 1793-1794; adjudant sous-officier, 15 juillet 1793; servit au siège de Campredon; sous-lieutenant, 24 octobre 1793; blessé d'un biscaïen à la jambe gauche à la prise de la redoute de Montesquieu au camp du Boulou, 30 avril 1794, et nom¬mé provisoirement le même jour capi¬taine sur le champ de bataille; confirmé dans ce grade par la Convention Na-tionale et affecté au 8° bataillon de la Côte-d'Or, 8 septembre 1794; à l'armée du Rhin, 1794-1796; passé par amalgame à la 60ª demi-brigade de bataille, 30 juin 1795; puis à la 12ª de ligne à Lyon, 25 mai 1796; servit dans la Haute-Loire contre les rebelles, du 29 mars au 20 avril 1796; capitaine des grenadiers du 2º bataillon de sa demi-brigade, 20 avril 1796; à l'armée d'Italie, 1796-1801; entra dans Borgo-Forte, 24 août 1796; servit à Aréole, 15 novembre; à l'armée de Ro¬me, 1798; sous Girardon à la prise de Frosinone, 25 décembre 1798; puis de¬vant Naples à la prise du château Saint-Elme; aide de camp du général Sauret, 7 mars 1800; aide de camp provisoire du général Watrin, 12 mai ; servit à la prise d'Ivrée, 24 mai ; blessé d'un coup de feu à la hanche droite à Montebello, 9 juin 1800; placé capitaine à la suite du 6e hus¬sards et maintenu aide de camp, 10 juin; servit à Marengo, 14 juin; confirmé aide de camp du général Watrin, 8 septem¬bre 1800; blessé d'un coup de feu au cô¬té droit de la poitrine à Pozzolo, 25 dé¬cembre 1800, nommé le même jour par Brune chef d'escadrons au 11º hussards et maintenu aide de camp; suivit Wa¬trin à l'île d'Elbe et repoussa successi¬vement 2 débarquements des Anglais, l'un le 1º mai 1801 et l'autre le 15 sep¬tembre; confirmé chef d'escadrons par arrêté des consuls du 22 décembre 1801; suivit Watrin à Saint-Domingue, mais rentra en France après la mort de ce gé¬néral; disponible, 15 décembre 1802; chef d'escadrons titulaire au 3º cuirassiers, 23 janvier 1804, à l'armée des Côtes de l'Océan; passé avec son grade dans les grenadiers à cheval de la Garde Impé¬riale, 5 septembre 1805; servit à la Gran¬de Armée en Autriche, Prusse et Polo¬gne, 1805-1807; à Austerlitz, 2 décembre 1805; léna, 14 octobre 1806; au combat de Hoff et à la bataille d'Eylau, 8 février 1807; colonel du 26º dragons, division Klein, 16 février 1807; puis brigade Digeon, division Latour-Maubourg, 14 mai 1807; blessé d'un coup de feu à la jambe droite à Heilsberg, 10 juin 1807; servit à Friedland, 14 juin; obtint une dotation de 4.000 francs de rente annuelle sur le département de Trasimène, 17 mars 1808 ; entra en Espagne, 4 novembre; servit à Burgos, 10 novembre; à Calahorra, 22 novembre ; Tudela, 23 novembre ; sous Ney à Calatayud ; commandant de la Lé¬gion d'honneur, 11 décembre 1808; servit à Uclès, 13 janvier 1809; Truxillo, 20 jan¬vier ; confirmé baron de l'Empire par lettres patentes du 10 février 1809; ser¬vit à Medellin, 28 mars; à Talavera, 28 juillet; à Ocana, 18 novembre; puis dans la Sierra-Morena, 1810 ; vainqueur à Ignojoza, 25 avril; passa en Estramadure, mai 1810; vainqueur à Azuaga, 31 décembre 1810; servit aux sièges d'Olivenza, de Badajoz et à la bataille de la Gebora, 19 février 1811; général de brigade, 5 mars 1811.

Tué à Campo-Mayor à la tête de son régiment, 25 mars 1811
Le nom du général Chamorin est inscrit au côté Sud de l'Arc de Triomphe de l'Etoile.


Sources.
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
 
CHAMORIN Vital-Joachim, baron, général de cavalerie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHAMORIN Vital-Joachim, baron, général de cavalerie.
» LALLEMAND François-Antoine * général-baron de cavalerie.
» BOUSSART (André-Joseph, baron), général de cavalerie,
» BESSIÈRES BERTRAND , baron, général de cavalerie.
» AYMÉ (Charles) Baron de l'Empire - Général de division.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: