Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GODINOT (Deo-Gratias-Nicolas, ba­ron), général.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 83
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: GODINOT (Deo-Gratias-Nicolas, ba­ron), général.   Mar 25 Juin - 11:46

Né à Lyon le 1er mai 1765. Dragon au régiment de Montmorency, 13 août 1787; devenu 11° chasseurs à che­val, 11 mai 1788; obtint son congé, 16 novembre 1790; capitaine au bataillon des chasseurs de Reims, 6 août 1792; servit à l'armée du Centre, 1792; puis à l'armée de la Moselle, 1793; chef de ba­taillon, 1er avril 1793; à la 13ª légère, 20 avril 1794; à l'armée de Sambre-et-Meuse, 1794-1796; à la 25e légère, 8 avril 1796; s'empara du camp de Willersclorf, 4 juillet 1796; aux armées d'Allemagne, 1797, du Danube, 1799; blessé d'un coup de feu à l'épaule droite à Ostrach, 21 mars 1799; chef de brigade de la 25e lé­gère, 30 juin 1799; à l'armée d'Helvétie, 1799; se signala au passage de la Linth, 25 septembre 1799; au combat de Wesen, 26 septembre; passé à l'armée d'Italie, division Gazan, .13 décembre; à la dé­fense de Gênes; blessé d'un coup de feu à la main gauche à l'attaque du Monte-Faccio, 7 avril 1800; se signala au combat du 9 avril; blessé d'un coup de feu à la cuisse gauche à l'attaque de la Montagne de l'Hermette, 11 avril; y fut blessé le lendemain d'un coup de feu au pied gauche, 12 avril; fait prison­nier à Saint-Pierre d'Arena, 23 avril, mais échangé le lendemain, 24 avril; repoussa l'ennemi le 30 avril; blessé d'un coup de feu au genou droit à Mon­te-Faccio, 11 mai; blessé d'un coup de feu qui lui traversa la cuisse gauche au passage du Mincio, 26 décembre; en garnison à Montmédy, 1801-1803; au camp de Moutreuil, 1803-1805; général de brigade, 1er février 1805; employé dans les troupes françaises stationnées en Hollande, 2 mars; sous Miollis, 20 juillet; chef d'état-major de Mortier à la Grande Armée, 17 septembre; nommé commandant à Donauwoerth, 9 octobre; rappelé au quartier général, 23 octobre; commandant à Linz, 5 novembre; reprit ses fonctions de chef d'état-major de Mortier, 7 novembre; au 5e Corps de la Grande Armée sous Mortier, 31 décem­bre; chef d'état-major du 8e Corps sous Mortier, 1er octobre 1806; commandant de la Légion d'honneur, 9 mars 1806; division Malher au 2º corps d'observa­tion de la Gironde, 3 novembre 1807; commandant le Retire à Madrid au 1er janvier 1808; servit en Espagne, 1808-1811; rejoignit la division Malher, 15 mars 1808; baron de l'Empire, 27 juillet 1808; commandant à Burgos, 30 juillet; sous Verdier, juillet-août 1808; comman­dant la 1ª brigade (12e léger, 51e de li­gne), division Desselle au 4e Corps de l'armée d'Espagne, 6 novembre; cheva­lier de la Couronne de Fer, 16 novembre 1808; se signala à Almonacid, 11 août 1809; à l'armée d'Andalousie, 1811; gé­néral de division, 10 mai 1811, et com­mandant la 2e division du 1er Corps sous Victor à cette date; servit sous Soult à Albuhera, 16 mai; occupa Olivença, 21 juin; fit sauter les fortifica­tions de la' place de Jurumenha, 27 juin; sous Soult en Andalousie, 28 juin; revint à Séville; marcha contre Blake; vainqueur des guérillas à Rio Guadiana el Menor ; puis à Quesada, août 1811; vainqueur à Polzacon puis à Rio Barbata; commandant la lre di­vision d'infanterie de la réserve de l'armée du Midi en Espagne, 1er sep­tembre 1811; envoyé dans les Alpujarras, 10 octobre; s'empara du camp re­tranché de Saint-Eoch, 14 octobre; échoua devant les lignes de Gibraltar et contre Tarifa; revint à Séville, 26 octobre.

S'y brûla la cervelle à la suite d'une explication assez vive avec le ma­réchal Soult, 27 octobre 1811.


Sources.
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
 
GODINOT (Deo-Gratias-Nicolas, ba­ron), général.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GODINOT (Deo-Gratias-Nicolas, ba­ron), général.
» La mine St Nicolas à Steinbach
» Renseignement Dauptain Nicolas Robert
» PREVOST DE VERNOIS Simon Pierre Nicolas Colonel
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: