Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BARBOT (Marie-Etienne, baron puis vicomte de), général.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 83
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: BARBOT (Marie-Etienne, baron puis vicomte de), général.   Lun 15 Juil - 19:40


BARBOT (Marie-Etienne, baron puis vicomte de), général, né à Toulouse le 2 avril 1770, y mourut le 16 février 1839. Sous-lieutenant puis capitaine de grenadiers dans la garde nationale de Toulouse; capitaine dans un bataillon de volontaires de la Haute-Garonne, septembre 1791; lieutenant-colonel en 2e du 4e bataillon de la Haute-Garonne, 8 mars 1792; à l'armée des Alpes, 1792-1793; servit au siège de Toulon, octobre-décembre 1793; lieutenant-colonel en premier du 2e bataillon de chasseurs à l'armée des Pyrénées-Orientales, 21 mars 1794; servit à la bataille du Boulou, à la reprise du fort Saint-Elme, de Collioure, de Port-Vendres, à la bataille de la Montagne Noire, 18-20 novembre 1794; adjudant général chef de brigade, 25 juin 1794; servit au siège de Rosés; chef d'état-major d'une subdivision à l'armée de l'Ouest puis des Côtes de l'Océan, 14 novembre 1795; mis en non-activité, 23 septembre 1796; employé provisoirement dans la 10e division militaire en 1799; vainquit à Montrejeau les insurgés du Midi, 21 juillet 1799; remis en activité et employé dans la 10e division militaire, 26 janvier 1800; mis en réforme, 23 septembre 1801; remis en activité, 8 juin 1802; chargé de la surveillance des dépôts de prisonniers de guerre dans les 10e et 20e divisions militaires, 8 juillet 1803; chef d'état-major de Lagrange au cantonnement de Saintes, 1er février 1804; puis dans l'expédition des Antilles : partit de Fîle d'Aix le 22 décembre 1804, prit Roseau, capitale de la Dominique, 25 février 1805; rentra en France : envoyé au camp de Boulogne, 1er septembre 1805; sous Lagrange à la Grande Armée, 21 septembre 1806 ; soumit les insurgés de Hersfeld en Westphalie, 1807; rentré en France, janvier 1808 ; employé à la division d'observation des Pyrénées-Occidentales, 29 février 1808 ; servit en Espagne, 1808-1813; à Médina del Rio Seco, 14 juillet 1808; au 2e Corps de l'armée d'Espagne, 7 septembre 1808-juin 1811; servit à Burgos, 10 novembre, la Corogne, 16 janvier 1809, à Braga, Oporto, 29 mars; Busaco, 27 septembre 1810; Sabugal, Almeïda; chef d'état-major du 2e Corps sous Reynier au 15 septembre 1810; général de brigade, 6 août 1811; commandant la place de Castel-Rodrigo, 11 janvier 1812; commandant une brigade de la 2e division de l'armée de Portugal aux Arapiles, 22 juillet 1812; chef de cette division détachée à l'armée du Nord, mars 1813; commandant la 1re brigade de la 5e division (Vandermaesen) à l'aile gauche (Clauzel) de l'armée du Midi, 16 juillet 1813; puis de la 5e division (Maransin), 5 septembre; fut chassé de la petite Rhune, 10 novembre ; passé à la 4e division (Taupin) à l'aile gauche sous Clauzel au 1er février 1814; blessé à Orthez d'un éclat d'obus au genou droit, 27 février 1814 ; commandant le département du Gers, 18 juin 1814; puis commandant supérieur à Bordeaux, 16 août 1814; mis en non-activité, 15 avril 1815; chef d'état-major de la 10e division militaire, 10 juillet 1815; nommé commandeur de Saint-Louis par le duc d'Angoulême, 3 août 1815; mis en non-activité, 7 septembre 1815; commandant le département de l'Ariège, 5 janvier 1816; puis celui de la Haute-Garonne, 19 octobre; mis en non-activité, 1er avril 1817; confirmé commandeur de Saint-Louis par ordonnance royale du 11 avril 1817; compris comme disponible dans le cadre de l'état-major général, 30 décembre 1818; commandant la 1ª subdivision de la 11e division militaire à Bordeaux, 19 janvier 1820; baron, 1820; lieutenant général, 25 avril 1821 ; mis eu disponibilité, 20 juin 1821; inspecteur général d'infanterie dans les 8e, 9e et 10e divisions militaires, 19 juin 1822 ; commandant la 10e division militaire à Toulouse, 12 février 1823; commandeur de la Légion d'honneur, 23 mai 1825; vicomte, 24 décembre 1825; mis en disponibilité, 7 août 1830; passé au cadre de réserve, 7 février 1831; admis à la retraite, 1e mai 1835.

Le nom du général Barbot est inscrit au côté Ouest de l'Arc de triomphe de l'Etoile.


Sources.
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
 
BARBOT (Marie-Etienne, baron puis vicomte de), général.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DOMON Jean-Siméon, Général d'Empire, Baron puis Vicomte.
» ARNAUD (D') (Pierre-Louis) - Baron - général de brigade
» Comment faire oraison ? Selon le Père Marie-Etienne Vayssière
» ARNAULD (Pierre-Louis, baron puis vicomte), général.
» BARTIER DE SAINT HILAIRE (Jean-Etienne, baron), général.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: