Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BONET (Jean-Pierre-François, comte), général.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Termenón

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 83
Localisation : O Rosal (Pontevedra) España
Date d'inscription : 11/05/2013

MessageSujet: BONET (Jean-Pierre-François, comte), général.   Dim 4 Aoû - 12:13


Né à Alençon le 8 août 1768, y mourut le 23 novembre 1857. Etait fils d'un pâtissier : s'engagea comme soldat au régiment de Boulonnois  (devenu en 1791, 79e d'infanterie), 25 avril 1786, déserta, 8 septembre 1786 ; rentra au Corps, 27 septembre; fut jugé pour ce fait, 11 octobre 1786, et tenu à une prolongation de  4  ans  de  service  à  compter  du  25 avril   1794;   incorporé   au   régiment   de Lyonnais (devenu en 1791, 27e d'infanterie) , 10 octobre 1786 ; déserta de nouveau, 16 juin 1790; élu lieutenant au 1er bataillon de volontaires de l'Orne, 27 septembre 1791; à l'armée du Nord, 1792-1795 ; capitaine, 9 octobre 1792; blessé à Honds-choote d'un coup de feu qui entraîna la perte de l'œil gauche, 8 septembre 1793; adjudant  général chef  de  bataillon, 27 novembre 1793; chef d'état-major de la division Fromentin, mars 1794; nommé provisoirement   général   de   brigade,   9 mai 1794,;  division Hatry, juin  1794;  à. l'armée de Sambre-et-Meuse, 28 juin ; servit à la bataille de l'Ourthe, 18 septembre,  division  Morlot;  passa  à  la  division Desjardin au siège de Luxembourg, 5 avril-7 juin 1795; confirmé général de brigade par le Comité de salut public, 13 juin 1795; démissionna pour cause de faiblesse de la vue, 27 janvier 1796; remis en  activité,  17  juin  1796 ;   division Daurier devant Cassel en juillet 1796 ; division  Olivier en  avril 1797;  servit au passage  du  Rhin  à   Neuwied,  18  avril 1797; destitué pour avoir exigé arbitrairement des contributions pour frais de table, 16 février 1798; fut absous par le tribunal militaire réuni à Wiesbaden, 15 mars, et réintégré dans ses fonctions, 14 mai 1798; employé à la 2e division (Qratien) de l'armée de Mayence, septembre 1798, puis dans la 2e division militaire, 27 décembre; commandant l'avant-garde de la division Ney à l'armée du Rhin, 18 août 1799; servit à Engen, 3 mai 1800; Moesskirch, 5 mai; division Bastoul en novembre 1800; servit à Hohenlinden, 3 décembre; prit 6 pièces de canon et fit 1.500 prisonniers au combat d'Issen. Employé dans la 25e division militaire, 23 septembre 1801; puis dans la 26e, 6 octobre 1802; général de division, 27 août 1803; servit eu Belgique, puis commanda les troupes sur l'escadre de Brest, 3 mars 1805; employé au corps d'observation des Pyrénées-Occidentales sous Bessières, 25 mars 1808; commandant la 3e division du 2e Corps de l'armée d'Espagne sous Bessières, 7 septembre, puis sous Soult, 3 novembre; servit à Burgos, 10 novembre; occupa Santander et devint commandant de la province, 17 novembre; commandant la 2e division du 2e corps sous Soult, 30 novembre; devenue la 3e division du même corps, 2 janvier 1809; commandant dans les Asturies de mars 1809 à juin 1811, vainquit Porlier près d'Oviedo, 14 septembre 1810; dégagea Llanes, 27 février 1811 ; vainqueur à Puelo, 9 mars ; comte de l'Empire, 2 mars 1811; évacua les Asturies et commanda la 8e division de l'armée de Portugal sous Marmont, juin 1811; vainqueur sur l´Orbigo, 2 juillet 1811; opéra sous Dorsenne contre Astorga eu août 1811; vainqueur à Riego de Ambrosio, 27 août; à Puente Fierros, 5 novembre ; commandant dans les Asturies, novembre 1811; rejoignit l'armée de Portugal avec sa division (8e) en juillet 1812 ; servit aux Arapiles, mais fut blessé et mis hors de combat après avoir pris le commandement à la place de Marmout, 22 juillet 1812; commandant la 3e division du 1er corps d'observation du Rhin, 27 janvier 1813; puis la 2e division du 2e corps d'observation du Rhin, 16 février; commandant la 2e division (2e du 6e Corps) sous Marmont en Allemagne, 12 mars ; servit à Lùtzen, 2 mai ; à Bautzen, 20-21 mai; chargé de commander les 42e et 43e divisions à l'armée d'Allemagne, 1er juillet; commandant une division du 14e Corps sous Gouvion-Saint-Cyr, août 1813; servit à la bataille de Dresde, 26 août 1813; s'empara du défilé de Geyersberg, 14 septembre; servit au combat de Rackuitz, 17 octobre ; retenu prisonnier à la capitulation de Dresde, 11 novembre 1813; commandant la 1e subdivision de la 22e division militaire à Tours, 22 décembre 1814; employé à l'armée réunie sur la Loire, 19 mars 1815; commandant à Orléans pour Napoléon, 24 mars; commandant à Dun-kerque, 30 avril; nommé commandant à Metz les 3e et 4e divisions militaires, 7 juin; fut chargé sous Grenier de la défense de Paris de Charonne à Bercy, 13 juin; commandant la 13e division militaire à Rennes, septembre! 1815; mis en non-activité, 6 octobre 1815; rappelé à l'activité comme inspecteur général d'infanterie, 17 décembre 1818; compris en cette qualité dans le cadre de l'état-major général, 30 décembre; inspecteur général d'infanterie dans la 13e division militaire eu octobre 1819 ; admis à la retraite, 1e janvier 1825; replacé au cadre d'activité, 7 février 1831; commis'saire extraordinaire dans les 4e, 12e et 13e division militaires, 16 mai; pair de France, 19 novembre 1831; fut chargé de combattre l'insurrection vendéenne de 1832 ; président d'une commission d'enquête en Afrique, 18 mai 1833; admis au cadre de vétérance, 20 août 1835; mis en non-activité conformément à l'ordonnance du 28 août 1836; placé dans la section de réserve, 15 août 1839; grand'croix de la Légion d'honneur pour prendre rang du 20 avril 1831, 5 octobre 1840; admis à la retraite, 30 mai 1848, à compter du 12 avril; sénateur, 31 décembre 1852. Une tradition locale le représente comme un homme violent, brutalisant sa femme qu'il cravachait et forçait de monter à l'arrière de sa voiture à la place du va¬let de pied lorsqu'il était mécontent d'elle.
Le nom du général Bonet est inscrit au côté Sud de l'Arc de Triomphe de l'Etoile.


Sources.
Dictionnaire Biographique des Généraux & Amiraux Francais de la Révolution et de l´Empire.
Autor: Georges Six.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marzan-2013.foroactivo.com
 
BONET (Jean-Pierre-François, comte), général.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BONET (Jean-Pierre-François, comte), général.
» BISSON Gaspard-Pierre-François-Jean
» BOGNE DE FAYE (Pierre François Jean)
» COMPENDIUM EN HOMMAGES A LA MÉMOIRE DE JEAN-PIERRE KOFFEL
» Pierre François Marie Auguste Dejean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: