Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Corse Militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2002
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: La Corse Militaire   Mar 13 Jan - 12:26

sunny Bonjour à tous sunny

Les plus anciens ont pu constater que ma présence sur ce forum se faisait rare.
Je n’étais ni en prison, ni en hibernation, ni en exil sur une île de l'Atlantique Sud.
Mon site consacré à la Corse Militaire me prend beaucoup du peu de temps qu'il me reste, et le bébé grandit de jour en jour.

https://sites.google.com/site/tirailleurscorses/

Je suis encore dans les temps pour vous présenter mes vœux pour 2015.

Pace e Salute a tutti.
Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers

Corso

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
gendarme hubert

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 52
Localisation : COURBAN - AIGNAY LE DUC
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Mar 13 Jan - 13:56

J'ai un uniforme de tirailleur corse que j'avais acheté il y a une 15 années au président de l'association les tirailleurs corses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2002
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Mar 13 Jan - 14:29

On doit avoir le même uniforme alors !!! sunny

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
gendarme hubert

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 52
Localisation : COURBAN - AIGNAY LE DUC
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Mar 13 Jan - 17:31

Oui, c'est un uniforme de voltigeur.
J'ai changé les jugulaires ainsi que le cordon raquettes.
Je vais refaire la giberne avec le ceinturon
Ensuite, il faudra que je change les épaulettes et la culotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davin

avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Jeu 15 Jan - 19:02

Bonjour Jean Noel,
avec tous mes vœux, mes félicitations pour ton site qui devient une référence incontournable sur les troupes corses.
As tu quelques détails sur les bataillons de chasseurs du Golo et du Liamone levés dans l' ile en Août 1805 ( donc après le départ des 5 bataillons de la Légion Corse pour Livourne et futur Real Corso Napolitano) , qui y stationnèrent et qui furent dissouts à priori en 1811.... ?

On trouve par exemple le commandant Bernardin Poli qui animera en 1815 la résistance Bonapartiste en Corse à la fin des Cent Jours
Né le 15 Avril 1767à Sari de Porto Vecchio. On le retrouve en Septembre 1805 capitaine au bataillon des chasseurs du Liamone puis chef de bataillon à la suite en novembre 1807. Il sera blessé en Janvier 1808 dans une affaire contre des bandits près de Sartène . En Août 1809, il passe au service de la Grande Duchesse de Toscane ( Elisa) comme chef de bataillon . Puis devient en 1812 commandant d' armes à Gavi en Corse..

Dans le Martinien on apprend par exemple que
le lieutenant Colombani du bataillon du Liamone à été blessé le 27 Juin 1809 à la défense de la batterie des Sanguinaires;
Le capitaine Pascalis du 1er bataillon du Golo est blessé le 28 mai 1808 dans une batterie de côte, tandis que le lieutenant Silvestri du même bataillon est blessé le 27 Juin 1810 au combat de la goélette Jean Bart près de Bastia



Amicalement
Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davin

avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Ven 16 Jan - 11:10

Trouvé aussi qu' en Juin 1808, le genéral Morand véritable " dictateur" en Corse fait arrêter 34 sous officiers et chasseurs des deux premières compagnies du 1er bataillon du Golo, soupçonnés de tentative de désertion pour rejoindre des insurgés dans le Fiumorbo, qui seront incarcérés à l'ile d Elbe en Août 1808.


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2002
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Sam 17 Jan - 12:39

sunny

Merci Didier pour tes bons voeux.
Reçois également les miens en retour.
J'ai trouvé un portrait de Don Bernardino Poli.
Sur mon site j'ai créé un chapitre "Poussières de Héros" à partir des états de service de Corses trouvés sur la base Léonore. Il y a ceux de Poli.
Quant les 5 bataillons sont partis pour former la légion Corse, il n'est resté qu'une Compagnie dont le commandant était l'amant de l'épouse de MORAND. Ca ne l'a pas aidé, il a été fusillé.
J'ai effectivement trouvé à plusieurs reprises ces compagnies volantes du Liamone ou du Golo. Je cherche toujours leurs compositions.
Je te remercie pour les précisions que tu m'apportes.
Tu as des sources ?
Bonne Journée à tous.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Davin

avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Sam 17 Jan - 18:34

Dans le Martinien, on retrouve les noms de plusieurs officiers blessés en Corse,  des 1er  et 2e bataillons du Golo et du bataillon du Liamone entre Août 1805 et 1810
Les bataillons sont à 5 compagnies de 100 hommes ( voir D Buresi :les Corses au combat sous 3 drapeaux  editions DCL 2003)

Une conspiration à priori pro-anglaise  ( en fait sans doute imaginaire ....) http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6293098t/f7.image  
à Ajaccio  est jugée sévèrement en 1809 par un tribunal militaire comportant:
le chef de bataillon Colonna Cesari commandant le 1e bataillon de chasseurs du Liamone
le chef de bataillon François Babin commandant le 1er bataillon des chasseurs du Golo

le 2e bataillon de chasseurs du Golo était commandé par François Bonelli

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davin

avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Lun 19 Jan - 10:32

Trouvé dans le n° Spécial des Carnets de la Sabretache consacré aux troupes corses

C'est un décret daté de Boulogne du 17 Thermidor an 13 ( 5 Août 1805) qui précise " il sera levé dans la 23e division militaire deux bataillons sous le nom de bataillons du Golo et bataillon du Liamone. Chacun de ces bataillons sera composé de 5 compagnies de 100hommes, identiques aux 5bataillons levés précédemment et réunis à la Légion Corse.. destinés à la défense intérieure et extérieure de ces départements"

En Décembre 1805, il est levé un 3e bataillon appelé 2e bataillon du Golo.." il y sera admis des hommes des deux départements....Il sera analogue aux deux premiers"

le général Morand se sert de groupes organisés initialement pour renforcer la Légion Corse comme noyau de ces bataillons

Initialement, le1er bataillon du Golo est commandé par Marie Denis Jacques Preseau et celui du Liamone à Colonna Cesari.
Le 2e bataillon du Golo défendit l ' ilot de Capraia en 1809 et celui du Liamone la batterie des Sanguinaires la même année en plus d' opérations de police contre divers " brigands" .

Un 4e bataillon était prévu en Juin 1809. Les hommes recrutés partirent finalement renforcer la Légion Corse.....
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davin

avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 58
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: La Corse Militaire   Sam 14 Fév - 14:53


correspondance de Napoleon

Trianon, 15 juillet 1811

Au général Clarke, duc de Feltre, ministre de la guerre, à Paris

Réitérez l’ordre au général commandant en Corse de construire dans le golfe de Sagone trois batteries de dix-huit pièces chacune, qu'il tirera d'Ajaccio et de Calvi. Il est nécessaire que ces batteries soient armées dès le mois de septembre, afin que les bâtiments de Toulon puissent recommencer leur chargement de bois dès l’équinoxe. Ordonnez que, des quatre compagnies de garde-côtes corses que je solde, il y ait toujours un quart de service à ces batteries, c'est-à-dire 25 hommes à chaque compagnie; ce qui fera 100 hom­mes , qui seront suffisants pour servir ces trois batteries. Ordonnez la construction de trois tours du deuxième modèle pour chacune de ces batteries. Ces batteries doivent d'abord être composées de quinze pièces de canon de 24 et 36, sur affûts de côte, et de trois mortiers. Elles ne seront donc armées que de cinq pièces chacune, d'un calibre de 24 ou supérieur, et d'un mortier. Il y a à Calvi et à Ajaccio une artillerie considérable qui sera fort bien employée là. Les compagnies de garde-côtes corses ne servent à rien ; je voulais les licencier, mais moyennant ce service, on pourra les conserver. Aussitôt que les transports de la marine prendront plus d'importance pour l'exploitation des bois, la marine enverra dix-huit pièces de 36 et six mortiers pour les mieux armer.

Donnez ordre qu'on répare sans délai le château de Carghese, et qu'un bataillon de la Méditerranée puisse s'y loger et avoir toujours 200 hommes de service à la batterie. Vous ordonnerez qu'on fasse des baraques en bois sur une hauteur où pourront loger ces 200 hom­mes. Il faut qu'un capitaine en second d'artillerie de ligne se tienne toujours à ces batteries, qui, à mesure que les établissements de la marine prendront de l'accroissement, exciteront l'envie des Anglais. Mais, du moment que les trois tours seront construites, il n'y aura plus rien à craindre.

Si vous avez dans vos bureaux d'artillerie et du génie des projets pour mettre cette rade à l'abri, faites des recherches et remettez-moi cela sous les yeux. II serait convenable de choisir un endroit sain où l’on établirait une colonie, qui serait un commencement de bourg; car la dépense considérable que la marine doit faire pour l'exploita­tion des forêts donnera nécessairement naissance à une population.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gendarme hubert

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 52
Localisation : COURBAN - AIGNAY LE DUC
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: GIBERNE ET CEINTURON   Dim 22 Fév - 18:48

La giberne que j'ai eu lorsque j'ai acheté l'uniforme est trop grande par rapport à ce que j'ai dans le PETARD.
Dans le paragraphe sur l'équipement du sapeur, il est indiqué qu'il porte une giberne à la corse, bien plus petite que celle de n'importe quel fantassin.
Pour ferme le ceinturon, c'est quel type de boucles. Je pencherai pour un modèle serpent.

Avez vous des indications différentes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Corse Militaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Corse Militaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Corse Militaire
» parcours militaire
» Libération de la Corse
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LES LIENS IMPÉRIAUX :: - Les sites napoléoniens --
Sauter vers: