Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Restaurons la colonne du Val de la Haye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8938
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Restaurons la colonne du Val de la Haye   Dim 10 Jan - 17:43

SOUSCRIPTION POUR LA RESTAURATION DE LA COLONNE DU VAL DE LA HAYE
Exilé à Ste-Hélène  depuis 1815, Napoléon meurt le 5 Mai 1821. Trois semaines auparavant, dans ses dernières volontés, il précise: « Je désire que mon corps repose sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé. » Il faudra attendre 19 ans pour que ce vœu soit exaucé et que ses « cendres » soient rapatriées sur le sol français.
Décidée le 1er Mai 1840, l’expédition est confiée au Prince de Joinville, fils du roi. Parties de Toulon le 7 Juillet 1840, la Frégate « La Belle Poule » et la corvette « La Favorite » arrivent à Ste-Hélène le 8 Octobre. A Longwood, l’exhumation révèle un corps parfaitement conservé.  Quand les navires parviennent à Cherbourg le 30 Novembre, la préparation des cérémonies parisiennes n’est pas terminée. Le regain de bonapartisme dont témoigne le peuple français fait craindre des débordements et pour tenir le cortège funèbre éloigné des foules imprévisibles, c’est la voie fluviale qui est retenue pour convoyer la dépouille jusqu’à la capitale. Le cours de la Seine très sinueux et encombré de nombreux bancs de sable impose un changement de navire. La Normandie affectée à la ligne régulière Rouen-Le Havre prendra le relais  et le 8 décembre, on procède au transbordement du cercueil sur le vapeur. Après avoir longé les côtes du Calvados et atteint le Havre, le cortège s’engage dans les terres à la faveur de la marée montante.  Malgré un temps glacial, la foule massée sur les rives acclame le cortège salué par des coups de canon.
A Rouen et en amont, les ponts imposent un changement de navire pour une embarcation fluviale en aval de la ville. La crainte de  manifestations incontrôlables conduira les autorités à choisir  le Val de la Haye dont le havre naturel que constitue son île toute proche en fait  un site idéal pour un nouveau transfert.
Le 9 décembre, le canon annonça l'escadre.
Les bâtiments sont restés mouillés à la pointe de l'île face au passage du Grand-Couronne.
Après le mouillage, le préfet, le général Teste, M. Barbet, maire de Rouen, M. Darcel, colonel de la Garde Nationale, et le maire du Val de la Haye, se sont rendus à bord du vaisseau La Normandie et furent admis à venir jeter de l'eau bénite sur le cercueil de l'Empereur.
Ensuite, on transborda le cercueil de l'Empereur sur le bâteau à vapeur « la Dorade n°3 » L'opération, commencée vers 4 h, ne se termina que dans la soirée.
En même temps, le curé et son clergé, restés sur la berge avec le corps municipal, en avant de la troupe et de la foule des habitants, a fait les prières de l'absoute, puis a encensé, donné  et a fait jeter de l'au bénite par le maire et par chacun des membres de l'autorité assistante.
Le lendemain, vers 9h et demie, l'escadrille composée de 14 bâteaux à vapeur est partie et s'est dirigée vers Rouen.
Dès le 10 décembre, le Conseil Municipal, exprimait le désir qu’un monument fût élevé à la pointe de l’île pour perpétuer le souvenir de cet événement mémorable. Le préfet ayant donné son accord et examiné l’emplacement projeté , conclut que le sol ne permettait pas la construction du monument. Le terrain gracieusement offert par Mme Fizeaux de la Martel, d’abord refusé fut finalement accepté par la Commission chargée de surveiller la construction.
La première souscription lancée par le Maire qui réunit les artisans et commerçants du village et des environs, loin d’avoir recueilli les fonds suffisants est suivie d’une seconde dont les résultats ne sont pas à la hauteur de l’enthousiasme témoigné lors des cérémonies du transbordement . Revu à la baisse, le projet précise que la base du monument sera un piédestal carré  surmonté d’une colonne dorique cannelée ornée de bagues en bronze et portant en son sommet un aigle aux ailes déployées.                                                             Le 15 août 1844, date anniversaire de la naissance de l'Empereur, eut lieu la pose de la première pierre de la colonne par le Préfet entouré de nombreuses autorités régionales et locales ainsi que de nombreux souscripteurs.
Les outrages du temps faisant leur œuvre, le monument nécessite aujourd'hui une bonne restauration pour lui rendre son état initial.
Notre association 1901, a pour titre «le patrimoine du Val de la Haye: la colonne Napoléon» communément appelée «La Colonne Napoléon».                                                                                Cette association, où les APN sont partie prenante,  a pour objet de participer à la bonne conservation de tout le patrimoine napoléonien du Val de la Haye, de tous les souvenirs qui l’accompagnent, et particulièrement du monument appelé « Colonne Napoléon », implanté au Val de la Haye, en bordure de Seine, à l’emplacement du transbordement en 1840 des cendres de Napoléon, sur la parcelle appartenant à la commune cadastrée AD200.                                              Elle permettra de transmettre la mémoire de cet événement : elle organisera toute manifestation qui y contribuera. D’une façon générale son objet est : restaurer, préserver, entretenir, conserver, valoriser, enrichir, promouvoir, le patrimoine napoléonien du Val de la Haye
Le siège social est fixé à la mairie du Val de la Haye Place Jean Moulin 76380 Val de la Haye.
Site internet : http://www.colonne-napoleon.fr
Le coût des travaux de restauration est estimé à 15 000 euris.


BULLETIN DE SOUSCRIPTION POUR LA RESTAURATION DE LA COLONNE DU VAL DE LA HAYE

Je soussigné......................................................................................................................................
Adresse..............................................................................................................................................
….................................................................................................................................................
Membre des Amis du Patrimoine Napoléonien :
déclare soutenir ce beau projet de restauration d'un patrimoine napoléonien et vous prie
de trouver ci-joint un chèque de............................................ libellé au nom du « Patrimoine du Val de la Haye : La colonne Napoléon ».
Au titre de ma souscription pour laquelle je souhaite recevoir un reçu en vue de la déduction fiscale en vue de la déduction fiscale prévue par les textes.
Je serai bien entendu tenu au courant de l'avancée de la réalisation du projet.
Fait à..........................................................................................le.......................................................
Signature :




N.B. Ce coupon est à reproduire et à joindre à votre envoi au :
« Patrimoine du Val de la Haye, la colonne Napoléon »,
mairie du Val de la Haye, Place Jean Moulin,
76380 Val de la Haye

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
Restaurons la colonne du Val de la Haye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Restaurons la colonne du Val de la Haye
» Journée du 12.10 au Val de la haye et à Rouen
» "Fusilier en colonne d'attaque en JUIN 1815"
» têtes de colonne
» Colonne d'Austerlitz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: ACCUEIL DU FORUM DES AMIS DU PATRIMOINE NAPOLEONIEN :: - Actualité et sorties de l'association --
Sauter vers: