Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3344
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806   Dim 15 Oct - 12:35

Citation :
Lettre du 14 octobre, à 16 heures.

Le Maréchal Bernadotte à L'Empereur

J'ai l'honneur de rendre compte à V. M. que je suis arrivé à Apolda (environ à 16 km au nord de Iéna et à environ 12 km au sud de Auerstaedt) ; ayant entendu la canonnade sur ma droite et présumant que le maréchal Davout était aux mains avec l'ennemi, je me suis empressé de marcher avec une seule division, ma cavalerie légère et 3 régiments de dragons ; les muvais chemins et les défilés presque impraticables que nous avons trouvés en quittant Dornburg (à environ 10 km au nord est de Iéna et à environ 12 km au sud est de Auerstaedt, mesures dit à vol d'oiseau et en ligne droite !) ont beaucoup ralenti ma marche; quelques caissons cassés m'ont aussi fait perdre du temps ; je vais attendre les troupes que j'ai derrière; aussitôt qu'elles seront arrivées je continuerai ma marche sur Weimar à moins que je reçoive de nouveaux ordres. Le Maréchal Davout est encore loin d'arriver à Apolda. Je vais communiquer avec lui. L'ennemi montre quelques troupes en avant sur les hauteurs d'Apolda.

Source : Campagnes de Prusse et de Pologne (1806-1807), Foucart, Editions Historiques Teissèdre 2006, tome I, page 694 et 695.

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3344
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Questions   Dim 15 Oct - 12:47

Comme le souligne le capitaine Foucart dans son ouvrage, « Pourquoi le maréchal Bernadotte ne veut-il pas répondre à l’appel de Davout, lorsqu’à 16h30 il reçoit son aide de camp, le capitaine Trobriand ? »
Foucart s’interroge encore quand il écrit : « Pourquoi dire qu’il va communiquer avec le maréchal Davout ? On ne communique que pour savoir ce qui se passe et pouvoir s’appuyer réciproquement. La communication établie, pourquoi se dérober ? Le maréchal Bernadotte n’agit pas dans cette circonstance d’une façon franche et loyale… »

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3344
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Rapport du capitaine Trobriand   Dim 15 Oct - 13:05

Voici le rapport du capitaine Trobriand, aide de camp du maréchal Davout, parti d'Auerstaedt à 15h30 et en envoyé en mission au 1er corps d'Armée.

Citation :
Monsieur le Maréchal,
Conformément aux ordres que vous m'avez donnés, je me suis rendu en toute hâte auprès du maréchal prince de Ponte-Corvo, quoique mon cheval fût très fatigué et que j'eusse quelque incertitude sur le point où je pourais rencontrer le prince. Je l'ai trouvé à 16h30 sur les hauteurs de la rive gauche de la Saale, à peu près à une lieue et demie du point où j'étais parti : c'était au même endroit où je l'avais vu le matin en revenant du quartier général de l'Empereur.
Son excellence était à cheval, avec une partie de son état-major et un piquet de cavalerie d'escorte, mais toutes les troupes au repos. Je lui ai dit que je venais de votre part, pour l'informer que l'ennemi était en pleine retraite : on voyait ses mouvements du point où j'avais atteint M. le Maréchal.
Je le fis remarquer à S. Ex., qui n'en doutait pas. J'ajoutai que le corps d'armée avait tellement souffert en soutenant depuis le matin 8 heures l'effort de toute l'armée prussienne, commandée par le roi en personne, que la moitié de vos hommes étaient hors de combat; qu'en conséquence vous l'invitiez à vous seconder dans la poursuite de vos succès, que sans cela vous seriez dans l'impossibilité de continuer seul vos avantages avec des troupes harassées et avec 1.500 chevaux réduits par la mitraille à moins d'un tiers.
M. le Maréchal m'accueillit assez mal : il me demanda d'abord quels étaient les braves qui avaient payé leur dette à la patrie; et lorsque je lui eus indiqué les noms des plus connus d'entre eux, il me dit :
"Retournez près de votre maréchal, et dites-lui que je suis là, et qu'il soit sans craintes; partez."
Je crois inutile de vous répéter la réplique un peu vive peut-être que je fis à la dernière phrase de M. le Maréchal, tant elle me causa de surprise et de peine. Tel est, du reste, le récit exact de la mission que vous m'avez confiée. La réponse du Prince et le ton dont elle fut prononcée, ne me permetttant pas d'insister davantage, je me suis empressé de revenir près de V. Exc..

Je suis avec le plus profond respect,
M. le Maréchal,
Votre tout dévoué,
De Trobriand.

Source : Campagnes de Prusse et de Pologne (1806-1807), Foucart, Editions Historiques Teissèdre 2006, tome I, page 694 et 695.

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3344
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806   Dim 15 Oct - 13:26

Place maintenant à la version officielle des mouvements du 1er corps durant la journée du 14 octobre avec la présentation intégrale du :

Citation :
JOURNAL DES OPERATIONS DU 1er CORPS D'ARMEE

Position du 14 octobre :
Le corps d’armée n’était qu’à Camburg lors du brouillard épais qu’il faisait le matin, et que l’armée de l’Empereur à notre gauche et celle du maréchal Davout à notre droite étaient aux prises depuis une heure avec l’ennemi. Cependant, au sortir du débouché de Dornburg, le déploiement des troupes des divisions Drouet et Rivaud, ainsi que 3 régiments de cavalerie qui marchaient en bataille, ne laissait pas que d’inquiéter l’ennemi. En effet, l’armée prussienne qui se battait avec le maréchal Davout paraissait faire un mouvement par sa droite pour déborder la gauche de ce maréchal.
A 7 heures du soir les deux divisions ainsi que la cavalerie étaient en position sur les routes de Weimar. Ce fut dans la nuit du 14 qu’un bataillon ennemi fut pris par la division du général Rivaud ; artillerie, cavalerie, infanterie, tout ce qui était isolé fut pris dans la nuit. La division du général Dupont et la majeure partie de l’artillerie étaient à Dornburg : cette division ne put rejoindre le corps d’armée que le lendemain.
Le grand parc avait pris par Iéna. Le quartier général à Apolda.

Source : Campagnes de Prusse et de Pologne (1806-1807), Foucart, Editions Historiques Teissèdre 2006, tome I, page 695 et 696.

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806   Mer 25 Oct - 8:00

Cher Eric,

J'étais passé par-dessus ce sujet qui est passionnant et qui démontre s'il le fallait quel personnage était Bernadotte. Un individu déloyal. Ailleurs j'emploierai un autre terme....


Wink

L'Empereur était bien brave, avec Clémenceau c'eût été douze balles.....

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806   Mer 25 Oct - 8:50

Bonjour mes amis,

A voir le tableau que j'ai déposé sur lui : rubrique sondage, sujet traitre.


serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806   Jeu 26 Oct - 10:33

Concernant Bernadotte , il serait plus rapide de citer le nombre de fois où il a eu des initiatives heureuses et un comportement digne de sa place de chef de corps affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouvement du maréchal Bernadotte le 14 octobre 1806
» BERNADOTTE Jean Baptiste Jules - Maréchal d'Empire
» VICTOR Claude - Maréchal d'Empire
» Bernadotte, un maréchal d'empire sur le trône de Suède
» CARRIER (Louis-Anthelme) Maréchal de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: