Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Qu'auriez-vous fait à sa place ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'auriez-vous fait à sa place ?
Je n'aurai rien fait !
25%
 25% [ 3 ]
J'aurai tenté les Cent-Jours !
75%
 75% [ 9 ]
Je ne sais pas !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Jeu 2 Nov - 22:35

En 1814, Souverain de l'Ile d'Elbe,

Qu'auriez-vous fait à la place de l'Empereur ?.. serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
stephane
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Région toulousaine
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Ven 3 Nov - 1:11

Du panache, 1 chance sur 100 de réussir, mais il a tenté.... et a perdu.

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Ven 3 Nov - 1:36

Je n'aurai rien fait ..... Wink


Non dès lors que l'on a la stature d'un homme comme Napoléon, je ne parle pas de la gradeur physique .... Laughing , on est condamné à agir. Il n'y a que dans nos sociétés contemporaines que l'on voit des hommes politiques pseudo hommes d'état tout lacher au moment où il faut se ressaisir (toute comparaison avec une situation ayant existé est purement fortuite Laughing Laughing ).


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Ven 3 Nov - 6:38

sunny

A mon avis, il a été un peu contraint de rentrer.
- D'abord parce qu'au congrès de Vienne on parlait déjà de le déporter.
- Ensuite des rumeurs couraient qu'on allait chercher à l'assassiner.
- On lui faisait également miroiter que l'opinion publique lui était favorable.
(ce qui était un peu vrai quand même)
On ne peut refaire l'histoire; Il a tenté un coup de poker, il a repris son trône sans tirer un coup de fusil. Il savait qu'il ne reverrait jamais plus son fils. Il n'avait donc plus rien à perdre.
Il a joué au libéral pour rassurer ses voisins, mais ceux-ci auraient trouvé n'importe quel prétexte pour l'abattre.
Son tort c'est d'avoir fricoté avec ceux qui l'avaient trahi. Soult, Ney, et pour mieux les surveiller, de les emmener avec lui en Belgique.
J'te les aurai pendu ceux-la pour leur apprendre à vivre...

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
FRIEDLAND
Modérateur principal
Modérateur principal
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 49
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Ven 3 Nov - 12:30

Pour moi, j'aurais tenté quand même les "Cents Jours" car comme le disait l'EMPEREUR :


"La mort n’est rien,… mais vivre vaincu et sans gloire, c’est mourir tous les jours". sunny


study salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php?sid=4d9162e5d6458
vivelempereur
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 67
Localisation : Lesquin
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Lun 6 Nov - 14:20

Je pense qu'il n'avait pas le choix : absolument les mémes arguments que Corso !

_________________
VIVE L’EMPEREUR
Le premier empire en miniatures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alain.lestienne.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mar 7 Nov - 16:00

Comme il est évident que les pensées intimes de Napoléon à l'île d'Elbe nous échapperont toujours, nous ne pouvons émettre que des conjectures sur le moment où il prît la décision de tenter un retour en France, et sur les raisons qui l'amenèrent à agir de la sorte.

Comme il a déjà été évoqué plus haut, les rumeurs d'un complot qui était ourdi pour remplacer Louis XVIII par son cousin, le Duc d'Orléans, fut certainement l'élément déclencheur.

Ainsi que que l'avait souligné un historien, Napoléon à l'île d'Elbe "était comme un tigre qu'on a mis dans une cage mal verrouillée, puis qu'on a menacé, harcelé et privé de nourriture".

Pourtant, il y a dans cette expédition, un acte d'une audace presque outrageante, quand on considère que, malgré les assurances de ses espions, la lecture des journaux qui proclamaient que l'Empire et son souverain avaient retrouvé une popularité inversement proportionnelle à celle des Bourbons, Napoléon ne pouvait avoir la moindre idée de l'accueil qui lui serait fait lorsqu'il débarquerait ainsi sur la côte méridionale à la tête d'une "bande armée", tel un aventurier.

Et le fait est, que la population n'afficha pas d'une manière instantanée, répulsion ou enthousiasme, mais cela se fit de manière très progressive, bien que de plus en plus rapide également.

Le 19 Mars, Louis XVIII était inconstestablement battu, mais jusque là, l'issue du conflit avait été incertaine, et les principaux lieutenants du roi s'étaient même convaincus que si leur souverain tenait bon dans Paris (ce qu'il avait juré de faire quelques jours plus tôt), il pouvait encore l'emporter, car Napoléon n'aurait jamais voulu monter une attaque en règle contre la capitale ...
Mais Louis XVIII renonça ; s'il avait du sang bleu, il lui manquait certainement l'énergie adéquate !

Il se retira donc en silence, et le soir même arrivait son adversaire, avec beaucoup plus de pompe : c'était en effet le quatrième anniversaire du Roi de Rome ...

Chateaubriand, bien que royaliste convaincu et ministre du gouvernement royal, ne put se retenir de rendre hommage à Bonaparte qu'il compara au Christ disant au vieux Louis XVIII paralysé par la goutte : "Lève-toi et emportes ton lit!".

Plus tard, à Sainte Hélène, on demanda à Napoléon quel avait été le moment le plus heureux de sa vie ...

"La marche de Cannes à Paris", avait-il répondu...






salut
Revenir en haut Aller en bas
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mar 23 Jan - 13:59

J'ai déja vu cette question ailleurs et comme ici je dis que je n'aurais rien fait.
Il valait mieux attendre que le Congrés de Vienne se déchire sur la Pologne, que les bourbons fatiguent plus les Français et attendre des conditions optimales.
La précipitation nuit en temps de Paix.

cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Dim 28 Jan - 20:46

Je ne peu pas me comparer à Napoléon car je ne serais même pas arrivée à son niveau mais en tant que Napoléon les Cent Jours reflète bien, à mon sens, le personnage. Reprendre la France comme il la fait...
Il a de nouveau marquer l'histoire avec les Cent Jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 17:04

Vos propos révèlent beaucoup de bon sens, Cher Empire ...

L'Empereur déclara, lui-même, au Maréchal Ney :

"C'est le patriotisme qui me ramène en France. J'ai su que la Patrie était malheureuse, je suis venu pour la préserver de la guerre civile, le plus grand des fléaux ; la délivrer des Bourbons et des émigrés ; soyez tranquille, je donnerai à la France tout ce qu'elle attend de moi."

Mais la cause des Bourbons était déjà perdue !

Et bien que les anciens Maréchaux de Napoléon, appellés à soutenir le trône des Bourbons, furent admis dans l'intimité des Conseils du roi pour se voir répartir les grandes charges militaires de l'Etat, il était impossible que le gouvernement royal eût une longue durée ...

Entouré de trop d'ennemis infaqtigables, et d'amis plus dangereux encore, ce gouvernement, mal appuyé, avait dès le départ toutes les apparences de la caducité...

La Cour refusait la Charte que le roi voulait offrir à la nation ; le clergé regrettait son ancienne influence et la perte de ses privilèges ; de nombreux provinciaux réclamaient un retour impossible à l'Ancien Régime !...

Alors, comme l'exprimait Ney, au milieu des soldats, après avoir reçu une proclamation toute imprimée, de son Empereur revenu ... et où figurait ce message percutant :

"...Que la noblesse des Bourbons prenne le parti de s'expatrier encore ou se contente de vivre au milieu de nous, que nous importe !
La cause sacrée de la liberté et de notre indépendance ne souffrira plus de leur funeste influence. Ilsont voulu avoir notre gloire militaire ; mais ils se sont trompés ! Cette gloire est le fruit de trop nobles travaux pour que nous puissions jamais en perdre le souvenir ..."

Et là, cocardes blanches et fleurs de lis volèrent, et des larmes de joie roulèrent sur les joues ridées de ces vieux soldats qui n'avaient peut-être encore jamais pleuré !...

Pour terminer, le Maréchal Ney poursuivit ::

-"Soldats ! Je vous ai souvent menés à la victoire ; maintenant je veux vous conduire à cette phalange immortelle que l'Empereur Napoléon conduit à Paris ; et là, notre espérance et notre bonheur seront à jamais réalisés. Vive l'Empereur !"

Mais chacun connait l'enthousiasme qui s'ensuivit parmi les Fantassins, sur le point d'étouffer le Maréchal dans le transport de leur joie et de leur ravissement si intenses ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 17:56

Vous ne croyez pas qu'il y a aussi une grosse part d'ambition personnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geniemilitaire

avatar

Nombre de messages : 494
Age : 27
Localisation : Waterloo
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 18:11

Bonjour,
On ne peux se mettre à sa place, vu que le contexe polituque e tmilitaire n'es tplus le même et que nous n'avons pas vécu le consulat et l'empire.
J'aurais quand meme essayé, ca rcomme disait friedland :
Citation :
"La mort n’est rien,… mais vivre vaincu et sans gloire, c’est mourir tous les jours".
Je pense que Napoléon l'a fait pour les mêmes arguments que vous dites mais je pense également à celui de faire un pied à l'angleterre et que, pour un homme qui avait dominé l'Europe, l'île d'Elbe devait semblée bien petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geniemilitaire.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 18:51

ambrosio a écrit:
Vous ne croyez pas qu'il y a aussi une grosse part d'ambition personnelle ?

... Et nous ne pouvons que nous en réjouir mon Cher Ambrosio !

Quiconque est animé d'une telle ambition parvient, un jour ou l'autre, à la faire rayonner autour de lui, pour le bien des autres ...

Il en fût ainsi de notre Empereur, dont l'ambition fut bien souvent patriotique et ... glorieuse !

Ne l'a-t-il pas énoncé lui même, en évoquant ce que certains, dans la postérité, seraient tentés de lui reprocher :

"M'accusera-t-on d'avoir eu de l'ambition ? J'en ai eu, certes, mais de la plus grande et de la plus honorable qu'il puisse exister" ...

L'Histoire est là pour nous le prouver, à maintes reprises.






salut
Revenir en haut Aller en bas
Empire

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 19:25

Tout à fait d'accord avec Joséphine.
Si Napoléon n'aurait pas été un minimum ambitieux serait il arrivé aussi loin ? Je ne pense pas. Le fait est que oui il ne s'était pas résigné à finir ses jours sur ce "caillou", après avoir été empereur des français mais les français ne le réclamaient-ils pas ?
Donc c'était peut-être aussi pour son ambition personelle mais et alors ? Ses grandes choses qu'il a réalisé auraient été t'elles possibles sans un petit peu d'ambition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 20:06

"un peu d'ambition' ? Diantre vous avez le sens de la mesure Laughing La Proclamation de l'Empire, le Sacre , le décorum de la Cour et tout le reste , vous appellez cela un peu d'ambition ? Je suis d'accord sur ce terme avec le Bonaparte jusqu'à Lodi mais aprés...

Chère Joséphine , tout est relatif ainsi je lisais récement " tout ce qui est exagéré est insinifiant" ce qui rejoint la phrase de Napoléon "du sublime au ridicule , il n'y a qu'un pas ." C'est sur cette seconde phrase que je m'appuie.

Pourquoi n'est il pas resté Bonaparte ? Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad



cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 20:15

ambrosio a écrit:
"un peu d'ambition' ? Diantre vous avez le sens de la mesure Laughing La Proclamation de l'Empire, le Sacre , le décorum de la Cour et tout le reste , vous appellez cela un peu d'ambition ? Je suis d'accord sur ce terme avec le Bonaparte jusqu'à Lodi mais aprés...

Chère Joséphine , tout est relatif ainsi je lisais récement " tout ce qui est exagéré est insinifiant" ce qui rejoint la phrase de Napoléon "du sublime au ridicule , il n'y a qu'un pas ." C'est sur cette seconde phrase que je m'appuie.

Pourquoi n'est il pas resté Bonaparte ? Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad




cheval au galop

C'était simplement jour argumenter mes dires... Nul doute que c'était plus qu'un peu et heuresement sinon sa destinée aurait été tout autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 20:50

C'est bien pour argumenter mes dires que j'ai répondu Laughing Laughing Laughing moi aussi.
Quelle destinée aurait il eu ? Je n'ai pas de boulle de cristal Laughing Dites moi vous même les circonstances que vous envisagez. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 21:30

Comme l'a dit le 1er Consul ;

"On mène les hommes avec des hochets" en parlant de la Légion d'Honneur.

Une analyse avéré, de plus, vouloir mérité cette décoration, il faut de l'ambition.

Donc, chaque personne qui avance dans la vie à de l'ambition, notre Empereur ne fut pas en reste.

Moi, j'ai l'ambition d'être mieux demain, c'est naturel, je ne veux pas subir.

Il y a un proverbe ( je n'affirmerais pas qu'il est normand Wink ) :

"Il y a ceux qui tiennent le bâton et ceux qui le subissent"

Quelle vérité !!!

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mer 31 Jan - 22:45

Le cynisme n'est pas ma tasse de thé, toute ma vie j'ai plus été guidé par l'idéalisme que par l'interet. Mais je respecte le choix de chacun, par expérience je crois que les "ambitieux" sont plus déçus que les autres .
Comme je dis souvent ( rassurez vous , je ne revendique pas la paternité)
: Celui qui n'attend rien ne peux pas être déçu.

Je ne suis ni les Evangiles , ni le Mémorial Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Jeu 1 Fév - 0:02

Cher Ambrosio,

Très honnêtement, je ne pense pas qu'il faille regretter d'avoir aujourd'hui un Empereur, le premier des Français, qui plus est : Napoléon .

Mais pour le bien comprendre, il faut aussi savoir se repositionner à chaque instant, dans l'Histoire qui l'a vu évoluer, et ne jamais occulter le contexte, qui représente la clef de beaucoup d'énigmes ou interrogations ...

Vous évoquez une ambition "démesurée" ; certes, elle peut le paraître de nos jours, mais à l'époque du Premier Empire, où l'on se passionnait pour Ossian, Alexandre, César ou encore Frédéric, cette ambition constituait une espèce de leitmotiv dans le tissu des relations du Premier Consul, puis de l'Empereur.

Cette ambition était innée, chez Napoléon, et il le disait lui-même ; elle était pour lui comme le sang circulant dans ses veines ou comme l'air qu'il respirait, faisant partie intégrante de son existence.

Pourquoi n'est-il pas resté Bonaparte, dites-vous ?

Lorsque l'on a compris, comme Lui-même avait compris ce qu'il fallait faire pour la France, et qu'il lui apporta comme personne d'autre ne le comprit ni ne le fît, alors pourquoi n'aurait-il pas dû récolter les fruits d'un travail aussi considérable ?

-"Grand Homme, achevez votre oeuvre en la rendant immortelle comme votre gloire".

Ainsi fut rédigée la requête adressée à Bonaparte par le Sénat ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
NAPOLEON 77

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 59
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Jeu 1 Fév - 1:05

Moi, comme Napoleon j'aurais tenté les cents jours car d'une part les Bourbons n'avaient aucune légitimité ils étaient venus dans les "fourgons de l'étranger" et puis en dehors des aspects militaires Louis XVIII c'était le retour de l'immobilisme, du conservatisme. Il fallait aussi donner une leçon aux perfides anglais. Mais moi j'aurais tenté de gagner du temps pour reconstituer mes forces, réorganiser mon armée et attendre l'ennemi aux frontières, j'aurais été l agressé et non l'agresseur, et puis je pense que l'armée aurait plus de dynamique car ce que l'on défends le mieux c'est sa Patrie !!!
Ceci dit je dresse un tableau idyllique car n'oublions pas la fatigue des généraux, le manque de ressources en hommes et matériel et aussi peut être un abattement du Grand Homme tout ceci a concouru je pense à la défaite de l'Empire.
Mais il nous reste un belle image de cette épopée "L'Aigle volant de clocher en clocher"
A ce propos on pourrait faire un autre sondage quelle a té la plus grande erreur de Napoleon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re : Qu'auriez-vous fait à sa place ?   Mar 8 Juil - 21:08

salut

Moi, j'aurais tenté les Cent-Jours.

Napoléon savait que la France avait besoin de lui, l'Empire manquait. En effet, je pense aussi que Napoléon a eu tort de reprendre à son gouvernement des hommes qui l'avaient ouvertement trahis : le maréchal Ney qui avait promis à Louis XVIII de le ramener dans une cage de fer, le maréchal Soult qui a été ministre de la Guerre de Louis XVIII, ou encore Fouché, qui n'a jamais cessé de le trahir depuis ses premiers revers, et qui poussa les députés à proclamer sa déchéance.

De plus, en 1815 Napoléon n'avait plus autour de lui les hommes courageux d'avant 1814 qui auraient sans doute contribué à un vrai relancement de l'Empire : Lannes, Bessières, Junot, Duroc, Murat, etc. Il avait encore Davout comme ministre de la Guerre, ou Grouchy qui malgré Waterloo était tout de même un militaire d'une bravoure et d'un courage extrêmes, ou encore Carnot, l'ancien Directeur, comme ministre de l'Intérieur. Mais ce n'était pas suffisant.

Moi, je pense que ce qui a le plus contribué à la chute de Napoléon c'est la trahison de ses partisans dès les premiers déclins de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'auriez-vous fait à sa place ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'auriez-vous fait à sa place ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'auriez-vous fait à la place de Napoléon ?
» Neoprof très mal !! Qu'auriez-vous fait à ma place ?!
» Future assmat, je vous fait suivre le dossier :)
» a quoi ce mot vous fait pensé
» L'acte de vomir : Qu'est ce qui vous fait vraiment peur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: