Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 D'autres photos de Berlin et Napoléon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le gendarme

avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Département de la Dyle
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Sam 4 Nov - 12:16

Bonjour,


D'autres photos de Berlin sur la page : http://www.foto-video-digital.com/html/service.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Lun 6 Nov - 18:25

Bonjour le Gendarme

Encore merci pour les photos. Quand on voit de quelles façons les allemands, avec bonhomie c'est vrai, fêtent l'entrée de l'Empereur à Berlin, qui pour eux est quand même une défaite et que nous, nous ne sommes pas capables d'honorer dignement Austerlitz.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Lun 6 Nov - 19:45

Triste constat, en effet, Cher rapentat !
Nous pourrions en écrire un roman ... Si je m'appelais "France" je rougirais de honte ! Rolling Eyes

A propos de l'entrée solennelle de Napoléon à Berlin, le 27 Octobre 1806, dans cette avenue qui le mènera de la porte de Brandebourg au palais royal de Charlottenbourg, le soleil et le ciel bleu avaient chassé les torrents de pluie de la veille ...

Le Prince de Hatzfeldt, gouverneur de la ville avait signé ces affiches apposées partout, où l'on pouvait lire :

"Que le souvenir de la conduite sage des Viennois soit présent à nos esprits. Nous espérons que notre froide résignation attirera sur nous la clémence du vainqueur" ...

Tout au long d'Unter den Linden, la foule se presse derrière la haie des cuirassiers ...


"Les voilà !"

D'abord les Mamelucks au galop, allant, revenant, retournant, en parade exotique ... Puis un tonnerre de tambours se fait entendre I love you ...
Un cavalier chamarré précède un détachement de Grenadiers de la Garde.
C'est la première fois que les Berlinois voient les colosses à bonnet à poils ...

Puis, après un autre espace, on entend crier : "Le voilà" ! ...

Un groupe de cavaliers s'avancent, tout rutilants d'or , d'argent et de plumes, mais à dix pas devant eux, un cavalier seul, et c'est lui seul qu'on voit : L'Ogre, l'Usurpateur, le monstre sorti de la fange selon les propos de Louise de Prusse ...

Son chapeau légendaire "orné de la cocarde d'un sou", en habit vert de petite tenue de Colonel des Chasseurs de la Garde, orné du cordon de la Légion d'Honneur, Napoléon avance, monté sur un cheval gris à crinière tressée, dont la selle et la housse sont de pourpre et d'or ...

Un Berlinois immortalisa ce moment :

"Je vis de tout près ce sucesseur du Grand Frédéric. Il m'a paru avoir pris quelque embonpoint depuis ses derniers protraits. Le teint est olivâtre, l'ensemble des traits harmonieux, saisissant.
Il faut être doué d'une rare énergie pour ne pas courber la tête sous ce regard !
Sa physionomie sérieuse jusqu'à l'austérité s'illumine parfois d'un sourire étrange ... La sensation qu'il produit est analogue à celle de l'éclair...

Il se trouva des gens pour applaudir l'entrée du vainqueur ..."





salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Lun 6 Nov - 20:20

Bonsoir chère Joséphine,

Cette description de l'entrée de l'Empereur à Berlin, assez émouvante, montre un peuple certes vaincu, mais déjà sous le charme, comme fasciné.
200 ans plus tard ce même charme et cette même fascination agit toujours sur nous, puisque nous sommes là pour parler de lui!!.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Lun 6 Nov - 22:16

Cher Rapentat,

Je crois qu'il faut nuancer légèrement le sens de l'accueil que les Berlinois ou les Prussiens en général ont fait à l'Empereur. Je crois qu'ils entrevoyaient quelque chose qu'ils attendaient : la construction de la nation allemande et de son unité. L'Empereur leur laissiat entrevoir aussi un souffle "démocratique"... il ne faut pas le nier. La puissance du seigneur était réelle en Prusse.... il faut reconnaître aussi ce sentiment, cet espoir qui va dans le sens d'une admiration "positive". Je suis de ceux qui croient que Napoléon est un des artisans de l'unité allemande. Apportant son oeuvre institutionnelle.

Là c'est le moment de reparler des conséquences de la victoire de Jena-Auerstaedt : une contribution à l'unité allemande (le fameux : l'Allemagne avant tout) et la source d'une revanche : ce sera la guerre de 1870, l'annexion de l'Alsace-Lorraine, qui donnera lieu à une nouvelle envie de revanche mais cette fois-ci du côté français. Et on vient pour le coup à un premier conflit mondial.

Cordialement,


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Frédéric de MATRA



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Mar 7 Nov - 23:04

Je suis à la fois stupéfait et en même temps peu surpris finalement de voir les Allemands laisser Napoléon passer sous la porte de Brandebourg.

Stupéfait parce que c'est tout de même le symbole d'une écrasante défaite pour une certaine Allemagne, toujours vivante quoi qu'on en dise, même si le nom de Prusse a disparu (l'Histoire est une chose extraordinaire!).

Peu surpris cependant car les Allemands ne sont pas dénués d'élégance et reconnaissent comme il se doit la grandeur, mais aussi parce qu'ils savent bien mieux que les Français faire la part des choses en matière historique (la Bundesrepublik se rend ainsi à Verdun en 1984 pour commémorer l'engagement tragique de l'armée du Reich près de 70 ans plus tôt... Croyez-vous que la République française aurait fait le déplacement si l'Empire français s'était battu pour sa survie en 1916, au prix de centaines de milliers de vies de nos pères?).

Le legs de Napoléon à l'Allemagne moderne est en effet complexe et même ambigü, mais les Allemands ont voulu d'abord mettre en exergue son importance au-delà du caractère positif ou non de ses divers aspects.
En celà, ils sont bien plus fins et mesurés que leurs voisins d'outre-Rhin, qui se targuent pourtant de donner des leçons de tolérance et d'esprit critique...

Enfin, que celà ne nous empêche pas de savourer - tout en respectant nos alliés et amis d'aujourd'hui - l'image, si forte et quelque peu consolatrice en regard d'autres images filmées en 1940, de notre Empereur triomphant de la Prusse. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Mar 7 Nov - 23:14

Frédéric de Matra


Citation :
Le legs de Napoléon à l'Allemagne moderne est en effet complexe et même ambigü

Cher Frédéric ce n'est pas le leg qui est ambigu..... c'est l'analyse qu'en font les Allemands.... C'ets la justification de nombresues conséquences ... Ceci étant je repense aux discours entendus à Berlin-Est ou dans la zone orientale dans les années 70.... j'entends le peuple de la rue .... le discours à l'égard de la France était souvent admiratif. On me citait la Révolution, la Commune bien entendu... mais aussi Napoléon.... Curieux mmélange. Mais choses entendues.... et bien retenues.


Cordialement

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Mer 8 Nov - 18:16

Bonsoir,

Je pensais que la portée symbolique de Kohl et Mitterand se tenant par la main à Verdun était plus jamais çà entre nous!!

Cher Bergisel,

A part peut être certains intellectuels, quelques élites, croyez-vous que le restant de la population avait conscience d'une entité allemande?
Cette unité se fera quelques années plus tard, par la poigne de fer de Bismarck (donc de la Prusse) grâce aussi à quelques victoires sur les autrichiens.
A l'heure actuelle, mes beaux-parents (berlinois, donc prussiens) se sentent allemands par la langue, mais pas par un lieu de naissance, ils sont avant tout berlinois et un bavarois est quelqu'un qui habite sur une autre planète, bon j'exagère peut-être un peu, mais je ne suis pas loin de la vérité. Un saxon n'acceptera pas qu'un ordre vienne de Hambourg. C'est pourquoi le fédéralisme leur va si bien. En ce moment, ils discutent pour donner encore plus de pouvoirs aux Länder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Mer 8 Nov - 21:38

Le soir venu, après cette fastueuse entrée impériale dans la ville, les Berlinois, rassurés, vinrent en curieux observer les grenadiers qui bivouaquaient au Lutsgarten ...
Leurs feux illuminaient la place conduisant au Château de Charlottenbourg où logeait l'Empereur.
Et c'est là que le Grand Homme fut l'acteur principal d'une scène attendrissante qu'il racontera plus tard à Joséphine, dans une lettre...

La veille en effet, le Prince de Hatzfeldt, Gouverneur de Berlin avait présenté à l'Empereur, les clés de la ville.
Aujourd'hui, alors qu'il désirait aller le saluer à son entrée au Château, Napoléon objecta :

-"Ne vous présentez pas devant moi, Monsieur. Je n'ai pas besoin de vos services".

La raison de cette rebuffade était que les agents de Savary avaient intercepté une lettre de Hatzfeldt au Comte de Hohenlohe, contenant des renseignements sur la position des troupes françaises entrées à Berlin.
Pouvions-nous parler d'espionnage ?
Car, après tout, l'armistice n'était pas encore signé ...

En tout cas, Napoléon se montra furieux à cette nouvelle, et, contre l'avis de Berthier et de Rapp, Hatzfeldt fut arrêté pour comparaître devant un conseil de guerre.... Son compte était bon.

C'est alors que son épouse, jeune et jolie Princesse, enceinte de huit mois, réussit à s'approcher de Napoléon, grâce à l'aide de Duroc et d'autres aides de camp qui s'étaient apitoyés sur son désespoir...

Napoléon se trouvait alors adossé à la cheminée ; elle se jetta à ses pieds :

-"Sire, mon mari est incapable de déloyauté !".

"Quand je lui montrai la lettre, racontait l'Empereur à Joséphine, elle me dit en sanglotant, et naïvement :

-"Ah ! C'est bien là son écriture !"...

L'Empereur s'apitoya à son tour, et lui répondit :

-"Eh bien, Madame, jettez cette lettre au feu. Je ne serai plus assez puissant pour faire punir votre mari. Elle brûla la lettre et me parût bien heureuse. Tu vois que j'aime les femmes bonnes, naïves et douces ... qui, seules, te ressemblent."

Chacun d'entre nous connait bien sûr cette belle histoire ; mais il m'a plus de la raconter ici, tant je la trouve touchante, et démontrant, une fois de plus, la bonté de l'Empereur. Wink




:[img]http://ja






salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Mer 8 Nov - 22:09

Rapentat,

Citation :
A part peut être certains intellectuels, quelques élites, croyez-vous que le restant de la population avait conscience d'une entité allemande?


Cher Rapentat,


Mes propos ne rapportaient pas ce que j'avais entendu de la part de l'intelligentsia.... (J'ai parlé de Berlin Est et de zone orientale).... non c'était des échanges d'instants suspendus avec des gens qu'il m'est arrivé de rencontrer parfois dans des conditions, je l'avoue scabreuses... des personnes du peuple (je parle à dessein de peuple de la rue).... l'intelligentsia était contrôlée par la Stasi .... donc provocatrice.


Et pour le reste de vos arguments ils apportent bien la preuve du paradoxe.... l'unité et quand on l'a, on souhaite le fédéralisme...


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Jeu 9 Nov - 15:54

Chère Joséphine,


Vous avez de la chance de situer cet épisode à Berlin.... ce qui est bien sûr très exact..... Savez-vous que le symbole de cette noble ville est l'Ours.... Et Napoléon s'est comporté tel qu'il est et conformément à ce symbole.... Montrer sa force pour ne pas avoir à s'en servir. Je crois qu'à ce niveau de responsabilités il faut savoir se montrer magnanime.... le danger qui guette c'est la faiblesse. Il fut donc magnanime pour le Prince et bon pour la Princesse. Dans ce dernier cas c'est plus facile quand la Princesse est jeune et jolie .... vous avez bien fait de le préciser.


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Jeu 9 Nov - 17:36

Il fut donc magnanime pour le Prince et bon pour la Princesse. Dans ce dernier cas c'est plus facile quand la Princesse est jeune et jolie .... vous avez bien fait de le préciser. (Puygisel) ...


Certes.

En revanche, dans le même temps, une autre femme ne connût pas cette "grâce" ...
Son expression "Monstre sorti de la fange" avait été rapportée à Napoléon, et, également, que cette insolente avait dressé son perroquet à proférer des injures contre les Français !
Elle-même qui appelait Napoléon "Noppel", en s'arrangeant pour que l'on comprisse "Moppel" qui, en argot berlinois voudrait dire : "Petit roquet imbécile" ! ...

Vous l'avez tous reconnue, il s'agit bien de Louise de Prusse ...

Le pire était à venir , quand les domestiques de l'Empereur découvrirent dans un tiroir de sa chambre, à Charlottenbourg, parmi un désorde d'objets de toilette, des papiers très compromettants, relatant des notes sur la manière d'éluder les engagements de la Prusse à l'égard de la France, ainsi que de la correspondance sur des négociations secrètes avec la Russie, et surtout ce dossier évoquant les moyens de déterminer le roi à faire la guerre, même contre les voeux de son Cabinet ...

La provocation et l'imprudence de Louise, (si belle fut-elle Wink ), pèseront lourd lorsque Napoléon fixera des conditions d'armistice, et plus lourd encore lors du traité de paix.




salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Jeu 9 Nov - 19:13

Bonsoir,

Je ne sais pas chère Joséphine si l'Empereur à pensé à Louise de Prusse après l'entrevue de Tilsit avec le Tsar, mais les conditions sont vraiment draconiennes pour les prussiens, le pays n'existe plus, les territoires situés à l'ouest de l'Elbe deviennent royaume de Westphalie (pour Jérôme). Avec la Pologne prussienne, il crée un embryon d'état polonais sous le nom de Grand Duché de Varsovie etc...et je ne parle pas des indemnités de guerre et de l'occupation du pays.
Je citerai Heinrich Heine : " Il (Napoléon) souffla sur la Prusse et la Prusse cessa d'exister ".
Sans commentaire!!

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Jeu 9 Nov - 19:43

Bonsoir cher Rapentat,


Oui application du vieux principe : malheur au vaincu !


Les Prussiens s'en souviendront quelques années plus tard....

Rien de neuf sous le ciel des vieux règlements de comptes.... Wink


Cordialement à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Jeu 9 Nov - 23:32

Cher Rapentat,


Je vous suggère cet extrait de présentation de Jacques Frémeaux au sujet de l'histoire de la Prusse de Michel Kerautret (Le Seuil).

"""L'Etat qui fit l'unité allemande ne correspondait pas à une nation, et ne se réduisit jamais l'entité géographique qui servit à le désigner. """

Je recommande la lecture de cet ouvrage car Michel Kerautret est un des rares érudits qui ne fatigue pas... tant pis pour les autres !


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Ven 10 Nov - 13:56

Bonjour Cher rapentat,

Vous avez raison, Louise de Prusse ne parvint pas à séduire l'Empereur comme elle l'eût initialement souhaité ! ...

Le traité de Tilsitt avait en effet réduit la Prusse à "une petite puissance vaincue", par l'armée française d'occupation du rigidissime Davout.
L'occupation et les charges telles que le logement et l'approvisionnement des troupes, les contributions élevées qui pesaient sur les provinces occupées, ainsi que les mesures économiques françaises, tel le Blocus Continental, tout ceci engendra des conditions de vie extrêmement difficiles pour la population.

Mais aussitôt après la catastrophe de 1807, Frédéric-Guillaume III avait voulu se donner les moyens de redresser son Etat, notamment en faisant entrer la Prusse entièrement dans la modernité...
Pour ce faire, un long cycle de réforme des structures les plus archaïques avait été élaboré, fondé essentiellement sur un appel diffus à la revanche, et la volonté bien établie d'une titale indépendance à l'égard de la France.

C'était mal connaître l'Empereur, qui, légitimement agacé par les mutineries anti-françaises du Printemps 1809, fit arrêter brutalement l'expérience ...

A Paris, en effet, on n'ignorait rien des projets belliqueux de Scharnhorst et Gneisenau, et l'on savait pertinemment que subsistait à Berlin, contrairement à ce que l'on voulait laisser croire, un esprit de jalousie et de haine contre la France ; et que, parallèllement, se développaient des sociétés secrètes regroupant prussiennes, ten tant , et souvent avec succès d'ailleurs, d'étendre leurs ramifications dans tous les Etats de la Confédération du Rhin ...

Pour illustrer quelque peu mes propos, Cher rapentat, je citerai un ouvrage de référence, parmi tant d'autres :

-"La Prusse sous l'Occupation française" (1807-1813).






salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Ven 10 Nov - 18:29

Chère Joséphine, cher Bergisel,

Pour mes prochaines vacances en France, je pensais m'ennuyer, mais avec vos deux suggestions de lecture, me voilà rassurer!!
Merci des tuyaux.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   Ven 10 Nov - 18:35

Tout à votre service, mon Cher rapentat. Wink





salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'autres photos de Berlin et Napoléon   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'autres photos de Berlin et Napoléon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'autres photos de Berlin et Napoléon
» Les Mamelouks de Napoléon....
» Autres photos du 11/09/2001
» Ephéméride 5 Juin.......
» VIVIES de LA PRADE Raymond - général et baron d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: