Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Divorce ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Auriez-vous gardé Joséphine et adopté un héritier ou épousé Marie-Louise
J'aurai gardé Joséphine et adopté un héritier
55%
 55% [ 6 ]
J'aurai divorcé et épousé Marie-Louise
18%
 18% [ 2 ]
Je ne sais pas
9%
 9% [ 1 ]
Autres options
18%
 18% [ 2 ]
Total des votes : 11
 

AuteurMessage
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 10:58

L'Empereur Napoléon 1er,

Dans le but de pérenniser son oeuvre, devait avoir un héritier.

Qu'auriez vous fait à sa place ???



serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 11:37

sunny
Bonjour à tous
J'ai écrit je ne sais pas.
Des héritiers, il en avait adopté, Hortense, Eugène, mais également des neveux.
Garder Joséphine, et lui faire un "petit dans le dos" c'était pas son style, et tous les illégitimes, bien que reconnus ne sont pas rentrés dans le système comme avait fait Louis XIV avec ses "batards" puisque c'est le terme usité.
Alors effectivement pour que son oeuvre lui survive un héritier direct, imposait le divorce.
Salutations
Corso

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Cyril-Napoléon
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 32
Localisation : Chelles (Seine-et-Marne)
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 11:46

Moi en ce qui me concerne j'aurais divorcé de Joséphine et épousé Marie-Louise car, il faut se remettre dans le contexte de l'époque, j'aurais réagi tout comme l'Empereur en croyant qu'en épousant l'Archiduchesse d'Autriche j'assurerai une alliance avec l'Autriche.

Mais quand on voit au final ce qui s'est passé, effectivement, il aurait mieux vallu qu'il garde joséphine et adopte un héritier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 12:12

Bonjour,

Le mauvais choix fut d'épouser une autrichienne... Là c'est l'histoire qui parle, pas moi.
Diplomatiquement et stratégiquement parlant, il aurait dû se tourner uniquement vers la Russie. Le fait qu’il n’ait pas pu trouver d’épouse là-bas était de bien mauvais augure pour la suite…

Cordialement,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 13:15

Eric LM


Citation :
Le mauvais choix fut d'épouser une autrichienne... Là c'est l'histoire qui parle, pas moi.
Diplomatiquement et stratégiquement parlant, il aurait dû se tourner uniquement vers la Russie. Le fait qu’il n’ait pas pu trouver d’épouse là-bas était de bien mauvais augure pour la suite…

Tu vois Eric sur le plan historique je pense que tu as parfaitement raison et pourtant je te donnerai tort .... Mais c'est une autre histoire ... celle-là avec un petit h ! Wink

Je pense que sur ce "coup-là" notre Empereur a été mauvais et en tout cas très mal conseillé ! Il est de bon ton de se moquer des Britanniques mais eux ont su trouver les bonnes solutions dans les pires moments : ce que l'on nomme le pragmatisme et dans ce domaine l'Empereur a manqué singulièrement de pragmatisme. Aller épouser un "ventre" ! Non franchement il y avait d'autres solutions et dans la famille....

Et je dis ceci en ayant beaucoup d'estime pour l'Autriche et ceux qui ont su construire l'Autriche-Hongrie ...

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 13:27

Je pense que j'aurais gardé Joséphine et adopté un héritier, mais comment en être sûr ? Question

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 13:59

Bonjour,

Je suis d'accord avec Corso, des héritiers il n'en manquait pas! Bien entendu ils n'étaient pas issus directement de lui.
Je ne me souviens plus à quel autrichien l'Empereur avait fait cette remarque " Mais vous n'êtes donc plus une puissance?!! ". A partir de là il aurait dû se poser des questions?
La relation franco-russe commençait un peu à battre de l'aile et l'Empereur avait demandé la main de la soeur du Tsar, celui-ci à toujours fait la sourde oreille, pour ne pas dire ouvertement non!
Et quel rôle joue en sous-main Metternich, quand l'Empereur se tourne vers l'Autriche? Le marier à Marie-Louise n'était-ce pas mettre de l'huile sur le feu entre l'Empereur et le Tsar?
Pour toutes ces raisons j'ai répondu je ne sais pas!
A Sainte Hélène il dira " j'aurai dû épouser une française, mais pas une princesse " et encore " l' autrichienne porte malheur! ".
En conclusion laissons la parole aux grognards, qui disaient de Joséphine " au moins la vieille, elle lui portait bonheur!! ".
Je demande humblement pardon à notre Impératrice pour ce terme si peu galant!

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 14:17

Mon Cher rapentat,

Vous avez raison, sur le fait que l'Armée eue préférée garder la "Vieille".

Moi, je pense qu'une "alliance" avec la Prusse eue été plus profitable. L'après seconde GM, nous a montré que le couple franco-allemand était le fondement de l'Europe.

Mais peut-être l'Empereur était-il allergique à la choucroute Wink

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 14:20

J'ignore si l'Empereur était allergique àla choucroute, mais je dois dire que la cuisine allemande, par rapport à la française, c'est pas tout à fait celà. Il y a des progrès à faire. Rolling Eyes Laughing Alors, c'est peut-être ce qui a fait réfélchir l'Empereur. Wink

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 14:20

Sans vouloir refaire l'histoire : Marie-Louise était le plus mauvais choix, pour une bonne et simple raison. Marie-Louise ne voulait pas de Lui .... Il y a eu donc quelques manoeuvres : Metternich et d'autres ....


Franchement ça se résume à peu de choses : un manque de pragmatisme évident .... Lui qui était si pragmatique sur le terrain des batailles !



salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 14:24

Sergent Lombart :

Citation :
L'après seconde GM, nous a montré que le couple franco-allemand était le fondement de l'Europe.


A quel prix ! Mon pauvre Stéphane !!!! Pendant qu'on oubliait les crimes d'Oberg et de Knochen on fusillait nos Légionnaires !

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 14:36

Oui Jean-Michel,

Loin de moi l'oublie, mais je constate simplement que :

L"entente cordiale" avec la GB, ne fut qu'une histoire d'intérêts non suivie d'effets et que : Mers-El-Kébir, Toulon , Fadocha, etc etc... ne furent pas des liens d'Alliance constructive.

Les régimes Allemands, que ce soit le Kaizer ou Adolph, ne sont pas le reflet de l'amitié entre nos deux peuples, je crains personnellement que le peuple Anglais par contre ne nous "apprécie guère." ( lire leurs réactions, contre notre véto en Irak)



serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)


Dernière édition par le Dim 5 Nov - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
FRIEDLAND
Modérateur principal
Modérateur principal
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 49
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 15:13

Ce n'est pas "aisé" de répondre à cette question, je pense que l'EMPEREUR (comme l'a dit CYRIL-NAPOLEON), pensait faire une "alliance durable" avec l'Autriche en épousant Marie-Louise et en ayant un Héritier avec "elle" ...

... mais l'Histoire en décida autrement... Crying or Very sad Exclamation Exclamation


study salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php?sid=4d9162e5d6458
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 15:27

Bonjour à tous,

Il est vrai que la cuisine allemande c'est pas terrible!! Quand je veux manger correctement je cuisine moi-même, c'est bizarre car ce jour-là j'ai beaucoup de visite???
Pour en revenir au mariage de l'Empereur, regarder du côté de la Prusse, très bien! Y avait-il une princesse de libre? J'avoue ma totale ignorance. Si quelqu'un a des pistes?

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 21:01

Bonsoir,

Napoléon fit établir une liste de toutes les princesses susceptibles de devenir la nouvelle Impératrice des Français ; 18 noms furent avancés et L’Empereur n’en retenu que deux : La grande-duchesse Anne de Russie (14 ans) et l’archiduchesse Marie-Louise (18 ans).

Evidemment, il avait une forte préférence pour la première car il espérait renforcer son alliance avec le tsar Alexandre.

Ayant attendu trois mois une réponse de la Russie, Napoléon, prévoyant un refus, se tourna finalement vers l’Autriche et Marie-Louise.

Voilà un vrai mariage d’amour…

Cordialement,
Eric LM

Source : Dictionnaire Napoléon, on ne cite pas les noms des 18 élues de la fameuse liste des prétendantes au trône...

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 21:48

Stéphane Lombart :



Citation :
L"entente cordiale" avec la GB, ne fut qu'une histoire d'intérêts non suivie d'effets et que : Mers-El-Kébir, Toulon , Fadocha, etc etc... ne furent pas des liens d'Alliance constructive.


Mon cher Stéphane : pour Toulon nous n'avons pas eu besoin des Anglais....

Et pour Mers el Kébir.... il faut avouer que les circonstances étaient tout à fait exceptionnelles et terribles dans leurs conséquences.... mais en Syrie nous avons su, sans les Anglais, nous tirer dessus aussi.....

Personnellement je ne suis pas anglophone au point que je suis incapable d'en dire dix mots, je penche plutôt du côté Europe de l'est ..... Wink , mais je n'ai pas la même lecture des british vivant cette entente d'une autre manière proche : on ne refera jamais des îliens .....

J'en reviens au sujet : je soupçonne une manoeuvre conjointe de Metternich et de l'affreux Talleyrand. Pour moi l'Empereur pouvait trouver un héritier ou un successeur dans sa propre famille .... Et puis ce qui me choque profondément c'est cette manière de "larguer" Joséphine. Quelles que soient les raisons je trouve cette pratique profondément désobligeante pour ne pas dire plus !


Il y avait certes la raison d'Etat mais enfin il faut pouvoir se regarder dans la glace .....


salut


J'ai corrigé mes fautes ....


Dernière édition par le Mar 7 Nov - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
stephane
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Région toulousaine
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 22:45

Citation :
Mon cher Stéphane : pour Toulon nous n'avons pas eu besoin des Anglais....

Je sors un peu du sujet, mais j'avais entendu lors d'une emission radiophonique sur l'histoire ("Question pour l'histoire") ayant pour thème le sabordage de la flotte française à Toulon, que cet acte était dû au fait que soit la flotte française passait sous le commandement anglais soit elle était coulée par les Anglais..... La marge de manoeuvre était donc assez étroite.

Sinon, je vote divorce (politique) et mariage avec une Russe, bien que cela paraissait compliqué.

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Dim 5 Nov - 22:58

Stéphane :

Citation :
Je sors un peu du sujet, mais j'avais entendu lors d'une emission radiophonique sur l'histoire ("Question pour l'histoire") ayant pour thème le sabordage de la flotte française à Toulon, que cet acte était dû au fait que soit la flotte française passait sous le commandement anglais soit elle était coulée par les Anglais..... La marge de manoeuvre était donc assez étroite.

J'entendais action directe des anglais ... mais dans ces circonstances les Anglais avaient pour moi raison d'imposer cette épée de Damoclès...

Mais ne nous éloignons pas du sujet .... le HS est bien utile dans la mesure où il montre bien la difficulté à comprendre ce peuple et à nous entendre.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Mar 7 Nov - 16:40

Informés du contexte de l'époque, sans pour autant avoir pu le vivre, il est toujours fort délicat d'apprécier les actes avec justesse...

En concrétisant dans mes rêves les plus beaux, mon rôle d'Impératrice "Joséphine", ( I love you ) je me plais à penser que jamais je n'aurais laissé mon Impérial Epoux me quitter !
Et pourtant, je sais pertinemment qu'il l'aurait fait, car pour lui, son objectif premier était d'avoir un fils légitime, dans l'intérêt de la France.

Il est toutefois permis de penser qu'il se serait bien contenté d'adopter un fils de son frère Louis, sans le refus farouche de celui-ci ...

Ce mariage avec l'Autrichienne ne fut certes pas la panacée, mais qui aurait pu l'augurer ?
La victoire de Napoléon sur l'Autriche ne lui ouvrait-il pas une perspective apparemment intéressante ?

La question reste très problématique, au vu des circonstances de l'époque, et je ne pense pas qu'il faille jeter la pierre à l'Empereur pour ce choix autrichien, car là encore, il y entrevoyait des perspectives d'avenir positives.

Malheureusement, la trop jeune épouse, dépourvue de personnalité, influençable au possible, ne constitua même pas l'ombre d'un rempart face aux formidables enjeux politiques du moment dont se saisit l'Autriche, dans un sentiment infâme de revanche.
Après la terrible défaite de Leipzig, l'Empereur cherchera en vain de négocier : nul de ses ennemis ne veut plus entendre parler d'autre chose que de trêves momentanées, juste acceptées pour permettre aux alliés de rassembler leurs forces !

Si l'Empereur joua le jeu, avec toutefois beaucoup de sincérité, il n'en fut pas de même pour l'Autrichienne qui n'a eu de cesse de se soumettre au bon vouloir d'un père qui n'aura jamais été autre chose que le rival de Napoléon.




salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Mar 7 Nov - 22:07

Chère Joséphine....

Citation :
Si l'Empereur joua le jeu, avec toutefois beaucoup de sincérité, il n'en fut pas de même pour l'Autrichienne qui n'a eu de cesse de se soumettre au bon vouloir d'un père qui n'aura jamais été autre chose que le rival de Napoléon.


Non pas que je veuille prendre la défense de Marie-Louise : on ne peut pas s'attendre à autre chose de sa part. Il faut bien rappeler que Marie-Louise a été mariée à l'Empereur contre son gré. C'téait un mariage arrangé dès lors le risque était grand pour qu'il n'y ait pas de sincérité du côté de celle à qui c'était imposé.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Mar 7 Nov - 22:27

Je vais faire un aparté,

Pardonnez mon écart, mais quant a trouver une circonstance atténuante aux anglais, c'est regarder de très loin nos histoires confondus.

Toulon, pouvait pas faire autrement !!!.

Le Havre rasé, Cherbourg rasé, Rouen rasé, Caen rasé etc... par l'aviation anglaise, sans objectifs vitaux, mise à part Caen ces villes était des grands ports maritimes ou fluviaux.

C'est de l'histoire reconnue, les anglais ont rayés les sites stratégiques de la Normandie, allez sur les sites consacrés à cet effet sur le net, c'est édifiant et sans partie pris.

Les gouvernements Anglais ont de tout temps fait en sorte de nuire à la France.

Ceci dit, je laisse à Jean-Yves le soin de supprimer mon message s'il le trouve hors propos.



. serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Route Napoléon

avatar

Nombre de messages : 387
Localisation : Isère
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: ADOPTE   Mer 8 Nov - 0:01

Brest rasé... par les Américains...

J'ai voté : pas de divorce et comme du temps des Empereurs Romains adoption...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Mer 8 Nov - 17:02

Pour revenir au sujet du divorce et du remariage de l'empereur, j'ai trouvé cette citation du grand homme dans la bio "Napoléon" écrite par Castelot page 319, la voici :

"On ne devrait pas permettre le mariage a des individus qui ne se connaîtraient pas depuis six mois..."

A bon entendeur, salut!

Amicalement,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Le conseil privé du 21 janvier 1810 aux Tuileries   Mer 8 Nov - 22:04

L'Empereur convoqua le dimanche 21 janvier (anniversaire de la mort de Louis XVI, époux de l'archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche, tante de Marie-Louise) à 14 heures aux Tuileries un conseil privé pour discuter de la question du choix de la nouvelle Impératrice.

On y retrouva le comte Garnier, président du Sénat, le comte de Fontanes, président du Corps Législatif, Champagny, le ministre des Relations Extérieures, l'archichancelier Cambacérès, le roi Murat, le prince Berthier, l'architrésorier Lebrun, le prince Eugène, Talleyrand et Maret, le secrétaire d'Etat.

La séance débuta avec un petit discours de Napoléon :
«... La politique intérieure ne me permettant pas de choisir une Française, j'ai voulu qu'on mette sous vos yeux, les considérations qui pourraient déterminer la préférence, entre trois princesses européennes, qui paraissent réunir les qualités requises pour s'asseoir sur le trône de France...»

Il céda ensuite la parole au Ministre des Relations Etrangères qui fit lecture d'un rapport sur les trois alliances entre lesquelles il s'agissait de choisir... L'alliance russe, l'alliance saxonne et l'alliance autrichienne.
Il présenta également les trois princesses et effectua un petit comparatif; la princesse de Saxe, fille unique du roi de ce pays, était un modèle de vertus, avancée en âge en comparaison des deux autres prétendantes mais parfaitement constituée. L’archiduchesse autrichienne, Marie-Louise, fille aînée de l’Empereur François, avait dix-huit ans, une excellente constitution, une parfaite éducation, des qualités douces et attachantes. La grande duchesse russe, Anne, sœur cadette du Tsar Alexandre, avait quinze ans, douée des qualités désirables dans une souveraine mais d’une religion qui n’était pas celle de la France (Ce qui devait entraîner l’établissement d’une chapelle grecque aux Tuileries.).

A la fin de la lecture de ce rapport, il y eut un grand silence…

Napoléon l’interrompit en invitant l'architrésorier Lebrun, vieux royaliste, à donner en premier son avis sur la question.

Ce à quoi il répondit : « Je suis pour la princesse Saxonne, cette princesse ne nous engage dans la politique de personne, ne nous brouille avec personne, et de plus elle est de bonne race…».

Le prince Eugène et Talleyrand se prononcèrent pour l’alliance avec l’Autriche.

Le comte Garnier vota pour la princesse de Saxe.

Le comte de Fontanes vota pour l’archiduchesse d’Autriche.

Maret, le secrétaire d'Etat, donna également son suffrage à l’archiduchesse d’Autriche.

Champagny et le prince Berthier votèrent eux aussi pour l’alliance avec l’Autriche.

Le roi Murat se montra méfiant envers une alliance avec l’Autriche, il déclara que les funestes souvenirs de Marie-Antoinette et de Louis XVI étaient loin d’être effacés, loin d’être agréable à la nation, que la famille impériale devait tout à la gloire, à la puissance de son chef, qu’elle n’avait rien à emprunter à des alliances étrangères, qu’un rapprochement avec l’ancien régime éloignerait une infinité de cœurs attachés à l’Empire, sans conquérir les cœurs de la noblesse françaises…

Vint ensuite et pour finir, le tour de l’archichancelier Cambacérès, son opinion fut succincte et modérée :
« V. M. ne se remariant que pour avoir des enfants, il convient de préférer celle des trois princesses qui, par son âge et par sa constitution, paraîtra la plus propre à lui en donner. Quant à la raison d’Etat, je ne la crois pas favorable à l’archiduchesse. L’Autriche ne sera jamais pour nous qu’un ennemi mal réconcilié. La Russie, par sa position géographique semble être appelée à former une alliance avec la France. J’estime qu’il faudrait s’attacher à aplanir les difficultés qui paraissent s’opposer au mariage de l’Empereur avec une grande duchesse de Russie, et que cette union doit être préférée à tout autre… »

L’Empereur reprit alors la parole :
« Je vous remercie, messieurs, des avis que vous venez de me donner. Je les pèserai dans mon intérieur. Je demeure convaincu que quelque différence qu’il y ait eu entre vous, l’opinion de chacun a été déterminée par un zèle éclairé pour les intérêts de l’Etat, et par un fidèle attachement pour ma personne. »

La consultation impériale se termina sur ces mots.

Citation :
Source : Mémoires inédits de Cambacérès, tome II ; Histoire du Consulat et de l’Empire, tome XI, de Thiers ; Dictionnaire des ministres de Napoléon, par Thierry Lentz.

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]


Dernière édition par le Jeu 9 Nov - 0:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Divorce ou pas   Mer 8 Nov - 22:14

C'est à croire que tu y étais mon cher Eric Wink

Merci pour ces précisions salut

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divorce ou pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divorce ou pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» divorce de jean egale dece pour jean je l adorais comme un f
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» La femme du télévangéliste Benny Hinn demande le divorce
» divorce tres douloureux pour jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: