Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les facettes du Blocus Continental ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les facettes du Blocus Continental ...   Mar 21 Nov - 11:39

Nous sommes le 21 Novembre 1806 ...

C'est aujourd'hui que sera signé le fameux décret établissant le "Blocus Continental"...

Arme stratégique contre l'Angleterre, cette mesure visait , parallèllement, à protéger les frontières extérieures de l'Empire.

Au regard de son objectif premier, l'assèchement de l'économie britannique, les résultats produits s'étaient avérés encourageants.

Quant au système de protection, il réclama de nombreux efforts, car il avait fallu recruter des douaniers et accepter le sacrifice du commerce français, perturbations accentuées par la disparition des produits coloniaux ...

Dynamisée dans un premier temps, l'économie de l'Empire devait bientôt en ressentir les conséquences néfastes.
Et la hausse considérable du prix des produits coloniaux avaient accentué les effets de la crise financière.

Renforcé durant l'année 1809, ce Blocus Continental avait fait l'objet d'une note du Conseiller d'Etat Defermon, visant à la réorganisation totale de la mesure d'embargo.
Dans le même temps, Montalivet tirait la sonnette d'alarme sur le commerce maritime, et soulignait l'absolue nécessité de l'encourager afin d'éviter son anéantissement complet ...

Chacun plaidait donc pour la réorganisation du Blocus.

Ces plaidoiries rencontrèrent un écho favorable, puisqu'un décret du 3 Juillet 1840 (non publié au Bulletin des Lois ) réorganisa la politique du commerce extérieur, en renflouant les caisses de l'Etat et en relançant l'activité portuaire ...

C'est ainsi que le système se dota de "licences", qui n'étaient que des autorisations d'exporter signées de la main même de l'Empereur.
C'est ce que B. de Jouvenel nomma la "fraude au Blocus".
Une trentaine de ports sur l'Atlantique et une dizaine en Méditerranée avaient été désignés pour pouvoir accueillir les vaisseaux, soit environ deux cents licences par port ...

Visant à "soulager" les stocks français, ces licences générèrent un assouplissement notable du Blocus.
Le plus spectaculaire concernaient les ports du Nord qui se sont vus autorisés à exporter, et notamment des céréales, vers l'Angleterre !

Selon Vialatte, l'Empereur aurait eu cette réflexion, pour justifier cette mesure destinée officiellement à entamer les réserves en numéraire des Britanniques :

"-Il est sans nul doute nécessaire de faire du mal à nos ennemis, mais avant tout il faut vivre".

Propos sensés et pertinents, mais venant du Grand Homme, qui s'en étonnerait ? Wink








salut
Revenir en haut Aller en bas
 
Les facettes du Blocus Continental ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les facettes du Blocus Continental ...
» Ephéméride 6 Janvier......
» Débat sur les Deux Empires : Le Blocus Continental
» Le système continental ...
» Programme CSE durant le blocus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: