Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Historique de la Musique du 1er Grenadier de la Garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Nic
Invité



MessageSujet: Historique de la Musique du 1er Grenadier de la Garde   Mer 22 Nov - 0:30

La Musique du 1er Régiment des Grenadiers à Pied de la Garde Impériale :

ORIGINE :
C’est en 1762 que fût créé la première « musique régimentaire » ( c’est à dire aux frais de l’Etat, avant cette date les musiques, tout comme les régiments appartenaient aux colonels )
« La Bande de Musique des Gardes Françaises » composée de 16 exécutants et unique en son genre, elle sera dissoute à l’aube de la tourmente en 1789. Quelques musiciens rescapés seront rassemblés sous la baguette du Citoyen Musicien Sarrette, employé à l’état-major de la Garde Nationale de Paris qui « poussa » à la recréation d’une musique. Prise en charge par la Ville de Paris, La Musique de la Garde Nationale de Paris sera portée à 70 musiciens, mais hélas sera à nouveau dissoute en 1792, la Ville n’ayant plus les moyens financiers. Les Maîtrises des églises étant également supprimées, l’enseignement de la musique n’existe plus en France, les artistes musiciens pour vivre changeront de profession ou émigreront. Cependant le Sieur Sarrette persévère et, appuyé par Chénier, il obtient la création de « l’Institut National de Musique » le 12 thermidor An III, ( ancêtre de notre actuel Conservatoire Supérieur de Musique de Paris ). Composé de 120 musiciens-professeurs, il fournira ensuite les grands orchestres de Paris et de France, mais également La Musique de la Garde du Directoire fraîchement créée. Cette musique deviendra par décret La Musique de la Garde des Consuls, puis le 18 mai 1804, Musique du 1er Régiment des Grenadiers à Pied de la Garde Impériale, immortelle phalange de musiciens chevronnés, dirigée pendant près de 12 ans par Michel-Joseph Gebauer.

COMPOSITION :
De 50 instrumentistes, 1 chef et 2 sous-chefs en juillet 1800, son effectif sera ramené à 45 musiciens et un chef en juin 1804, puis 40 musiciens en août 1806, et, enfin 21 musiciens et 1 chef en septembre 1810, cet effectif ne bougera plus jusqu’à la chute de l’Empire. Vêtus d’un superbe uniforme tous soutachés d’or, culottes et gilets de nankin blanc, bottes à la « Souvarov », bicorne à plumetis rouges et blanches surmontés d’une aigrette blanche à base rouge, et trèfles en or sur les épaules, leurs donna ce nom de : « Oiseaux du Paradis ». Contrairement aux tambours, ces musiciens n’étaient pas des militaires et avaient un statut de gagistes. Formés sur trois rangs de sept musiciens, cette magnifique musique marchait derrière les tambours. Le 1er rang dit : « rang à la Turque » était composé de la percussion : 1 caisse claire, 1 caisse roulante, deux cymbaliers dont un habillé à l’oriental comme les mameluks, 1 grosse-caisse timbrée des armoiries de l’Empire, 1 triangle et le fameux chapeau chinois ( que seule conserve encore de nos jours la musique de la Légion Etrangère ).
Le 2ème rang dit : « rang des bois » composé de : 2 bassons, 1 hautbois, 2 clarinettes en ut et 2 flûtes en fa. Enfin le 3ème rang dit « rang de grande musique » composé de : 2 trombones dont le pavillon était terminé d’une tête de dragon à gueule rouge, 2 serpents ( ancêtre de notre tuba actuel ) 1 trompette et 2 cors en si. Le Chef Michel Joseph Gebauer marchait à la gauche du 1er rang à côté du triangle et était doté d’une petite baguette en bois de jonc et fut très fier de ses galons de sergent major. Cette incontestable meilleure musique de l’époque faisait, telle la Garde Républicaine d’aujourd’hui, tous les services d’honneur de l’Empire, ainsi que tous les prestigieux défilés et aubades de la Cour, tant en France qu’à l’Etranger.

salut
Revenir en haut Aller en bas
 
Historique de la Musique du 1er Grenadier de la Garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique de la Musique du 1er Grenadier de la Garde
» tambour Grenadier GI - comment s'appelle lui?
» VEZIGNIER Pierre Grenadier à cheval GARDE IMPÉRIALE Sacy-89
» CHABOUROT - Grenadier à pied - 1er régiment - Vieille GARDE
» VELIN (Jean) Grenadier à pied Vielle GARDE IMPÉRIALE YONNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Historiques de Régiments - :: La Garde Impériale :: La Musique-
Sauter vers: