Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gendarmerie impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Mer 22 Nov - 19:35



Je laisse le soin " aux hommes de l'art" de joindre le commentaire historique qui va bien.
Slts
André
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 22 Nov - 21:11

sunny
Bonsoir

Héritière des traditions de la Maréchaussée, elle devint Gendarmerie Nationale le 16 janvier 1791. Elle est chargée de la protection des personnes et des biens, et de la police des gens aux armées.
André Jouineau nous présente un Gendarme des départements et un Maréchal des Logis en grande tenue de service à pied.

Le chapeau de feutre noir, bordé du galon d'élite blanc, accordé par Louis XIV. Ce galon existe encore de nos jours sur le képi des gendarmes départementaux.
Cocarde tricolore maintenue au chapeau par une ganse de fils blancs et un petit bouton d'uniforme. Plumet écarlate.
Habit à la française bleu impérial, revers, retroussis, parements écarlates.
Gilet et culottes en drap chamois. Les retroussis sont ornés d'une grenade de drap bleu.
Boutons blancs, estampés de l'aigle couronné surmontant le n° de la Légion et en exergue gendarmerie Impériale.
Epaulettes écarlates comme les grenadiers.
Guêtres noires.
La capote de drap bleue est roulée sur le havresac.
Mousqueton et sa baIonnette. Sabre briquet.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.


Dernière édition par le Ven 24 Nov - 1:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 22 Nov - 21:22

Je ne vois rien à redire, c'est beau...... Wink


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Sergent LOMBART



Nombre de messages : 1234
Age : 57
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 22 Nov - 22:31

Je connais un heureux Wink

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Sergent LOMBART



Nombre de messages : 1234
Age : 57
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 22 Nov - 22:33

Merci André,

Pour vos magnifiques dessins salut

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 22 Nov - 23:04

Sergent


Citation :
Je connais un heureux


Et vous pensez à qui ? Laughing Je pense qu'il y a des heureux... Mais moi je ne serai heureux que lorsque je serai reparti planter ma première pierre dans le sud-est de la Moravie.

Lorsque j'ai dit "c'est beau..." je pensais aussi merci.... D'ici quelques semaines je vous ferai une surprise sur mon site....

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Jeu 23 Nov - 1:25

il y a bien sûr une suite !
Slts
A.J

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Jeu 23 Nov - 8:22

Très bien pour les aiguillettes.... Wink


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Jeu 23 Nov - 20:47

Aussi à cheval à la fin de l' Empire
Slts
A.J

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Jeu 23 Nov - 21:21

André Jouineau


Citation :
Aussi à cheval à la fin de l' Empire

Et pour quelle raison vous mentionnez : à la fin de l'Empire ?

Wink

Dans une vie antérieure j'étais à cheval avant la fin de l'Empire.... la génétique m'en a transmis des traces Wink

Amicalement

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Jeu 23 Nov - 21:37

se n'est pas évident à voir mais notre gendarme à cheval est habillé selon les dispositions du règlement de 1812 avec l'habit à revers droit et des retroussis coupés et cousus sur les basques.
Toutefois les basques devraient être plus courtes, s'agit il d'une spécificité de la gendarmerie ou bien un règlement pas assez précis les concernant.
Slts
A.J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Jeu 23 Nov - 22:00

Merci de ces informations car je parlais au premier degré !

D'ailleurs la deuxième phrase le disait .... Wink J'ai toujours beaucoup d'émotion à voir mes ancêtres ou les imaginer....

Je pense qu'un gendarme prévôtal (ce qu'on appelait la force publique....) portait le même uniforme ? (ce qui est le cas d'ailleurs aujourd'hui ....)


Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 1:24

sunny

Spécificité gendarmique ?
Mais d'après les gravures d'époque que je possède, il semble bien que l'habit conserve les basques longues, malgré le réglement de 1812 qui les racourcit.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 1:44

Je fais référence à Carl Vernet qui a dessiné les uniformes du règlement de 1812, jusqu' à ce que nous trouvions le contraire cependant ces basques longues persistent sous la première restauration qui garde cet habit sans les attributs impériaux.
slts
André
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 9:05

sunny
Deuxième illustration:

Officier et tambour.
Nous nous trouvons soit devant un Lieutenenant, soit devant un capitaine, Son épaulette portée à droite est à franges simples.
Les franges d'un officier supérieur à ce grade seraient plus épaisses.
Son habit est identique à la troupe, les boutons en argent, les passants ou brides d'épaule pour le passage des épaulettes sont du même métal, et la qualité du drap et le soin de la confection le distinguent. Les retroussis sont ornéées de grenades en argent.
Il est armé d'une épée à lame droite
A noter, que les collet, les revers, sont passepoilés de blanc, et que les pattes de parement sont passepoilées de rouge. Détail ce me semble bien petit pour pouvoir être représentées ici.
Notre tambour porte le même uniforme que décrit ici et supra. Sa fonction est déterminée par les galons de fonction de laine blanche, au collet, revers, retroussis.

Gendarme des Départements à cheval en petite tenue de service.

Notre gendarme à cheval porte le même uniforme que le gendarme à pied. Il s'en distingue simplement par un collet écarlate passepoilé de blanc. En grande tenue, il aurait porté son plumet.
Ici il porte l'habit du mèle définit par le major Bardin, dit de 1812, et non plus l'habit échancré de règlement de 1786.
Il revêt également les trèfles et les aiguillettes blanches de tradtion dans la gendarmerie.
Une culotte de peau.
Bottes fortes à l'écuyère en cuir noir.
Banderole porte giberne de buffle blanc et une giberne de cuir noir du modéle des chasseurs à cheval, contenant 20 cartouches. Sa patelette est ornée d'une grenadede laiton.
Son armement comprend un mousqueton, ici porté à la selle, grace à une botte de canon et une courroie de fixation. Une paire de pistolets dans les fontes.
Un sabre à lame droite.
Il devrait également avoir une baïonnette dans son fourreau.
Remarquez sur sa selle la poche contenant un fer à cheval de rechange. Sa roue de secours en quelque sorte. Laughing

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 14:13

Et maintenant la Garde.
Slts
A.J


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 15:41

sunny

Gendarmes d'Elite de la Compagnie à pied, de la Garde Impériale.

Nos "grippe-Jésus" portent le bonnet d'oursin à visière, et les buffleteries ocre bordées de blanc, qui les distinguent, de leurs frères d'arme de la Gendarmerie Impériale des Départements.
Les boutons sont blancs, du modèle de la garde, aigle couronné sur foudre de Jupiter. Epaulettes à franges écarlates.
Ils sont armés d'un mousqueton, d'un sabre briquet. Les poches dissimulées dans les basques ou retroussis de l'habit, peuvent contenir une paire de pistolet du mèle de 1770.

Cette compagnie de Gendarmerie à pied sera supprimée le 15 avril 1806.
Cette troupe est particulièrement chargée de la police du Grand Quartier Général.

Quelle rigueur et quelle sobriété dans cette tenue.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 20:55

sunny

Sur les origines de la Gendarmerie.

La Gendarmerie Nationale est née le 16 février 1791. Considérée comme le corps le plus utile de la nation, elle puise ses origines chez les sergents d'armes de Philippe-Auguste, créés sous les Croisades, pour prévenir tout attentat constre sa vie. C'est la première "garde royale".

Elle puise également ses origines dans la Maréchaussée d'ancien régime, force de police militaire, commandée par un prévôt, sous les ordres des Maréchaux dont elle dépendait, et ordinairement chargée de la police des gens de guerre.
Le siège se trouvait à Paris l'hotel de la Maréchaussée et Connétablie de France.
Le Connétable était le dignitaire, dont l'appellation vient de comte de l'étable, et dont la fonction etait de porter l'épée royale. Il devint par la suite le représentant du roi à l'armée, quand celui-ci ne guerroyait plus.

Quant à son nom, "Gendarmerie" il correspond à la grosse cavalerie qui décidait du sort des batailles, et dont les prérogatives étaient entre autres de toujours marcher à la tête de l'ost, et de se tenir à la droite des troupes lors d'une revue.

La Gendarmerie Nationale, a conservé ces prérogatives.

Le nom de prévôt est toujours usité de nos jours. il existe même dans le langage anglo-saxon "provost" dans la military police britannique et américaine de même que "Constable" qui correspond à la fontion de commissaire de police en Grande Bretagne. (même ça ils nous l'ont piqué)

C'est François 1er qui étend ses pouvoirs de police aux armées, à la protection des personnes et des biens contre les gens sans aveux.
Il faut attendre Louis XV pour voir la création des premières brigades en 1720. Une brigade commandée par un brigadier, est forte de 4 à 5 gendarmes.

C'est la Révolution qui donnera à la Gendarmerie son caractère militaire, qui sera encouragée par Bonaparte 1er Consul, puis Empereur. Celui-ci voyait en elle ses yeux et ses oreilles, ecoutant tout, rapportant tout.
A tel point qu'au retour des Bourbons, la trouvant trop fidèle au culte du souvenir de l'Empereur, la gendarmerie devenue Royale restera suspecte, et nombre de gendarmes et d'officiers seront licenciés.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.


Dernière édition par Corso le Mer 20 Déc - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 21:22

vous connaissez certainement l' origine de "grippe-jésus" dont je n'avai pas entendu parlé jusqu'à présent
slt
A.J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Ven 24 Nov - 23:55

sunny

Suite à l'arrestation du pape Pie VII effectuée sous les ordres du Général Radet, les gendarmes reçurent le sobriquet de "Grippe-Jésus".

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Sam 25 Nov - 17:35

Le tambour dans sa deuxième tenue.
Slts
A.J

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Sam 25 Nov - 18:16

Corso

Citation :
les gendarmes reçurent le sobriquet de "Grippe-Jésus".

Je trouve ce sobriquet très sympathique... Laughing Laughing Laughing

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Lun 27 Nov - 15:48

A cheval vers 1810, les gendarmes à pieds sont licenciés.
Slts
A.J

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Lun 27 Nov - 20:48

sunny

Tambour de la Cie de gendarme d'élite à pied de la Garde.

Notre gendarme tambour porte le même uniforme que se camarades, sauf que les couleurs de l'habit sont inversées pour pouvoir être facilement reconnaissable.
Car les ordres sont donnés à l'aide d'instrument.
Bonnet d'oursin à poils noirs, plumet écarlate, pompons et raquettes blancs. Une jugulaire de cuir à écailles de metal agrafées.
Habit à fond rouge écarlate distingué de bleu au collet, revers, parements pattes de parements, et retroussis. Boutons blancs. Tréfles blancs aux épaules. Grenades de drap bleu aux retroussis
Gilet et culotte de draps chamois.
Un tablier de cuir blanc proège du frottement de la caisse sa culotte.
Buffleteries ocre bordées d'un galon blanc.
La grande tenue impose le port des guêtres blanches.


Gendarme d'élite à cheval de la Garde.

Notre cavalier porte le bonnet d'oursin à poils noirs. Plumet blanc, pompons et raquettes blancs. Une jugulaire de cuir à écailles de metal.
Il porte l'habit échancré en drap bleu distingué d écarlates aux revers, parements et retroussis. Trèfles blancs aux épaules et aiguillettes de même à l'épaule gauche. Boutons blancs. Poches en travers simulées passepoilées par un passepoil écarlates fermant 3 gros boutons.
Gilet de drap chamois.
Culotte de peau.
Bottes fortes de cuir noir dites à l'écuyère.
Gants à crispins en cuir naturel. Buffleteries ocres bordées d'un galon blanc.
Il porte un ceinturon de cuir ocre, bordé d'un galon blanc auquel pend un sabre identique à celui des grenadiers à cheval, et un porte baIonnette.
Son armement comprend également un mousqueton porté à la botte, et une paire de pistolets dans les fontes devant la selle.
Tapis de selle de drap bleu bordé d'un double galon blanc, à l'arrière est brodées un couronne de fils blancs.
Porte manteau de drap bleu de forme carrée, sur lequel est fixé son manteau, en fait une grande cape avec ou sans manches, et une rotonde qui protège les épaules. Il a tant d'ampleur qu'il recouvre le cavalier et la croupe du cheval.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.


Dernière édition par Corso le Mer 20 Déc - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Lun 27 Nov - 21:35

Petite question aux spécialistes (inutile de dire que si je la pose j'ai mon idée derrière la tête..... Wink )

Quelle est l'origine du "bleu"de l'uniforme de la Gendarmmerie ?

On pourrait poser cette question également pour le rouge, le jaune et le blanc....

Corso si tu connais la réponse (ce dont je me doute) : laisse jouer nos amis....


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Aujourd'hui à 4:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Gendarmerie impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Gendarmerie Impériale de Paris 1813-1814
» La Gendarmerie Impériale de Paris
» Gendarmerie Impériale (1)
» Gendarmerie Impériale (fin)
» GUYOT - Maréchal des logis - GENDARMERIE IMPÉRIALE -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LES UNIFORMES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: