Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gendarmerie impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie impériale   Lun 4 Déc - 2:37

Si j'ai bien compris le gendarme Dericouart aurait fait parti de l'expédition de St Domingue commandé par le général Leclerc.

Dans l'état du 19 juillet 1802 nous avons pour la gendarmerie :

Division Rochambeau : 3e Légion de Gendarmerie
Division Clauzel : 1ere Légion
Division Brunet 2e Légion

Le principe d'organisation (pour faire court) de la gendarmerie à St Domingue est sensiblement calqué sur le modèle français, commandée par un général et supervisée par un inspecteur général de gendarmerie.

Après la mort de Leclerc c'est Rochambeau (fils du général commandant l'expédition en Amérique) qui prend le commandement
au 1er décembre 1802 il n'apparait plus que :

division Clauzel ,1ere Légion en garnision au cap en tant qu' unité constituée avec un effectif de 77 hommes et une deuxième Légion de 60 hommes. Il y a une tentative de constituer des unités mixtes et devant l'échec du recrutement les légions sont dissoutes et sont respectivement incorporé dans les 31 et 7e demi Brigade.
Une gendarmerie martime est crée le 8 janvier 1803 chargée de la police des ports et constitués à partir des anciennes légions dissoutes.
L'armée de Rochambeau capitule le 8 nov 1803 et autorisée à embarquer pour la France.



souhaitant que ce bref essai de reconstitution sur la Gendarmerie à St Domingue soit assez clair ou situez vous le gendarme Dericouart?

Sincèrement
André Jouineau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Lun 4 Déc - 9:03

Bonjour,

Là j'avoue que l'imagination de l'intervenant qui a suggéré cette solution est bien plus vaste que mes connnaissances ..... Cher André revenez d'Amérique.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Lun 4 Déc - 9:16

Bon je pensais pouvoir rééditer mon message pour le compléter mais impossible, voici la réponse de Joséphine, qui, je l'avoue, est un peu "touillée" :

Citation :
Je commencerai par rappller la question :

"Pour quelle raison le Service Historique de la Défense a-t-il retenu dans la symbolique l'ancre de marine" ?

Il me semble avoir compris que la Gendarmerie coloniale n'avait pas, au départ, de symbole la distinguant particulièrement.

On a donc cherché à la symboliser, et, pour ce faire, on a procédé par analogie avec les troupes coloniales.
Ces dernières étant devenues "troupes de marine", dont le symbole est évidemment cette fameuse ancre de marine.

Aujourd'hui encore, on retrouve la prévôté intégrée à la Gendarmerie d'Outre Mer, dont la filiation est la Gendarmerie coloniale, d'où l'empreinte indéniable de notre Empereur, encore et ... toujours.


Voilà ma petite analyse. Si je me suis encore embrouillée, je passe la main , car alors, je n'aurais plus d'autres explications pour refaire un mijotage de "rélexion" !!


Pour résumer :

Au moment des faits Dericouart (en fait de Ricouart ou Ricouart) est gendarme à la prévôté du corps de Bernadotte. Donc :

Prévôté = force publique = gendarmerie coloniale pour rappeler donc ces origines et cette appartenance on a repris la symbolique des troupes de marine (que l'on retrouve d'ailleurs dans la gendarmerie d'outre-mer actuelle) qui est l'ancre de marine.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: gendarmerie impériale   Lun 4 Déc - 11:21

Je vous rassure de suite je n'ai pas quitter mon bureau !

Ce qui interpelle mon neurone c'est le chemin vers la gendarmerie coloniale or l' armée française ne connait à l'époque que les régiments des ports et ensuite les bataillons coloniaux qui sont en réalité de l'infanterie embarquée sur les navires.
C'est bien après la constitution de ce qui sera appelé "l' empire" que se constitue une administration civile et militaire coloniale. L'expédition de St Domingue est un cas particulier.
Sous l' Empire après l'échec de St Domingue Napoléon ne s'est que rarement aventuré au delà des mers si ce n'est accompagné par les anglais.
Or ( reprenez moi si je me trompe) la prévôté dans un corps d'armée c'est une fonction de police voire de juridiction
et pour ce faire sont détachés des gendarmes issus des légions des départements sous le commandement d'un général.
Par conséquent dans le contexte historique qui nous préoccupe, peut on parler de gendarmerie coloniale ?
Slts
A.J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Lun 4 Déc - 11:31

Sur les missions vous avez entièrement raison. Mais reprenez les ordres généraux ou les écrits de l'époque on parle bien de gendarmerie coloniale ce qui m'a surpris au début lorsque je me suis intéressé à cette question. Je vous rechercherai des exemples de l'époque où l'on parle de "gendarmerie coloniale".

Effectivement ce sont des détachements prélevés sur la gendarmerie du pays intérieur (comme c'est toujours le cas actuellement).


D'ailleurs la tradition a été reprise à l'époque actuelle où les prévôts sont administrés par le commandement de la gendarmerie d'outre-mer. Par contre lors des travaux d'avancement ils sont toujours considérés comme faisant partie de leur corps d'origine (c'est ainsi que l'on voit au tableau d'avancement de la région de gendarmerie d'Ile de France des prévôts qui travaillent en afghanistan ou au Kosovo...

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: gendarmerie impériale   Mar 5 Déc - 16:40

Et pour conclure du moins provisoirement ce chapitre la gendarmerie de la Garde et départementale au cours de la guerre de 1870.
Slts
A.J

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mar 5 Déc - 21:06

Merci cher André Jouineau mais j'avoue que mes préférés sont mes gendarmes de l'Empire ... c'est là qu'ils construisent l'Institurion que je connais enfin Moncey, Buquet.... et tous les autres et mon Dericoaurt dont les restes sont dispersés dans les alluvions de la belle et paisible Moravie du Sud ..... Wink

Je reviendrai sur le gendarmerie coloniale afin de combler votre légitime curiosité.

Peut-être quand l'envie d'écrire me prend.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Loïc



Nombre de messages : 199
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 4:57

Bonjour à tous,
voilà un beau fil qui touche aussi le Second Empire alien
ma bonne ville de Riom était la garnison traditionnelle depuis leur création le 25 avril 1830 des
2 Compagnies de Gendarmes-Vétérans, réduites à une seule dans les années 1850, celle-ci existait encore en 1870, je n'ai pas la date de dissolution, il me semble que l'uniforme devait être celui de la Gendarmerie Departementale mais avec un shako...
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 9:03

Cher André,

Je vous fais part de mon étonnement.

Sur votre dernière planche vous faites appraître un modéle qui porte les aiguillettes à droite, il s'agit certainement d'un aide de camp ou d'un officier d'état-major ?

Par contre sur la planche précédente le personnage de droite visiblement gendarme du rang les porte également à droite ???? Je ne suis pas un spécialiste émérite des aiguillettes mais les portant moi-même dans les grandes occasions la règle c'est à gauche, rattachées aux trèfles par deux griffes et venant recouvrir les décorations qui dans ce cas sont toujours portées pendantes .... A l'heure actuelle il n'y a que les aides de camp qui les porte à droite.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 9:07

Loïc

Citation :
Citation :
2 Compagnies de Gendarmes-Vétérans, réduites à une seule dans les années 1850, celle-ci existait encore en 1870, je n'ai pas la date de dissolution, il me semble que l'uniforme devait être celui de la Gendarmerie Departementale mais avec un shako...

Ces compagnies de Gendarmes-Vétérans étaient-elles intégérées à la Gendarmerie d'active ?

Je fais la comparaison (mais prudente) avec les gendarmes d'ordonnance de l'Empire qui n'avaient rien à voir avec les gendarmes.... Wink

Avez-vous d'autres éléments.... ?

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 20:42

Vous avez raison les aiguilettes se portent à gauche mais la Garde fait comme les autres corps de troupe de la Garde portent les aiguillettes à l'inverse de la gendarmerie départementale d'ailleurs il ne fallait qu' un utilisateur de cet objet pour remarquer cette différence.
Slts
André

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 21:03

Merci André de cette précision.... effectivement il faut porter les aiguillettes (et non pas les déguster .... Wink ) pour s'apercevoir de ce détail.

Sur la tenue c'est impossible de se tromper ...


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: aiguillette   Mer 6 Déc - 21:36

Pour la dégustation vous faites allusion aux aiguillettes de canard.........n'est pas !!
avec un filet de sauce à l'orange accompagnées de quelques haricots vert frais ceuillis et rissolés avec des pommes de terre revenus à la graisse d'oie, l'ensemble accompagné d'un vin de Cahors.
Slts
André
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 22:30

Je devine un "chauvin" lotois Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 23:24

Voilà une partie de la réponse :

l'insigne homologué de la prévôté (quel que soit le lieu de stationnement) porté sur le plateau métallique de la tenue de ville ou sur la manche gauche de l'uniforme de service actuel (indépnedamment de tous les insignes homologués ou non qui peuvent être portés sur la manche droite)


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mer 6 Déc - 23:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: gendarmerie impériale   Jeu 7 Déc - 0:36

Chauvin ! loin de moi cette pensée. Pourtant mon nom devrait vous faire découvrir la région dont je suis originaire . Tous les noms qui se terminent en "EAU" sont presque tous issus de la Vendée région au demeurant chargée en histoire. Et le "Jouineau" se faisait déjà avant Louis XIV.

Pour revenir sur l'ancre de marine, c'est un symbôle contemporain de la Coloniale ( par extension les troupes de marine et ce qui touche à l'outremer), sous l' empire et l' ancienne monarchie c'était la représentation de la marine et des troupes qui lui étaient rattachées(bataillons coloniaux, artillerie, ouvriers, gardes côtes). C'est la raison pour laquelle j'essaye de trouver un lien entre le gendarme Dericouart et ce symbôle dans le contexte de ses états de service car le Mal Moncey ne parle que des affaires autours de la bataille d' Austerlitz. (pardonnez moi, j'ai un vilain défaut je cherche et j 'essaye de trouver.)
C'est la raison pour laquelle je vous parlai de St Domingue(1802) ou il aurait pu servir dans un contexte outre-mer.
Slts
A.J
PS : et pour les aiguillettes (qui un morceau de viande) d'autres volatiles sont concernés. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Jeu 7 Déc - 0:52

J'avais mis des guillemets autour du mot chauvin.... Wink

Le lien entre l'ancre et la prévôté : sous l'Empire la force publique (prévôté) était intégrée à la gendarmerie coloniale. Y compris pour la prévôté attachée au corps d'armée présents à Austerlitz.

Justement je compile un ou deux textes de l'époque où on nomme cette gendarmerie coloniale.

Oui l'ancre est un symbole contemporain, enfin, à la vitesse où passe le temps, l'ancre est présente au 19ème siècle !

Mais j'y reviendrai plus complètement. Wink

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Jeu 7 Déc - 14:29

Bon je pensais pouvoir rééditer mon message pour le compléter mais impossible, voici la réponse de Joséphine, qui, je l'avoue, est un peu "touillée" :
(Bergisel) ...



Shocked Shocked Shocked

Ce n'est guère dans mes habitudes de m'exprimer de manière confuse ...

Je suis désolée si tel fut le sentiment de mes lecteurs.
Mais après tout, rien ne vaut un "Expert" en la matière ...
C'est c'ailleurs très certainement ce que j'ai dû me dire ...






salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Jeu 7 Déc - 21:12

Joséphine,


Je n'ai jamais exprimé que vous vous étiez exprimé avec confusion.... loin de moi cette idée ....

Qui plus est je ne suis pas un expert... et je n'ai pas cette prétention que je laisse à d'autres bien plus méritants.

Ce que je voulais dire c'est qu'il s'agit d'un sujet inhabituel et la perception du lien entre le symbole et la gendarmerie coloniale n'est pas évident puisque moi-même j'ai découvert l'existence de cette gendarmerie coloniale en 2005 quand j'ai approfondi ce sujet des gendarmes présents à Austerltz, sujet repris aujourd'hui par mon camarade webmestre sur le site de la SNHPG.

Au contraire Joséphine vous êtes allée puiser ces informations dans des références exprimées avec une grande passion sous ma plume... ce qui démontre qu'on n'écrit pas pour rien.... Wink

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Loïc



Nombre de messages : 199
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Dim 10 Déc - 2:04

puygriou bergisel a écrit:
Loïc

Citation :
Citation :
2 Compagnies de Gendarmes-Vétérans, réduites à une seule dans les années 1850, celle-ci existait encore en 1870, je n'ai pas la date de dissolution, il me semble que l'uniforme devait être celui de la Gendarmerie Departementale mais avec un shako...

Ces compagnies de Gendarmes-Vétérans étaient-elles intégérées à la Gendarmerie d'active ?

Je fais la comparaison (mais prudente) avec les gendarmes d'ordonnance de l'Empire qui n'avaient rien à voir avec les gendarmes.... Wink

Avez-vous d'autres éléments.... ?
ce sont des unités formant corps où des militaires à la condition physique insuffisante accomplissaient leur temps de service jusqu'à la retraite, elles font partie de la Gendarmerie, il y'avait aussi des Compagnies pour les autres armes (Sous-Officiers Vétérans, Fusiliers Vétérans, Canonniers & Cavaliers-Vétérans) dont
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc



Nombre de messages : 199
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Dim 10 Déc - 2:13

...oups scratch dont le nombre fut reduit progressivement, des 47 Compagnies de Sous-Officiers et Fusiliers Sedentaires de 1823 il ne subsistait que 3 Compagnies en 1870 (Sous Officiers Vétérans, Gendarmes-Vétérans, Fusiliers Vétérans).

Pour memoire bien que n'appartenant pas stricto sensu à la Gendarmerie mais associés à elle, mentionnons le Bataillon des Voltigeurs Corses (1822-1850) et les Voltigeurs Algériens créés en 1849

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel



Nombre de messages : 1456
Age : 64
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mar 19 Déc - 3:44

Pour en revenir à la notion de gendarmerie coloniale et pour expliquer la fialiation qu'il y a entre force publique et celle-ci : voilà ce qu'on relève dans le livre d'or 1791-1912 - almanach impérial 1806. Il s'agit de propositions ou de promotion dans l'ordre de la LH de certains de ses membres dont le Capitaine Vaillant commandant de la force publiique du 1er corps d'armée (Bernadotte).

"Compagnie faisant partie de la force publique des armées, provenant de la gendarmerie coloniale....."" suivi d'une énumération de noms.....


Confirmation que j'ai eue auprès de mes camrades du SHD - Gendarmerie. D'ailleurs nous avons un exemple de cette appartenance à l'époque actuelle puisque je le répète les prévôts (la force publqiue d'alors) sont toujours administrés par l'ex-gendamrie coloniale ayant évolué en commandement de la gendarmerie d'outre-mer.


Pour confirmer le courrier de Loïc dans le même almanach impérial on note une référence (page 79) à la compagnie de vétérans....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
André Jouineau



Nombre de messages : 852
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Gendarmerie coloniale   Mar 19 Déc - 11:22

Donc ils appartiennent à la prévôté du 1er CA du Mal Bernadotte et proviennent de la Gendarmerie Coloniale. Toutefois quelle est l'origine de cette provenance ? S'agit-il de la bonne question qui confirmerait les écrits de l' Almanach !
En d' autres termes retrouver la piste de cette gendarmerie coloniale.
Slts
A.J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.imagesdesoldats.com/
Corso
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 2004
Age : 55
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Mar 19 Déc - 15:12

sunny



Voici d'après L. Rousselot, un gendarme de La Réunion en 1808.
La légende porte Gendarme à pied.
Or si on observe bien, sur ses bottes de cavalerie légère sont fixées des éperons, et il est bien armé d'un fusil et non d'un mousqueton comme tous cavaliers.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gendarmerie impériale   Aujourd'hui à 2:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Gendarmerie impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Gendarmerie Impériale de Paris 1813-1814
» La Gendarmerie Impériale de Paris
» Gendarmerie Impériale (1)
» Gendarmerie Impériale (fin)
» GUYOT - Maréchal des logis - GENDARMERIE IMPÉRIALE -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LES UNIFORMES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: