Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Chauffage et éclairage ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMar 28 Nov - 23:10

Voilà bien deux sujets de préoccupation à classer parmi les problèmes domestiques, si l'on fait un petit retour en arrière ...

En effet, dans les maisons à Paris régnait un froid glacial que de trop vastes cheminées, garnies de quelques bûches, parvenaient difficilement à réchauffer ...
Les appartements officiels, pourvus de hauts plafonds, de hautes portes et de non moins hautes fenêtres, protégeaient mal des courants d'air.
A ce titre, nous avons tous en mémoire l'image de Bonaparte aux Tuileries ou au Luxembourg, se rapprocher des cheminées, surveillant l'état du feu ...
C'est encore près de la cheminée, ou adossé tout contre qu'on le voit donner ses auduences.
Et à Saint-Cloud où s'installera toute la Cour, il ne fera pas moins froid ...

Pour combattre ce froid, quelques inventeurs se penchèrent sur la question, pour mettre en place des tuyaux de vapeur, dont le procédé se rapprochait étrangement de nos radiateurs actuels ...
Mais tout ceci restant au stade de l'expérimentation, le chauffage le plus couramment utilisé restait le bois que l'on faisait flamber dans la cheminée.

Quant à l'éclairage, dans la plupart des maisons bourgeoises, le problème n'était pas moins crucial ...
La lampe à pompe et la lampe Carcel n'étaient utilisés que pour les "grands jours" ...
Le reste du temps, c'était les bougies qui faisaient office d'éclairage ...

Avec un confort aussi rudimentaire, il est à penser que le coucher restait aussi un moment bien critique.
En effet, ne possédant pas encore d'allumettes (dont l'invention date de 1809, mais dont l'utilisation ne verra le jour que sous Louis-Philippe), l'on était contraint de se servir de veilleuses.
Et les chambres étant froides, il fallait se couvrir la tête, de madras pour les messieurs et de bonnets à brides pour les dames ...

C'est ainsi que tous nos héros familiers du Premier Empire s'exhibèrent dans l'accoutrement du malade imaginaire, dès le coucher et ce jusqu'au saut du lit...

Qui ne se souvient, en effet, du mouchoir noué sur la tête de l'Empereur, chaque matin lorsqu'il se levait pour travailler près de son secrétaire, ou même pour recevoir quelques ministres dans l'arrière de son Cabinet ?
En attendant que la flambée tiédisse enfin l'atmosphère de la pièce, robe de chambre et bonnet de nuit étaient admis chaque matin.

Ces conditions matérielles de la vie, la rareté de l'eau, la pauvreté de l'éclairage, les poussières du chauffage au bois, tout ceci entraînait un désordre jusque dans les appartements les mieux tenus.

Pour nous convaincre de cette dernière réflexion, Norvins évoque la toilette du duc d'Otrante ...

..."avec son bonnet de coton étalé près d'une savonnette, sur un coin de la cheminée, et lui-même en chemise, chaussé de pantoufles éculées, repassant un vieux rasoir d'oratorien et s'apprêtant à tondre sa barbe, du même teint jaune que son visage, devant un miroir à treize sous ..."

Quant à Madame de Genlis, le tableau n'est guère plus ragoûtant ...
Si l'on observait sa table de travail, en effet, on y trouvait pêle mêle, parmi des ouvrages de vers et des ébauches d'aquarelles, des brosses à dents, un encrier, deux pots de confitures entamés, des coquilles d'oeufs, un petit pain, un reste de café au lait, des fleurs en papier, un bout de chandelle, un tour de cheveux et un morceau de fromage de Brie !...

Et Napoléon disait d'elle :

-"Pauvre Mme de Genlis ! Quand elle parle de la vertu, elle a l'air de faire une découverte...
Si elle parlait de la propreté, le sujet ne lui semblerait pas moins nouveau ..."






salut
Revenir en haut Aller en bas
Sergent LOMBART

Sergent LOMBART

Nombre de messages : 1234
Age : 60
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 6:47

Merci ma Chère Joséphine,

Pour ce frileux retour en arrière Wink, vous nous décrivez comme à votre habitude, l'atmosphère de cette période.

Par contre, bien que l'environnement calorifique domestique de cette époque, ai été rudimentaire, je ne pense pas qu'il faille prendre l'Empereur comme thermomètre, celui-ci ayant la réputation d'être très frileux.

Cela dit merci encore


serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
http://sergentlombart.skyblog.com/
puygriou bergisel

puygriou bergisel

Nombre de messages : 1455
Age : 67
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 7:42

Bravo pour cette description, on s'y croirait presque !....

Ceci étant je crois qu'il faut veiller à ne pas forcer le trait.... Les conditions de vie étaient certes éloignées des nôtres. Je me souviens avoir vécu dans mon enfance dans une ferme du sud du Cantal, où le cadre de vie était rudimentaire avec peu de commodités : l'eau était tirée du puits à l'aide d'une chaîne et d'un seau en aluminium (à lait en fait, suprême critère hygiénique alors qu'aujourd'hui cela relève du non sens...), la cuisine était faite dans la cheminée, il n'y avait pas d'évier et encore moins de lavabo. L'eau de la boisson reposait dans un seau en alu, fraîche, dans ce qu'on appelle la souillarde. Le confort était spartiate, sans chauffage dans les chambres... Tout était réduit à sa plus simple expression y compris les sentiments.... et pourtant quelle densité exprimée dans les instants qui composaient le quotidien et notamment autour de la table... et dans les gestes du travail ! Comme l'a dit un écrivain à la mode : des instants suspendus dans l'éternité.

Je crois donc qu'il ne faut pas trop marquer la description que vous faites Joséphine de nos critères contemporains, ce que vous n'avez pas à l'esprit mais qui pourrait venir de celui de lecteurs non avertis .... Wink



salut
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 13:04

Bonjour,

Je suis d'accord avec l'analyse de Bergisel.
Il ne faut pas oublier que les gens de ce temps étaient des survivants, la sélection naturelle était terrible, seuls les plus forts vivaient. Ne connaissant rien d'autre, les gens s'accommodait fort bien de leur condition. C'est avec des soldats formés de cette façon que l'Empereur à fait toutes ses campagnes. Le poilu de 14 était plus proche du grognard, que de nos soldats actuels, ceci dit sans les dévalorisés.
Je sais que les ressources humaines sont insoupçonnées, mais qui de nous serait capable de faire la retraite de Russie dans les mêmes conditions que la Grande Armées??

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 17:50

Cher Bergisel, il n'y a pas à marquer, peu, beaucoup ou trop une description.
Je l'ai exprimée ainsi parce qu'elle était ainsi connue et vécue.

Quant aux critères contemporains, je ne les mettais nullement en parallèlle avec ceux de l'époque que j'évoquais ...

Quelque chose dans votre réflexion semble m'échapper... Merci d'affiner votre pensée. Wink

Mon Cher Sergent Lombard, je ne prenais pas Napoléon pour exemple, en le nommant dans ma description des conditions de chauffage de son époque, mais je voulais tout simplement faire remarquer que simple citoyen ou grand dignitaire, tous avaient la même façon d'appréhender ces problème matériels de la vie quotidienne.... Wink







salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

puygriou bergisel

Nombre de messages : 1455
Age : 67
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 19:36

Chère Joséphine,


Pour bien marquer que je ne m'adresse pas à votre écrit directement je concluais justement :

Je crois donc qu'il ne faut pas trop marquer la description que vous faites Joséphine de nos critères contemporains, ce que vous n'avez pas à l'esprit mais qui pourrait venir de celui de lecteurs non avertis ....

Je dis bien "c e que vous n'avez pas à l'esprit".

Et c'est madame de Genlis qui disait : "On s'étonne trop de ce qu'on voit rarement et pas assez de ce qu'on voit tous les jours"

salut
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bergisel.fr
Sergent LOMBART

Sergent LOMBART

Nombre de messages : 1234
Age : 60
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 20:18

Joséphine,

Citation :
mais je voulais tout simplement faire remarquer que simple citoyen ou grand dignitaire, tous avaient la même façon d'appréhender ces problème matériels de la vie quotidienne....

Cela n'a fait aucun doute en vous lisant, je voulais juste saisir la "buche"au bond, pour rappeler que notre illustre Empereur, dur sur le terrain, bravant les intempéries, était de réputation, frileux, Hudson Lowe s'en arrache encore les cheveux à Sainte-Hélène Wink

Serviteur Madame

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
http://sergentlombart.skyblog.com/
Invité
Invité



Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitimeMer 29 Nov - 21:57

Je crois donc qu'il ne faut pas trop marquer la description que vous faites Joséphine de nos critères contemporains, ce que vous n'avez pas à l'esprit mais qui pourrait venir de celui de lecteurs non avertis .... (Bergisel) ...


Là n'était pas le but de mon intervention, effectivement.

Et quand bien même le lecteur "non averti" serait ainsi interpellé, je ne vois toujours pas où se situerait le problème ... Rolling Eyes

On vivait ainsi à cette époque et nous vivons différemment à la nôtre, en bénéficiant des évolutions techniques, survenues au cours des siècles nous séparant de celle qui nous intéresse ici. Wink


Cher Sergent Lombard, je vous reçois cinq sur cinq. Wink

J'avais saisi votre propos, mais je voulais aussi préciser ma pensée.





salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chauffage et éclairage ... Empty
MessageSujet: Re: Chauffage et éclairage ...   Chauffage et éclairage ... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chauffage et éclairage ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Recherches Généalogiques --
Sauter vers: