Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maréchal Ney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 9:36

7 décembre 1815

Le Maréchal Michel Ney tombe sous les balles du peloton d'exécution de la terreur blanche.

Une pensée pour lui

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
Cyril-Napoléon
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 585
Age : 32
Localisation : Chelles (Seine-et-Marne)
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 13:28

Présentez vos armes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 13:28

Bonjour,

Merci Sergent de nous rappeler ce grand soldat.
L'Empereur dira de lui à Friedland " c'est un lion ". Comme Murat, pas très grand manoeuvrier, mais meneur d'hommes incomparable.
Jaloux, doté d'un foutu caractère, presque toujours de mauvaise humeur " le rougeaud " impressionnait beaucoup. Par contre il aimait s'isoler pour jouer de la flûte, le côté Janus du personnage me plaît beaucoup.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 14:12

Ney, il est vrai, n'a que deux ans de moins que Murat, et il n'est pas "moins brave", mais son caractère est tout autre ...

Sous le Consulat, on le dit toujours aussi "rouquin" qu'à l'époque de ses dix-neuf ans, mais encore plus costaud.

Prompt à la colère comme au plaisir, on lui connaît deux passions : la guerre et la flûte ...

Napoléon avait fait de Ney un Maréchal d'Empire, pour gagner tout à fait sa fidélité d'une part, et d'autre part pour satisfaire aussi à l'opinion.

Et cette fidélité, chacun se souvient , aujourd'hui particulièrement, qu'il la paya de sa vie ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 14:37

Chère Joséphine,

Joséphine a écrit:

Et cette fidélité, chacun se souvient , aujourd'hui particulièrement, qu'il la paya de sa vie ...):

Les trois points après le dernier mot sont-ils une interrogation sur la mort du Maréchal le 07.12.1815?? Il y a quelques années des historiens se posaient la question. Qu'en est-il aujourd'hui??

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 15:12

Bonjour,

Image terrible, mais oh combien émouvante!!



Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
ludwig

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 58
Localisation : saint-quentin
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: pensée pour le brave des brave   Jeu 7 Déc - 16:05

Vive le brave des brave salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ludwig

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 58
Localisation : saint-quentin
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: pensée pour le brave des brave   Jeu 7 Déc - 16:05

Vive le brave des brave salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyckten
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 25
Localisation : Pau
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 16:13

Pour un brave qui à jamais vivra en nos mémoires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 17:31

Cher rapentat,

Je vous rassure, je n'ai jamais validé les interrogations des historiens en question, et, pour moi, le doute n'est pas permis.

Ces petits points de suspension à la fin de certaines de mes phrases ne sont qu'une habitude de longue date, invitant le lecteur à partager une émotion, ou encore lui signifiant la gravité de ma réflexion sur certains points d'un sujet abordé. Wink

Pour en revenir à notre "Brave Maréchal", combien d'autres ont ainsi subi la haine et le jugement passionnel de ceux qui, sous la Restauration, ont immolé tant de ces illustres guerriers n'ayant eu pour guide qu'une âme généreuse et patriotique ...

La Bédoyère en fut un autre exemple, non moins douloureux dans nos souvenirs ...






salut
Revenir en haut Aller en bas
Sergent LOMBART

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 58
Localisation : Lons près de Pau (64)
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 21:18

Un article sur l'internaute "histoire"

7 décembre
Exécution du maréchal Ney

L'ancien maréchal napoléonien, Michel Ney, est condamné à mort par la Chambre des Pairs. La Restauration ne lui pardonne pas d'être allé vers l'Empereur après son évasion de l'île d'Elbe et l'accuse d'avoir favorisé son retour. Il est exécuté près de l'observatoire à Paris. Devant le peloton d'exécution Ney posera sa main sur son coeur en disant: "Soldats, hâtez-vous et tirez-là!

serg Lombart

_________________
Le lion de Friedland : François Amable RUFFIN
Membre des APN

(Qui ose gagne)


Dernière édition par le Ven 8 Déc - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sergentlombart.skyblog.com/
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Jeu 7 Déc - 21:21

Le Maréchal Ney s'était réfugié dans une famille amie demeurant au château des Bessonies (46) en limite du Lot et du Cantal. Il est dit qu'il a été dénoncé par la population. Il faut dire de le brave des braves ne se cachait pas.


Si la dénonciation par un ou des habitant de ce village était avérée, le destin a voulu que ce village a été sévèremment puni de cette faute puisqu'il fut brûlé par les allemands de la division Das Reich en juin 1944 quelques jours avant la tragédie d'Oradour sur Glane.

Je publierai avant la fin de la semaine des photos de ce château qui est actuelement restauré.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Ven 8 Déc - 11:30

Parmi les juges de Ney , vous avez ses anciens collègues pale
Il est mort à cause de son impulsivité, avait il besoin d'être aussi tranchant en marchant pour capturer Napoléon envers Louis XVIII ...?

Murat et Ney ont eu une mort de soldats , tués par des balles qu'ils connaissaient bien sur les champs de batailles , mais la pire à mes yeux est celle de Brune, le personnage ne me plait pas mais sa mort est un massacre comme les mameluks à Marseille, non ?


cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Ven 8 Déc - 17:42

Bonjour,

Toujours ce foutu caractère de Ney et sa tête de cochon. Il aurait pu fuir cent fois à l'étranger, même Fouché lui avait donné un passeport pour ne pas être inquiété. La mort n'avait pas voulu de lui à Waterloo, il l'a recherchée comme une délivrance et il est mort en soldat!!
Brune! Un cas à part chez les maréchaux. Je suis d'accord avec vous, une honnêteté un peu douteuse. L'Empereur ne l'aimait pas beaucoup pour son républicanisme, n'avait-il pas été l'ami de Danton! Puis cette disgrâce de sept ans pour avoir dit " l'Armée française et non l'Armée Impériale " Je crois que c'est le seul maréchal à ne pas avoir été anobli!! A Saint Hélène Napoléon regrettera de ne pas lui avoir fait confiance pendant les cent jours. Sa mort fût vraiment horrible, il ne méritait pas çà!!

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Ven 8 Déc - 18:01

A mes yeux , il vaut mieux être l'ami de Danton que d'être protégé par Robespierre jeune affraid
Je n'ai pas de sentiments favorables à Brune, Bernadotte, Augereau qui pensaient que Napoléon leur devait tout. Mais comme Jourdan , Kellermann, Pérignon , Sérurier , ces braves gens prenaient bien les 300 000 francs de Maréchal et les revenus des dotations. J'ajoute que Brune se servait sans scrupules à son profit ce qui contre balançait un titre.
Mais sur le fond , je suis heureux que nous tombions d'accord.
Ney , il est à part, c'est un excellent général de division qui vraiment assure son titre en 1807, en 1812 mais qui ailleurs se fait remarquer par son sens de l'indiscipline militaire par rapport au but à atteindre et la mauvaise foi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Ven 8 Déc - 21:33

A signaler que Moncey refusa de présider le conseil de guerre qui devait juge le Maréchal Ney. Et pourtant, je crois savoir, que Moncey ne le portait pas dans son coeur. C'est bien là la preuve du sens profond de l'honneur de cet homme.... Quelle noblesse de sentiments....

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Ven 8 Déc - 22:44

J'ai cru comprendre que la gendarmerie et par conséquent Moncey à cette période vous tenaient à coeur.
Je profite de l'occasion pour vous dire que je ne crois pas du tout à une rivalité entre les maréchaux ou le généraux , bien sur que le caractère de chacun fait la différence mais de là à croire le coté "people" de certains auteurs qui font d'une parole un fond de commerce , je ne suis pas d'accord.
Regardez les correspondances et vous voyez que c'est du style "mon cousin"," mon frère" etc Ils s'ecrivent , ils s'invitent et vont les uns chez les autres .
D'accord, aprés un combat ou un accrochage, certains ne sont pas tendres envers les autres, mais tout cela est humain : "ce n'est pas moi , c'est l'autre...". C'est à nous de choisir le bon grain de livrée et de nous méfier des rapports officiels d'où qu'ils viennent. Vous croyez que dans les vestaires les joueurs sont tendres aprés un match ???
Comme dirait Cantona : Pense' z y !!!
Mes respects .
PR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 0:18

Napoléon avait déclaré : "En sauvant la Hollande, il a sauvé la France de l'invasion" ...
Guillaume Brune, surnommé "Le Sauveur de la République Batave" , non seulement tût les concussions de Bourrienne dont il fut témoin, mais accepta des Hambourgeois d'importantes sommes ...

Laissant sans scrupules ses soldats se livrer aux pillages des villes prises, on disait d'eux "qu'ils pillaient à la Brune".

Mais pour en revenir à notre Maréchal Ney, aux talents militaires somme toute assez limités, il se révéla souvent un excellent meneur d'hommes.
Toutefois, loin de l'Empereur, ses décisions ne relevaient pas d'une analyse de tacticien averti ... Le pire était alors à craindre ...

Waterloo en fût le dernier et criant exemple ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 8:19

Ambrosio,

Citation :
J'ai cru comprendre que la gendarmerie et par conséquent Moncey à cette période vous tenaient à coeur.
Je profite de l'occasion pour vous dire que je ne crois pas du tout à une rivalité entre les maréchaux ou le généraux , bien sur que le caractère de chacun fait la différence mais de là à croire le coté "people" de certains auteurs qui font d'une parole un fond de commerce , je ne suis pas d'accord.
Regardez les correspondances et vous voyez que c'est du style "mon cousin"," mon frère" etc Ils s'ecrivent , ils s'invitent et vont les uns chez les autres .
D'accord, aprés un combat ou un accrochage, certains ne sont pas tendres envers les autres, mais tout cela est humain : "ce n'est pas moi , c'est l'autre...". C'est à nous de choisir le bon grain de livrée et de nous méfier des rapports officiels d'où qu'ils viennent. Vous croyez que dans les vestaires les joueurs sont tendres aprés un match ???
Comme dirait Cantona : Pense' z y !!!
Mes respects .
PR

Oui j'ai beaucoup d'estime pour Moncey ce qui ne signifie pas que j'ignore les autres, loin de là. Mais je le croise chaque jour, à chaque instant presque .... et sans même être un professionnel de l'histoire, ce que je laisse bien volontiers à mes camarades du SHD Gendarmerie qui migrent actuellement de Maisons-Alfort vers le château de Vincennes, j'ai de nombreuses occasions de vérifier la justesse de ses considérations ... même et surtout au 21ème siècle.

Je suis d'accord avec vos propos. Il convient effectivement de ne pas extraire un propos de son contexte et de le généraliser. Il n'empêche qu'un Moncey a refusé de présider le conseil de guerre même s'il n'avait pas une grande estime pour le personnage Ney, là où un autre a accepter cette présidence. Ce même renforce les qualités de Moncey et le grandit.

Etant un observateur discret du milieu militaire je peux dire qu'on y rencontre de grandes amitiés (nées bien souvent des grands événements ou au feu, dans des occasions où la nature humaine se révèle) mais aussi de solides inimitiés et parfois de grandes jalousies, pour ceux qui n'ont rien d'autre à faire....


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Le gendarme

avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : Département de la Dyle
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 11:30

Le maréchal Ney, gardera sont surnom de "Brave des Braves" jusqu’au bout, la preuve.

Le 3 août 1815, le capitaine de gendarmerie Dugué-Dassé, …) (…ayant sous ses ordres…) (…quatorze gendarmes à cheval, se rendit à Bessonies,…) (… procéda à l'arrestation du maréchal Ney…) (…un gendarme nommé …… a raconté que, le jour même de l'arrestation du maréchal Ney, les braves soldats qui avaient reçu la pénible mission d'aller aux Bessonies ne suivaient le maréchal que de loin afin de lui laisser toute facilité de s'évader…) (… sur la route de Saint-Flour à Marsiac, un gendarme nommé …, lui propose de fuir avec toute son escorte prête à le suivre. Le maréchal ………….. lui dit: "Gendarme, si j'étais libre, je te ferais fusiller ; on ne propose pas à un maréchal de France de fuir quand il est prisonnier ; fais ton devoir, je sais ce que j'ai à faire"…)


La suite dans le livre " Les gendarmes de Napoléon Où la gendarmerie de 1791 à 1815". Livre à paraître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 11:48

C'est sur que ces hommes avaient du courage mais aussi beaucoup de dignité. Avec ce qu'ils avaient vu et fait la notion de danger et de mort n'encombraient pas leur esprit.



cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 14:31

Le Gendarme,


Citation :
Marsiac

Il s'agit très certainement de Massiac (une des Nice du Cantal.... Wink )

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 18:06

Je profite de l'occasion pour vous dire que je ne crois pas du tout à une rivalité entre les maréchaux ou le généraux , (Ambrosio) ...


Libre à chacun de croire ou de ne pas croire, et ceci est bien légitime.

Toutefois j'applaudirai la conclusion de notre Ami Bergisel, à ce propos ...

En effet, si les Maréchaux se cotoyaient très souvent, et par là-même, connaissaient entre-eux une certaine complicité, cette dernière laissa souvent la place au mépris et à la jalousie qu'engendraient les titres de l'un, les honneurs de l'autre, ou les félicitations impériales adressées à un troisième alors que les deux premiers s'estimaient avoir été tout aussi méritants.

Il y eût donc des heurts, de nombreux heurts entre-eux, et plus particulièrement certains d'entre eux...
Pour preuve, il s'en dégage aujourd'hui un trait frappant dans le caractère de Napoléon, qui, le plus souvent, feignait d'ignorer ces tensions, refusant de s'en mêler et, en tout cas, d'envenimer les choses ...

Je pense notamment aux frictions qui n'étaient pas si rares entr'un Soult et un Lannes ...

Leur altercation, aun matin même d'Austerlitz, n'est pas une légende ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Sam 9 Déc - 19:06

Je ne nie pas qu'il y ait eu des accrochages comme en toute circonstances mais en faire son fond de commerce ...Qui parle de Murat, Ney et Lannes prennant ensembles les eaux à Barrèges ou des invitations de Masséna à la chasse dans son domaine ?ou des receptions de Berthier ?

Pourtant dans les livres , Murat , Lannes et Ney ne sont pas donnés comme des Amis ! J'ai même lu que Murat et Bessières ne s'entendaient pas , vaste foutaise fondée sur quoi ? Mme Junot sans doutes scratch

cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maréchal Ney   Dim 10 Déc - 0:23

Le faste, la Cour, les réceptions "obligées", tout invitait à réunir ces Grands Officiers ; ceci n'indiquait pas pour autant une amitié à toute épreuves entre-eux ...

Quant au duo "Murat-Bessières", les écrits nous laissent plutôt à penser qu'ils s'entendaient bien.
En effet, lorsque Lannes prétendit à la main de Caroline Bonaparte, il en voulut beaucoup à Bessières, soupçonnant ce dernier d'avoir soutenu son heureux rival en la personne de Murat ...

Bessières fut d'ailleurs témoin au mariage de Murat ...avec la qualité usurpée de ..."cousin" !






salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maréchal Ney   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maréchal Ney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PELISSIER - Maréchal
» Aide de camp du maréchal NEY
» Gouvion Saint-Cyr, maréchal de l'Empire
» EXELMANS - Maréchal
» SERURIER Jean Matthieu Philibert - Maréchal d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: