Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
david



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Dim 10 Déc - 19:58

merci à tous pour votre acceuil.

mon cher Sénot, il me semble que lorsque l'Alsace et la Lorraine furent "données" à la Prusse, l'Empire était tombé depuis le 4 septembre 1870... il faudrait plutot demander des comptes au gouvernement provisoire en place à compter de cette date.......

le roi de Prusse avait proposé à l'Empereur de le faire revenir sur le Trône, il s'en était ouvert aussi à l'Impératrice, les deux refusairent car il était hors de questions pour eux de revenir dans les fourgons de l'ennemi et ce dans un pays amputé.......

en 1814 et 1815 d'autres ne se sont pas posés les même questions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Nic
Invité



MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Dim 10 Déc - 21:33

Citation :
mon cher Sénot, il me semble que lorsque l'Alsace et la Lorraine furent "données" à la Prusse, l'Empire était tombé depuis le 4 septembre 1870...

Désolé de vous contredire Cher David, la capitulation de Sedan eu lieu le 2 septembre 1870, l'Empereur Napoléon III était bel et bien encore chef d'état à ce moment là ! Vous ne changerez nullement le sentiment des alsaciens envers celui qui fut la cause de " l'amputation " de l'est de la France, par une guerre ordonnée par lui même, et très mal préparée !
Ce qui ne fut jamais la cas sous le 1er Empire.

salut
Revenir en haut Aller en bas
david



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Dim 10 Déc - 21:45

oui, le 2 septembre est bien la capitulation de Sedan mais est ce la fin la guerre ??? non. L'Empire lui chute bien le 4 septembre.

oui la guerre fut mal préparée mais la faute à qui ? surement pas la faute à l'Empereur ou alors si, si l'on concidère comme une faute la libéralisation du régime qui a permi à la Chambre de plus peser...

pour ce qui est d'odonner, oui l'Empereur l'a fait mais sous la "contrainte" de la rue, seul Thiers fut contre dans l'opposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Nic
Invité



MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Dim 10 Déc - 21:55

Citation :
pour ce qui est d'odonner, oui l'Empereur l'a fait mais sous la "contrainte" de la rue, seul Thiers fut contre dans l'opposition.

Merci beaucoup de cette vérité, dont acte ! ITE MISSA EST ( la messe est dite )

salut


Dernière édition par le Lun 11 Déc - 2:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
david



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Dim 10 Déc - 22:03

ne tombez pas dans les raccourcis dignent des bassesses de la IIIeme république...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david



Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Dim 10 Déc - 22:16

J.B. Barbier a, dans son ouvrage " memsonges sur le Second Empire", démontré les non responsabilité de Napoléon III tant dans la marche à la guerre que dans ses conséquences... Il démontre aussi les fautes des "républicains" et de certains "bonapartistes" qui ont tout fait pour saboter la loi militaire que N III et le maréchal Niel avaient prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Lun 11 Déc - 15:14

Bonjour,

Mettre la défaite de 70 sur le dos de Napoléon III, n'a pas de sens, même s'il est responsable en tant que chef de l'Etat et des Armées.
Qui parle aujourd'hui du Maréchal Leboeuf, ministre de la guerre, qui promettait 300000 hommes en 15 jours sur la frontière, alors qu'on aura jamais vu une pagaille aussi énorme. Il avait promis que nous ferions la guerre avec une canne à la main et que rien ne manquait même pas un bouton de guêtre. Et que dire des autres Maréchaux et Généraux...
Effectivement nous pouvions mobilisé 300000 hommes, mais nos stratèges avaient oubliés que la Prusse s'était enrichie de la Bavière de la Hesse, du Wurtenberg etc...et qu'elle pouvait mobilisée 600000 hommes!!
Napoléon III, sans être un grand stratège, était peut être le seul qui avait compris les dangers de cette guerre, mais malade, il prenait de l'opium pour monter à cheval, il n'avait plus toutes ses facultés.
Guillaume et Bismarck voulaient cette guerre et surtout l'Alsace, ils annexeront Metz, que sur la demande pressante de l'Etat-Major. Bismarck était né en 1797 et se souvenait que beaucoup de guerres du 1er Empire s'étaient déroulées en Allemagne. Il voulait évité cela et avoir une tête de pont en France.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Mar 12 Déc - 1:47

Les responsabilités des conséquences de 1870 furent également évoquées par l'Empereur Napoléon III lui-même, dans une lettre qu'il adressa de Chislehurst, le 21 Juillet 1871, à son Cousin germain, le Prince Napoléon qui n'était autre que le fils du dernier frère de Napolçon 1er, c'est-à-dire ... de Jérôme ...

Mon Cher Cousin,

J'ai causé longuement avec Fleury sans que nos conversations aient amené rien de positif. J'ai chargé Rouher de préparer, autant que faire se pourra, les candidatures pour les prochaines élections, et il m'a promis de s'entourer d'hommes dévoués et actifs. Je crois que je me fixerai définitivement en Angleterre, surtout si l'Impératrice parvient à bien vendre ses diamants.
Nous traversons une période de transition pendant laquelle il faut patienter et s'organiser ...
Je regrette vivement les sorties intempestives de J. David (il était l'ancien Président du Corps Législatif) ..
Je me répète toujours : que Dieu me garde de mes amis, je me charge de mes ennemis !

E. Ollivier doit bien savoir que je n'apprécie pas ses diatribes impolitiques, et je ne le cacherai pas à leurs auteurs ...

Il est souverainement ridicule de vouloir parmi nous se décharger de la responsabilité qui nous incombe ...
Il y avait, en 1870, trois pouvoirs également responsables : le Souverain, le Ministère, le Corps Législatif.

Si le Souverain avait blâmé la politique du Ministère, il l'aurait renvoyé.
Si celui-ci avait été en désaccord avec le Souverain, il aurait donné sa démission.
Si, enfin, le Corps Législatif avait blâmé la conduite du Gouvernement, il aurait renversé le Ministère.

Les trois pouvoirs ont donc été d'accord et ils doivent chacun porter le poids de leur part de responsabilité ....





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   Mar 12 Déc - 6:15

Jospéhine cette lettre de Napoléon III est importante et il est évident que les responsabilités sont partagées non pas pour dédouaner Napoléon III qui reste le chef. Si je lui reconnais de grandes qualités je lui trouve tout de même un défaut : sa naïveté. Ceci étant comme le rappelle Rapentat l'Empereur était malade....

Rapentat, l'Ours vous inspire ! Je partage votre discours et son analyse. Les grands personnages de l'époque n'ont pas vu grandir l'Allemagne qui devait légitimer son Unité et oublier plusieurs affronts.

Lors de la commémoration de Jena-Auerstaedt, j'ai écris la chose suivante me félicitant de cette belle victoire, enfin de ces deux belles victoires, surtout la seconde, j'ajoutais : Il y aura de grandes conséquences pendant plus d'un siècle : l'Unité allemande (ce n'est pas le Facteur mais c'est un des facteurs de la marche à l'Unité allemande), la défaite de 1870, l'annexion de l'Alsace-Lorraine, la première guerre mondiale. On ne se débarassera des conséquences qu'après 1945. Qu'on ne me dise pas que cela relève de la caricature ... car en fait pour développer ce fil rouge il faudrait un ouvrage de plus 1000 pages .... Jena-Auerstaedt et son collaire la prise de Berlin contenaient cent quarante années d'histoire à venir et d'inimitié franco-allemande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
1870-La perte de l'Alsace-Lorraine. A qui la faute ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les cigognes d'alsace / lorraine
» Pagaille en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne : Strasbourg emporte le siège de la capitale, Metz et Champagne-Ardennes fulminent.
» De nombreux Alsaciens opposés à la fusion avec la Lorraine.
» Chute de cheveux
» et une toulousaine, une :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: