Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier ou Second Empire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Etes vous un passionné du Premier ou du Second Empire ?
Premier Empire.
74%
 74% [ 23 ]
Second Empire.
13%
 13% [ 4 ]
Les deux.
13%
 13% [ 4 ]
Aucun.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 31
 

AuteurMessage
napo

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Lun 8 Jan - 18:49

Embarassed Pardon Rapentat, je ne vous ai pas salué cordialement.
Au plaisir d'échanger de nouveau avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Mar 9 Jan - 14:06

Bonjour,

Pas de problème mon cher Napo, j'attends avec impatience de vous lire.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
napo

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Ven 12 Jan - 22:15

Pour reprendre mon propos abandonné depuis quelques jours Sleep :

le programme 2001 prévoit d'instruire la classe de 2nde sur "les fondements du monde contemporain" et donc jalonne le parcours depuis l'Antiquité jusqu'aux mutations du XIX ème en ne retenant par exemple du XII ème (après la Méditerranée, carrefour de 3 civilisation) à la Révolution, que le Renaissance artistique et la nouvelle vision de l'homme
et du monde . On est averti qu'il s'agit de privilégier "quelques moments historiques" , les programmes "prennent en compte le fait que les élèves issus du collège ont déjà parcouru à grands traits la trame générale de l'histoire". (les détails ? c'est pour les curieux et futurs érudits !).

Il ne faut donc pas s'étonner d'y apprendre quelques "faits historiques"sur la période qui nous intéresse, par ordre d'apparition, quand on lit de gauche à droite et page après page (mais est-ce que les manuels sont encore conçus pour cela ? zapper c'est tellement plus formidable !) :
" en 1815, la défaite de N. à Waterloo (...) provoque la chute de l'Empire et amène la restauration d'un régime monarchiste"
25 pages plus loin "le 3 mai 1814, au lendemain de l'abdication de Napoléon" Louis XVIII (dont on précise "Celui que le peuple appelle "gros cochon" à cause de son obésité") monte sur le trône. Et en marge, la définition des Cent-jours : "coup d'éclat de Napoléon qui effectue une retour triomphal mais est défait par les rois européens à Waterloo le 18 juin 1815."

En utilisant les procédés d'imprimerie, les mots clefs ou les idées importantes sont mises en avant et argumentées par des exemples avec délibérément des choix qui correspondent à la conception actuelle d'une société, en s'affranchissant précisément du contexte historique et si l'on tient à analyser à la lumière du XXI ème siècle, également de la toujours lente mutation des sociétés (les retours de batons après les révolutions ont quand même été un grand classique du XX ème siècle) car on a finalement peu de mémoire collective pour retenir les leçons de l'Histoire :
le Code civil :
mais de nombreux articles traduisent aussi le conservatisme social : le père dispose d'une tutelle absolue sur sa famille et les femmes sont totalement subordonnées à leur mari.

la légion d'honneur : la Légion d'honneur, pour s'attacher les notables et consolider les hiérarchies sociales. "c'est avec des hochets qu'on mène les hommes" déclare-t-il à ce propos.

Les lycées : les lycées ont pour mission de préparer les fils de bonne famille aux missions qui leur seront confiées. (...). Quant aux enfants du peuple le "catéchisme impérial" leur enseigne la soumission à l'empereur.

sur Napoléon : [/b]Pour mieux asseoir encore son pouvoir, Bonaparte joue constamment deux arguments : le retour de la monarchie et la menace de la guerre.
Monarque de fait (...) Napoléon Bonaparte reste toutefois soucieux de respecter les apparences républicaines. (...)Dans les faits, le pouvoir devient cependant de plus en plus absolu. La censure s'abat sur la presse, l'imprimerie et le, théâtre, tandis que la police (...) étend son influence.

sur la légende napoléonienne : "Légendes noire et dorée de Napoléon" : il est proposé après analyse de 6 documents de présenter "les arguments de l'accusation et (...) ceux de la défense de Napoléon" : 1) Détail de Bonaparte au pont d'Arcole par Gros avec en légende "payant de sa personne, entraînant les troupes le drapeau à la main, B. prend d'assaut le pont d'Arcole"
2) Chateaubriand juge Napoléon en 1814 : un extrait de "De B. et des Bourbons" commençant par "tu ne dévoreras plus nos enfants ... etc"
3) "l'étoile de leurs droits" : Memorial de Sainte-Hélène écrit sous la dictée par le comte de Las Cases, secrétaire de l'empereur (extrait du Mardi 9 avril 1816 se terminant par "Aussi, même quand je ne serai plus, je demeurerai encore pour les peuples l'étoile de leurs droits, de leurs efforts, de leurs espérances"
4) bataille d'Eylau par Gros avec pour légende (...) "ce tableau de commande, pour évoquer une bataille dans la réalité peu glorieuse (elle fut longtemps incertaine et surtout très meurtrière) témoigne de la volonté de N. de construire et d'entretenir sa légende".
5) "allégorie de Napoléon, vainqueur à Austerlitz" : "la propagande de l'empereur célèbre sa victoire militaire en le plaçant sous la protection des aigles impériales, emblèmes des armées romaines".
6) citation du refrain d'une chanson de PJ Béranger 1826 "on parlera de sa gloire, Sous le chaume, bien longtemps. Là viendront les villageois Dire alors à quelque vieille : Par des récits d'autrefois, Mère, abrégez notre veille. Bien, dira-t-on, qu'il nous ait nui, Le peuple encore le révère, Oui le révère. Parlez-nous de lui, grand-mère, Parlez-nous de lui".

En résumé sur l'exercice, les mots importants de ma synthèse "objective" seraient en vrac : tyrannie, censure, deuils dans toutes les familles, manipulation d'image, culte de la personne et pourquoi pas réécriture d'Histoire. Et dans la rubrique défense, rien, les seuls attributs glorieux n'étant dus qu'à l'engagement artistique d'un peintre officiel serviteur de la gloire du système.
. Finalement, après la fête bom , il n'y a pas que le chocolat qui donne des "crises de FOI"

Bref (façon d'écrire !), le manuel est conforme à ce qui s'est passé dans les média à l'automne concernant le mea culpa généralisé pour tous les maux antérieurs (à quand le dédommagement des protestants victimes de la Saint Barthélémy ?), concernant l'esclavage (sans guère rappeler que les tribus africaines pratiquaient bien avant l'esclavage, il y avait déjà, et encore dans l'histoire contemporaine, des "maîtres" et des "esclaves") ou bien la commémoration d'Austerlitz (alors qu'on a assez officiellement participé aux côtés des anglais pour "partager" leur victoire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Sam 13 Jan - 1:00

Chère Napo,

Il est en effet consternant de voir comment est survolée notre Histoire...
Le phénomène ne vient pas de naître, mais hélas, il perdure !

Ce état de fait nous amène à l'évidence que, désormais, celui qui voudra ne pas être niais sur cette page d'Histoire qui nous rassemble ici, ne devra compter que sur lui-même.

Qu'à cela ne tienne, reconnaissons que l'exercice n'est que pur plaisir... Wink






salut




salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Sam 13 Jan - 18:20

Bonjour Napo,

Merci de nous avoir dressé un inventaire du traitement réservé à l'Empire et à Napoléon...

Le problème c'est que ce traitement est réservé à l'ensemble de l'enseignement de l'histoire ... ma fille (AS pour les intimes) frréquentait l'an dernier la classe de troisième et un jour elle est revenue toute joyeuse à l'idée de m'annoncer qu'on leur faisait étudier l'histoire de "l'Allemagne" au collège. Sachant ma germanitude .... elle m'exposa ce qu'elle avait appris de l'Allemagne .... en fait son histoire, l'histoire qu'on voulait lui faire avaler débutait à l'avènement d'Hitler... comme si l'histoire de ce pays commençait avec le symbole d'un chaos annoncé... alors que l'histoire de ce pays mérite bien mieux que cela comme entrée en matière, même si on ne peut éviter cette grande tragédie.

En fait l'enseignement de l'histoire apparaît comme un saucissonnage, on le découpe en tranches de rosette (en souvenir de Marie Josephe Rose certainement)... le but étant vraisemblablement de rendre inintelligible cette belle discipline. Vous le soulignez très bien, Napo. C'est un enseignement de classe .... on enseigne à grands traits, l'approfondissement étant réservé à ceux qui en ont les moyens : achat de livres, de revues, conférences, visites de musée. ....


Mais Joséphine il ne faut que compter sur soi-même. Vous le savez bien.... Mais pour aller à la rencontre de l'Empereur ce n'est peut-être pas a peine d'être dans la foule .....



Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Sam 13 Jan - 23:43

En fait l'enseignement de l'histoire apparaît comme un saucissonnage, on le découpe en tranches de rosette (en souvenir de Marie Josephe Rose certainement)...(Bergisel) ...

Neutral Neutral Neutral


le but étant vraisemblablement de rendre inintelligible cette belle discipline. Vous le soulignez très bien, Napo. C'est un enseignement de classe .... on enseigne à grands traits, l'approfondissement étant réservé à ceux qui en ont les moyens : achat de livres, de revues, conférences, visites de musée. .... (Bergisel) ...

... ou à ceux dont la passion est "viscérale".
A ce moment, vous savez, on peut s'enrichir intellectuellement, même sans fortune ! Wink


Mais Joséphine il ne faut que compter sur soi-même. Vous le savez bien.... Mais pour aller à la rencontre de l'Empereur ce n'est peut-être pas a peine d'être dans la foule (Bergisel) ...


L'Empereur est dans mon coeur, dans mon esprit et dans mes pensées.
Donc, effectivement, seule ou dans la foule, il est toujours très près de moi ... Mais vous ne le savez que trop, Cher Ami... Wink





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Dim 14 Jan - 0:08

Joséphine

Citation :
... ou à ceux dont la passion est "viscérale".
A ce moment, vous savez, on peut s'enrichir intellectuellement, même sans fortune !

Je comprends votre discours, si évident ... malgré tout je ne m'interdis pas de penser que la connaissance quelque part est facilement accessible d'autant plus que l'on a certains moyens... ça rend les choses plus faciles en tout cas. Ceci étant il y a de multiples sources qui ne coûtent pas cher !



Citation :
Donc, effectivement, seule ou dans la foule, il est toujours très près de moi ... Mais vous ne le savez que trop, Cher Ami...

Je le sais simplement bien... car "que trop" implique une certaine gêne... je ne suis jamais trop gêné de le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Dim 14 Jan - 0:19

Je le sais simplement bien... car "que trop" implique une certaine gêne... je ne suis jamais trop gêné de le savoir ! (Bergisel) ...


Nullement dans mon esprit lors de la rédaction de ces propos, mon Cher Bergisel ...

Comprenez : "... Mais vous le savez si bien" !

Ce n'est pas une gêne que je voulais exprimer, mais une complicité certaine. Wink





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Dim 14 Jan - 7:20

Chère Joséphine,


Le dictionnaire de mes émotions accepte le sens que vous accordez à "que trop" ....


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Dim 14 Jan - 14:54

Bonjour,

Merci mon cher Napo pour ces informations. Je vois que rien à changé, la réécriture de l'histoire se fait toujours selon les idées politiques et la sensibilité à la mode!! Et non pas sur des bases objectives et historiques (big brother n'est pas loin).
Donc la passion de l'histoire et l'étude qui en découlera se fera, comme souvent, à la maison.
Je comprends les jeunes qui disent que l'histoire "c'est pas cool et ça sert à rien" quand on essaie de leur ingurgité tout de go le code civil ou de leur faire comprendre que Louis XVIII était un gros cochon!! Essayons plutôt de leur faire comprendre que cette histoire leur appartient, car c'est celle qui a forgé notre pays.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Dim 14 Jan - 19:44

Essayons plutôt de leur faire comprendre que cette histoire leur appartient, car c'est celle qui a forgé notre pays. (rapentat) ...


Excellent objectif, Cher rapentat, que nous nous devons tous tenir, en tant que Napoléonien ...

Car comment comprendre son présent, si l'on ignore son passé ?

La mémoire a ceci de précieux qu'elle unit à merveille tous les maillons de la chaîne de notre Histoire, et celle-ci n'est autre que la chaîne de la Vie....





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Mar 16 Jan - 23:32

Allez il faut revenir sur ce sujet...

Oui l'histoire nous appartient...

Quand on aura terminé de destructurer cet enseignement, quand on sera revenu à un peu de chronologie afin que les enfants se rendent compte de la progression, situent les différents personnages... On a pris pour habitude de mépriser cette chronologie mais c'est une base essentielle. Ce n'est pas la base mais une des bases qu'il faut intégrer... sans idée préconçue et après on passe à plus élaboré. En effet on fait tout pour livrer les connaissances en vrac...

Quant à Joséphine : je vais plus loin .... l'hisoire permet de comprendre le présent mais aussi d'anticiper l'avenir, de deviner ce qu'il pourrait être ...

L'existence du Mur de Berlin.... et du rideau de fer... préfigure à l'évidence sa disparition... on se projette dans le futur. celui qui n'a pas observé ce Mur (historiquement parlant) ne peut pas comprendre les bouleversements qui ont suivi sa disparition.... et que l'on découvre, pour certains, aujourd'hui .... l'éclatement des marchés, une apparente dérégulation mais qui préfigure à terme un nouvel équilibre...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
ferracci

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 61
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: premier ou second Empire   Mar 3 Avr - 11:33

j' ai voté 1° Empire
Pour moi le second Empire c'est Sedan et les prussiens défilants
sur les champs Elysees.Mais je suis ignorant sur Napoleon III.
je vais m'y mettre serieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Mer 4 Avr - 1:10

Même si le Second Empire découle du Premier et ne manque pas d'intérêt, ma passion est exclusive et elle ne se décline que pour l'épopée impériale qui fut à l'origine de tant de gloire et de grandeur.
En soi, cette période est déjà si vaste et si riche qu'une vie ne peut suffire à l'épuiser.
Il convient donc de ne pas trop s'égarer et de s'y consacrer corps et âme.
C'est ce à quoi je m'attelle autant que faire se peut. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Mer 4 Avr - 12:12

sunny

J'ai voté 1er Empire.

Je suis effaré quand je vois le contenu des manuels de nos enfants. J'ai honte. affraid
Et dire que c'est avec l'argent de nos impôts que ces enflés se remplissent le ventre. No

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
JYR

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Ven 6 Avr - 15:58

J'ai voté Second Empire.
Le premier n'a que peu de mérite, il découle d'une logique moderne.
Le Second a permis d'inscrire la notion même d'empire dans le monde contemporain. La vision que 98% des français ont du Second Empire est empreinte d'idéologie républicaine découlant des programmes scolaires que l'on nous enseigne lorsque nous sommes tout gamins.
D'ailleurs, on s'en apercoit par ce sondage. Les seules points qui sont mis en lumière pour le deuxième empire sont Sedan, la modernisation industrielle et le coup d'Etat. Sur ce point, je suis tout à fait d'accord avec vous, les programmes scolaires interpétent nos empires d'une manière extrêmement réductrice (quelques dizaines de pages sur Napoléon Bonaparte, et deux, peut être trois parfois, sur Napoléon III dans une manuel d'histoire contemporain classique) mais bon... quand on doit traiter de 1500ans d'Histoire de France, forcément, il y a des bavures.

Je deteste comparer les deux empires. Cependant, au vue des arguments qui sont présentés ici, j'en suis bien obligé. En effet, si on admet cette comparaison, il n'y a pas photos, Napoléon III a beaucoup plus de mérite.

Napoléon III était un, et je n'ai pas peur des mots, génie. Ce que l'on ne sait pas, c'est qu'il a proprement sauvé la France à un moment où elle aurait pu rebasculer dans le conservatisme le plus totale (assemblée de 48 ). Il a relevé la France du congrès de Vienne où elle était acculée militairement et diplomatiquement. Il a éclaté les ruelles sombres et tortueuses pour en faire des boulevards et ce, pas qu'à Paris. Il a aussi bien pensé aux ouvriers qu'aux industriels français, avec une pensée économique cohérente des plus modernes. Il a poursuivi la modernisation et de la développement de la Marine déjà entamé sous Louis-Philippe (supérieur aux Anglais en 1860). Il a construit un système constitutionnel qui tourne en effet entièrement autour de lui tout en laissant les assemblées le soutenir dans ses décisions, c'est à dire une synthèse institutionnelle qui ferait envier les plus centristes de nos républicains.

Là où Napoléon Bonaparte n'avait qu'à cueillir un pays au bord de la misère, détestant son gouvernement, profitant de son aura militaire et de son entourage (il n'était pas très chaud au départ pour instaurer le triumvirat), Louis-Napoléon est parti d'un pays perdu entre conservatisme et progressisme, capitalisme et socialisme, hésitant entre l'obsession de de retrouver une place internationale et (justement) le souvenir napoléonien de Waterloo.
Lorsque Napoléon 1er entamait sa conquête de l'Europe, la cesure était consommée entre certains peuples et leurs Rois, les alliances européennes n'étaient pas encore bien fixées, Napoléon III a dû faire face à une Europe coalisée et méfiante à tout égard face aux agissements diplomatiques de la France.
Bref, Napoléon Bonaparte est parti de 0, Louis-Napoléon, de -30.

Dernière remarque, Napoléon 1er, durant ses batailles, était en grande forme. Napoléon III, lors de Solférino, aussi. Cependant, lors de la guerre de 1870, il était malade comme un chien (maladie de la pierre développée depuis plus de cinq ans), tout juste capable de se tenir sur son cheval et, pourtant, il est quand même monté, pour montrer à ses hommes que la victoire était toujours possible et que même s'il mourrait, il le faudrait pour la gloire de la France. La bataille de Sedan a été certes un carnage coté français mais au vue du nombres de troupes alignés (4 corps d'armée dans la ville face à 7 corps prussiens), peu de militaire ne peuvent s'émouvoir face à la bravoure des cavaliers et soldats français et de nos troupes coloniales pour défendre l'empire. Lui même, d'après Castelot, a été sauvé par un soldat qui se saurait pris une balle à sa place. Napoléon III lui aurait alors affirmé qu'il lui avait "volé sa mort". Comme quoi, Napoléon III n'était pas si méprisé par son armée.
Quand on compare avec la fuite calamiteuse des hussards en Russie dans la Bérésina, et Napoléon 1er enfermé derrière sa chère Vieille Garde Impériale à Waterloo, on peut se poser des questions.

Cela pour dire que comparer les deux pour détruire Louis-Napoléon est une vieille astuce républicaine pour amener la légende noire de Napoléon III le petit face à la légende dorée de Napoléon 1er le grand dont on se targue aujourd'hui d'être les fiers héritiers dans tout les pays du monde. Cela peut se faire dans les deux sens et n'apporte pas grand chose au débat.
Ce qu'il reste de définitif chez Napoléon, c'est surtout l'image que la France veut se donner depuis des siècles, la force tranquille qui guide le monde, Napoléon III est présent dans nos places, nos villes, nos axes de communications, notre carte nationale même : Nice et la Savoie ne sont-elles pas encore française ? qu'en est-il de la grande France aux 130 départements ? il est également présent dans nos pratiques républicaines (la fonction et la nature même du président de la République, l'Elysée, les manières de communiquer avec les français etc.)
Alors, certes, quand on voit un français à Pekin, on peut se dire "ah ! la France... la tour Eiffel, Edith Piaf, Napoléon !" mais quand on se balade en France, on marche sur les traces de Louis-Napoléon alors même qu'on ne le nomme plus.
Ainsi, et ce n'est qu'un avis personnelle, je préfere le concret à l'abstrait.

Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3322
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Ven 6 Avr - 20:13

Bonjour JYR, salut

Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue sur le forum des APN.

Ensuite, je voudrais vous remercier pour votre exposé en faveur de Napoléon III, personnage que, je l'avoue bien volontiers, je ne connais pas. Grâce à vous, ce soir j'en sais davantage.

Je vous encourage à nous en apprendre encore plus. Wink

Très cordialement,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Nyckten
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 25
Localisation : Pau
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Ven 6 Avr - 20:19

Effectivement, très bel exposé!
Personellement je pense que les deux se completent, que sans l'un, l'autre n'aurait pas existé. Toujours est-il que les deux ont voulu la grandeur de la France.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Ven 6 Avr - 21:07

Bonjour JYR, je suis très heureux de faire votre connaissance et de voir que nous avons quelqu'un ayant des connaissances sur le Second Empire car, il faut bien l'avouer bien que notre association s'intéresse aux 2 Empires, hélas, nous n'avons que très peu d'inscrits sur le forum qui s'y intéressent vraiment. Votre arrivée sur le forum va peut-être permettre de changer un peu les choses.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Sam 7 Avr - 0:32

L'exposé est certes intéressant, mais n'est-il pas quelque peu panégyrique ?
J'entends par là qu'il me semble osé de prétendre que le génie de Napoléon III était supérieur à celui de son oncle.
Il serait plus juste de dire que le neveu a hérité des qualités de son aïeul.
Quant à son entourage, il contribua aussi à la grandeur de son règne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JYR

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Sam 7 Avr - 13:31

Merci à tous !

J'avoue que cela fait longtemps que je cherche un cercle d'amoureux de nos gloires impériales et je suis heureux d'être ici.
Il est en effet évident que les deux empires du point de vue de la gloire nationale se complètent. Mais au point de vue historique, ils sont très rigoureusement indépendent l'un de l'autre que ce soit dans le contexte, dans la politique menée ou dans la pratique politique. L'un n'aurait pu se faire sans faire l'autre mais, et je ne veux pas refaire l'Histoire, mais Louis-Napoléon étant guidé par une force providentielle d'après les propres mots qu'il adresse à Hortense (elle-même le traitant de son "doux rêveur"), il n'est pas sûr que même sans premier empire, lui même n'est pas cherché à avoir un rôle politique de toute façon.

"Panégyrique" ? vous auriez pu dire propagandiste tant que vous y étiez ! MDR.

Oui, ca l'était. Mais avouez que les remarques précédentes concernants les deux empires étaient tout aussi favorable au premier... pendant trois pages, le Second Empire est ignoré voire vilipendé, en même temps que le premier empire est porté à l'apogée de sa légende ! Je ne fais que rétablir la balance.
Maintenant on peut discuter à part égal.

"Il serait juste de dire que le neveu a hérité des qualités de son aïeul ?"
Et de quelles qualités je vous prie ?
Par exemple, Il savait très bien monter à cheval et se batttre mais ca n'a jamais été un génie militaire, Napoléon 1er si.
Il avait une vision quasiment prophétique de l'économie, de la mondialisation, des enjeux européens. Napoléon 1er non.
Louis-Napoléon n'a hérité d'aucun empire, il a tout reconstitué, tout recréer, encore une fois le Second Empire n'est qu'une réplique illusoire du Premier, il n'a vraiment rien à voir.
Napoléon 1er avait des généraux de génie pour s'appuyer, Napoléon III avait des vieux généraux sans valeurs et totalement inadaptés à la guerre moderne.

Ma démarche est en effet osée, mais encore une fois c'est un peu fait exprès... et quand on réfléchit, c'est pas si faux que ca.

Un mot d'ailleurs sur la notion de guerre sous le Second Empire. Elle était presque évidemment voué à l'échec et c'est d'autant plus vrai quand on lit Au fil de l'Epée du Général de Gaulle. Mais je ne voudrais pas vous faire un autre roman... salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferracci

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 61
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: premier ou second Empire   Sam 7 Avr - 15:01

Bonjour,

Vos comparaisons entre Napoléon 1er et Napoléon III sont trés interessantes,et grace à vous je vais m'interesser au 2° Empire.

Vous semblez dire que Napoléon 1° a eu la chance d'avoir de grands
marechaux et géneraux.C'est tout sauf de la chance !
C'est lui qui les reperait sur les champs de bataille ,lui qui les choisissait.
Il avait une capacité a juger,a commander (et à recompenser) les hommes
assez exceptionnelle.Vous devez bien en convenir.

bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JYR

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Sam 7 Avr - 17:02

Absolument,

Cependant, il faut bien dire que l'atmosphère dont a hérité Napoléon 1er était plus favorable à la découverte de ses grands généraux que le Second Empire.
Entre les guerres royales de Louis XV tant en 1776 pour l'indépendance des Etats-Unis d'Amérique que dans les Antilles, dans l'Inde Française, la terrifiante guerre de sept ans, puis les guerres révolutionnaires... toutes les conditions étaient établies pour donner à la France de bons généraux ou en tout cas des généraux expérimentés.

Pour le Second Empire... à part la participation des troupes françaises en Espagne sous Louis XVIII et la guerre d'Algérie... je ne vois pas vraiment quel théatre d'opération aurait pu rivaliser avec l'expérience des batailles du XVIIIe... et puis, les quelques vieux généraux de l'empire qui avaient encore survécu, d'abord décridibiliser sous la Restauration, aurait plus eu leur place dans une académie militaire en tant que consultant que sur un champ de bataille.

J'accorde toutefois à Napoléon 1er d'avoir su utiliser les capacités de cette France combattive dans le bon sens au bon moment... sauf en Egypte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ferracci

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 61
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: premier ou second Empire   Sam 7 Avr - 22:18



Pourquoi sauf en Egypte ?

C'etait aussi dans le bon sens,puisqu'il voulait couper la route du commerce de l' Angleterre vers les Indes.

Le bon moment ? je ne sais pas.A l'epoque il etait un général un peu
encombrant et trop ambitieux au gout de certains.On l'eloignait de
France et lui allait chercher gloire et victoires.

merci de m'eclairer.

bien amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   Dim 8 Avr - 3:52

Citation : "Il avait une vision quasiment prophétique de l'économie, de la mondialisation, des enjeux européens. Napoléon 1er non."


Alors là, je trouve que vous exagérez un tantinet !
Que faites-vous de la création de la Cour des Comptes et des nombreuses mesures prises par Napoléon 1er afin de réglementer l'économie française d'abord, puis celle de ses conquêtes ensuite ?
Que faites-vous de la vision européenne de l'Empereur qui rêvait d'une Europe unie calquée sur le modèle français ?
Je n'en veux pour preuve que cette citation : "Trop de variétés encore séparent les peuples de cette belle Europe, qui ne devraient faire qu'une grande famille."
Votre admiration pour Napoléon III est tout à fait respectable, mais elle ne peut occulter certains faits et attribuer à l'un ce que l'autre avait déjà réalisé ou initié lors de son règne.
Cela se nomme simplement de l'objectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier ou Second Empire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier ou Second Empire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 4e régiment des gardes d'honneur
» Premier ou Second Empire ?
» La Marine Française du Premier Empire
» Les pertes durant les guerres du Premier Empire
» comment identifier cet aigle de giberne ?premier empire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: