Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FRIEDLAND
Modérateur principal
Modérateur principal
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 49
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   Dim 7 Jan - 17:12

Maréchal GOUVION-SAINT-CYR





Laurent, Marquis de GOUVION-SAINT-CYR, Maréchal (1812) (Toul, 1764 - Hyères, 1830)

GOUVION-SAINT-CYR, dont les qualités militaires sont indéniables car il n’a pas perdu une bataille et il se distingue parmi les Maréchaux Napoléoniens pour sa fermeté et son indépendance de caractère.

GOUVION-SAINT-CYR, fils d’un tanneur, n’a que trois ans quand sa mère quitte le domicile. Après un voyage de deux ans en Italie, il devient maître de dessin, à TOUL puis à PARIS.

En 1792, il décide de s’engager dans l’Armée Républicaine. C’est là qu’il ajoute SAINT-CYR à son nom, pour se distinguer de ses cousins. Il se bat dans l’Armée de la Moselle.

Il est intelligent, instruit, capable, il a un excellent coup d’œil; GOUVION-SAINT-CYR gravit rapidement les échelons militaires. Le 16 juin 1794, il est déjà Général de Division, un record de rapidité. Il commande une division à l’Armée de Rhin-et-Moselle et se distingue au siège de MAYENCE.

En 1798, il reçoit le commandement provisoire de l’Armée de ROME, qui envahit les Etats pontificaux et crée la République Romaine. GOUVION-SAINT-CYR ramène la discipline dans le rang des Officiers, qui viennent de destituer MASSENA.

Il est rappelé le 26 juillet 1798. Il sert dans l’Armée d’ITALIE et participe, sous JOUBERT, à la bataille de NOVI, le 15 août 1799. Après la bataille, il parvient à faire la jonction avec le reste de l’armée.

Quand MASSENA vient remplacer JOUBERT, tué à NOVI, GOUVION-SAINT-CYR obtient d’être affecté à l’Armée d’Italie et bat les Armées Autrichiennes.

Pour ses exploits en ITALIE, BONAPARTE lui décerne le Brevet de Premier Lieutenant de l’Armée et un Sabre d’Honneur.

Affecté à l’Armée d’ALLEMAGNE sous MOREAU, il s’empare de FRIBOURG et participe à la bataille de HOHENLINDEN, le 3 décembre 1800.

En 1801, il est chargé de seconder Lucien BONAPARTE en ESPAGNE.

Deux ans plus tard, il est lieutenant de l’Armée d’occupation à NAPLES, sous MURAT. Toutefois, il se révèle un peu trop indépendant sur le plan politique au goût de ses supérieurs. En 1804, il ne sera pas fait Maréchal, mais devient Colonel-Général des Cuirassiers.

En 1805, il sert dans l’armée qui doit soumettre le Royaume de NAPLES, dont Joseph est le nouveau Roi.

Il commande un corps d’armée durant la campagne de POLOGNE de 1807. Il est fait comte de l’Empire en mai 1808. Toujours en 1808, on lui confie le commandement du VIIème corps, avec carte blanche pour opérer en Catalogne. GOUVION-SAINT-CYR aligne victoire sur victoire. Malgré le manque d’artillerie et de munitions, il parvient à prendre le fort de ROSES le 4 décembre 1808 et Tacticien Remarquable, GOUVION-SAINT-CYR remporte encore plusieurs victoires et débloque BARCELONE.

Il reçoit alors l'ordre d’assiéger simultanément GERONE, TARRAGONE et TORTOSA, ordre qu’il estime irréalisables, il est remplacé par AUGEREAU et quitte son poste prématurément avant l’arrivée de ce dernier. Cette nouvelle marque d’indépendance lui vaut les Arrêts et une nouvelle Quarantaine.

En 1811, NAPOLEON le rappelle au Conseil d’Etat et lui confie le Commandement du VIème corps de la Grande Armée.

GOUVION-SAINT-CYR remporte des batailles ; il défait notamment WITTGENSTEIN à POLOSTK, le 7 août 1812 et reçoit le bâton de maréchal.

En mars 1813, malade, il rentre à PARIS. Commandant un corps d’armée, il participe à la bataille de DRESDE (26-27 août 1813). NAPOLEON lui confie la défense de la ville, mais à court de vivres et de munitions, il capitule le 11 novembre 1813. Il est prisonnier jusqu’en juin 1814.

Quand il revient en FRANCE, LOUIS XVIII est sur le trône et l’a nommé Pair de FRANCE. N’ayant guère eu à se louer de l’EMPEREUR, il ne se rallie pas à lui durant les Cent-Jours, lors de son retour de l’île d’ELBE et GOUVION-SAINT-CYR, à ORLEANS, fait porter la cocarde blanche à ses hommes.

A son retour LOUIS XVIII le fait ministre de la Guerre (juillet-septembre 1815). Il aura le portefeuille de la Marine puis celui de la Guerre de 1817 à 1819, réorganisera l’armée de façon remarquable et laissera son nom à la loi sur le recrutement. Il a été fait Marquis en 1817.

Le nom de GOUVION-SAINT-CYR est gravé sur l’arc de triomphe de l’Etoile.



sunny study salut

_________________
"Sur quoi pourrait-on m'attaquer qu'un historien ne puisse me défendre ? ... Les faits parlent d'eux-mêmes, ils brillent comme le soleil ..." NAPOLEON 1er


Dernière édition par FRIEDLAND le Ven 2 Mai - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php?sid=4d9162e5d6458
Gouvy

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 34
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   Jeu 8 Fév - 15:03




Buste de Gouvion Saint Cyr dans la Salle des Séances du Sénat
par Husson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvy

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 34
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   Jeu 15 Mar - 18:07

Buste de Gouvion Saint Cyr (jeune) par David d'Angers :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   Dim 15 Avr - 10:23

Gouvion St-Cyr en tenue de colonel-général des curassiers, rehaussée des insignes du maréchalat, par Aubry (source :Gouvion St-Cyr : Soldat de l'an II, Maréchal d'Empire, Réorganisateur de l'armée, par Chr(istiane d'Ainval, édition Copernic)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Gouvy

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 34
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   Lun 16 Avr - 16:36

Une amusante querelle de journalistes sur la religion avec comme toile de fond la mort du maréchal :


« Nous ignorions, quand nous avons donné une petite notice sur le maréchal Gouvion Saint-Cyr, dans quels sentiments il était mort.

La Gazette des cultes du 8 avril a publié à ce sujet l'article qui suit :

« Le maréchal Gouvion Saint-Cyr a montré sur son lit de mort autant de courage d'esprit qu'il avait déployé de courage de coeur sur les champs de bataille. Les sentiments religieux qui ne l'avaient jamais abandonné pendant sa vie ont, pour ainsi dire, vivifié sa dernière heure. La pensée d'un Dieu rémunérateur des belles actions était comme empreinte dans ses yeux expirans. Conséquent dans sa conduite, il s'est abstenu à son moment suprême des cérémonies d'un culte dont il n'avait point usé de son vivant. II a pensé qu'aucun intermédiaire mortel ne devint se placer entre lui et son créateur, il lui a rendu son ame dans toute sa pureté native, et. il est allé recevoir la récompense réservée au citoyen qui pratiqua toutes les vertus sociales, à l'homme d'Etat qui n'ambitionna que l'honneur et la prospérité de son pays, et au guerrier qui fut sans peur et sans reproche. »

Ainsi, nous voyons que la Gazette admire une telle fin; elle s'extasie sur les sentiments religieux d'un homme qui ne fait à sa mort aucun acte de religion , sur la pureté native de celui qui refuse le ministère des prêtres et qui ne veut peint d'intermédiaire entre Dieu et lui.

Cela nous montre à la fois quelle était la religion du maréchal et quelle est celle du rédacteur de la Gazette. Ainsi, dans leur idée sans doute, un mourant souille sa pureté native en appelant un prêtre; quelle absurde impiété ! »


L'Ami de la religion et du roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire
Fevrier- Mai 1830

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvy

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 34
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   Ven 27 Avr - 15:00



Gravure coloriée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire   

Revenir en haut Aller en bas
 
GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GOUVION-SAINT-CYR Laurent - Maréchal d'Empire
» BERTHIER Alexandre - Maréchal d'Empire
» Bernadotte, un maréchal d'empire sur le trône de Suède
» PERIGNON Dominique Catherine - Maréchal d'Empire
» SOULT Jean de DIEU - Maréchal d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Maréchaux-
Sauter vers: