Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jacques de Maleville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Jacques de Maleville   Ven 26 Jan - 21:15

Jacques de Maleville naquit à Domme (Dordogne), le 19.06.1741, de Pierre de Maleville et de Louise-Anne de Molènes.

Il fut avocat à Bordeaux quand il devint en 1799, président du Directoire de la dordogne, puis entra au tribunal de cassation (1791). Elu, le 26 vendémiaire an IV, par ce département, au Conseil des Anciens, il appartint au parti clychien, mais ne fut pas poursuivi au 18 fructidor ; fut réélu au conseil des Anciens et adhéra au 18 brumaire ; fut rappelé au tribunal de cassation le 11 germinal an VIII(8.40.1800) et en préside la section civile à la place de Tronchet en 1801.

Avec ce dernier, Portalis et Bigot de Préameneu, il participe à l'élaboration du Code Civil.Il combattit de toutes ses forces les idées du divorce et de l'adoption.

Il fut fait membre de la légion d'honneur le 4 frimaire an XII (26.11.1803), et président de la cour de cassation, le 29 floréal suivant (18.05.1804). sénateur, le 28.03.1806, comte de l'Empire le 26.04.1808, baron de l'Empire le 31.01.1810.

Il vote la déchéance de l'empereur en avril 1814, et fut, en récompense, élevé à la pairie.Durant les Cent-Jours, il fait paraître, le 17.06.1815, dans le journal "Le Nain Jaune" , l'article suivant:
Sont réputés séditieux, les discours tenus dans les réunions ou lieux publics, les placards, affiches, les écrits imprimés dans lesquels l'auteur excite directement les citoyens à désobéir aux lois et aux actes du gouvernement, etc.
Les écrits de même nature, qui contiennent la menace ou l'annonce de renverser le chef de l'état, de détruire ou de changer le gouvernement ou l'ordre de successibilité au trône.
Ceux de même nature,dans lesquels on conteste au gouvernement sa légitimit&é ; sont encore réputés séditieux les cris de Vive le roi, Vive louis XVIII, Vivent les Bourbons, lorsqu'ils sont proférés dans les réunions ou lieux publics, ou qu'ils sont consignés dans des écrits imprimés ou affichés".

Le 27.06.1815, toutjours dans"Le Nain Jaune" , il fait paraître l'article suivant :
"En revenantà Louis XVIiI, à notre roi, nous rendons le démembrement de la france moralement impossible....Cependant, messieurs, un scrupule respectable peut vous arrêter : On vous a rappelé vos serments, on vous a rappelé l'art. 67 de l'acte additionnel ! Plût au ciel que vous fussiez encore placés dans une position qui vous permit d'observer ou de violer la constitution.
....C'est dans ces fatale conjonctures qu'on vous a fait reconnaître pour souverain constitutionnel le fils de Napoléon.
....Le drapeau blanc vole, à son tour, de clochers en clochers. de toutes parts le glaive est levé sur les partisans de la nouvelle dynastie.
........Qui êtes-vous pour donner un souverain à la France ? Coureez à votre roi. faites que votre retour ait quelque chose de méritoire. Portez-lui directement vos voeux, au lieu de recevoir un maître de la main de l'étranger...Louis remontera sur son trône par l'effet du voeu et des efforts des puissances alliées".

Lors du procès du maréchal Ney, il vota pour la déportation. Zn 1817, Louis XVIII le fait marquis et grand officier de la légion d'honneur. A partir de 1820, il cessa de s'occuper des affaires publiques, à cause de son mauvais état de santé. Il meurt à Domme le 22.11.1824.

Sources : Dictionnaire Napoléon
--dictionnaire Historique et Biographique de la révolution et de l'Empire de Robinet
-le dictionnaire des girouettes.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
Jacques de Maleville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques de Maleville
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» Jean-Jacques Vélasco s’exprime enfin !
» Jean Jacques Velasco: J'ai parlé des ovnis avec Lionel Jospin et Mitterrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les membres de la Cour Impériale :: Les Civils-
Sauter vers: