Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES OUVRIERS MILITAIRES DE LA MARINE DE 1808 A 1813

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geniemilitaire

avatar

Nombre de messages : 494
Age : 27
Localisation : Waterloo
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: LES OUVRIERS MILITAIRES DE LA MARINE DE 1808 A 1813   Mer 31 Jan - 23:16

Comme nous l’avons vu les compagnies d’Ouvriers militaires de la Marine succèdent aux Ouvriers conscrits de 1803.

Nous avons déjà étudié leurs compositions globales entre officiers, sous officiers et ouvrières de 1ère à 3e classe.

Chaque compagnie compte dans ses rangs un certains nombre de "spécialistes" répartis par sections et escouades: des charpentiers et calfats, des menuisiers, pouliers et tonneliers, des ouvriers en fer...

Les compagnies sont réparties dans les grands ports de construction navale: Boulogne, Anvers, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon.

Quatre compagnies forment un bataillon, sous le commandement d’un capitaine de frégate ou un ingénieur du grade équivalent ; et si il y a plus de deux bataillons dans un port on en forme un régiment. Il est attaché à un bataillon un certain nombre de caissons et une forge de campagne dans le cas d’utilisation en campagne (nous verrons cela dans un chapitre spécial).

Les Ouvriers militaires de la Marine sous l’autorité des officiers du Génie Maritime (que nous avons vu) sont utilisés en temps normal à la construction des vaisseaux de Guerre, à la défense des arsenaux et l’entretien ou la construction des fortifications portuaires.

Il y a ainsi 2400 Ouvriers de la Marine rien qu'à Anvers.

En Août 1811, le corps des Ouvriers Militaires de la Marine est réorganisé en 8 bataillons et renforcé par la conscription.

Avec la réorganisation de 1808, un nouvel uniforme est donné aux Ouvriers militaires de la Marine, qui les rapproche encore plus du Génie " terrestre":

Schako noir bordé d’un galon de laine rouge au bord supérieur pour les Ouvriers de 1ere et 2e classe, ganse jaune et cocarde tricolore, pompon rouge, plaque de cuivre jaune timbrée d’une ancre ou d’un modèle spécial portant" Ouvriers militaires de la Marine".En grande tenue un plumet noir à sommet rouge peut être ajouté.

Habit veste bleu, avec doublure et retroussis de même passepoilés de rouge. Les retroussis sont ornés d'une ancre rouge d’un coté et de l’autre de deux haches croisées.

Le collet, les parements (sans pattes) et les revers sont noirs passepoilés de rouge. Boutons de cuivre jaune estampés d’une ancre et portant " Ouvriers militaires de la Marine". Gilet bleu, culotte bleue entrant dans des demi guêtres noires passepoilées de rouge.

Les Ouvriers de 1ere classe portent deux épaulettes écarlates .Les ouvriers de seconde classe ont deux contre épaulettes rouges sans franges et les ouvriers de 3e classe ont simplement des pattes d’épaule bleues passepoilées de rouge.

L’armement en campagne se compose d’un fusil avec une giberne suspendue à une banderole de cuir blanchi et d’un havresac de peau.

Les sous officiers et les ouvriers de 1ere classe ont seuls le droit de porter en plus un sabre briquet à dragonne écarlate.

Les sous officiers ont les marques de grades classiques en chevrons au dessus des parements.

Les officiers des compagnies portent le même habit mais avec les basques longues, les épaulettes (selon le grade) dorées, un hausse col et les boutons dorés.

La culotte bleue entre dans des bottes noires. Le schako est orné d’un galon supérieur doré.

En 1813, l’uniforme en gardant les mêmes couleurs prend la coupe du règlement Bardin avec revers complètement fermés sur le devant.

La tenue de travail se compose d’un bonnet de police bleu, d’un paletot et d’un pantalon bleu ou d’un sarrau avec culotte de toile.

Nous remercions Davin pour cet article publié pour le réseau génie
www.geniemilitaire.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geniemilitaire.com
connat

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Bondy
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Les marins devenus pontonniers   Dim 18 Oct - 10:09

Bonjour
A partir du mois de mars 1813, quelques 200 ouvriers militaires de la Marine et matelots des équipages de flotilles et de haut bord furent mutés au 1er bataillon de pontonniers. Ils venaient de tous les ports militaires

Après un bref séjour de formation à Strasbourg, ils participèrent comme pontonniers à la campagne d'Allemagne. La plupart moururent du typhus ou furent fait prisonniers le 10 janvier 1814 lors du siège de Torgau en Saxe.
Cordialement
Pontonnier93
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pontonnier93.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES OUVRIERS MILITAIRES DE LA MARINE DE 1808 A 1813   Mar 20 Oct - 10:21

affirmer vouloir reconstruire une marine était déjà utopique en 1813 par manque d'effectifs et de moyens alors pourquoi enlever aux marins leur mission déjà insurmontable pour en faire des ouvriers du génie, ou bien encore les mettre dans la garde impériale, c'est bien une erreur..déshabiller pierre pour habiller paul, on s'en déjà la fin.
Revenir en haut Aller en bas
connat

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Bondy
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Les ouvriers militaires de la Marine en 1813   Mer 21 Oct - 9:50

Merci de cette réponse détaillée sur les ouvriers militaires de la Marine.
Ceux du bataillon de CHerbourg furent mutés au 1er bataillon de pontonniers et la plupart disparurent lors de la campagne d'Allemagne de 1813. Ils étaient affectés aux 7 compagnie de pontonniers assiègées à Torgau (Saxe)
Pontonnier93
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pontonnier93.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES OUVRIERS MILITAIRES DE LA MARINE DE 1808 A 1813   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES OUVRIERS MILITAIRES DE LA MARINE DE 1808 A 1813
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES OUVRIERS MILITAIRES DE LA MARINE DE 1808 A 1813
» Etablissements Militaires au Maroc.
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III
» Les ouvriers trop peu nombreux
» A// LA MARINE SOUS LA RESTAURATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Historiques de Régiments - :: La Marine-
Sauter vers: