Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La tragédie d'Eylau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: La tragédie d'Eylau   Ven 9 Fév - 21:14

salut Bonsoir,

Eylau est souvent synonyme de boucherie ou de massacre, connaît on aujourd'hui le chiffre exact des victimes de cette bataille ?

Cordialement à tous,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Sam 10 Fév - 1:33

Bonsoir Eric

Je crois que là nous allons retrouver de vieux débats... intéressants mais vraiment morbides. Et le décompte incertain.

Je ne me permettrais pas de reformuler la question mais a-t-on une connaissance exacte de la SPA de chaque unité juste avant la bataille ... puis après la bataille le delta ce sont les pertes... Evident mais pas tant que cela parce que la pratique était-elle ancrée de compter ses troupes avant et après...?

pgb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Sam 10 Fév - 10:43

Pour la cavalerie le chiffre est de 3275 morts ou blessés, comptez une moyenne de 35/40% de morts. D'où la nécessité de creer des régiments provisoires en France et de faire venir des régiments d'Italie, notament la 3 éme division de cuirassiers avec Espagne à sa tête. Sad


cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Sam 10 Fév - 12:39

Bonjour,

Voilà ce que j'ai trouvé concernant les pertes humaines de la Grande Armée pour les journées du 7 et 8 février.

Dans l'excellent ouvrage de Danielle et Bernard Quintin paru l'année dernière * on peut lire "...ont permis de répertorier 2.711 tués et mortellement blessés, parfaitement identifiés, le nombre des tués 2.202 étant supérieur aux 1.900 morts annoncés dans le 58e bulletin de la Grande Armée. Compte tenu des zones d'ombre constituées pat les "cas incertains" (1.743 à Eylau contre 400 à Austerlitz) et des imprécisions rencontrées en ce qui concerne certaines unités (bataillon des tirailleurs du Pô, 18e et 28e régiments d'infanterie de ligne, 13e léger), il faut se rendre à l'évidence qu'il est impossible de connaître le nombre exact des soldats de la Grande Armée tombés au champ d'honneur de la tragédie d'Eylau, une estimation minimale coduisant à admettre des pertes de l'ordre de 4.000 à 4.200 morts..." (page 463 et 464.)

*La Tragédie d'Eylau, 7 et 8 février 1807...", Danielle et Bernard Quintin, Editions Archives & Culture, 2006.

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Sam 10 Fév - 12:52

Ces chiffres me conviennent, car en fait il faut distinguer les morts de la bataille pure et aussi les morts suites aux blessures.
Je reprends d'Hautpoul, blessé le 8 il meurt le 14 je crois, donc la fourchette des Quintin englobe bien les 2 "sortes" de morts.

C'est gai , on se croirait un 1 er novembre Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3323
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Sam 10 Fév - 13:16

salut Bonjour Patrice,

Les pertes en vie humaine font également partie de l’histoire, nous nous devons donc de ne pas les ignorer. Même si certains chiffres font froid dans le dos. affraid

Ma question était de savoir si la bataille d’Eylau était bien synonyme de massacre, nous devons maintenant comparer ces pertes à celles des autres batailles.

En exemple, à Austerlitz : 1.290 tués - Friedland : 1.645 tués (estimation minimale) - La Moskowa : 6.547 tués…

Je n'ai pas encore trouvé de chiffres très précis pour Wagram, Leipzig et Waterloo par exemple.

Il faut également tenir compte des effectifs engagés…

Je ne sais toujours pas si Eylau mérite la palme du plus gros massacre engendré par une bataille napoléonienne... Bien d'autres batailles napoléoniennes la méritent également.

Amicalement,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]


Dernière édition par le Sam 10 Fév - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Sam 10 Fév - 13:30

Bonjour Eric,

A mon avis c'est le 7 éme corps et la cavalerie qui ont le plus perdu d'hommes, pour les autres , disons que c'est "normal". Ce qui est sur c'est que le corps d'Augereau sera dissout et dispatché dans les autres pour la campagne d'Eté. C'est quand même un indice.
La Moscowa doit être aussi un record, mais cela touche beaucoup de généraux car les troupes françaises sont inférieures à nos Alliés.

Je vais regarder.


cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mar 20 Fév - 22:10

ambrosio a écrit:
Ces chiffres me conviennent, car en fait il faut distinguer les morts de la bataille pure et aussi les morts suites aux blessures.Je reprends d'Hautpoul, blessé le 8 il meurt le 14 je crois, donc la fourchette des Quintin englobe bien les 2 "sortes" de morts.

C'est gai , on se croirait un 1 er novembre Laughing

Bonsoir Cher ambrosio,

Il est vrai qu'avancer des chiffres en matière de pertes humaines après une bataille n'a jamais été chose facile pour la bonne raison que parmi les morts, tous ne succombèrent pas des suites de blessures au combat (car je ne fais pas vraiment de distinction entre mort immédiate et mort au bout de quelques jours, si tant est que celle-ci résulte toujours de blessures au combat), mais il y eut aussi beaucoup de décès par maladie ou épuisement.

Ceci étant, et pour rebondir sur les propos d'Eric, Eylau se trouve répertorié par bon nombres d'Historiens mais aussi de chirurgiens de l'époque, bien placés pour commenter les faits, comme une "boucherie affreuse" ...
D'ailleurs, dans son rapport, l'Empereur fit usage de mots inhabituels sous sa plume, comme "massacre" ou encore "horreur" ...

Napoléon demanda à Vivant Denon de mettre en place un concours, ouvert à tous les peintres , et qui aurait pour sujet "La bataille d'Eylau"

Et c'est Antoine GROS qui fut le lauréat de cette épreuve, pour avoir peint une toile extraordinaire ...

Lorsque l'Empereur se rendit à l'inauguration, il parcoura à vive allure l'exposition, comme lorsqu'il passait en revue sa Vieille Garde ...

Mais, devant la toile de GROS intitulée "Napoléon visitant le champ de bataille d'Eylau", il s'arrêta quelques instants, sans dire un mot ...

Puis, il se mit à distribuer des prix aux autres peintres, et fit mine de partir, quand, soudain, on le vit faire demi-tour, d'une façon dramatique, pour se diriger vers GROS ...

Et là, après avoir enlevé de son habit sa propre Légion d'Honneur, il l'épingla sur la veste de l'artiste ...

Bien plus tard, GROS peignit une huile retraçant cette scène émouvante et le geste magnanime de l'Empereur ...






salut
Revenir en haut Aller en bas
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mar 20 Fév - 23:10

sunny

Je suis en train de lire en ce moment la Revue Napoléon consacrée à cette bataille. Comme le précise si bien Vincet Rolin, le champ de bataille était bien moins étendu qu'à Austerlitz ou Iéna, que la neige rougie par le sang avait été beaucoup plus traumatisante pour les esprits, et le fait que de chaque côté les hommes ont fait montre de vaillance, créant de ce fait des monceaux de cadavres, tant d'humains que de chevaux.
C'est cette vision apocalyptique qui semble avoir beaucoup marquée les esprits semble t il.
La Moskowa présentera également

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mer 21 Fév - 0:44

Bonsoir,

Comme le précise à juste titre Corso, le champ de bataille, n'est pas très grand et l'on voit voit plus les morts qu'à Iéna. Les conditions climatiques sont défavorables, Augereau se perd dans la neige il est comme aveugle et pour la première fois, je ne dis pas que l'aigle baissa la tête (Friedland effacera çà en partie) mais hésitât. Dans toutes confrontations il est dangereux de rendre confiance à l'adversaire.
L'Europe a senti ce moment de flottement, Mars n'était pas invincible. En plus du nombre élevé de morts, cette raison est à mettre dans la tragédie d'Eylau.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mer 21 Fév - 8:17

Bonjour Rapentat,


Citation :
mais hésitât


Je crois surtout que l'Empereur n'a pas été dupe de sa propre faiblesse, il l'exprime bien dans sa correspondance privée, le Bulletin n'étant qu'un outil de communication voire de désinformation.

Wink

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mer 21 Fév - 11:02

Juste un mot , je voulais dire à Rapentat que justement c'est en donnant confiance à l'ennemi que Napoléon les a si brillament étrillé à Austerlitz:sunny:

Aprés je suis bien d'accord avec vous concernant Eylau.
Ce qui m'a frappé dans LRN, à propos des tués cités par Quintin, c'est les pertes dans la cavalerie, seulement 181 morts dont 20 officiers , le reste étant des s/o et des soldats. Or Murat parle de bien plus et Napoléon fait appel à des réserves d'Italie, de la Confédération et de France pour renforcer sa cavalerie. J'avais en tête qu'en tout il y avait 1/3 de pertes dans cette bataille:shock:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mer 21 Fév - 11:38

Bonjour,

ambrosio a écrit:
.Ce qui m'a frappé dans LRN, à propos des tués cités par Quintin, c'est les pertes dans la cavalerie, seulement 181 morts dont 20 officiers , le reste étant des s/o et des soldats. Or Murat parle de bien plus et Napoléon fait appel à des réserves d'Italie, de la Confédération et de France pour renforcer sa cavalerie. J'avais en tête qu'en tout il y avait 1/3 de pertes dans cette bataille:shock:

Je suis autant surpris que vous par le chiffre annoncé par Quintin et d'ailleurs repris par Pigeard, pour toute l'Armée il parle, en arrondissant, de....2700 morts!!! Maintenant j'attends la prochaine évaluation.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mer 21 Fév - 12:17

Oui, bientot cette bataille va ressembler à Valmy pour nos pertes:lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Mer 21 Fév - 15:06

le Bulletin n'étant qu'un outil de communication voire de désinformation.


(Bergisel) ...


Certes, mais en ce qui concerne cette bataille d'Eylau, ainsi que je le précisais dans mon précédent message, le bulletin se révéla déprimant, contrairement à l'habitude.

Et ceci à telle enseigne que Cambacérès y répondit en évoquant "l'effet décourageant produit sur le public français" ...






salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Jeu 22 Fév - 8:20

Bonjour chère Joséphine,


En fait je répondais à Rapentat sur
Citation :
l'hésitation
de l'Empereur. Je crois surtout que l'Empereur n'était pas dupe.

Pour le Bulletin et l'usage qui devait en être fait : sa lecture n'était pas seulement réservée au public français. Et si Cambacérès apporte cette précision, justement, cela peut traduire ce sentiment auquel on n'est pas habitué.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Ven 23 Fév - 19:35

sa lecture n'était pas seulement réservée au public français. (Bergisel) ...

Le propos cité n'était pas non plus exclusif, mais il est évident que l'avis des Français importait plusque tout autre, pour notre Empereur ...

Et si Cambacérès apporte cette précision, justement, cela peut traduire ce sentiment auquel on n'est pas habitué.
(Bergisel) ...


C'était bien le but recherché. Wink




salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   Ven 23 Fév - 20:51

J'employais ailleurs à propos du Bulletin le terme de désinformation.... que je n'aime pas trop quand même. Je préfère le terme de langue anglaise "deception" qui est plus approprié ...


Wink

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tragédie d'Eylau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tragédie d'Eylau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tragédie d'Eylau
» Sondage bataille d’Eylau.
» Quelques livres sur Eylau
» Bataille d'EYLAU (Russie)
» Quelle tragédie classique avec des secondes faibles ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: