Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Communiqué...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Communiqué...   Sam 14 Avr - 15:51

Je ne sais pas si c'est la bonne place. Alors, je le mets ci, on ne sait jamais... salut


Petit communiqué :

Présence d'un éclat sur le tombeau de Napoléon aux Invalides.

Il a été constaté la présence d'un éclat sur le rebord est (ou côté droit en regardant vers l'église Saint-Louis) du sarcophage, tout en notant que sur d'anciennes photos du Tombeau, il n'apparaissait pas. Une photo datée du 15 décembre 1940 nous indique qu'à cette date, il n'existait pas. Une autre, datant d'octobre ou novembre 1968, montre son existence.

Nous recherchons toute photo du tombeau datant des années 1950 ou 1960 qui permettrait de dater précisément l'apparition de ce désordre.
Revenir en haut Aller en bas
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3322
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Communiqué...   Sam 14 Avr - 18:49

Bonjour Bruno,

Je vous rassure, pas de problème en ce qui concerne l'emplacement de votre message.

Ce salon est en quelque sorte notre fourre-tout. Wink

Pour ce qui est de la photo du tombeau, malheureusement, je n'ai rien de tel en ma possession.

Très cordialement,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communiqué...   Sam 19 Mai - 12:06

Est-ce que quelqu'un du forum ou des APN dispose d'un bon contact avec le Musée de l'Armée ?

Son administration est saisie du problème et paraît avoir entrepris des recherches sur l'origine de cet éclat. Mais elle ne semble pas désireuse de communiquer sur cette question.

Merci de me contacter à ce sujet via les MP de ce forum. salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communiqué...   Ven 15 Juin - 10:34

Rien pour l'instant comme réaction du musée de l'Armée. Juste cette réponse déjà ancienne à un conservateur de province:

-----Message d'origine-----
De : conserv [mailto:conserv-ma@invalides.org]
Envoyé : mercredi 4 avril 2007 10:40
À : G M
Objet : Re:


Monsieur,



Permettez-moi tout d'abord de me présenter à vous : conservateur du
patrimoine, chargée au musée de l'Armée depuis le 1er janvier dernier des collections du département Moderne (de Louis XIV à Napoléon III), j'ai
l'honneur de prendre soin des collections concernant le Premier Empire.

Vous avez récemment écrit au général Bresse, directeur du musée de l'Armée et gardien du tombeau de l'Empereur, afin d'avoir la réponse à une épineuse question concernant la présence constatée d'un éclat sur le bord du tombeau de Napoléon 1er dans l'église du Dôme des Invalides. Le général Bresse a déjà reçu un courrier en ce sens de la part de M. Roy-Henry, à qui il répond également afin de rassurer toutes les personnes intéressées à cette question.

[...]

Afin de répondre au mieux à votre interrogation, j'ai été chargée de
rassembler toutes les archives photographiques datées concernant l'éclat
dont se préoccupent les membres des forums de discussions que vous
mentionnez dans votre courriel. Nous espérons ainsi pouvoir dater plus
précisément l'apparition de cet éclat et, si possible, en déterminer la
cause. Par ailleurs, je me suis rendue personnellement sur les lieux afin
d'observer directement le « désordre » dont vous faites état et je puis affirmer qu'il s'agit d'une dégradation déjà ancienne, qui a même probablement déjà fait l'objet d'une réparation par le passé.

Cette recherche est actuellement en cours et nous serons heureux de pouvoir vous en communiquer les résultats dès qu'elle aura abouti.

Cependant, Monsieur, le Directeur du musée de l'Armée me demande également de vous inciter à veiller avec soin aux mots que vous appliquez à sa fonction ou à l'institution dont il a la charge. Je ne doute pas, en effet, que vous ne conveniez avec lui qu'il ne saurait être question ici d'autre légende que celle du grand homme.

Dans l'espoir d'avoir ainsi répondu à votre requête et de pouvoir bientôt
vous aider à percer le mystère qui vous passionne à l'aide de documents plus précis que quelques clichés numériques.

Cordialement,

Pour le Directeur et par ordre,

Emilie Perrier-Robbe

Responsable du département Moderne
Musée de l'Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75007 Paris

Tél. 01 44 42 54 80
Fax 01 44 42 30 88

*****************************************************

Merci au plus diligent d'interroger ladite personne pour savoir où en est l'enquête...
salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communiqué...   Ven 29 Juin - 9:28

Personne n'a eu l'audace de lui téléphoner pour savoir ce qu'il en était ?

En ce qui me concerne, mon dernier coup de fil est tombé dans le vide. Cette personne étant en congé. Avant, elle était momentanément absente...

Je me refuse à camoufler mon identité. Peut-être que quelqu'un ici aurait plus de chance que moi ? Sleep

Après tout, tout ce qui touche le tombeau de porphyre concerne les membres de l'APN.

D'avance, un grand merci pour celle ou celui qui voudrait en savoir plus. salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Communiqué...   Ven 29 Juin - 17:07

Bonjour,

Pour quelle raison aurait-on besoin d'audace pour prendre attache avec la conservation du Musée de l'Armée ? Y a-t-il un danger imminent ?

Je crois que le problème que vous soulevez, du moins son traitement présente plus des difficultés de forme que de fond. Vous m'aviez exposé un autre sujet en MP .... je vous avais apporté une réponse que vous n'avez pas souhaité entendre.... Je n'ai pas donné suite à la démarche que je projetais d'entreprendre.

Je ne veux pas m'avancer mais la rédactrice du courrier cité est dans le même état d'esprit quand elle écrit :

Citation :
Cependant, Monsieur, le Directeur du musée de l'Armée me demande également de vous inciter à veiller avec soin aux mots que vous appliquez à sa fonction ou à l'institution dont il a la charge. Je ne doute pas, en effet, que vous ne conveniez avec lui qu'il ne saurait être question ici d'autre légende que celle du grand homme


Ayant eu dans un passé récent à traiter du courrier réservé, je peux vous dire que la plume de mon Waterman avait tendance à rougir aussi... plus que le clavier de cette dame qui a dû passer par les grandes écoles, moi pas.

Quand on formule une demande qui peut paraître "sensible" il faut peut- être prendre le soin de donner aux interlocuteurs l'envie de vous répondre et autant que possible favorablement. En tactique on appelle cela contourner l'objectif ; en relations humaines, agir avec tact.

Cordialement

PGB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Communiqué...   Sam 30 Juin - 0:28

puygriou bergisel a écrit:
Pour quelle raison aurait-on besoin d'audace pour prendre attache avec la conservation du Musée de l'Armée ? Y a-t-il un danger imminent ?

Essayez, vous verrez bien. Il est probable que mon nom agisse comme un repoussoir...

Citation :

Je crois que le problème que vous soulevez, du moins son traitement présente plus des difficultés de forme que de fond. Vous m'aviez exposé un autre sujet en MP .... je vous avais apporté une réponse que vous n'avez pas souhaité entendre.... Je n'ai pas donné suite à la démarche que je projetais d'entreprendre.

Il semble que le fond importe plus que la forme, non ? J'ai très bien entendu ce que vous me suggériez. Je n'y crois pas, c'est tout. J'ai une certaine expérience des contacts avec l'administration. Je devine quand ça bloque ou pas... Chacun est libre d'entreprendre ou pas les démarches qu'il pense nécessaire. A condition de ne pas faire porter sur un autre une abstention...

Citation :

Je ne veux pas m'avancer mais la rédactrice du courrier cité est dans le même état d'esprit quand elle écrit :

Citation :
Cependant, Monsieur, le Directeur du musée de l'Armée me demande également de vous inciter à veiller avec soin aux mots que vous appliquez à sa fonction ou à l'institution dont il a la charge. Je ne doute pas, en effet, que vous ne conveniez avec lui qu'il ne saurait être question ici d'autre légende que celle du grand homme


Ayant eu dans un passé récent à traiter du courrier réservé, je peux vous dire que la plume de mon Waterman avait tendance à rougir aussi... plus que le clavier de cette dame qui a dû passer par les grandes écoles, moi pas.

Ceci ne m'était pas adressé, mais a été publié avec la permission du destinataire, un peu interloqué par la réponse qui lui était faite.

Citation :

Quand on formule une demande qui peut paraître "sensible" il faut peut- être prendre le soin de donner aux interlocuteurs l'envie de vous répondre et autant que possible favorablement. En tactique on appelle cela contourner l'objectif ; en relations humaines, agir avec tact.

Le tact n'a rien à voir pour les contacts avec l'administration. C'est une question de rapport de forces... C'est parfois cela qu'il faut savoir contourner ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Communiqué...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Communiqué...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Communiqué DDA au sujet de la publicité halal d'Isla Délice
» Vivre c'est communiqué
» Béatification de Jean-Paul II présidée par Benoît XVI, communiqué de la Salle de presse
» Communiqué du MDFPIP relatif aux 30 et 31 mars 2011
» Communiqué de presse de Postes Canada à destination des Fournisseurs d’Accès Internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: