Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bâtiments ennemis en Sicile, en 1811

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Bâtiments ennemis en Sicile, en 1811   Jeu 26 Avr - 14:53

Source : Le Journal de l'Empire du 3.10.1811
"
Royaume des Deux-Siciles

Naples, 20 septembre

Dans la matinée du 5 du courant, une bombarde ennemie s'avança hors d'une portée de fusil de la petite commune de Castella, et envoya un matelot à la nage pours 'informer si ce n'étoit pas la côte de sicile. On répondit affirmativement. Sur une semblable réponse, la bombarde s'approcha du rivage, qui reçut bientôt l'équipage, composé de Siciliens et de turcs. A l'instant, la garde civique leur déclara qu'ils étoient en calabre, et qu'ils étoient prisonniers de guerre. Le bâtiment fut pris, et on envoya de suite à Cotrone pour avoir des renforts, parce que la garde civique fut obligéede se retirer, après avoir brûlé le bâtiment, et s'être emparée de quelques marchandises qui étoient à bord . L'ennemi débarqua, saccagea le pays, et prit eaucoup de grains. Il auroit causé plus de dommages, si la crainte d'être joint par les gardes provinciales des communes voisines ne lui avoit pas fait hâter sa fuite. Sa précipitation étoit telle, qu'il abandonna sur le rivage les six canons dont la bombarde étoit armée et l'équipage qui la montoit.

Combasso (Molise), 14 septembre

Deux bâtiments ennemis, dont un armé de douze pièces de canon de gros calibre, se sont montrés ces jours passés sur divers points des côtes de notre province. Ils ont mis en mer, ans les eaux de Termoli, deux chaloupes fortement armées, qui tentèrent de s'engager de quelques barques de pêcheurs très éloignées du rivage. Tous leurs efforts furent inutiles et cette petite entreprise infructueuse. nos braves pêcheurs opposèrent ue réistance si vive, qu'ils réussirent à gagner la terre, dont l'ennemi n'osa s'approcher, redoutant le couage de nos gardes provinciales. pour se dédommager de cet insuccès, il attaqua deux trabacoles anconitaines qui se trouvaient près de Montebello, attendant un vent favorable pour se rendre à Corfou. Ces trabacoles, quoique attaquées par une force majeure,se défendirent avec tant d'énergie, qu'après un combat long et opiniatre, elles obligèrent l'ennemi à prendre la fuite."

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bâtiments ennemis en Sicile, en 1811   Jeu 26 Avr - 23:41

"Naples, 18 octobre

Depuisquelques jours plusieurs bâtiments ennemis, entr'autres quelques scorridors, croisoient à la vue de nos côtes,dans l'intention de srprendre quelques barques de pêcheurs, ou de tenter quelqu'autre entreprise de cette importance. le 14 de ce mois, deux ou trois scorridors s'approchèrent, à la faveur de l nuit, de la plage solitaire de bagnoli, et y débarquèrent quelques soldats, qui trouvèrent et surprirent deux carrosses vides et deux cochers, sur les épaules desquels ils exercèrent toute leur valeur. ces deux carrosses avoient amené dans cet endroit quelques agens de santé et employés des douanes, qui s'étoient éloignés peu d'instans auparavant pour se rendre à Nisita, afin de recevoir les dépositions des équipages de deux bâtimens qui y faisoient quarantaine,et qui,d'après les ordres de S.M., devoient être et furent en effet arrêtés comme ayant de faux papiers : peu s'en fallut donc que ces divers employés ne tombassent au pouvoir des Anglais.
Cependant la fortune, qui semble toujours seconder de la même manière que les grandes comme les petites expéditions continentales des Anglais, ne le voulut pas ainsi : les ordres du roi furent exécutés, et les deux éqipages furent transférés, avec les précautions de santé requises, en lieu de plus grande sûreté.
Les deux pauvres cochers soutinrent donc seuls le choc et l'impétuosité de cette grande expédition."

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
Bâtiments ennemis en Sicile, en 1811
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennemis de la B12
» Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent
» Qui aurait déjà organisé un voyage en Grèce ou en Sicile n'excédant pas 350€ ?
» pour les ennemis de mon ame
» Fuentes de Onoro, 3 mai 1811

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: