Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche du véritable masque de l'Empereur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Sam 5 Mai - 12:20

Le masque mortuaire de l'Empereur est un faux. Ce masque, signé par Antomarchi est probablement celui d'une autre personne.

Comme l'a écrit justement le Pr Ceccaldi, ancien directeur du Laboratoire de police scientifque de Paris, ce masque n'est pas morphologiquement acceptable.

On sait que Napoléon avait une grosse tête (59 cm de tour de tête, selon Constant) avec des machoîres puissantes et qu'elle était plutôt de type brachycéphale.

Rien de tel d'observable dans le masque officiel.

Quel serait donc le masque authentique de l'Empereur ?

Georges Rétif de la Bretonne crut l'avoir retrouvé dans le death mask déposé de 1947 à 1973 au Royal United Museum Service Institution (RUSI).



Cette assertion fut vivement combattue par les spécialistes de la période impériale.

Après avoir disparu des collections du musée anglais, ce masque fut retrouvé au cours d'une vente chez Christies à New-York en novembre 2004.

En considérant ce masque, on s'aperçoit d'une ressemblance avec les fils naturels de l'Empereur, notamment avec le comte Alexandre Walewski.

En témoigne ce stupéfiant morphing entre une photo de Walewski et une reproduction du death mask (attention, patienter un peu avant que l'animation se déclenche):

http://www.empereurperdu.com/imagegalerie/morphing.avi

Le Dr Charlier, jeune légiste de réputation internationale (affaire Agnès Sorel, examen des restes supposés de Jeanne d'Arc) en est convenu.

Toutefois, il ne lui est pas apparu possible de conclure si ce masque était celui d'Alexandre Walewski. Pour cela, il faudrait disposer du masque lui-même ou pouvoir reconstituer à l'identique le visage d'Alexandre à partir des photographies dont nous disposons.

Il n'est donc pas interdit de penser que ce masque est bien celui de Napoléon, pris 46 heures après sa mort, le 7 mai 1821 par le Dr Burton.


Dernière édition par le Lun 23 Juil - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Ven 13 Juil - 13:11

Il est désormais établi que cette copie du masque Burton, déposée au Royal United Museum Service Institution à Londres de 1947 à 1973 (et vendue à New-York chez Christie's le 2 décembre 2004), représente bel et bien le véritable visage de l'Empereur Napoléon 1er.



Ceci sera bientôt révélé dans un article de presse à paraître au mois d'août...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Ven 13 Juil - 14:37

Dans quel journal, ou magazine exactement, le savez-vous ?

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Ven 13 Juil - 16:46

C'est en cours de négociations... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Lun 23 Juil - 12:04

Le Figaro-Magazine daté du 21 juillet aurait-il eu vent de quelque chose ?

Un encart, p.29, d'un dossier consacré à la science qui défie l'Histoire !

En 5, en même temps que Jeanne d'Arc, les pyramides, etc. l'auteur de l'article, Marc Durin-Valois, pose la question: "Et si l'Empereur n'était pas aux Invalides" ?

Une photo du sarcophage prise de haut, avec ce sous-titre: "l'hypothèse d'une imposture grandit"...

Mais surtout, une allusion aux mesures prises par Constant de la tête impériale et qui ne coïncident pas avec celles du masque antomarchi.

Ps: je tiens à préciser que je n'ai eu aucun contact avec l'auteur et que ce dernier tient sans doute ses renseignements du Dr Charlier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Jeu 16 Aoû - 10:59

La suite qui a servi avec le message précédent pour être communiqué à l'AFP, les revues pressenties ne se décidant pas à faire paraître un article sur la question... salut

Il n'était donc pas interdit de penser que ce masque était bien celui de Napoléon, pris 46 heures après sa mort, le 7 mai 1821 par le Dr Burton.

Mais la preuve formelle n'en était pas apportée. C'est désormais chose faite, suite à une découverte iconographique capitale. En effet, sur le visage de l'Empereur peint par l'artiste anglais Charles Locke Eastlake (Napoléon sur le Bellerophon, 1815), on remarque la présence sur la joue gauche d'une cicatrice. Il se trouve que cette cicatrice figure au même endroit sur le "death mask of Napoleon".






Ce puissant indice signalétique met fin à toutes les polémiques.

Il est désormais établi que cette copie du masque Burton, déposée au Royal United Museum Service Institution à Londres de 1947 à 1973 (et vendue à New-York chez Christie's le 2 décembre 2004), représente bel et bien le véritable visage de l'Empereur Napoléon 1er.

Bien entendu, il serait dorénavant souhaitable que le faux masque signé par le Dr Antomarchi qui figure encore aux Invalides et dans de nombreux musées de France, comme représentant le visage de l'Empereur sur son lit de mort, soit retiré rapidement de la vue du public.

Bruno Roy-Henry
Historien

roy-henry@wanadoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Jeu 16 Aoû - 16:09

Bonjour Bruno,

Constatant l'ardeur à laquelle vous poursuivez ce vaste sujet, je me permets de venir vous apporter ma réflexion, après la lecture de vos différentes interventions...

La dernière de celles-ci pourraient paraître comme un bel aboutissement de votre exposé et de votre intime conviction du départ....

Sauf que, et sans aucun esprit de polémique, cette argumentation n'est pas fiable du tout, pour la simple et bonne raison qu'aucun des historiens lus jusqu'à présent, n'a fait mention d'une telle cicatrice à l'endroit que vous indiquez, soit la joue gauche de Napoléon ...
Et pourtant Dieu sait si certains se sont complus à passer au peigne fin le corps tout entier de l'Empereur !

Tout au plus les témoins de l'époque, lors de l'autopsie de l'Empereur, avaient relevé une cicatrice au niveau du crâne...

Nonobstant le fait que parmi tous les portraits connus de Napoléon durant son règne, bien peu s'avèrent comme étant "sincères", il ne faut pas oublier que de son exil à Ste Hélène, il n'existe guère de portraits valables de l'Empereur, mais essentiellement des caricatures exécutés par des officiers anglais...

Par ailleurs, ne perdons pas de vue non plus qu'un masque mortuaire, quel qu'il soit, ne peut offrir qu'un aspect figé et les paupières closes ne donnent qu'une expression pour le moins dénaturée de la physionomie ...

Souvenez-vous du mot juste de Goethe :

"La mort est un mauvais portraitiste" ...

Je reste donc très sceptique face à toutes ces récentes études qui tendent à prouver je ne sais quoi, et j'en ignore aussi le mobile, lesquelles études cherchent en tout cas à semer le doute, et à faire s'interroger tous ceux qui respectent l'Histoire telle que leurs ancêtres leur ont rapportée...

Car enfin, convenez-en, Cher Bruno, aucune étude et ce, quel que soit le degré d'objectivité qu'elle se soit fixé, ne saurait révéler le vrai visage de Napoléon, dont seule, une caméra si elle eût à l'époque existé, aurait pu saisir l'intégralité des expressions du visage impérial, si contrasté, si changeant et si expressif ...
Alors, comment raisonnablement tirer des conclusions et soutenir une affirmation à partir de masques mortuaires, quand on sait que les traits de ce visage étaient si difficiles à fixer, et quand de surcroît, l'on connait les circonstances et les difficultés du moulage au moment du décès de l'Empereur ? ...

Je continuerai donc à m'interroger, non sur le choix du véritable masque mortuaire, car je n'ai jamais remis en cause celui qui existe depuis toujours, tant aux Invalides, qu' à la Malmaison ou encore dans la collection du prince Napoléon ...
Mais je m'interroge sur les "arrangements" possibles, et surtout sur la sincérité douteuse de certains peintres, à l'époque où ceux du cercle d'Amis de l'Empereur n'étaient plus à ses côtés ...

A partir de portraits douteux, évidemment, l'on peut construire ou plutôt détruire tout ce que l'on souhaite pour faire aboutir une thèse ...


Bien cordialement.






salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Jeu 16 Aoû - 17:16

Chère Joséphine,

Je ne souhaite pas polémiquer. Juste livrer les éléments que j'ai recueillis après de longues recherches. Nous sommes dans une démarche de vérité, chose que vient de comprendre un membre de la famille impériale (merci, le Figaro Wink ), frappée par les évidences du dossier que j'ai constitué. Un allié de poids qui a versé du baume sur quelques blessures...

Le dernier détail n'est qu'un point d'orgue dans un processus contesté dès l'origine (et dont je ne ne suis pas l'initiateur). La providence a voulu que le death mask soit retrouvé et dûment photographié sans qu'il soit question de droits d'auteurs ou d'autres copyright.

Le point incontestable, c'est qu'il est très semblable au visage du comte Alexandre Walewski, dont les traits sont proches de son géniteur.

Je m'étais fait cette réflexion en examinant le visage de l'Empereur peint par Eastlake en estimant qu'il ressemblait trop à Walewski... Réflexion plutôt idiote de ma part, mais qui n'avait pas trouvé son issue logique, car toutes les versions connues jusqu'alors ne faisait pas apparaître la cicatrice dont il s'agit.

Ce fut donc d'abord en vain que je recherchais des traces de celles-ci sur les photographies rares du fils de l'Empereur et de la douce Marie Walewska.

Et c'est fortuitement que je suis tombé sur une meilleure vue du portrait peint par Eastlake grâce à la magie d'internet *. Cette cicatrice n'est ni une ombre, ni un défaut de la peinture, ainsi que me l'a confirmé un témoin qui a vu de près ledit portrait au musée maritime de Londres.

A partir de là, il appartient à chacun de se faire son opinion. Il n'en reste pas moins qu'on ne trouve nulle part le physique rendu par le masque Antomarchi dans la descendance impériale, ni même dans celle de ses collatéraux. Ce que l'on ne peut soutenir, s'agissant du death mask.

Pour tout dire, je ne désespère plus d'obtenir l'agrément du chef actuel de la Maison Impériale. Et pour la suite, à la grâce de Dieu et... Vive l'Empereur ! salut

* Vue diffusée sur internet par le musée maritime de Londres:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Portraits_de_Napol%C3%A9on_Ier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Jeu 16 Aoû - 17:46

A partir de là, il appartient à chacun de se faire son opinion. Il n'en reste pas moins qu'on ne trouve nulle part le physique rendu par le masque Antomarchi dans la descendance impériale, ni même dans celle de ses collatéraux. Ce que l'on ne peut soutenir, s'agissant du death mask.

(Bruno) ...


Comme vous le dites, Cher Bruno, chacun se fera sa propore opinion.

Toutefois, il faut toujours rester très prudent sur l'analogie exercée à partir de masques mortuaires, pour les raisons que j'ai exprimées ci-dessus, d'une part, et d'autre part pour l'influence subjective que peut recéler ce genre de réflexion ...

Qui n'a pas lu que le visage de l'Aiglon, au seuil de la mort, ressemblait de façon étrange à celui du Premier Consul ...??

A chacun son opinion, rien n'est plus vrai dans ce domaine ! Wink




salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Ven 17 Aoû - 1:04

Citation :
A chacun son opinion, rien n'est plus vrai dans ce domaine !


Certes, mais une opinion se nourrit aussi de faits et s'étaie sur des observations rigoureuses.
Or, sans rechercher vainement la polémique, il me semble que le dossier établi par Bruno est interpellant à plus d'un titre et qu'il est de nature à faire fluctuer certaines opinions, surtout parmi la masse nombreuse et confuse des indécis.
Face à de telles observations, on est en droit d'attendre une réaction des autorités et non plus ce perpétuel silence méprisant derrière lequel elles ont si souvent tendance à se réfugier.
Toutes opinions confondues, la vérité historique mérite plus que de la simple condescendance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Ven 17 Aoû - 12:43

Bonjour,

Les soi-disantes observations n'auront de rigueur que si elles sont sérieusement prouvées.
Par ailleurs, une opinion, qu'elle aille dans un sens ou dans celui opposé, s'appuiera forcément sur des faits ou sur leur absence...

Quoiqu'il en soit, il est hors de question, pour moi, de valider de nouvelles données si celles-ci ne sont pas autrement étayées que par un nouvel élément, tombé soudainement comme un cheveu dans la soupe, et jusqu'alors inconnu des récits des plus sérieux historiens, voire même, et surtout, des peintres et des statuaires dans leurs rapports...

Quant à espérer faire fluctuer les opinions des indécis sur de telles bases, rien n'est moins glorieux, et ce n'est certainement pas un service rendu.

Enfin, je ne vois pas le rapport entre la vérité historique, qui, reconnaissons-le humblement, gardera toujours sa part de mystère, et une quelconque condescendance !





salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Sam 18 Aoû - 0:08

Finalement, une surprise sans-doute pour demain... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Sam 18 Aoû - 0:47

Joséphine a dit :
Citation :
Les soi-disantes observations n'auront de rigueur que si elles sont sérieusement prouvées.
Toutes ces observations ne peuvent être prouvées ou être totalement renversées que d'une seule façon : En ouvrant le cercueil de l'Empereur pour faire des analyses sur le corps du Grand Homme. C'est la seule chose qui puisse mettre fin à toutes les polémiques. Mais je ne crois pas que cela soit pour demain, il y a trop d'oppositons : d'abord, celles :
-De certains admirateurs de l'Empereur dont la seule pensée que l'on puisse ainsi profaner le corps de leur héros, leur soulève le coeur.
-Celles des diplomates. Effectivement, si il était prouvé que les anglais avairent substitué le corps de l'Empereur, nos diplomates doivent craindre une réaction d'une partie de l'opinion contre l'Angleterre. Alors que nous sommes en train de construire l'Europe, tant bien que mal, cela n'arrangerait pas les chôses.
-Celles de la famille. On peut comprendre que les membres de la famille s'opposent à celà, après tout, même si il s'agit d'une personne morte il y a 196 ans, c'est toujours difficile lorsqu'il s'agit d'un membre de sa famille d'accepter une telle chose.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Sam 18 Aoû - 1:04

Je ne partage pas votre avis, Jean-Yves, et ce pour de multiples raisons que je me garderai d'énumérer ici, mais que vous pouvez aisément deviner.

Quand je parlais de nouvelles observations restant à prouver, j'évoquais simplement le fait que l'élément exprimé par Bruno, et concernant une cicatrice inconnue de tous jusqu'à présent, ne peut constituer une révélation crédible.





salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Sam 18 Aoû - 1:06

La surprise annoncée par Bruno (je suis dans le secret) va peut-être permettre de faire bouger les choses dans le sens souhaité.
Il reste à croiser les doigts... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Sam 18 Aoû - 9:43

Libération nous offre le tryptique du Death mask of Napoleon en page 11 dans son édition de samedi. Mieux vaut tard que jamais...

Quelques erreurs, et les coquilles habituelles; même si on n'y parle pas assez des masques et un peu trop de la substitution, ne boudons pas notre satisfaction: il s'agit d'une piqûre de rappel. study

Le tout, c'est de savoir si ceci va désinhiber les autres media... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Dim 19 Aoû - 0:12

sunny
Bonsoir Bruno

Ce soir je pense que je n'étais pas le seul devant mon téléviseur à regarder votre prestation au 20 h 00 de France 2.

Cette histoire de cicatrice qui apparait subitement sur la joue gauche de l'Empereur me surprend beaucoup et éveille ma curiosité.

Les peintres français qui ont eu la chance d'approcher le général Bonaparte ou l'Empereur et d'avoir la chance que celui-ci leur accorde la pose, doivent se compter sur les feuilles d'un trèfles à 3 feuilles.

Gros et David ont eu la chance de pouvoir le croquer, peut-être Appiani, mais Ingres et les autres ont travaillé de mémoire.

Alors Napoléon, empereur déchu, s'abaisser à poser pour un peintre, et pire un anglais. Excusez-mon étonnement ?
Quand? où ?

Ni Constant, ni Marchand, ni Ali ne parlent de cette cicatrice, tout le monde parle de ses yeux gris, de sa bouche petite, de ses lèvres charnues, de ses dents blanches et parfaitement alignées, de ses traits réguliers, mais aucun ne parle de cette cicatrice, qui aurait du détonner tant ses traits semblaient parfaits.

Alors que tout le monde détaille la cicatrice sur sa cuisse due à une hallebarde anglaise, ou le coup de feu au talon reçu à Ratisbonne.

Bien que ma curiosité soit en éveil, je ne suis pas encore convaincu.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Jean-Nic
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Dim 19 Aoû - 7:44

Bonjour,

Je partage le même avis que vous Cher Corso, nulle trace AUCUNES de cette cicatrice dans toutes les mémoires des personnes ayant cotoyés au plus proche et ainsi pu décrire très précisément les traits de l'Empereur, ni des propres membres de sa Famille d'ailleurs, et aucuns peintres ne la reproduise également....
Je ne suis pas étonné, je suis plutot comme qui dirait " exaspéré " que l'on puisse prendre l'histoire à contre-pied, pour faire ainsi couler inutilement le l'encre et vendre du " papier " au nom de la recherche de la vérité qui n'existe que dans les têtes de ceux qui la produise !

salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Dim 19 Aoû - 11:20

Deux points, Madame, Messieurs, dans votre questionnement tout à fait légitime:

L'existence de la cicatrice sur le tableau d'Eastlake. Ce n'est pas un mirage, mais bien une certitude. Elle s'aperçoit(encore plus furtivement)sur une reproduction dans un livre paru récemment. Pour ce qui est d'une photo plus précise, je me suis cassé les dents auprès de l'administration du musée. De la faute de mon mauvais anglais, probablement. Il ressort de cet entretien téléphonique que les photos ne sont pas admises pour les visiteurs, le musée gérant lui-même celles-ci. Tous les détails sont réels a dit la personne concernée, quelque peu choquée que l'on puisse mettre en doute le talent et la sincérité dudit peintre...

S'agissant de l'existence de cette cicatrice, on ne connaît aucun récit qui en fasse mention. Rien ne nous dit qu'elle ne soit apparue qu'en 1815.

Personnellement, je pense qu'il peut s'agir d'une trace laissée par une dartre. Historiquement, on sait que Napoléon souffrait d'une gale rentrée à son retour d'Egypte, dont Corvisart le guérira définitivement au début du Consulat. C'est une origine possible.

L'autre -qui a ma préférence- c'est la crise d'eczéma dont souffrait Bonaparte au moment du 18 brumaire. Cette circonstance lui fut profitable: en sortant des cinq cent, il décida de s'écorcher des boutons qu'il avait au visage pour lui donner une apparence ensanglantée et pour valider ainsi la violence dont il aurait été victime de la part de certains députés.

Il est certain que des députés le bousculèrent et le menacèrent. Seulement, il fallait en porter témoignage à la troupe...

Bien entendu, David n'a pas peint Bonaparte au milieu des députés avec des boutons sur le visage (ou des plaques). Mais le fait que je rapporte est attesté par plusieurs témoins et rapportés par de nombreux historiens...

Voilà l'autre origine possible. Aucun artiste français n'aurait osé représenter l'Empereur avec une telle cicatrice (qui a pu s'accentuer avec le temps). Eastlake était un témoin neutre, parce qu'Anglais et francophile. Il a réalisé son oeuvre comme un "enregistreur photographique". Le détail exact des décorations portées par l'Empereur en témoigne (on y trouve, comme il se doit, l'ordre de la Réunion).

Cette cicatrice n'est pas tombée par hasard du pinceau d'un artiste anglais sur sa toile. Elle est d'ailleurs assez discrète au point de ne pas avoir été commentée (à ma connaissance) depuis bientôt deux siècles...

Mais elle n'en existe pas moins !!! Et on la retrouve quasiment à la même place sur le "death mask of Napoleon".
Revenir en haut Aller en bas
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Dim 19 Aoû - 11:52

sunny

Sait-on à quelle date EASTLAKE aurait peint l'Empereur.
L'a-t-il rencontré ?

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Dim 19 Aoû - 12:51

Bien sûr. Eastlake a pris plusieurs croquis et esquisses de Napoléon et de son entourage à partir d'une embarcation qui s'était approchée du Bellerophon jusqu'à le toucher, en vue de réaliser son oeuvre... Sans doute entre le 25 et le 28 juillet 1815.

J'invite toutes celles et tous ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare à prendre contact avec le musée maritime de Londres où l'oeuvre est exposée. J'ai eu du mal à me faire comprendre et à être compris... Il faut dire que je pratique très peu l'idiome anglo-saxon, n'ayant jamais eu l'occasion de m'en servir durablement, sauf à le lire (ce qui est plus facile que de l'entendre et de le prononcer). pirat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Lun 20 Aoû - 0:58

Bonsoir Bruno,

Comme se plaisent à le répéter certains, et en cela ils n'ont pas tort, on ne crédibilise pas l'Histoire à coups de suppositions.

Comment une cicatrice, inconnue jusqu'en 1815, pourrait soudainement apparaître cette année-là ?

Vous évoquez la trace laissée par une dartre ; or, Corvisart qui avait définitivement guéri l'Empereur de cette affection en 1809, en faisant le voyage jusqu'à Vienne à cette fin, parle d'un "vice dartreux" bien localisé au niveau du cou...

Quant à l'eczéma que vous évoquez, même en grattant les éruptions, cela ne laisse aucune trace et encore moins plus de 15 ans après : ce n'est pas la varicelle !

Les peintres, et en cela vous avez raison, n'auraient bien sûr pas accentué ce fait, mais dans leurs rapports, il y en aurait bien eu au moins un pour en parler ...

Comme je l'avais exprimé précédemment, tout comme ensuite Corso et Sénot, aucune mention n'a jamais été faite de cette cicatrice ; pourtant, nous avons, grâce à Antommarchi , un méticuleux rapport d'autopsie sur le quel sont listés chacune des blessures ayant laissé une cicatrice sur le corps de l'Empereur, de la plus importante à la plus insignifiante .... (Dr Antommarchi, "Les derniers moments de l'Empereur".

Pourquoi une cicatrice surviezndrait-elle subitement sur la toile d'un artiste anglais ?
Tout simplement pour faire coïncider la thèse selon laquelle le masque connu et reconnu de l'Empereur depuis tant d'années, serait un faux...
Car pourquoi alors n'en avoir pas parlé durant deux siècles, mais seulement maintenant ?

C'est très simple à comprendre, c'est pour "les besoins de la cause" ... Pour faire "passer" ce nouveau masque mortuaire, force est d'avoir un élément frappant ... enfin pas tous les esprits, Dieu merci ! Wink

Il fallait un argument pour étayer la validité de ce nouveau masque !!
Et, qui veut la fin, veut les moyens, c'est connu.
Mais avouez que ce "rajout" fait tâche dans votre argumentaire, et manque, pour le moins, de crédibilité pour toutes les raisons déjà évoquées plus haut ...

Enfin, vous terminez en parlant de croquis et esquisses qui auraient été pris à partir d'une embarcation s'approchant du Bellérophon, jusqu'à toucher Napoléon ...
Je suis au regret de vous dire, Cher Bruno, que plus vous avancez dans votre thèse, plus je trouve cette dernière "cousue de fil blanc" ...

En effet, il suffit de relire les derniers jours de Juillet 1815 que l'Empereur passa sur l'eau, lors des préparatifs en vue de la grande expédition vers Ste Hélène, pour réaliser que ni le lieu ni le moment ne se serait prêté à ce genre d'activité !
Bien au contraire l'affluence constituée par les embarcations tentant de s'approcher du vaisseua sur lequel se trouvait l'Empereur, se virent brutalement repoussées à quelques distances de ce dernier, provoquant la panique parmi les curieux ...

Alors de là à "le toucher", il y a encore pas mal d'eau, à mon avis ! Wink

Tout ceci m'amène à la même conclusion que lorsque l'on veut démontrer quelque chose, que l'Histoire elle-même ignore, toutes les assertions sont imaginées et toutes les suppositions voient le jour.

Par ailleurs cette espèce de "flou artistique" dans lequel se complaisent à vous isoler ce personnel anglais du Musée ne m'inspire pas confiance.
Pourquoi tant de réticences de leur part ?
Cela ne vous interpelle-t-il pas, Bruno ?

Personnellement, et je me suis déjà exprimé sur cela, je n'accorde aucun crédit à de telles déclarations, anglaises de surcroît !...





salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Lun 20 Aoû - 2:12

Il est toujours plus facile de s'accrocher à ses certitudes que de remettre en cause celles-ci.
A contrario du scepticisme qui se dégage de vos réflexions, vous êtes vous demandé pourquoi Eastlake aurait fait apparaître cette cicatrice sur son portrait si celle-ci n'existait pas.
Quel intérêt aurait-il eu à modifier sciemment le physique d'un personnage illustre dont il tenait à immortaliser un moment clé de son existence ?
De la réponse qui sera donnée à cette question dépendra le crédit que l'on pourra accorder à la thèse développée par Bruno.
Et pour avoir pu juger personnellement du sérieux avec lequel celui-ci prépare ses dossiers, je reconnais être très troublé par ce nouveau développement.
Le fait que de nombreuses agences de presse européennes aient répercuté l'information prouve à tout le moins que l'hypothèse de travail de BRH est loin d'être aussi farfelue que d'aucuns veulent le croire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 449
Age : 54
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Lun 20 Aoû - 2:43

Je partage votre sentiment Percy et je salue au passage la prestation convaincante de Bruno.

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Jean-Nic
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   Lun 20 Aoû - 7:12

La recherche de la vérité est respectable lorsque celle-ci est basée sur des faits avérés ou des preuves concrêtes....
Il s'agit là de suppositions ou d'éventualités ne cherchant qu'à jeter le trouble ou le discrédit dans la mémoire collective... Cette démarche est mon sens inqualifiable et déshonore tant celui que l'on cherche à atteindre, que celui qui la génère....

Heureusement nous sommes une poignée de " FIDELES" sur lesquels il faudra passer sur le corps avant d'entacher la mémoire de l'Empereur...

Moi qui suis de la " Vieille Garde " je " mourrai, mais je ne me rendrai pas!"

salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du véritable masque de l'Empereur...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du véritable masque de l'Empereur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» A la recherche du véritable masque de l'Empereur...
» CINQ IDENTIFICATIONS PRÉCISES DE LA VÉRITABLE ÉGLISE DU DIEU VIVANT
» masque et nez cassé....
» Associations privées de recherche ovni: APRO, CUFOS, NICAP, MUFON
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: