Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Magazine napoléon 1er N°44

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3344
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Magazine napoléon 1er N°44   Ven 11 Mai - 19:37

" NOUVEAU TRIMESTRIEL 92 pages "



Présentation du sommaire complet du numéro 44 du magazine Napoléon 1er.

Sommaire :


*Mai/juin/juillet 2007, 89 pages, 9,90 € (France) - 11,30 € (Belgique et Luxembourg).

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
geniemilitaire

avatar

Nombre de messages : 494
Age : 27
Localisation : Waterloo
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Sam 12 Mai - 10:37

Cher Eric LM,
Je vous remercie pour votre annonce.
L'auriez-vous déjà recu afin de donner votre avis ?
Je vois également que le nombre d epages (et d'euros Laughing ) ont augmenté. A voir donc le résultat

Geniemilitaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geniemilitaire.com
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Sam 12 Mai - 17:33

Bonjour

Je ne voudrais pas me montrer oiseau de mauvaise augure, mais je l'ai acheté hier ..... je ne parle pas du contenu éditorial par lui-même mais de la forme.... je trouve ce numéro un peu fouilli... et les dernières pages font la part belle à l'INS sous une forme polémique, reprochant aux autres le mode de la pensée unique pour mieux l'adopter elle-même... Je ne vais pas exprimer l'idée que je regrette les euros que j'ai laissés dans cet achat... mais l'idée n'est pas loin. Au surplus il y a quelques photographies qui sont de mauvaise qualité ou maltraitées....

Pour tout dire : un goût amer !


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
vivelempereur
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 67
Localisation : Lesquin
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 13 Mai - 10:36

Je partage un peu ton avis PB, l'article sur Masséna est un peu trop long au détriment des autres sujets, la "publicité canadienne" est un peu trop voyante méme si elle est est pertinente. Je préférais l'ancienne formule.

A noter la sortie d'un spécail Waterloo avec apparement le DVD du Waterloo de Bondartchouc ! Le prix n'est pas précisé.

_________________
VIVE L’EMPEREUR
Le premier empire en miniatures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alain.lestienne.free.fr/
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 13 Mai - 12:34

Le mot pertinence est mal choisi même si je vois ce que vous voulez dire.... A employer les procédés qu'on reproche aux autres, je parlerai d'arrogance. Et de défensive ...

Il y a plusieurs mois j'ai effectué une démarche de pure curisiosité intellectuelle portant sur les protocoles... je me suis pris une réponse méprisante.... Comme si cette thèse aussi était intouchable ... Demain je peux faire dire ce que je veux à un expert qui sait qu'on n'ira pas contrôler ses méthodes. Mais c'est vrai que légalement on ne peut rien exiger.

Quand je parle de mépris je pense même que pour certaines personnes cela doit relever du répertoire de la méthodologie scientifique.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
vivelempereur
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 67
Localisation : Lesquin
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 13 Mai - 13:15

J'avoue ne pas bien connaitre les arguments contradictoires des deux partis !
Il est vrai que l'article est quelque peu arrogant et ne laisse pas de place à la répartie . Toutefois les arguments présentés sont troublants et je suis pourtant plutot partisan de la thése du cancer. Que faut il donc croire ?

Yoda

_________________
VIVE L’EMPEREUR
Le premier empire en miniatures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alain.lestienne.free.fr/
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 13 Mai - 13:30

Je serai tenté de dire que la confrontation a le gros avantage de faire vendre du papier....

Une fois j'avais échangé avec des partsisans de la thèse empoisonnement (que j'emploie au sens pénal du terme sinon ça n'a pas de sens....) et plusieurs m'ont répondu que eux s'en remettaient à la possibilité d'une administration quasi accidentelle.... on n'est plus dans l'empoisonnement.

Mais au premier degré l'avantage est financier .... (j'en suis d'autant plus convaincu à la lecture de cette réaction arrogante ... l'air de dire : mais qui êtes vous pour "oser" nous questionner....un simple citoyen qui cherche à comprendre. C'ets vrai que pour certaines personnes et certains universitaires nous ne vivons pas dans le même monde. tant mieux d'ailleurs ! Laughing )

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 13 Mai - 14:13

J'ai reçu ce numéro, il y a une diziane de jours ...

Je n'ai pas encore pris le temps de le parcourir dans son intégralité, mais le sujet que vous évoquez, à la fin de la revue m'a également interpellée ...

Comment, en effet, peut-on fustiger de manière aussi péremptoire, toute conclusion qui n'aboutirait pas à celle de ces sacro-saints scientifiques ? Evil or Very Mad

On ne leur demande qu'une seule chose : qu'ils fassent leur boulot de scientigiques et qu'ils laissent à l'Histoire ses conclusions, et à chacun d'entre nous ses propres convictions, étayées par moult lectures se rejoignant.

Comme je l'avais déjà exprimé sous d'autres cieux, à propos de ce sujet à polémiques, leurs analyses, aussi exactes puissent-elles être de nos jours, ne doivent sensément pas conduire à leur conclusion qui fait fi de bien des paramètres dans l'analyse, tous domaines confondus, de la vie de Napoléon.

Quant au contenu de la revue en général, s'il est vrai que son prix flambe à une vitesse vertigineuse, tout n'est pas à jeter non plus.

On a parfois un peu de difficulté à "doser" son mécontentement, et, même si j'ai précédemment relevé des erreurs, ce qui peut s'avérer navrant pour un magazine de ce nom et renom, j'y trouve toujours bon nombre de photos et articles tout-à-fait corrects. Wink





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Lun 14 Mai - 0:45

Je n'ai aucune difficulté à doser.... autant dans d'autres occasions je suis le premier à prôner l'indulgence (nouvelle réglementation européenne sur la diffusion, difficultés de trésorerie... qui justifient des hausses de prix inévitables, des nouvelles normes éditoriales) autant je fais part de mon amertume. Je le répète : sur la forme. Légendes de mauvaise qualité, photographies massacrées... Je ne reviendrai pas sur l'encart INS... où on reproche aux autres ce qu'on pratique soi-même.

Pour ce prix on est en droit d'attendre un peu mieux...


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Jeu 17 Mai - 10:48

Il y a un vrai malaise dans les revues en ce moment qui donne l'impression qu'elles naviguent à vue.

Pour ce qui est de "mépriser" le lecteur c'est une grave faute et je ne vois pas un historien sortir grandit de cette attitude. Au contraire, il faut être le plus transparent possible , ce qui n'empèche pas d'avoir des convictions.

Bon, je vais l'acheter mais je suis réticent à priori.


cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme C.

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 45
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Jeu 17 Mai - 12:09

Citation :
On ne leur demande qu'une seule chose : qu'ils fassent leur boulot de scientigiques et qu'ils laissent à l'Histoire ses conclusions, et à chacun d'entre nous ses propres convictions, étayées par moult lectures se rejoignant.

Le travail de l'historien, formé scientifiquement, ne s'arrête heureusement pas quà donner des pistes pour que les gens les suivent ou pas (c'est le travail des archivistes entre autre) mais bien a développer une problématique appuyé sur une critique des documents et des sources de premières mains afin d'émettre des hypothèses et soumettre des conclusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://assosehri.monespace.net/topic/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Jeu 17 Mai - 19:43

Le travail de l'historien, formé scientifiquement, ne s'arrête heureusement pas quà donner des pistes pour que les gens les suivent ou pas ... (cavalier jacobin) ...


Ce n'était pas là le sens strict de mon propos.

Je voulais simplement dire qu'il fallait ne jamais oublier de s'interroger "en historien", ou, pour ceux qui ne le sont pas, par le biais de ces derniers, toute connotation scientifique mise à part.

Car s'il est une méthode scientifique, il est une méthode historique également, et des conclusions positives provenant de la première n'implique aucunement , de la seconde, l'unique et exacte vérité, si tant est qu'il faille en rechercher une.

On va s'évertuer à épiloguer des jours , des mois et des années sur la présence d'arsenic dans les cheveux de Napoléon, sans s'inquiiéter de la présence de ce même arsenic dans les cheveux de la Montholon, par exemple, et sans s'être penché sur une étude sérieuse de l'arsenic dans les cheveux, en ce début de XIXème siècle ...

Il me semble qu'avant d'aboutir à des conclusions à but sensationnel, il faut étudier le phénomène dans son intégralité, et non se focaliser sur la personne de Napoléon ...

De toutes façons, le recours aux sciences ne résoudra pas cette "pseudo-énigme", et c'est là que se tient l'essentiel de mon propos, à savoir que les documents associés à la connaissance parfaite de l'époque, la validité des mobiles énoncés et surtout l'esprit critique sur nos propres convictions, paraissent bien plus essentiels que cette interminable recherche d'arsenic sur quelques mèches ...

La science peut dire : Oui, il y a de l'arsenic, mais elle n'a aucune légimité à dire : Oui, l'Empereur a été victime d'un empoisonnement.






salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Jeu 17 Mai - 20:46

Vous abordez Joséphine un point important... Je ne parlerai pas de l'arsenic car je suis moi-même concerné dans un autre contexte et je vous rassure tous je ne suis pas l'Empereur et je ne suis pas passé par Sainte Hélène.

Mais c'est pour en venir justement à la "méthode". Soyons pragmatique : je me suis occupé il y a quelques années d'un grave accident industriel. Une des victimes avait été déclaré morte par asphyxie au CO. En fait quelques semaines plus tard par une méthode statistique et "historique" il a été démontré qu'elle était morte "empoisonnée". Je n'ai jamais plus entendu parler des tenants de l'asphyxie....

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 27 Mai - 13:09

J'avoue ne pas bien comprendre ces polémiques récurrentes sur l'empoisonnement...

Je ne vois d'ailleurs pas le problème: si Napoléon a été empoisonné, où est l'offense ? Où est la faute ?

Pas pour ceux qui en sont persuadés.

Pascal Kintz, expert de renommée mondiale, est arrivé à la conclusion que Napoléon avait subi une intoxication à la mort aux rats.

Ceci est incontestable sur un plan scientifique. Il ne dit pas que c'est la cause de la mort. Celle-ci, tout le monde la connaît: un ulcère perforé qui amène le malade à un affaiblissement progressif. Et un petit coup de pouce du Dr Arnott sous la forme de 10 grains de calomel. Remède pire que le mal !

Reste à connaître la cause de cette intoxication.

Ensuite, Ben Weider et René Maury font état de leur conviction: un empoisonnement criminel et ils s'appuient sur un certain nombre de documents.

Il y a un tri à faire d'ailleurs. Pour eux, Napoléon a bel et bien été empoisonné par Montholon, mais ils diffèrent sur le mobile.

Je partage leur intime conviction, tout en reconnaissant qu'il n'en existe pas de preuve formelle. Juste un faisceau d'indices.
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 27 Mai - 17:17

Il s'agit certes d'un sujet qui pose quand même un sacré problème à la fois sur le plan historique, scientifique, "pur", et de police scientifique. Voilà pourquoi il peut y avoir sujet à polémique.

Vous, vous ne comprenez pas la raison de ces "polémiques récurrentes". Personnellement je ne comprends pas le ton employé par Ben Weider et alii dans cet encart. On dirait qu'il y a quelque chose d'inattaquable dans la thèse empoisonniste, telle qu'elle est soutenue par la FINS.

J'ai demandé des éclaircissements sur certains points d'importance et il m'a été répondu, dans une correspondance à caractère privée, que je n'avais aucune légitimité à en connaître.

Je vous laisse la responsabilité du jugement sur Kintz, jugement flatteur. Mais qui n'est pas suffisant pour attester la validité des examens. Pour être clair j'ai fait des enquêtes pendant trente annnées de ma vie auxquelles ont collaboré des experts de la même réputation mondiale et je peux vous dire que cette seule réputation "mondiale" n'est pas gage de sérieux sinon on le saurait et il n'y aurait pas tant d'erreurs judiciaires, malheureusement. J'ai été victime moi-même d'un problème lié à l'exposition à la "mort au rat", je n'en parlerai pas plus car il est toujours fastidieux de parler de soi. Et lorsque je parle d'exposition c'est un euphémisme, les symptomes sont quasi identiques et pourtant il ne s'agit pas d'un empoisonnement. De plus la qualification pénale d'empoisonnement est très, très particulière. Puisqu'il s'agit d'une des rares infractions qui soit formelle. D'ailleurs vous-même vous employez le terme d'intoxication qui n'est pas l'empoisonnement (phénomène observé il y a quelques mois dans un échange avec un intervenant ici présent d'ailleurs. Et au bout de quelques échanges cet intervenant a pratiquement reconnu qu'il pouvait s'agir d'un phénomène non intentionnel... Nous ne sommes donc plus dans l'empoisonnement. Je vous ferai observer également que pour convaincre quelqu'un d'empoisonnement il faut un peu plus qu'un faisceau d'indices ... c'est d'ailleurs la grande difficulté de ces affaires.

Je pense moi-même que la présence de cette substance est indéniable mais une fois que c'est dit le champ est très ouvert, offrant plusieurs cheminements qui ne conduisent pas nécessairement au soutien de la thèse empoisonniste. La preuve on parle déjà un peu d'intoxication....

Je reprends l'exemple que j'ai exposé précédemment : dans une affaire pendant des mois on m'a soutenu qu'une victime avait été asphyxiée à l'oxyde de carbone .... (deux experts, là aussi de réputation mondiale - dualité d'experts, plus un amiral reconverti...dans l'expertise). Pour aboutir à une toute autre solution.... mais pour ces personnes là, aussi, ceux qui contrebattaient cette thèse étaient des imbéciles. J'accepte de jouer ce rôle .... volontiers pour la mémoire de la victime et le respect que je dois à ses descendants !

Dans mon développement aucune polémique simplement des interrogations ...

:sa:-):
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 27 Mai - 20:19

Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne la partie "scientifique"...

Sur laquelle, je n'ai d'ailleurs aucune compétence.

Pour ce qui est de Ben Weider, je crois pouvoir affirmer qu'il est aussi véhément que les attaques contre lui l'ont été. Je crois qu'au début, il n'avait nullement l'intention de se "colleter" avec le Souvenir Napoléonien et la fondation Napoléon. Néanmoins, le mépris qu'il a essuyé à cette occasion a dû raidir ses formulations.

C'est regrettable, mais il faut sans-doute que chacun balaye devant sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 27 Mai - 21:41

Je crois et je constate que ce "marronier" de l'empoisonnement , empoisonne également tous les forums.
Vous pouvez passer votre temps à débattre , de nos jours Napoléon 1 er est bel et bien mort.
Bien sur avec les investigations actuelles , on pourrait faire des prélévements dans le tombeau des Invalides. Croyez vous que votre admiration pour Napoléon serait la même ou changée ?
Laissez dormir les Morts , avec tout le respect que je vous dois.

PR


cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 27 Mai - 21:59

Oui je crois que des positions radicales ont été adoptées de part et d'autre. Personnellement je n'ai aucun intérêt que ce soit du côté du SN ou de la FINS.

Je précise qu'une fois j'ai lu que c'était aux anti empoisonnistes de prouver qu'il n'y avait pas eu empoisonnement. On marche sur la tête. Ce que je constate c'est que tout cela permet de faire vendre du papier. Si Napoléon est perdant...les imprimeurs et autres éditeurs ne le sont pas Wink

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Dim 27 Mai - 22:56

Pour quelle raison l'Empereur serait perdant ? De plus, on ne peut reprocher à Ben Weider d'avoir voulu faire de l'argent: il n'en a pas besoin; sa fortune, basée sur l'exploitation d'appareils à musculation, le met à l'abri de tout soupçon de cette nature.

Empoisonnistes ou pas, tous respectent l'oeuvre et la mémoire de Napoléon le Grand.
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Lun 28 Mai - 1:27

Voici un lien qui devrait permettre à ceux que cela intéresse de mieux connaître la position de Ben Weider sur ce sujet particulièrement polémique.
Pour radicales qu'elles soient, ses conclusions sont pour le moins troublantes... Suspect

http://www.napoleonicsociety.com/french/cancer4.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   Lun 28 Mai - 9:01

Bruno Roy-Henry



Citation :
Pour quelle raison l'Empereur serait perdant ? De plus, on ne peut reprocher à Ben Weider d'avoir voulu faire de l'argent: il n'en a pas besoin; sa fortune, basée sur l'exploitation d'appareils à musculation, le met à l'abri de tout soupçon de cette nature.

Vous avez dû mal lire mon post je parlais des "imprimeurs et autres éditeurs". Je vous ai par ailleurs, à votre demande, donné l'explication de texte de mon approche sur ce sujet en MP qui repose essentiellement sur la "méthode intellectuelle". D'ailleurs quand on pousse un peu le raisonnement certains, dont vous-même, en viennent à parler d'intoxication ... ce qui nous éloigne tout de même de l'empoisonnement. Ce qui tendrait à démontrer que quelque part on a introduit la confusion dan sles esprits. En fait posons-nous la question de quoi parle-t-on ?

Et là je crois que l'Empereur sort perdant du moins sa cause.... aux yeux de ses détracteurs !

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magazine napoléon 1er N°44   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magazine napoléon 1er N°44
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magazine Napoléon 1er n°50
» Magazine Napoléon III n°13
» Magazine Napoléon 1er n°59
» Magazine Napoléon 1er N°42
» PRESSE - Magazine Napoléon 1er n°57

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: LITTERATURE NAPOLEONIENNE :: - Livres et Magazines --
Sauter vers: