Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Mer 30 Mai - 20:25

Joséphine


Citation :
Bonjour Cher Bergisel,


J'adhère à votre réflexion, sans aucune hésitation ...

Mais j'apporterai juste une petite appréciation personnelle, à propos de nos toutes jeunes générations ...

Bien souvent, si elles restent imperméables, voire insensibles à nos centres d'intérêts, c'est pour l'affligeante raison que le système éducatif a lui-même effleuré certaines périodes de notre Histoire, ou les a complètement occultées, tant et si bien que leur curiosité est resté à l'état végétatif, et non productif ...
Constat d'autant plus amer que l'affaire est difficilement "rattrapable" ...

Ceci dit, je n'incrimine pas pour autant l'Institution sus-citée, mais je pense qu'une étroite concertation entre celle-ci et la France gouvernante, aurait peut-être l'avantage d'accéder à une grande révision dans l'installation des programmes ... Rolling Eyes

Qui sait ? Wink


Chère Impératrice je vous invite à me relire ....


Cela fait quarante ans de conservartisme et pas politique, vous le savez bien. Arrêtons de nous voiler la face ...


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Mer 30 Mai - 21:31

Cher Bergisel,

Je vous ai lu, et généralement, une seule fois me suffit. Wink

Vous avez porté à notre connaissance un documentaire fort intéressant ; il est donc légitime que les uns et les autres apportons notre appréciation sur le sujet.

L'immobilisme de certaines Institutions est en effet "historique", mais entre baisser les bras ou tenter de faire passer un message, j'opte plutôt pour la seconde solution.

Je sais, mon optimisme me perdra, mais en attendant, il me rassure. Wink





salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Mer 30 Mai - 21:43

Ceci dit, et en particulier en ce qui concerne l'Histoire, que je mets avec un grand H, je peux donner un exemple concret :

Mon fils Antoine, qui a dix ans, commence à avoir de bonnes connaissances sur celle-ci car il m'a toujours vu jouer sur des wargames Mais il y a une condition parrallèle, lorsque nous jouons telle ou telle bataille je le remet dans le contexte historique de l'époque. C'est un moyen efficace de lui faire retenir les grandes figures de l'époque, vous
Ce qui me rassure c'est que je n'en fait pas un fanatique, mais il porte par ce biais un intérêt naturel à quelque chose qui passerait probablement moins bien à l'école.

La prochaine étape sera probablement le musée des invalides où là il verra une part de la gloire de l'Empire.

Donc les profs, l'EN, oui, mais sachons garder notre approche de parents ... (Surcouf) ...


Bonsoir Surcouf,


Vous avez parfaitement raison, et vous possédez sans nul doute la bonne façon d'instruire : "de façon "ludique".

J'ai eu l'occasion d'avoir autour de moi quelques élèves de l'âge de votre fils ... Et pour eux, comme pour tous, apprendre l'Histoire dans les livres scolaires était une tâche bien peu attractive ....
En revanche, leur mettre entre les mains une bande dessinée, relatant une campagne ou une bataille se déroulant sous le 1er Empire, c'était aussitôt les voir se concentrer, les yeux écarquillés et la curiosité en éveil ...

Il me semble que dans leurs toutes premières années, nous nous devons de les instruire en partie de cette façon, et susciter par là-même un intérêt qui les détournera plus tard de l'indifférence ou en tout cas de l'ignorance , trop souvent rencontrées...




salut
Revenir en haut Aller en bas
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Mer 30 Mai - 21:56

puygriou bergisel a écrit:
Vous avez les moyens d'inculquer vos propres acquis à votre fils... tout comme moi-même (enfin j'ai la faiblesse de le croire...) Est-ce le cas de tout le monde.

Malheureusement non mais il y a, dans un temps pas si lointain, où un ouvrier ou un paysan prenait le temps, à défaut d'instruire, de faire instruire ses enfants pour qu'ils aient une vie meilleure ....

Aujourd'hui la société civile tend vers une mondialisation exagérée (Et on ne parle pas de l'Europe) qui fait que la particularité d'un pays, son patrimoine et son histoire sont noyées dans la masse, et je pense que c'est vrai dans de nombreux pays latins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Mer 30 Mai - 23:11

Cher Surcouf je trouve que l'extension à l'Europe ou au monde est une chance ... bien au contraire ... ceci étant dit avec une bonne compréhension des choses.... J'ai parcouru l'Europe, l'Afrique depuis plus de 30 ans et j'ai eu l'impression de m'améliorer ... J'ai visité Iéna quand aucun reconstitueur ne s'y aventurait, par contre j'y ai trouvé des chars soviétiques ... Non extraordinaire !!! D'ailleurs cela n'a rien à voir avec notre paupérisation intellectuelle. Et quand je suis allé pour la deuxième fois en Moravie, j'ai ouvert à nouveau en grand un livre d'histoire. Ne cherchons pas ailleurs nos propres défaillances.... Ce serait trop simple et assez malhonnête.

J'en veux pour preuve que je pars en Autriche et que je suis invité à faire un exposé (je laisse la conférence aux pros du genre) sur l'occupation française après guerre et j'ai été prévenu que je serai interpellé sur le rôle de Napoléon ... mes interlocuteurs sachant que je suis un forcené de ce brave homme ... voilà : l'Europe n'est pas synonyme d'oubli de notre patrimoine ... tout comme de notre patriotisme. J'ai toujours été habitué à vivre au contact de l'étranger à tous points de vue ... je n'ai jamais rien abandonné et j'ai beaucoup reçu... une intervenante sur le forum me surnomme avec beaucoup d'humour "Vieux Tchèque" je pense que ça signifie beaucoup de choses....


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Mer 30 Mai - 23:53

Pour avoir assisté de visu à une brillante démonstration d'histoire vivante au pied de la butte ce dernier samedi, je puis vous certifier qu'il s'agit sans doute de l'un des moyens les plus efficaces pour capter l'intérêt des élèves.
Une classe d'une école normande était en effet venue assister aux explications pédagogiques délivrées par Jiem à propos de la reconstitution Premier Empire.
Plusieurs représentants de diverses armes étaient présents et tous ont contribué à rendre cette séance aussi conviviale qu'instructive.
Il suffisait de lire l'intérêt dans les yeux des adolescents réunis sur place pour comprendre combien cette initiative est porteuse.
C'est donc sans doute en multipliant ce type de vulgarisation sur le terrain que l'on parviendra à rendre à l'Histoire la place qu'elle mérite au sein des programmes scolaires tout en accroissant l'intérêt des jeunes à son encontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Jeu 31 Mai - 11:55

Bonjour Percy,

D'accord avec votre message mais je vous signale que le propos d'origine porte sur l'enseignement "institutionnel".....et non pas sur ce que l'on peut faire à côté. Je n'ai aucune légitimité comme d'autresà suppléer les défaillances des professionnels. Le coeur de l'article c'est que fait notre enseignement pour changer le cours des choses. Ce que peuvent faire les amateurs c'est en plus pas en substitution.

Mon rôle ce n'est pas d'amuser la galerie avec des bandes dessinées et faire le travail des institutionnels.... C'est bien le coeur du sujet de cet article.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Jeu 31 Mai - 15:02

[
Mon rôle ce n'est pas d'amuser la galerie avec des bandes dessinées et faire le travail des institutionnels.... C'est bien le coeur du sujet de cet article. (Bergisel) ...



Bonjour Bergisel,

Vous semblez reprendre mon propos, en évoquant les bandes dessinées ... Rolling Eyes

Je suis surprise que vous ne m'ayez pas comprise, mais une fois n'est pas coutume me direz-vous ! Wink

Je ne m'étais nullement attribué le rôle "d'amuser la galerie", lorsqu'un jour j'ai présenté à ces enfants, une heure d'histoire un peu plus "ludique" que ce dont était fait leur quotidien sur les bancs de leur classe ...

Ne tombons pas dans l'amalgame : je ne suis pas , pas plus que vous, "professionnellle" en la matière, et je me garderai bien de prétendre vouloir faire le travail des institutionnels.

Mais quand l'occasion m'est donné de faire briller les yeux d'un enfant sur un petit bout de chemin emprunté par notre Empereur, hé bien je ne la rate pas, fût-ce au moyen d'une bande dessinée.

Il est toujours bon de semer, dès lors que le terrain s'offre à nous, pourvu que ce ne soit pas de l'ivraie.
Et la petite fleur rare qui naîtra de cet ensemencement pourra aisément se multiplier, et faire jaillir un peu de lumière autour d'elle, à partir de l'étincelle que l'on aura su provoquer quelques années plus tôt ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Jeu 31 Mai - 15:31

Chère Joséphine,

Le coeur de l'article c'est l'enseignement "institutionnel" pas autre chose. Je ne vais pas chanter les mérites de tel ou tel. Tout est possible effectivement. Je ne me moquais pas de vous... mais c'était un rappel au coeur du sujet. Ce que fait Route par exemple à Corps est formidable. Mais en fait quel est le public touché "epsilon". Celui qui est convaincu ....

Le but n'est pas là, il est plus "global" comme on le dit; en fait là aussi relisez l'article. Wink

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Jeu 31 Mai - 23:20

C'est bien là le coeur de la problématique : si l'institutionnel fait preuve de défaillances, il faut savoir pallier à celles-ci avec des initiatives telles que celles mentionnées précédemment.
Pourquoi toujours attendre une réaction hypothétique, voire le plus souvent inadaptée des institutions, si l'on peut atteindre soi-même les objectifs poursuivis par des voies détournées ?
Pour ma part, il y a belle lurette que j'ai cessé de croire que la solution viendrait d'une structure lourde et complexe, mais qu'elle serait atteinte plus sûrement grâce à la volonté et à la persévérance de ceux qui sont sur le terrain.
Si le mammouth ne bouge pas, c'est aux chasseurs à agir... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 0:39

Bonsoir Percy,

Je n'avais pas eu cette idée quand je travaillais... faire faire mon travail par les autres.... Laughing Laughing Laughing

Vous savez j'avais eu cette idée à une époque je laissais des dossiers sur mon bureau dans l'espoir qu'on vienne me les prendre et jamais je n'ai vu de voleurs de travail.... Wink

Mais ce que vous proposez Percy je connais des administrations qui le pratiquent, il n'y a que chez nous qu'on voit cela... d'ailleurs c'est pour cette raison que nous sommes sans nul doute possible au ban de l'Europe.

Pour en revenir au sujet ... je répète que ce type de solutions ne peuvent être qu'un plus et pas un substitut. Sinon à quoi sert, à terme, l'Institution... il faut la démanteler.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 0:55

Citation : "il faut la démanteler"


Vous l'avez dit : dégraissons le mammouth ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 1:18

Bonsoir,

Je vous rejoins sur le fait que certains passage de l'histoire de France ne sont que survolez (voir même pas mentionnées sur certains). La révolution ce cantonne au seul 14 juillet si je ne me souviens bien et tout le reste du 19 eme siècle n'est pas étudiés alors que c'està qu'est le fondement de nos société moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 1:44

Et si nous organisions des cours d'Histoire, nous les Napoléoniens ?

Au moins, les enfants connaitraient, au détail près, le Premier Empire ! I love you





salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 10:11

Cher Percy

Citation :
Citation : "il faut la démanteler"


Vous l'avez dit : dégraissons le mammouth !


C'est là le danger des citations partielles comme celui du découpage en tranches de saucissons de notre histoire (on nomme cela pédagogie). Je n'ai pas dit cela. Je dis simplement que dès lors nous abandonnons à des tiers non institutionnels l'enseignement (ou d'autres missions régaliennes) autant les démanteler. A chacun son métier ... et s'il se trouve une bonne volonté, oui ... allons-y... si Joséphine se sent une âme de porteuse de message, tant mieux. Comme d'autres d'ailleurs. C'ets tout à fait différent. Mais ne laissons pas accomplir des missions régaliennes par ceux qui n'en sont pas investis.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 10:22

Joséphine

Un jour je vous montrerai des maîtrises d'histoire .... qui vont sortir .... à pleurer !!!! J'en ai eu deux entre les mains.... finalement je les ai lues entre mes pieds (pour l'image...). Surtout vous me direz à qui vous confiez ces cours .... Je veux des noms avant.

Laughing Laughing Laughing

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Nina
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 29
Localisation : Orlová
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 11:15

Cher Jean-Michel,
je suis sur que dans ce theme tu es vraiment beaucoup informé. J´ai la question assez délicat. Je sais que plus malin - c´est donner te la question par message privé, mais je n´ai pas temps pour attendre. Je dois te demander MAINTENANT!!!
Alors, s´il te plait - tu assieds? Si non, il faut assesoir!
Et maintenant, je commence:

Les vaches Salers ont aussi l´enseignement??
Parce que il faut dire, qu´elles sont vraiment intelligents...
Pour prendre les photos, elle ont les manieres, comme modeles...
La question: Qui ensigne tes vaches cette noblesse???


Laughing Laughing Laughing
Amicalement cher Comte de Pratzen Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surcouf-AF

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Romorantin - Loir et Cher
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 13:24

puygriou bergisel a écrit:
Cher Surcouf je trouve que l'extension à l'Europe ou au monde est une chance ... bien au contraire ... ceci étant dit avec une bonne compréhension des choses.... J'ai parcouru l'Europe, l'Afrique depuis plus de 30 ans et j'ai eu l'impression de m'améliorer ... J'ai visité Iéna quand aucun reconstitueur ne s'y aventurait, par contre j'y ai trouvé des chars soviétiques ... Non extraordinaire !!! D'ailleurs cela n'a rien à voir avec notre paupérisation intellectuelle. Et quand je suis allé pour la deuxième fois en Moravie, j'ai ouvert à nouveau en grand un livre d'histoire. Ne cherchons pas ailleurs nos propres défaillances.... Ce serait trop simple et assez malhonnête.

Cher ami permettez moi de ne pas analyser la question de l'Europe de la même manière même si je suis d'accord sur le fait de ne pas chercher nos propres défaillances ailleurs.

L'Europe historique que vous décrivez est loin, très loin, de l'Europe administrative et politique qui se dessine jour après jour.

Tour d'abord nombre de pays européens majeurs qui font partie de cette Europe communautaire sont des royautés, et qu'on ne viennent pas me dire que ce sont des royautés de pacotille sans pouvoir exécutif, elles ont toutes une réelle influence et puissance dans leurs pays respectifs, en parlant de ces pays je ne citerais que ceux ci :

- la Grande Bretagne qui veut jouer un rôle majeur mais a été assez maligne pour ne pas adopter l'Euro, où est la parité dans ce cas ?

- la Belgique, toujours déchirée par un certain antagonisme entre wallons et flamands, et croyez moi que je l'ai vécu en direct dans les années 80 en cotoyant des camarades belges des forces navales, l'antagonisme entre marins wallons et flamands était bien présent ...

- La Suède

- Les Pays-Bas, qui doivent rêver quelque part d'annexer la belgique toute entière (Là c'est plus une boutade)

- L'Espagne, aujourd'hui encore très liée aux Pays-Bas et à l'Angleterre (D'où l'engagement de Zapatero en Irak, bien que socialiste la pression exercée par le Roi a du être très forte pour qu'il mette en jeu son gouvernement face à une opinion publique très défavorable...)

- Le Luxembourg, petit, mais costaud financièrement...

- Le Danemark, qui aurait bien voulu suivre les autres royautés mais dont le peuple en a décidé autrement ...

Donc aujourd'hui dans un contexte où on voudrait aligner tous les pays sur un même modèle (Education comprise), çà me semble difficile de changer une institution sans passer par le consentement d'un conseil européen qui régit même le changement de l'horaire d'été où la TVA à 5.5% dans la restauration, et tout celà malgré l'action de nos politiques qui restent impuissants ....

Les seuls pays qui font de la résistance dasn un souci légitime d'améliorer leur quotidien et leur économie sont montrés du doigt et mis au banc des accusés, la France, L'Allemagne et l'Italie pour ne citer que ces trois là.

La bonne entente franco-allemande fait peur, l'Italie se veut indépendante mais son côté latin dérange si on l'oppose à l'esprit nordique ou anglo-saxon d'autres pays de la communauté, bref, les problèmes sont à regarder chez nous, certe, mais l'Europe communautaire y joue un rôle plus important qu'on ne le pense....

Qui sait, les royautés de ce siècle étoufferont elles les républiques plus sûrement que leurs predécesseurs qui ont combattu l'Empereur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8957
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 14:29

Davout a dit :
Citation :
Bonsoir,

Je vous rejoins sur le fait que certains passage de l'histoire de France ne sont que survolez (voir même pas mentionnées sur certains). La révolution ce cantonne au seul 14 juillet si je ne me souviens bien et tout le reste du 19 eme siècle n'est pas étudiés alors que c'està qu'est le fondement de nos société moderne
.

Il est vrai que certain passages de notre histoire ne sont que survolés, mais il faut bien se dire aussi que plus le temps passe, plus il y a d'événements qui font l'Histoire et donc, forcément, les livres d'histoire ont de plus en plus à raconter. Les professeurs ne peuvent, si ils veulent être à jour dans leur programme, raconter toute l'histoire de France. Le Moyen-Age est très long et beaucoup à dire dessus, ne serait-ce que la guerre de 100 ans, le règne de Louis XIV fut très long (si mes souvenis sont bons, ce roi mourut à 70 ans) et très important ; durant la période allant de 1789 à 1870 il se passa plusieurs révolutions, des idées, industrielles, scientifiques, guerrières.............etc ; le vingtième siècle est très chargé aussi : 2 guerres mondiales, la conquête de l'espace........etc. Ce ne sont là que quelques exemples car il faudrait aussi s'arrêter plus sur la renaissance, le siècle des lumières.......Et aujourd'hui, depuis 2001, nous avons entamé le XXIeme siècle, et déjà de nombreux nouveaux événements sont apparus que les écoliers vont devoir apprendre. Nos chères têtes blondes ne pourront pas tout retenir. C'est bien dommage.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage En ligne
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 20:45

Cher Surcouf,

Je crois que vous vous méprenez sur la portée de mes propos, je m'exprime d'un point de vue général.... je n'entre pas dan sle détail, ce qui n'ets pas le sujet de l'article. Je vous réponds simplement que la mondialisation ou l'ouverture sur l'Europe ne devrait pas niveller vers le bas ... je dis bien en principe. Au vu de ma petite expérience personnelle, donc limitée par définition, je constate que cette ouverture est bien au contraire une chance. Ceci étant dit à condition que notre système veuille bien s'ouvrir, or force est de constater que notre "système" nivelle bas alors qu'il ne subit aucune contrainte dans ce sens.

Surcouf je comprends bien votre démarche mais je m'interdis d'aller plus loin effectivement en raison du caractère apolitique de notre forum. Il y aurait sans nul doute d'autres développements à faire .... Laughing


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 20:55

Nina

Citation :
Les vaches Salers ont aussi l´enseignement??
Parce que il faut dire, qu´elles sont vraiment intelligents...
Pour prendre les photos, elle ont les manieres, comme modeles...
La question: Qui ensigne tes vaches cette noblesse???

Oui merci de ton humour, à mon tour de contourner : le regard des vaches Salers est plus expressif que certains élèves, c'est vrai .... Wink

Mais après on s'expliquera en MP Laughing

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Nina
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 29
Localisation : Orlová
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 21:01

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 22:34

Rien ne semble évident à instaurer en effet, surtout dès lors qu'il s'agit de bousculer de bonnes vieilles habitudes ...

Personnellement, je me souviens de mon rêve en classe d'Histoire ...

J'aurais aimé qu'un professeur se consacre à une période bien ciblée de notre Histoire, et libre à ceux qui l'auraient souhaité d'opter pour un cours supplémentaire avec lui ...

Je ne vous livre pas la période que j'eusse alors choisie ... I love you Laughing






salut
Revenir en haut Aller en bas
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 23:22

Je comprends ce que veut dire Jean-Yves mais en fait ce n'est pas une question de volume. Puisqu'on peut cosnyayer que c'est la discipline elle-même qui est négligée voire méprisée. Pour en rester à l'histoire...

Je répéterai l'exemple que j'ai déjà donné de l'histoire de l'Allemagne (titre de la leçon) en troisième... et cette histoire démarrait en 1933. Dans une tête mal faite ... l'Allemagne se résumait à un pays nazi..... alors que fort heureusement ce pays est tout à fait autre chose !

Pour Joséphine : euh je ne sais pas..... Ramsès II ?
Oui je comprends il faut quand même inscrire l'histoire dans un long enchaînement. passionné d'histoire militaire contemporaine ... j'en suis venu peu à peu à reprendre des informations au XVII siècle car je me rendais compte que ma connaissance était quelque peu limitée.... on ne peut pas expliquer Napoléon sans revenir en arrière. Largement. c'est là je crois que l'on perçoit la subtilité de l'Empire. Bonaparte va puiser son inspiration dans l'antiquité....dans ses symboliques.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2426
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Ven 1 Juin - 23:38

L'enseignement de l'histoire a probablement été l'un de ceux qui a été le plus systématiquement remis en question par les huiles qui se sont succédé à la tête de l'Education Nationale.
Je me rappelle ainsi d'une période, pas si lointaine, où l'on enseignait l'histoire de façon thématique : la nourriture, l'habitat, le vêtement, la santé, la fabrication et le commerce, l'instruction, l'homme et l'Etat, l'homme face à ses droits et ses devoirs, l'homme et ses loisirs, l'homme et les religions, l'homme et l'art,...
Il s'agissait de brosser l'évolution de chacun de ces aspects au fil des siècles.
Aujourd'hui, on a abandonné cette méthode pour en revenir à une forme d'enseignement plus "traditionnel".
Pour les enseignants et les élèves qui ont connu l'application effective des deux formules, il y avait vraiment de quoi y perdre son latin.
Etonnez-vous après cela des lacunes de la population en cette matière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'évolution de l'enseignement de l'histoire
» BDD avec des dictées dys et des dictées tout court
» joie pour sa collegue/joie tout court
» Une petite histoire
» Choix de "l'enseignement d'exploration" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: