Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Sam 2 Juin - 11:20

Oui bien entendu Percy.... je suis d'accord sur ce point .... mais n'oubliez pas qu'un ministre jusqu'à une époque récente ne comptait que par son Cabinet. Vous pouviez changer le Ministre, ce qui a été le cas de l'Education Nationale, la pensée unique persistait. Les gens du cabinet changent, certes, mais comme le moule est le même... aucun risque pour que ces personnes prennent le risque de perturber leur carrière.

Je sais ce que c'est que la rédaction de directives.... le ministre signe en bas. Si j'ai une pensée conservatrice le texte s'en ressentira. Changeons le ministre ou l'autorité le texte sera toujours le même.... Et quand je parle de pensée conservatrice, là aussi ce n'est pas une question de sensibilité politique, de couleur. on a de sacrées surprises ....

Il semble bien (soyons prudent ... mais c'est de l'ironie...) c'est que les ministres ayant été de droite ou de gauche, la volonté délibérée a été de fabriquer des imbéciles (pardon ma fille.... mais vous êtes des victimes...). Et ce n'est pas leur intention.... mais il y a des gens qui sont d'une paresse extraordinaire...ceux-là ne veulent pas que cela change et ce ne sont pas nécessairement d'affreux réactionnaires. Tant s'en faut !
Pour être concret j'assiste à des repas de famille où j'ai deux inspecteurs de l'éducation nationale (minuscules à e et à n Wink ) qui cherchent à me convaincre que l'Histoire n'a plus de place dans le cycle, quand je dis que je reprends tous les écrits et que je corrige les fautes je suis un vieux ringard "Que de temps perdu..." comme si on perdait en efficacité à attacher autant de prix à la forme qu'au fond, l'un tenant l'autre. Comme si l'Histoire était spécifique à ceux et celles qui sont des passéistes alors que notre passé nous permet de deviner ce que sera notre avenir. Ce qui n'interdit pas d'être bon en littérature ou en maths... voire exercer ses talents dans des matières artistiques....

Il ne faut donc pas être surpris par la faillite de nos sociétés. De notre société. Seulement ces gens-là n'imaginent pas qu'ils sont profondément égoïstes, leur "carrière" à laquelle ils tiennent tant est faite tant pis pour nos enfants.

Il est évident que l'action de chacun d'entre nous, à son niveau trouve naturellement sa place, que ce soit Jhem, Percy, Joséphine, Jean-Yves, Senot ou moi-même et tant d'autres ne serait-ce que par l'intérêt que nous portons à telle ou telle période (l'Empire pour moi c'est 1% de ma passion historique ce qui laisse imaginer les 99 % restants !). Mais notre passion et nos propres apports ne peuvent en substitution des institutions. L'enseignant a une pédagogie (enfin j'ose espérer ...) et c'est à lui de garder la main sur ce qui est son métier, sa vocation...

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Dim 3 Juin - 20:48

J'ai le privilège de pouvoir allier ma passion et mon métier.
Cela me permet de me passer du cadre institutionnel quand il fait défaut.
Et croyez-moi, je ne m'en prive pas...
Pour le reste, je fais miennes vos observations quant au comportement de ceux qui occupent un poste en vue à l'Education nationale.
Manque de hauteur de vues, manque de réactivité, manque de contact avec la base,... les griefs à leur encontre sont nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Dim 3 Juin - 20:58

Je ne juge pas ... je constate... le problème c'est que nombreux font un métier pour la gamelle.... le sort des élèves, de leurs concitoyens ils n'en ont rien à faire. C'est en ce sens que je parle de conservatisme.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Dim 3 Juin - 21:12

C'est bien là où le bât blesse !
Quand on occupe un tel poste, on se doit d'être en phase avec ceux qui agissent sur le terrain.
Le conservatisme est symbole d'immobilisme. Or, la vie est évolution.
L'enseignement de l'histoire doit s'adapter au public qu'il cible.
Sans quoi, il se sclérosera.
Et un peuple qui méconnaît son histoire se prive de ses racines, mais met également en péril son avenir...


Dernière édition par le Lun 4 Juin - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puygriou bergisel

avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 65
Localisation : Paris, sous le Dôme
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Dim 3 Juin - 22:53

Percy c'est bon, votre remarque, en tout cas pour la France, a trouvé son application depuis quelques années... déjà pendant l'année de mon bac (calculez 70 71)j'avais un prof qui nous en parlait depuis deux ou trois ans... par la suite la chute a été vertigineuse ...

ce que vous décrivez c'est ce que j'ai exprimé avec d'autres termes.... c'est la décadence (un mot qui ne fait pas peur a priori ...).


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bergisel.fr
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   Lun 4 Juin - 2:08

Ravi de constater que nous sommes sur la même longueur d'ondes. Wink

"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enseignement de l'histoire et enseignement tout court....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» L'évolution de l'enseignement de l'histoire
» BDD avec des dictées dys et des dictées tout court
» joie pour sa collegue/joie tout court
» Une petite histoire
» Choix de "l'enseignement d'exploration" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: