Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 86e Régiment d'Infanterie de Ligne

Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc

avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Dim 17 Juin - 3:21

Arrow historique complet dans le lien genemilassoc plus bas


1811-1812 en Espagne
Le 86e Régiment d'Infanterie de Ligne faisait partie de la 2e Division de l'Armée du Portugal où il y passe le terrible hiver 1810-1811 sur les bords du Tage face aux lignes fortifiées de Torres-Vedras, pendant six mois les hommes y sont exposés aux plus affreuses misères et privations.
En avril 1811 le 86e repasse en Espagne et cantonne à Salamanque où les conditions matérielles sont meilleures, à partir de mai il est attaché à la 5e Division du Général Maucune dans l'Armée du Portugal de Marmont, il est engagé à Ciudad Rodrigo, et aprés l'avacuation de Salamanque on le retrouve le 22 juillet 1812 à la bataille de los Arapiles où les fantassins de la 5e Division placés au centre du dispositif Français attaquant selon certains de façon prématurée provoque une manoeuvre britannique qui les culbute et les fait replier en desordre, la journée se solde par une terrible défaite aux conséquences lourdes sur le deploiement Français en Espagne.
L'Armée du Portugal bat alors en retraite sur Valladolid, la 5e Division de Maucune est envoyé sur Quintana del Puente, reprend Palencia le 13 août puis Valladolid le 14 août 1812 mais une nouvelle fois l'Armée Angloportugaise de Wellington contraint à l'abandon de la ville et au repli sur Burgos.
Les troupes sont regroupées par Clauzel sur Briviesca et Pancorbo, Burgos est évacué sauf une garnison de 1800 hommes (Général Dubreton) retranchés dans le château qui repoussent heroïquement quatre assauts, le 20 octobre le 86e combat à Monasterio et le 22 l'Armée du Portugal peut pénétrer dans Burgos et délivrer la garnison assiégée, le 86e est engagé à la poursuite de l'ennemi. Palencia est reprise le 26 et Valladolid le 28 octobre.
Les operations conduisent le 86e à Alba de Tormes le 15 novembre avant que l'hiver n'impose son pas aux deux armées epuisées, le Régiment est alors cantonné à Cantalapiedra à l'est de Salamanque.


Dernière édition par Loïc le Mar 7 Juil - 2:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean marie Berjaud



Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: 86° de Ligne   Dim 17 Juin - 6:41

Searait-il possible d'avoir des renseignement plus précis , style journal de marche ou historique?
D'avance merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc

avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Dim 17 Juin - 9:36

Dans l'immédiat je pense pas offrir davantage, j'emprunte ces lignes à
Jean Ferrière Le destin de conscrits Corréziens de 1812 Revue LEMOUZI n° 145 (1998) qui tire lui même ces précisions de la lecture du Petit Historique du 86e Régiment d'Infanterie (Lavauzelle, 1886).

Le Depôt du Régiment était à Saint Malo, et on le retrouve à Paris,
il forma les 5e et 6e Bataillon qui participeront aux Campagnes d'Allemagne (Lützen, Leipzig, Hanau, Mayence)

le 86e RI est versé dans le 74e RI le 13 août 1814
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Sam 30 Juin - 23:48

Bonsoir Loïc,

A ce sujet, j'ai quelques informations susceptibles de vous intéresser...

C'est en effet après Friedland et Tilsit que sont prises les premières mesures pour le mouvement vers la péninsule ibérique.
Celles-ce se traduisent par la formation d'un Corps d'observation de la Gironde, avec des bataillons formés de divers régiments, puis d'un 2ème Corps (légions eet bataillons suisses, garde de Paris).

Le 1er passera donc au Portugal, et le 2ème terminera tristement à Baylen.

Ensuite, fut formé un Corps d'observation de l'Océan, formé de régiments provisoires, puis encore d'autres Corps dans les Pyrénées.

Et c'est avec ces premières grandes unités, composées d'éléments fort disparates que commencera la progression en Espagne et au Portugal...

Bientôt, il faudra amener à la rescousse des Corps d'armées composés de vieilles troupes revenus d'Allemagne, et, à Bayonne s'installera une grande base militaire par où transiteront tous les bataillons d'infanterie faisant route vers Madrid : il y aura une "armée d'Espagne", "armée de Portugal", et, plus tard, une "armée du Midi".

Des colonnes mobiles sillonneront les cols des Pyrénées ; on commencera à se servir des gardes nationaux, pendant que des bataillons de marche de Catalogne se formeront, et que les régiments provisoires prendront la suite des numétos de l'Infanterie : 114è à 120è, 33è léger, etc ...

L'armée d'Espagne qui fut organisée les 7 Septembre et 13 Octobre 1808, comprenait 8 Corps d'armée et une réserve, soit : la Garde, le 1er (Victor), le 2ème (Bessières), le 3ème (Moncey), le 4ème (Lefebvre), le 5ème (Mortier), le 6ème (Ney), le 7ème (Saint-Cyr), et la Réserve (Dessoles).
Soit en tout : 264 bataillons, dont 39 alliés.

Une armée du Rhin comprenait à la même époque, 101 bataillons.

L'ancien Corps du Portugal, sous Junot, forma le 8ème Corps (25 bataillons), tout d'abord rentré en France, puisrevenu ensuite en Espagne.

Le Corps des villes Hanséatiques (Bernadotte) comptait 14 bataillons. Quatre divisions (Boudet, Molitor, Legrand, Carra Saint-Cyr) se trouvaient en France.
Les troupes du grand-duché de Berg avaient été portées à trois régiments.




salut
Revenir en haut Aller en bas
Loïc

avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Mar 7 Juil - 2:13

Bonjour, un bel historique de la 86e Demi Brigade/86e Régiment d'Infanterie de Ligne 1792-1815 realisé sur genemilassoc par Maurice Vigneron
http://www.genemilassoc.fr/charge.php?f=NTUw
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Mar 7 Juil - 17:03

Merci Loic pour cet texte. Tres interessant - particulierement pour moi noms de chirurgiens.
Amities et salut
...et une demande - Votre avatar:si c'est le blason d'Auvergne
Revenir en haut Aller en bas
Loïc

avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Riom Auvergne & Bourbonnais
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Mar 7 Juil - 20:57

Oui tout à fait chère héraldiste, sans le griffon au centre plus exactement, car avec lui c'est seulement la Basse-Auvergne, la moitié nord de la region.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   Mar 7 Juil - 21:45

flower Merci pour Votre explications
Amities et flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 86e Régiment d'Infanterie de Ligne   

Revenir en haut Aller en bas
 
86e Régiment d'Infanterie de Ligne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2ème régiment d'infanterie de ligne
» BATREAU - Voltigeur - 60è Régiment d'Infanterie de Ligne -
» JEANNEAU - Lieutenant - 54è Régiment d'Infanterie de ligne -
» GAGNEAU - Fusilier - 54è régiment d'Infanterie de ligne -
» JACQUIN - Capitaine - 117è Régiment d'Infanterie de ligne -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Historiques de Régiments - :: L'Infanterie :: La Ligne-
Sauter vers: