Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si l'on vous demandait ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean-Nic
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Ven 2 Nov - 0:48

En second choix, j'aurais tant aimé être à la place de Las Case à Ste Hélène et recueillir les mémoires de l'Empereur, quels fabuleux moments a-til dû vivre, en partageant l'intimité de Napoléon cheers

salut
Revenir en haut Aller en bas
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Ven 2 Nov - 1:13

Bonsoir,

Si votre question se pose d'un point de vue imaginaire, j'aurais rêvé être un de ses fabuleux grenadiers de la Vieille Garde à Waterloo, resté impassible face à la fusillade de ses lâche du Maitland, puis la mitraille des canons anglais et enfin des charges sans fin des cavaliers roosbeefs... pour mourir avec honneur les armes à la main.

Sinon, un de ses nombreux soldats sous les ordres de Desaix à Marengo et en profiter pour lui sauver la vie.

Sous Davout à Auerstadt
Sous Murat à Eylau au moment de la célèbre charge des 80 escadrons.
Sous Lannes à Friedland.
Sous MacDonald à Wagram.

Sinon, j'aurais voulu faire parti d'un des plus prestigieuses unités française: le 57eme Régiment d'Infanterie de Ligne "Le Terrible que rien n'arrête".

J'aurais une question pour notre très chère Impératrice: si vous pouriez: vous reprendriez toutes les facettes de celle-ci... parce que, dit-on, elle était très volage... lol! lol! (rohh, c'est pour rire...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2451
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Ven 2 Nov - 19:42

Citation :
resté impassible face à la fusillade de ses lâche du Maitland, puis la mitraille des canons anglais et enfin des charges sans fin des cavaliers roosbeefs...

Est-il vraiment indispensable de faire montre d'une anglophobie primaire pour répondre à ce sondage ?
Prenez donc exemple sur les autres intervenants et veillez à modérer vos propos. Nous ne sommes plus en 1815 que diable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Ven 2 Nov - 19:54

Bonjours,

Pardon de mon enthousiasme exagéré, cela ne se reproduira plus !!!

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3360
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Ven 2 Nov - 21:30

Bonsoir, salut

Davout vous êtes un sage et je vous en remercie.

Très amicalement à tous,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 0:21

Bonsoir,

Qu l'on modère ses propos vis-àvis de chacun des intervenants, ceci restera une règle immuable.

Quant à modérer son ressentiment vis-à-vis des ennemis de l'Empereur, je suis beaucoup moins d'accord.

Nous n'avons pas, à cet égard, à réprimer la liberté d'expression dont est en droit de jouir chacun d'entre nous.

C'est ce qui constitue l'étoffe même de tout Forum. Wink



salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2451
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 3:58

Encore une fois, d'accord avec vous sur le fond.
Le ressentiment peut cependant s'exprimer de manière courtoise.
Il convient en effet de replacer les faits dans leur contexte de l'époque et de ne pas traduire par des propos déplacés une anglophobie de mauvais aloi qui risquerait de choquer les visiteurs du forum, certains pouvant être britanniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 11840
Age : 72
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 13:58

Bonjour....

Avec beaucoup de modestie....j'ai choisi pour honorer sa mémoire "Jean-Baptiste"...GUINDEY...mon ancêtre.

Quelle aventure sa courte vie, blessures, honneurs et enfin la mort à 28 ans, difficile d'imaginer la réalité de cette vie de cavalier parcourant l'Europe, côtoyant les souffrances journalières...mais quelle grandeur dans la fidélité...
Il était l'ami du Capitaine PARQUIN....dans ses mémoires celui-ci parle de sa dernière rencontre avec Jean-Baptiste...voici l'extrait..

"Les Grenadiers à cheval de la Garde firent une charge à fond sur la cavalerie bavaroise. Mon ami, l'intrépide Guindey sous-adjudant-major aux grenadiers à cheval, le même dont j'ai parlé dans la campagne de Prusse, où, à Saalfeld, il tua le Prince Louis en combat singulier, fut trouvé mort le soir, sur le champ de bataille, tout couvert de coups de sabre, au milieu d'une demi-douzaine de cadavres de chevau-légers bavarois, à qui il avait fait payer cher sa mort. Ce brave officier, le matin même de la journée, avait entendu dire à l'Empereur, au bivouac, à plusieurs officiers qui l'entouraient à pied dans la forêt....."Comment trouvez-vous les Bavarois, nos alliés d'hier, qui prétendent nous barrer le passage, et nous empêcher de rentrer en France, et cela quand nous apercevons d'ici les clochers de Mayence ?.....Parbleu, c'est un peu fort ! Soyez tranquille, Sire avait repris GUINDEY, les Bavarois nous payeront aujourd'hui leur trahison et leur jactance".

"Le succès de la bataille de Hanau a prouvé la justesse de la réplique de mon ami GUINDEY, mais il devait payer lui-même de sa vie le gain de la bataille."

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2004
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 14:29

sunny

Honneur à ce grand soldat, qui ne se posait pas de questions métaphysiques.
Ne se préccupant que du bivouac du soir pour la soupe et de chercher du fourrage pour sa monture, s'assurer que sa lame ne coinçait pas dans le fourreau, et que ses pistolets étaient chargés. Sans se soucier de ce que demain sera fait.

Il faisait son devoir.

Si Dieu lui avait prété vie, il se serait fait trouer la peau à Ligny ou à Waterloo, sans se préoccuper s'il avait fait un bon choix.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
FRIEDLAND
Modérateur principal
Modérateur principal
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 50
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 15:16

Tu as parfaitement raison CORSO : HONNEUR et GLOIRE ETERNEL à ce grand soldat ...


Vous pouvez être fier de votre ancêtre JEAN-BAPTISTE ... Wink


Très Amicalement FRIEDLAND sunny study salut

_________________
"Sur quoi pourrait-on m'attaquer qu'un historien ne puisse me défendre ? ... Les faits parlent d'eux-mêmes, ils brillent comme le soleil ..." NAPOLEON 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tirmaillyforum.com/mildot/index.php?sid=4d9162e5d6458
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 16:11

En effet, connaissez vous Laruns, son village natal ? J'y allait souvent étant jeune. Il s'y trouve une statue en son honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Baptiste
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 11840
Age : 72
Localisation : En Languedoc
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Guindey Jean-Baptiste   Sam 3 Nov - 20:40

Cher Davout....Bonsoir.

Oui je connais Laruns...et le buste de mon ancêtre....mes racines maternelles sont Pyrénéennes...Laruns...mais aussi Campan dans le (65)...les parents de Jean-Baptiste étaient mes AR..AR...AR..Arrières-Grands-parents...

Un sacré bonhomme Jean-Baptiste devenu célèbre voir un héros ..sans doute malgré lui....au cours du combat qui l'opposa au Prince Louis Ferdinand en 1806 à la bataille de Saalfed...il fut blessé à plusieurs reprises...son courage l'a conduit vers son destin un certain 29 Octobre 1813 à Hanau...il repose la-bas..

Bien à vous....Cordialement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanbaptiste.guindey.pagesperso-orange.fr/
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 3 Nov - 21:01

Dommage qu'il l'est tué:

Napoléon s'addressant à Lannes: "S'il me l'avait ramené vivant, je l'aurait fait officier".

Lannes rapportant la conversation à Guindey, celui-ci répondit "Monsieur le Maréchal, voyez comme il m'a arrangé, je vous assure bien qu'il n'était pas décidé à se laisser faire".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2004
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Sam 10 Nov - 6:26

sunny

Hier soir, j'étais chez mon ami Bernard Belluc, et notre discussion s'est portée sur ce sujet.

Et bien, je crois que le moment où j'aurais aimé me retrouver auprès de Lui, c'est lorsque l'armée de Napoléon franchit le Niemen.
Tour de Babel ambulante, vingt nations rassemblées sous les Aigles. L'Europe d'aujourd'hui menée par un seul Homme.

A tous ces hommes, malgré les marches pénibles à endurer, les souffrances à supporter, les combats à soutenir, il a su exalter son rêve. Parce que le rêve de tous ces hommes, c'était celui de Napoléon.

Quel spectacle qu'on ne peut pas même imaginer ou mettre en scène...

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Mar 13 Nov - 15:34

Parce que le rêve de tous ces hommes, c'était celui de Napoléon.

(Corso) ...

Vous ne pouvez mieux dire, Cher Corso !

Et le secret des succès militaires de Napoléon consiste à avoir su unir à une compréhension géniale des principes fondamentaux de la guerre, et à une profonde maîtrise, acquise par l'étude et l'expérience des manoeuvres stratégiques, les véritables qualités d'un Chef.

Et cette synthèse n'est que rarement trouvée dans l'Histoire, celle-là même qui constitue l'étoffe du grand Capitaine.

En effet, il a manqué à maints chefs, ou un savoir profond, ou l'intuition décisive, ou l'incapacité de trouver ce contact avec les troupes ; ce qui, précisément, dans les moments difficiles, faisait pencher la balance.

Napoléon fût ce modèle, ce Père qui posséda le coeur de ses soldats ; c'est la raison pour laquelle sa personnalité hors du commun, les entraînait à des actions parfois presques surhumaines ...

Alors, certainement, pour tous ceux qui reconnaissent bien là le Grand Homme, qu'importe d'avoir été tel ou tel personnage de cette grande Epopée, pourvu qu'il nous ait été permis de Le servir...





salut
Revenir en haut Aller en bas
Hébus

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Pas facile comme question...   Jeu 10 Jan - 0:56

Grand admirateur de Napoléon, passionné de tactique et de stratégie, si j'avais pu être du siècle de l'empereur, j'aurais souhaité être un de ses lieutenants. Non pas que j'estime le rôle des hommes du rang moins glorieux, je préfère cependant avoir une part active sur des décisions stratégiques, plutôt que suivre avec panache et bravoure des ordres dont je ne saisi pas forcément la pertinence.
Moins ambitieux qu'homme de caractère, j'aurais certainement eu certains accrochages avec l'empereur, car comme Lannes qui tutoyais son ancien compagnon d'arme, je ne ne suis pas du genre a fermer ma bouche quand je pense qu'il est plus que temps de l'ouvrir.
Napoléon savait y faire avec les rugueux... Il aurait eu du répondant avec un homme fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Jeu 10 Jan - 12:08

Chapeau bas devant Jean-Baptiste Guindey. C'était un brave, un héros. Heureux de savoir qu'il a des héritiers... salut
Revenir en haut Aller en bas
louis gaillard



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Mer 12 Mar - 16:29

J'ai hésité à participer à cette fiction.
Et bien, en relation avec ma passion principale (l'histoire de l'art), je m'amuse à m'imaginer à la place de Jacques-Louis David, recevant de l'Empereur la commande du Sacre (devenu "Le Couronnement de Joséphine").
Un travail énorme, une toile gigantesque (6,21 x 9,79 m), plus de 200 personnages dont une centaine, les plus importants, ont nécessité des séances de pose pour les études préparatoires, résoudre les problèmes de mise en scène et de composition, recevoir Joséphine et ses gentilles manigances pour modifier le sujet du tableau à son avantage.
Le chef-d'oeuvre achevé après plus de 2 années d'effort, les compliments de l'Empereur, la folle célébrité du tableau jusqu'à nos jours.
Quel destin que celui de David, qui a pourtant failli finir sur la guillotine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALEXANDRA

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 65
Localisation : Paris capitale impériale
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Dim 23 Mar - 19:04

David, membre du Comité de Sureté Générale pendant la Terreur, a participé à l'envoi de quelques-uns de ses contemporains à l'échafaud.

C'est pourquoi il eut quelques ennuis au 9 thermidor, voilà pourquoi il faillit être guillotiné.

Gardons le souvenir du peintre et non pas celui du terroriste.


flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8972
Age : 57
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Dim 23 Mar - 19:46

Alexandra a dit :
Code:
David, membre du Comité de Sureté Générale pendant la Terreur, a participé à l'envoi de quelques-uns de ses contemporains à l'échafaud.

C'est pourquoi il eut quelques ennuis au 9 thermidor, voilà pourquoi il faillit être guillotiné.
Il n'était pas le seul dans ce cas-là : Cambacérès vota la mort du roi, ; Fouché a sur sur la conscience, en complicité avec Collot-d'Herbois, le massacre de 2.600 Lyonnais. Le général Turreau, qui fut ambasseur en Amérique sous l'Empire, commit des atrocités en Vendée et nous pourrions en citer bien d'autres qui sont responsables de la mort de plusieurs de leurs compatriotes. Seulement, ces hommes vivaient une époque terrible et, par conséquent, si ils voulaient survivre se devaient de se montrer eux-mêmes terrible. Cela n'excuse pas tous leurs actes mais cela les explique, en partie du moins. Crying or Very sad

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Grenadier

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 50
Localisation : Sète (Hérault, 34)
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Lun 7 Avr - 15:06

Chers amis.

Pour ma part, à la question posée je répondrais trés simplement que j'aurai rêvé d'être un simple grenadier dans la garde de l'Empereur. Avoir sa sécurité comme préoccupation me semble amplement suffisant pour mes épaules. Faire mon devoir aurait suffi à remplir ma vie. Puis l'âge venant, j'aurai écrit mes mémoires comme l'ont fait tant de héros, pour perpétuer le souvenir de cette grande épopée...

Grenadier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevin

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Jeu 17 Avr - 13:10

Quant à moi j'ai toujour rêvé d'être grenadier du premier régiment de la garde impériale ou maréchal.
En tout cas je serais fidèle à l'empereur à jamais.Plutôt mouriir que de se rallier à LouisXVIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vivelempereur67.skyrock.com/
Rigoumont

avatar

Nombre de messages : 119
Age : 53
Localisation : Braine-L'Alleud (Belgique)
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Jeu 17 Avr - 15:44

Jean-Nic a écrit:
...j'aurais tant aimé être à la place de Las Case à Ste Hélène et recueillir les mémoires de l'Empereur, quels fabuleux moments a-til dû vivre, en partageant l'intimité de Napoléon cheers

salut
Place effectivement très intéresante surtout si, en plus de la "dictée officielle", il était possible d'avoir tous les commentaires et justifications des propos...
Idem pour ces mêmes rôles tenus par Gourgaud et Bertrand si je ne me trompe... (dictées sur la campagne de 1815)

Cordialement, salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bicentenaire



Nombre de messages : 449
Age : 54
Localisation : Gradignan (33)
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Jeu 17 Avr - 21:39

Je suis d'accord avec Rigoumont et Jean-Nic. Toutefois, si ç'avait été moi qui m'eusse occupé de réunir les mémoires de l'Empereur, croyez bien que j'aurais respecté avec la minutie la plus extrême, ses dernières volontés, notamment en matière de parution, et que le grand public n'aurait su que ce que Napoléon aurait accepté qu'il soit porté à sa connaissance.

Bicentenaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theatredelarcenciels.centerblog.net
Dragon Gilles

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   Jeu 17 Avr - 22:20

Bonsoir Madame,
J'ai été officier de Dragons, d'où mon avatar.
Je monte à cheval mais je sais aussi commander un escadron blindé.
Il y a un siècle et demi entre les Dragons de l'impératrice et les Dragons blindés montés sur AMX 30B2 (de la guerre du Golfe) et aujourd'hui sur AMX Leclerc.
Ma mission est la charge qui provoque la rupture du front adverse pour permettre à l'infanterie de percer.
C'est aussi la poursuite de l'ennemi en retraite, le sabre dans les reins qui permet à l'infanterie de se reformer et de poursuivre l'offensive.
L'infanterie est la reine des batailles. La cavalerie lourde est là pour lui faciliter la tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si l'on vous demandait ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si l'on vous demandait ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Saint Nestor de Pamphylie et commentaire du jour "Quel père, parmi vous, donnerait une..."
» prenez-vous un goûter?
» Sommeil et insomnies, qu'en est-il pour vous?
» Connaissez-vous cet homme, un illuminé ?
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: