Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dernières Campagnes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dernières Campagnes ...   Jeu 16 Aoû - 17:12

Au 1er Janvier 1814, il restait dans l'Armée française, 129 régiments d'in fanterie et 33 régiments d'infanterie légère, soit au total : 810 bataillons, la Campagne de 1813 en ayant fait disparaître 157.

Cette dernière Campagne en Allemagne avaient mis en scène de considérables effectifs pour l'époque.
Après la retraite de Russie, les fameux "Conscrits de 1813" vinrent combler les absents.
Puis ce fut au tour des "Marie-Louise", en 1814, qui combattirent si bravement en Champagne, aux côtés des gardes nationaux, face à l'invasion ...

Les Campagnes du Premier Empire allaient prendre fin, tandis que les dernières divisions de l'ancienne Armée d'Espagne se battaient encore à Toulouse ...

Tous les Régiments d'Infanterie ont porté sur leurs drapeaux les noms de ces batailles qui ont fait la gloire de Napoléon :

Austerlitz, Iéna, Eylau, Friedland, Wagram, la Moskowa, Lutzen, Bautzen, Hanau, et encore Tudela, Saragosse, Lérida, Tarragone, Toulouse, la Bérézina, Polotsk, Montmiral, Arcis, Champaubert etc ....

Toute l'Infanterie a participé à ces grandes batailles, et le récit de leurs Campagnes se trouvent dans les historiques régimentaires écrits après la guerre de 1870, par ordre du Ministère de la Guerre.

Sous la Première Restauration, ces Régiments d'Infanterie de Ligne prirent le nom de 1er du roi, 2è de la Reine, 3è du Dauphin, 4è de Monsieur, 5è d'Angoulême, 6è de Berry, 7è d'Orléans, 8è de Cobdé, 9è de Bourbon, 10è de Colonel Général ...
Quant aux suivants, ils ne reçurent pas de noms !...

La Garde forma le corps royal des Grenadiers de France et le Corps royal des Chasseurs.

Lorsque l'Empereur revînt de l'île d'Elbe, il remit une Armée sur pied, et le 20 Mars , dans la nuit, il entrait triomphalement à Paris...

Il trouva alors en france quelques 80.000 soldats disponibles, alors que les puissances étrangères réunies comptaient plusieurs centaines de milliers d'hommes sous leurs drapeaux.

Il rétablit alors la Garde Impériale, rendit aux Régiments d'Infanterie leurs anciens numéros, porta les effectifs à 400.000 hommes le 1er Juin, distribua les Aigles au Champ de Mars, avant d'entrer en Campagne, le 15 Juin 1815 à la tête d'une Armée de 115.000 hommes ...

Toutefois, cette masse d'hommes relativement importante n'était plus qu'un pâle reflet de la Grande Armée d'antan ...

La dernière Armée Impériale fut ramenée entièrement au sud de la Loire, puis licenciée par le gouvernement royal.

Il n'y avait plus alors d'Armée française ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
 
Dernières Campagnes ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le salut et les fins dernières de nos 30 million d'amis
» Quand les OVNI survolent les campagnes poitevines
» Vous et les dernières innovations pédagogiques.
» dernières nouvelles de SIEVERNICH
» Le Journal des dernières nouvelles en faveur de la laïcité et de la raison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: