Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MARES Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: MARES Louis   Mer 22 Aoû - 15:33

sunny

Louis Marès, nait le 20 mai 1765 à Marseillan (34). Il est notaire à l'avènement de la révolution. A la proclamation de la "Patrie en danger", il s'engage, et le 29 août 1792, il est capitaine, au 2ème bataillon des Volontaires de l'Hérault.

Le 28 septembre 1792 il est à l'état-major de l'Armée d'Italie, et devient le 28 septembre 1793, l'aide de camp du général Dumerbion. 28 février 1793, il est capitaine dans le génie, Chef de bataillon le 3 mars 1795. Il est alors nommé chef du parc de l'Armée d'Italie. Il oragnise la défense de Gênes et de Savone.

Accusé de terrorisme il est enfermé au Fort Carré d'Antibes le 28/04/1795. Il proteste de son innocence et est finalement reconnu innocent des accusations portées contre lui. Il est réintégré dans son grade le 18/10/1795.

le 16/02/1796 il est nommé sous-directeur des fortifications de Maestricht.
Subissant le contre-coup des accusations portées contre lui, il tombe malade et se retire en convalescence à Marseillan où il reste deux mois. Guéri, il est affecté le 12 mai 1796 à l'Armée du Danube
Major le 12/04/1799, chef de brigade le 12/04/1801.

Il est nommé général le 15 mai 1805. Il est au 3ème Corps de Davout pendant la campagne d'Allemagne. Il est aux côtés de l'Empereur quand il est grièvement blessé d'un coup de feu à Austerlitz.

Il décède de la gangrène après de cruelles souffrances, le 07/01/1806 à l'hôpital de Brünn, après qu'un chirurgien allemand l'ait saigné. Sa fille Marie-Louise Colette, sera adoptée par l'Empereur et dotée le 08/04/1806.

En 1886, sa commune natale obtient du Ministre de la Guerre l'autorisation de baptiser une rue à son nom.


Voici ce qu'écrivit le Général Suchet au maréchal Davout, le jour de la mort de Marès :

" Monsieur le maréchal, le général Marès vient de mourir, ce matin, dans cette ville. J'éprouve d'autant plus de regret de vous annoncer cette nouvelle que je connaissais depuis longtemps cet excellent officier général. J'avais pour lui une estime et une amitié particulières. Après avoir été saigné par un chirurgien allemand, la gangrène a gagné ses plaies et l'a emporté, après de cruelles souffrances".

Voici en quelques lignes l'émouvante biographie du Général Louis MARES. study

Sources :
Marseillan un village en Bas-Languedoc, Tome II de Jean Fayet - Mairie de Marseillan 1986.
Communiqué par mon camarade Jean-Pierre LOPEZ

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
 
MARES Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARES Louis
» Petites questions avant d'entrer à Louis le Grand...
» BAILLOT (Louis-V.) Fusilier -105è de ligne - Carisey (YONNE)
» FRIANT Louis - Général et Comte d'Empire
» BAILLE (Louis-Paul) Baron de Saint-Pol - Général de brigade.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: