Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Charlemagne, jean-Claude, conseiller de préfecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8966
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Charlemagne, jean-Claude, conseiller de préfecture   Sam 25 Aoû - 14:45

Département de l’Indre Fiche établie par M. Jean-Pierre BIBET
Arrondissement de Châteauroux Sources : Jean-Pierre BIBET – Archives de l’Indre
Canton de Châteauroux Commune : CHATEAUROUX
Archives nationales - CARAN*Dossier de la Légion d’honneur N° L0490026.

CHARLEMAGNE (Jean Claude) (1762 - 1853)
Trésorier de France/Maire d’Issoudun/Administrateur du département de l’Indre/Conseiller de préfecture/Député aux Cent-Jours/Chevalier de la Légion d’honneur
Né le 12 avril 1762, à Saint-Cyr d’Issoudun (Indre)
Fils du légitime mariage de Jean-François Charlemagne, marchand, et de Marie Prévost.
Marié à Montierchaume (Indre), le 15 septembre 1793, à l’âge de 31 ans, à Marie Sophie Legrand.
Décédé à son domicile, rue des Pavillons, à Châteauroux (Indre), le 22 janvier 1853.
Inhumé dans le cimetière Saint-Louis de Châteauroux (Indre), où la sépulture (chapelle) existe encore de nos jours.
Fonctions:
Accepta jusqu’à la Révolution la charge de trésorier de France au bureau des finances de la généralité de Berry.
Nommé maire de la commune d’Issoudun (Indre), en exerça les fonctions en 1793 et 1794.
Nommé le 19 floréal an III (8 mai 1795), membre du Directoire de l’Indre, par Cherrier, représentant du peuple en mission. Créateur de la « Commission d’Economie Politique »), le 18 frimaire an VII (9 décembre 1798) qui devient six mois plus tard « Société d’Agriculture et de Commerce du Département de l’Indre »
Nommé par le Premier Consul, le 17 germinal an VIII (7 avril 1800), membre du Conseil de la préfecture de l’Indre, fonction que Charlemagne exercera jusqu’en mai ou juin 1815. Tantôt avec le préfet d’Alphonse, de 1800 à 1804, ou, soit avec le préfet Prouveur, baron de Grouard, de 1804 à 1814, Charlemagne apparaît comme un homme sûr. Charlemagne remplace dans de nombreuses occasions le préfet de l’Indre. En 1809, il reçoit des instructions particulières à propos de la surveillance exercée à Valençay (Loir-et-Cher) sur les princes de la Maison d’Espagne, étant le seul à connaître l’indicateur qui s’y trouve et seul a être autorisé à ouvrir le courrier en provenance du château de Valençay, propriété de Talleyrand. Lors de l’élection de l’an IX (1801), il appartient au collège électoral du département de l’Indre, mais il est aussi l’un des 48 notables de la liste nationale. L’administration de 1805 considère Charlemagne comme « un homme probe et honnête », jouissant de l’estime et de la confiance générale qu’il commande. Lors de l’élection de l’an XII, il est proposé par le collège électoral d’Issoudun comme candidat au corps législatif en 1810. C’est aussi un homme très riche, il paie 1727,71 francs de contribution. Ce qui le met 32e sur la liste des 60 plus imposés du département de l’Indre en 1805. 11e sur la liste de 1809 des 100 plus imposés de Châteauroux et 10e sur cette même liste en 1809. Sa fortune est estimée à 110000 francs en 1804, à 150000 francs en 1810. Son revenu est de 7500 francs (au début de la Restauration). Il participe aux travaux de la Société d’Agriculture du département de l’Indre. En 1805, avec Barbançois, il fournit un mémoire pour améliorer les produits des bêtes à laine du département de l’Indre. Il fait un rapport sur l’avantage du croisement des races indigènes des bêtes à laine du département de l’Indre avec les races étrangères. En 1810, il présente un nouveau rapport sur les charrues perfectionnées de Monsieur Barbançois, après une visite faite à Villegongis (Indre), en présence du Préfet. Le château de Villegongis étant la propriété du marquis de Barbançois Charles Hérion, agronome renommé à l’époque) En 1811, Charlemagne est chargé d’observer les expériences sur la culture des betteraves, faites dans la propriété de Monsieur Guillon-Villeclair. En 1812, il fait parti du Conseil de la Société d’agriculture et cette fois-ci, il fournit un rapport sur les bois-futaies et les arbres fruitiers. En 1814, il se préoccupe des moyens pour conserver du claveau.
Son attachement à l’Empereur lui fait signer une pétition au préfet, le 5 octobre 1814, pour éviter que l’on remplace le sous-préfet de Châteauroux. A son retour de l’île d’Elbe, Napoléon, le 11 mai 1815, nomme Charlemagne aux fonctions de sous-préfet de Châteauroux, à la place de Saint-Génies. (François Duris Dufresne remplace Charlemagne comme conseiller de préfecture.)
Elu représentant à la Chambre des députés pendant les Cent-Jours, par le collège électoral de l’Indre, le 13 mai 1815.
Réélu député de l’Indre, le 20 octobre 1818. Réélu député de l’Indre, le 19 février 1821.
Membre du Conseil général du département de l’Indre en 1830 et exercera jusqu’en 1834.
A partir de 1835, à 73 ans et jusqu’à sa mort, Charlemagne est président honoraire du bureau de la Société d’agriculture de l’Indre.

Décoration :
- Chevalier de la Légion d’honneur par décret du 14 juillet 1837.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
 
Charlemagne, jean-Claude, conseiller de préfecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charlemagne, jean-Claude, conseiller de préfecture
» Blasons et corporations - Jean-Claude Dusserre
» Le livre Natures sensibles de Jean Claude Allard
» salut c'est jean claude
» MOREAU Jean-Claude - Général d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les membres de la Cour Impériale :: Les Civils-
Sauter vers: