Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 APN et Napoléon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Esquirol

avatar

Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 13:53

Le Code civil a quand même sensiblement évolué depuis 1804 (et on ne va pas s'en plaindre). Depuis le passage à l'Euro, la Banque de France ne joue plus qu'un rôle assez réduit comme les autres banques nationales des pays de la zone Euro. Quant au Sénat (à la différence de la Chambre des Lords), il n'a plus l'air de fonctionner comme à l'époque de Napoléon.
C'est donc du Napoléon "dilué". Embarassed
Pour ce qui est des groupuscules d'activistes anti-napoléoniens qui noyautent des forums napoléoniens et imposent une censure, je serais curieux de savoir où ils opèrent. Evidemment, si on reconnaît un activiste anti-napoléonien au fait qu'il ose écrire que la mise en place de l'Empire par Napoléon s'est finalement soldée par un échec, je comprendrai que cette triste réalité m'ait échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 14:13

Sibuet,

Royaliste n'est pas une tare Laughing

Dans ma famille nous avons toutes les tendances politiques. Pour être franc ma Mère est royaliste et n'aime pas Murat Sad

Vous voyez que c'est un creuset de tolérance. Je précise que nous nous voyons et téléphonons souvent Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 16:14

Dans un laps de temps équivalant à quelques deux cents ans, s'il n'y avait eu évolution, dans quelque domaine politique, économique ou social que ce soit, il y aurait de quoi se poser des questions.

Ceci dit, rien d'anormal jusque là, bien au contraire.

Ce qu'il importe de retenir et de mettre en exergue, c'est le fait que malgré les remaniements de ce fameux Code Civil, ce dernier reste l'une des plus belles pièces de l'édifice impérial, fondement même du Droit , non seulement en France mais encore dans de nombreuses Nations qui l'ont adopté.

Cent ans après sa création, un juriste écrivait à ce sujet, qu'il s'agissait d'un remarquable composé de lois anciennes et nouvelles fondues dans l'esprit le plus judicieux et acceptable à tous les citoyens, en tant qu"oeuvre de juste milieu juridique".

Il n'y a donc aucuns scrupules à avoir, et ce n'est pas faire preuve de flatterie que de reconnaître, très honnêtement et par le plus juste hommage, que le Code Civil reçut l'appellation de Code Napoléon sous lequel il passa à la postérité.

Fondement même de notre Législation, à chaque fois que s'est formé le projet de réviser le Code Civil sur certains points essentiels, le travail initial présentait encore des principes et des réalisations si justifiables que le remaniement n'était fait que de très légères retouches.

Le Code Napoléon est donc toujours bien debout, au centre de nos vies comme de celles de bien d'autres pays, tant on y retrouve la force unie à la clarté et la solidité des bases.

Véritable monument juridique, conçu par le concours d'un Homme d'Etat au génie incontestable, avec la collaboration de grands juristes, ce fut une oeuve de gloire à part entière.

Aujourd'hui, dans la profession concernée, il s'en trouve qui évoque avec une certaine nostalgie la nouvelle présentation des Codes aux multiples fascicules, lorsque loisir lui est donnée de compulser encore dans le creux de la main celui édité en 1816, et qui comprenait, en un si petit volume l'ensemble de la Législation française.





salut
Revenir en haut Aller en bas
camille

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Yerres - Essonne
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 16:34

Citation :
Pour ce qui est des groupuscules d'activistes anti-napoléoniens qui noyautent des forums napoléoniens et imposent une censure, je serais curieux de savoir où ils opèrent. Evidemment, si on reconnaît un activiste anti-napoléonien au fait qu'il ose écrire que la mise en place de l'Empire par Napoléon s'est finalement soldée par un échec, je comprendrai que cette triste réalité m'ait échappé.

Esquirol, la mise en place de l'Empire se fait pendant les années paisibles du Consulat et s'achève en 1804.

L'Empire s'effondre sous les coups de boutoir des puissances étrangères.

Il est détruit par son environnement extérieur particulièrement hostile.

Pour ce qui est des activistes anti napoléoniens, ils sont partout, tout autour de vous, qui déversent leurs biles sur les grognards de Napoléon en mettant en doute leur courage, à Waterloo par exemple, sous prétexte qu'ils ont été battus.

Rien que du déterminisme historique avec une critique systématique des propos de l'Empereur et une adhésion aveugle aux écrits des contemporains qui, sous la Restauration ou/et la monarchie de Juillet, ont retourné leur redingote.

Les fameuses girouettes. Wink

Citation :
Aujourd'hui, dans la profession concernée, il s'en trouve qui évoque avec une certaine nostalgie la nouvelle présentation des Codes aux multiples fascicules, lorsque loisir lui est donnée de compulser encore dans le creux de la main celui édité en 1816, et qui comprenait, en un si petit volume l'ensemble de la Législation française.

Vous avez tout à fait raison, Joséphine.Sad

Vive l'Empereur

Camille Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 16:41

Puisqu'il est fait évocation de royalisme, et si s'en montrer sympathisant n'est pas une tare, force est de constater que Louis XVIII n'est pas la référence à citer pour qui voudrait faire naître une quelconque attirance dans le registre de la royauté ...

Ce qu'il lui importait était bien plus les avantages de la souveraineté que les charges qui devaient inévitablement lui incomber...
Et même s'il fit parfois preuve d'esprit ou de bon sens dans une certaine mesure, il craignait le travail et se refusait à toute discussion.

Le trône de France l'intéressait mais il le voyait plus comme un bon fauteuil de repos que comme un poste honorifique.

Par ailleus, il ne supportait ni les réunions de Conseil, ni les délibérations ministérielles.
Friand des commérages de la Cour et des petites intrigues de ville, plus que préoccupé par les charges que lui imposait son poste, il était le roi qui ne savait prendre aucune décision, préférant qu'on les lui apporte toutes ficelées sur un plateau.

Son propos habituel n'était-il pas "Voyez donc à arranger cela !" ...?

Et c'est sans parler de la tenue du ministère, après qu'il ait eu donné une constitution aux Français ... Rolling Eyes

Fin de ce propos royaliste, car il faut laisser la place au Maître de ces lieux. Wink

VIVE L'EMPEREUR !


Pour l'Empereur Vive moi ! Yoda





salut
Revenir en haut Aller en bas
sibuet

avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Sion (Vendée)
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 17:16

Citation :
Sibuet,

Royaliste n'est pas une tare

Ambrosio, dès lors que les Royalistes mettent une bonne dose de constitutionnelle dans leur monarchie restaurée, je n'ai aucune objection à faire. Wink

Joséphine, j'en conviens Smile , Louis XVIII est bien moins attirant que Bonaparte, euh Napoléon, Napoléon Bonaparte. Wink

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 17:35

Euh ! Laughing . Pourquoi par con... j'ai parlé du Code Civil No
Nous repartons dans la polémique .

Je viens de célébrer mon 1000 éme post chez Gouvy, croyez que l'ambiance est vraiment plus "détendue".

Il signor Esquirol a des dadas et surtout un : " la provocation". Vous lui rendez service en répondant à ses attaques .


Si je dis que nous avons toujours des Préfets, des Lycées, ...et du sucre de betteraves Laughing ?




cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 17:57

Sibuet ,

Entièrement d'accord avec vous , le meilleur exemple est l'Angleterre .
Et puis au lieu de s'éteindre la monarchie a progrssé en Europe et nous ne sommes pas loin d'avoir rejoins ce camp car le Gal de Gaulle entretenait de trés bonnes relations avec le Comte de Paris.

Toutefois les différentes tentatives de "restauration " on échoué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 19:38

Citation :
Avec de telles subtilités, je comprend que Percy ait osé affirmer que le site de Bernard Coppens n'était pas anti napoléonien...

Je persiste et signe !
Par contre vos propos méritent quelques éclaircissements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 20:12

Sans problème. Quelqu'un qui comme lui met en ligne des documents , des planches et qui envoit une lettre ne peut pas être taxé d'anti napoléonien.
Ou alors JP Perconte et tous mes amis en sont...

Croyez moi nous aimons cette période bien au delà des forums et nous faions du travail pour y interesser des pesonnes plus nombreuses que vous ne pensez en France mais aussi à l'étranger.
Bernard Coppens, André Jouineau , Napoléonon line, et d'autres qui vont sur les forums sont des passionnés qui font partager leur savoir.
Je trouve votre remarque puérile. Pensez vous que nous passerions notre temps à faire des recherches et à vous les soumettre si nous étions anti napoléoniens ?
Au fait, que faites vous , vous même pour faire aimer cette époque aux autres et qui soit diffusé largement



cheval au galop ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camille

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Yerres - Essonne
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 20:57

Citation :
Je trouve votre remarque puérile.

Libre à vous de penser ce que vous voulez !

En tant que napoléonien, je n'accepte pas que l'on mette en doute le sens de l'engagement des grognards de 1815 ralliés trois mois auparavant à l'Empereur avec une histoire abracadabranque de moral bas au matin du 18 juin en s'appuyant uniquement sur les récits des opportunistes en politique.

Je persiste à penser que ceux qui se sont ralliés à l'Empereur méritent au moins le respect, leur engagement ne devant pas être rabaissé pour faire du neuf à n'importe quel prix.

Personnellement, en tant que Français, il ne me viendrait pas à l'idée de dénigrer le sens de l'engagement des Belges dans telle ou telle affaire belge ...

C'est l'affaire privée des Belges !

Dommage que des historiens aussi compétents que Jean Tulard se refusent malgré mes encouragements à écrire sur Waterloo pour ne pas provoquer par le plus grand des hasards Rolling Eyes la succeptibilité des Belges.

En quoi seraient-ils offensés dans la mesure où des soldats belges servaient dans les deux camps ennemis ? Rolling Eyes

Vive l'Empereur

Camille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sibuet

avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Sion (Vendée)
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 21:08

Very Happy Very Happy Very Happy

Camille, avec votre tempérament, je suis convaincu que vous parviendrez à les convaincre.

Nos historiens sont souvent malheureusement trop frileux sur les sujets européens. Very Happy Very Happy Very Happy

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 21:22

Napoléon 1er a detruit tous ce que Louis XIV a construit. Je ne suis pas Royaliste, je tiens à le préciser.

Louis XIV a doté la France d'une puissante Marine (se que Napoléon n'a jamais eu), une "Grande Armée" et de formidable administration 150 ans avant Napoléon 1er.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 21:48

Louis XVI possédait une excellente marine, mais tous les commandants etamiraux étaient nobles et, lorsque la Révolution éclata, soient ils furent décapités soient ils émigrèrent. Si, avec la Révolution,de nombreux talent smilitaires dans l'armée de terre surgirent, il n'en fut pas de même dans la marine. Napoléon,arrivé au pouvoir,tenta de reconstruire la marine mais ce fut en vain.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 22:28

C'est exacte, j'oublis ce "détail" (attention, j'ai bien mis des guillemets hein...)

Mais n'oublions pas Ganteaume, Villeneuve (qui malgré les rumeurs était un bon amiral), Latouche-Treville, Missiessy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 22:50

Citation :
En tant que napoléonien, je n'accepte pas que l'on mette en doute le sens de l'engagement des grognards de 1815 ralliés trois mois auparavant à l'Empereur avec une histoire abracadabranque de moral bas au matin du 18 juin en s'appuyant uniquement sur les récits des opportunistes en politique.

Ne vous en déplaise, cette théorie développée par Bernard Coppens vaut au moins pour une partie des troupes engagées dans la campagne de Belgique.
Plusieurs Mémoires et récits d'époque en font foi.
Par ailleurs, je trouve particulièrement déplacées vos attaques à l'encontre d'un historien qui prend toujours soin de sourcer ses propos et qui ne peut se défendre, n'étant à ma connaisance pas inscrit sur ce forum.
Je vous demande donc d'être plus modéré dans vos réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Jeu 1 Nov - 22:55

Je suppose que savoir que le général Bourmont était passé la veille à l'ennemi et que,par conséquent, il avait du donner à celui-ci des renseignements importants cela dû jouer quand même un peu sur le moral des troupes.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 0:52

Il est de notoriété publique que les soldats, les sous-officiers et les officiers subalternes n'avaient qu'une confiance limitée envers les officiers supérieurs.
Des rumeurs de trahison circulaient parmi la troupe et cela ne pouvait qu'agir négativement sur le moral de celle-ci.
Voici un court extrait du "Journal de la campagne de Waterloo" du capitaine Mercer au lendemain de la bataille alors qu'il tente de venir en aide aux nombreux blessés qui jonchent le sol.

"Les Français, en général, étaient particulièrement reconnaissants et ceux qui en avaient la force entraient en conversation avec nous sur les événements d'hier et sur le destin probable qui leur était réservé. Tous les sous-officiers et soldats étaient d'accord pour affirmer qu'ils avaient été trompés par leurs officiers et trahis par certains d'entre eux. Et, à mon grand étonnement, ils maudissaient Bonaparte comme la cause de leur misère."

Il n'y a donc rien d'abracadabrantesque dans les affirmations de Bernard Coppens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 10:48

Ce brave capitaine avait bien raison, mais ce qu'il ne savait pas c'est que Ney avait demandé et touché 1 million pour se battre à Waterloo.

Pour ce qui est des Belges , Bernard Coppens, Paul Megank, Ronald Pawly , Patrice Courcelle sont de là bas et j'adore leurs travaux...et leur sérieux. Je ne comprends pas que Camille puisse en douter.

Il n'y a pas que Bourmont qui ait déserté, je crois aussi qu'il a un officier de carabiniers et certainement d'autres.


cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camille

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Yerres - Essonne
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 15:32

Percy,

J'ai déjà débattu avec Bernard Coppens sur le forum Napoléon 1er. Wink

Je vous ai déjà donné le lien.

Quant à Ambrosio, sachez que les personnes que vous citez se sont bien gardées de participer à un débat qui dura plusieurs mois.

Je reconnais volontiers que les historiens français ont préféré rester silencieux tout en m'exprimant leur totale incompréhension à la lecture des propos de Bernard Coppens relatifs aux Cent Jours et au sens de l'engagement des grognards français de Waterloo.

Vive l'Empereur

Camille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 18:16

Cher Camille, Laughing

Vous savez , j'ai asssez fréquenté le forum Napoléon 1er pour savoir que les intervenants ne sont pas des lumières. C'est justement là que j'ai appris que l'on avait retrouvé les os de Murat alors que je n'ai eu aucune information d'Italie et même un certain étonnement quand j'ai posé la question aux associations qui veillent au souvenir du Roi de Naples.

Ensuite , je ne vois pas ce qu'il a d'insultant d'expliquer que l'Armée du Nord en 1815 n'avait pas le moral. Vous voudriez nous dire que ces soldats étaient ceux de 1805 ?
Vous oubliez que la majorité avaient vu la Russie , Leipzig et 1814.
Demandez à ceux qui ont fait l'Indochine et puis l'Algérie ce qu'ils pensent des officiers .

Vous mettez en doute ce que dit B. Coppens, la citation de Percy, Pourquoi et sur quelles preuves vous croire à vous ?

Je sais le gout que les Français ont pour leurs défaites , nous avons eu l'exemple en 2005...
Mais du Waterloo à longueur de temps commence à bien faire.
Mettez un sujet en ligne sur votre idée et respectez les intervenants de ce sujet.
C'est quand même incroyable que personne ne respecte personne .





cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
camille

avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Yerres - Essonne
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 19:35

Citation :
j'ai asssez fréquenté le forum Napoléon 1er pour savoir que les intervenants ne sont pas des lumières.

Je vous laisse la responsabilité pleine et entière de vos propos. Laughing

Citation :
C'est quand même incroyable que personne ne respecte personne .

Citation :
Mais du Waterloo à longueur de temps commence à bien faire.

Soyons réaliste, Ambrosio.

A propos de Waterloo, il existe dans ce pays une forte demande de compréhension des Cent Jours, de cet engagement suicidaire des ouvriers, des paysans et d'une partie de l'armée aux côtés d'un homme banni par la communauté internationale à son retour de l'île d'Elbe.

Parjurés, les grognards français ont repoussé courageusement les Prussiens à Ligny, fait preuve d'une grande intrépidité aux Quatre Bras et livré une bataille hors norme à Waterloo, avec des pertes inégalées dans l'histoire des hommes en une seule demi journée de bataille.

La défaite de Waterloo marque le début d'une chasse aux sorcières, la Terreur Blanche, et des années difficiles sous la Restauration pour les grognards qui tentent de se réinsérer dans la vie professionnelle.

Je rappelle que leurs familles subissent directement les refus d'embauche des employeurs qui veulent plaire au nouveau régime.

La déchéance et la misère sont au rendez-vous.

Je vous renvoie aux travaux de Nathalie Petiteau qui fait son bonhomme de chemin. Wink

Les témoignages qui veulent opposer Napoléon à ses troupes au matin du 18 juin sont écrits par des personnages déterminés à faire leur chemin sous la Restauration à n'importe quel prix, Kellermann par exemple.

Ils sont critiquables d'autant plus que Louis XVIII ne demande aucun témoignage de ce type. Il sait trop bien à quoi s'en tenir.

Les écrits anti napoléoniens de l'époque s'en prennent à Napoléon et évitent soigneusement de salir la mémoire des grognards de 1815.

C'est pourquoi j'ai déjà écrit qu'il était absurde de plaider à décharge et à charge, à partir de témoignages servant le plus souvent de lettres de recommandations auprès des puissants de l'époque royaliste.

Pourquoi accepter aujourd'hui ce que les pires ennemis de l'Empereur n'ont pas osé faire de son vivant, tant le dévouement, le courage, l'esprit de sacrifice de ses grognards sont indéniables à Waterloo.

La communauté universitaire se pose régulièrement la question de savoir comment raconter les Cent Jours, comment aborder un sujet que la République rejette encore aujourd'hui.

Il serait en effet mal venu de faire l'éloge de l'Empire à une époque où la République se refuse à honorer les morts d'Austerlitz, morts pour la France et un souverain légitime en 1804, le comte de Provence n'ayant pas encore régné.

Vous savez bien que nous ne pouvons pas nous contenter d'écrire que les grognards français ralliés à l'Empereur aux Cent Jours n'étaient que des fanatiques, des hystériques, des imbéciles, des défaitistes, qu'ils n'étaient plus sur les champs de bataille que l'ombre d'eux mêmes...

Waterloo est le symbole de la réaction révolutionnaire qui s'est exprimée spontanément au mois de mars 1815 et qui a dépassé les attentes et les désirs de l'Empereur.

En 1815, la France est coupée en deux : une France royaliste et une France révolutionnaire.

Cette coupure en deux parties existe encore aujourd'hui, sous d'autres formes bien entendu, et interpelle régulièrement les historiens de l'époque moderne ou contemporaine qui cherchent à comprendre le pourquoi, le comment.

L'héritage napoléonien est bien vivant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 20:08

Je veux bien comprendre ce que vous dites , alors postez un topîc avec pour thème "la France de 1815". ou "Waterloo et son contexte"

Alors reprenez le sujet initial et vous verrez que le débat est plus ouvert que sur une année précise ou une bataille.

Sur ce sujet , sans être modérateur ou autre titre, je vous demande de "n'attaquer " que les personnes pouvant se défendre .
Sans être un ami de B.Coppens , sans travailler avec lui, je pense qu'il a un grand mérite au niveau des recherches et aussi de faire circuler ses informations.





cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothèque Empire
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint
avatar

Nombre de messages : 3344
Age : 49
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 21:01

Bonsoir à tous,

Citation :
Enfin, je vous saurais gré d'éviter à l'avenir de mettre mes compétences de modérateur en doute sur le forum.
Si vous avez des critiques à émettre à ce sujet, adressez-vous à moi par mp ou confiez-vous aux administrateurs. Merci de vous y conformer.
Je confirme l'intervention de notre modérateur et je vous pris dorénavant de mesurer votre language quant aux compétences des modérateurs de notre forum en règle générale.

C'est un premier avertissement... Sans frais, cette fois-ci mais c'est évidemment le dernier.

Je vous demande à tous de bien respecter les règles de courtoisie en vigueur sur tous les forums, ce n'est pas une exclusivité de celui des APN.

Très cordialement,
Eric LM

_________________

[Site Internet réalisé par ELM Creation Web]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bibliotheque-empire.com
ambrosio



Nombre de messages : 1262
Age : 66
Localisation : Nola .Campanie. Royaume de Naples
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: APN et Napoléon   Ven 2 Nov - 22:13

Je n'ai rien à ajouter aux dires de Percy et d'Eric. Il me semble que ce forum soit devenu le "faire vamoiré des "indésirables" sur les autres forums.


Pour moi , l'incident est clos.
Je souhaiterais que le sujet reprenne avec sérennité. Voeux pieux ?




cheval au galop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APN et Napoléon   

Revenir en haut Aller en bas
 
APN et Napoléon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les alliés de Napoléon
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III
» NOUVEAU : Napoléon, le faux pas espagnol
» Napoléon, défenseur immolé de la paix
» Mémoires de Napoléon Bonaparte Tome I : La campagne d'Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: