Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'affaire du Duc d'Enghien ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Ven 2 Nov - 1:22

Grand sujet que celui-ci, engendrant depuis son origine moult raisonnements, souvent farouchement opposés les uns aux autres, dans une atmosphère qui demeure assez obscure, si tant est qu'en abordant cette affaire, l'on évoque inévitablement le vaste réseau des complots dont on ignora toujours les plus lointaines ramifications ...

Pour certains, cette exécution trouva sa raison d'Etat ; et les arguments ne manquent pas pour étayer ce raisonnement, qui, pris et replacé dans son contexte, s'explique assez aisément.

Pour d'autres, qui peut-être ne se sont jamais vraiment penchés sur le climat qui pouvait régner à cette époque, où les complots faisaient rage, objectant d'attenter à la vie du Premier Consul, pour ceux-là, il s'est agi d'un "assassinat" ...

Dans quel registre inscrivez-vous cet évènement, et quelles sont les raisons qui vous ont amenés à cette opinion personnelle ?




salut
Revenir en haut Aller en bas
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Ven 2 Nov - 1:28

Un meurtre gratuit d'aucune utilité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Ven 2 Nov - 1:33

Chacun de nous se doit bien sûr de respecter les opinions de chacun sur ce forum.

Toutefois, pardonnez-moi, Cher Davout, mais votre réponse m'interpelle.

Sans vous demander de relire cette page d'Histoire, je vous rappellerai simplement que Napoléon n'a jamais rien fait sous le couvert de la gratuité, et surtout pas lorsqu'il s'agissait du sort de la vie d'un homme ...




salut
Revenir en haut Aller en bas
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Ven 2 Nov - 1:42

Je parle ici de Talleyrand... car c'est bien de Talleyrand qu'il s'agit pour cette "affaire".

Le duc d'Enghien ne menaçait en rien les affaire du boiteux il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Ven 2 Nov - 20:10

L'exécution du duc d'Engien est à la fois un crime politique et un déni de justice.
Crime politique parce qu'il fut décidé par le chef de l'Etat pour marquer sa rupture avec l'Ancien Régime en croyant voir en lui le prince que les conjurés du complot anglo-royaliste de l'an XI étaient censés attendre.
Bien que revenu de son erreur, le Premier Consul le fait néanmoins traduire en conseil de guerre et le laisse fusiller après un jugement sommaire, non plus comme conspirateur, mais "en tant qu'émigré payé par l'étranger pour envahir la France".
Déni de justice, car la mise à mort du dernier descendant des Condé est un gage donné à la gauche au moment de la proclamation de l'Empire.
C'est là un des ressorts fondamentaux de la politique napoléonienne : toutes les affaires de l'Etat doivent être envisagées d'abord sous l'angle de l'ordre public, qui doit rester impeccable quel qu'en soit le prix à payer.
Et la justice impériale n'échappe évidemment pas à cette règle permanente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Ven 2 Nov - 21:39

Bonsoir,

Je suis d'accord avec Percy et en plus il y a violation de frontière !!
Pour moi cette triste histoire est une tâche, mais pour ménager la chèvre et le chou, je dirai qu'il faut se remettre dans le contexte de l'époque. L'attentat de la rue Saint-Nicaise est encore dans les mémoires. Cadoudal, qui vient d'être arrêté dit : qu'il est là pour enlevé Bonaparte et qu'il attend un prince du sang !! Et vous connaissez la suite.
Trois personnages se sont renvoyés la balle des responsabilités : Bonaparte ? Talleyrand ? et Savary ? Je ne parlerai pas du tribunal fantoche qui était là pour exécuter les ordres.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 0:42

Bonsoir rapentat,

La seule faute répréhensible pour moi est la violation de territoire.

Outre cela, si l'on a l'honneteté de se replacer quelques instants dans le contexte de l'époque, où la vie du Premier Consul était mise en jeu régulièrement, nul doute que l'on pourra mieux comprendre l'acte pour l'exemple.
En ordonnant l'exécution du duc d'Enghien, Napoléon adressit tout d'abord un message très clair aux jacobins comme aux royalistes, qu'une haine commune avait rapprochés.

Un régime fort pouvait se targuer de l'être réellement s'il savait faire preuve de fermeté.

Deuxième avertissement : la forme nouvelle que revêtait la République n'augurait aucunement d'une quelconque restauration à venir, et la mort du prince de Condé mettait un fossé infranchissable entre Napoléon et les Bourbons.

Pour ce qui est de la décision, évidemment menée par le Premier Consul, il ne faudrait pas y voir un mouvement irréfléchi, engendré par la colère, car bien loi de ressentir de la haine personnelle contre son prisonnier, s'il n'accorda pas l'entrevue sollicité, c'est qu'au fond de lui-même il savait pertinemment qu'il aurait eu un mouvement de pitié ; et, sur ce point sa hâte à faire organiser l'exécution est révélatrice : il ne voulait pas se donner le temps de réfléchir, se prémuissant ainsi contre lui-même.

Et sa raison, ou plutôt la raison d'Etat l'emporta, dans le raisonnement suivant, qu'il vaut mieux un crime d'Etat que plusieurs crimes répétitifs ...




salut
Revenir en haut Aller en bas
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 0:59

Bonsoirs,

La raison pour laquelle je pense à Talleyrand est que lors de l'incartade au sujet de "bas de soie" l'Empereur accuse dirctement Talleyrand il me semble.

A moins que quelque chose m'aurais échappé ?


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esquirol

avatar

Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 1:18

Joséphine a écrit:
La seule faute répréhensible pour moi est la violation de territoire.
Cela n'aurait pourtant pas été bien grave si le duc d'Enghien avait été coupable de ce dont on l'accusait. Le problème, c'est qu'il ne l'était pas... pale
Joséphine a écrit:
Et sa raison, ou plutôt la raison d'Etat l'emporta, dans le raisonnement suivant, qu'il vaut mieux un crime d'Etat que plusieurs crimes répétitifs ...
Ce raisonnement suppose que la peine de mort pourrait avoir un effet dissuasif sur les criminels. Or cet effet n'a jamais pu être démontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 1:43

Davout a écrit:
Bonsoirs,

La raison pour laquelle je pense à Talleyrand est que lors de l'incartade au sujet de "bas de soie" l'Empereur accuse dirctement Talleyrand il me semble.

A moins que quelque chose m'aurais échappé ?


salut



Bonsoir Davout,

Ces propos ont été énoncés par l'Empereur, à l'encontre de Talleyrand, en Janvier 1809, lorsqu'il s'aperçut de la trahison de celui-ci , s'étant rendu complice de l'Autriche.



salut
Revenir en haut Aller en bas
Esquirol

avatar

Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 1:48

Joséphine a écrit:
Ces propos ont été énoncés par l'Empereur, à l'encontre de Talleyrand, en Janvier 1809, lorsqu'il s'aperçut de la trahison de celui-ci , s'étant rendu complice de l'Autriche.
Et portés à la connaissance du grand public par Henri Guillemin afin de démontrer la grossièreté de Napoléon. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davout

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 39
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 1:58

Mais justement, Napoléon n'accuse t-il pas Talleyrand au sujet du Duc d'Enghien ?

Car il semble dire que c'est une idée de Talleyrand...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 2:03

Ce sont deux évènements bien distincts, Davout.

Dans les deux circonstances, Talleyrand est sur la sellette.

Mais il ne faut pas tout mélanger. Wink




salut
Revenir en haut Aller en bas
Percy
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2446
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   Sam 3 Nov - 4:26

Citation :
Et sa raison, ou plutôt la raison d'Etat l'emporta, dans le raisonnement suivant, qu'il vaut mieux un crime d'Etat que plusieurs crimes répétitifs ...

Ce dut être la seule fois où l'Empereur raisonna de la sorte car par la suite il répéta à plusieurs reprises qu'il préférait que l'on manque dix coupables plutôt que l'on condamne un seul innocent, car, disait-il, l'injustice est toujours durement ressentie par l'opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire du Duc d'Enghien ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire du Duc d'Enghien ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'affaire du Duc d'Enghien ...
» Murat et l'affaire du Duc d'Enghien
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» L'affaire Varginha en Bd ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: