Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Alliance franco-russe ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Alliance franco-russe ...   Mar 6 Nov - 1:47

Lorsque la Russie consentit enfin à traiter, ce fut non en vaincue, mais en "égale".
Si elle cédait quelques territoires, c'était pour en acquérir d'autres, plus étendus.

Ainsi cette paix, pour Napoléon qui lui, était sincère, devait amener une alliance réelle et fructueuse.
Toutes les conditions se trouvaient en effet réunies pour aboutir à une collaboration durable e non à une trêve éphémère.

En offrant son amitié à l'Empereur de toutes les Russies, l'Empereur des Français lui garantissait un échange de bons procédés, qui devaient servir autant, sinon plus, la Russie que la France.

Puisque seules la France et la Russie se sont trouvées de taille à se mesurer, qu'elles seules ont tenu la fortune si indécise, que ne pouvait-on pas espérer de leur réunion ?

Au lendemain de Tilsitt, c'est ce sentiment là qui naquit. : la confiance dans les destinées de l'un et de l'autre, et une joie profonde d'un repos bien gagné, avec, en toile de fond, cet orgueil bien légitime à la pensée des victoires gagnées et de l'Empire agrandi.

Mais "l'officiel", le côté extérieur pourrait paraître suspect...

Alors, il faut approfondir, et se remémorer que pour prouver son amitié au tsar, Napoléon lui fit parvenir une quantité impressionnante de présents, dès qu'il fût de retour à Paris.

De la collection des médailles de son règne, frappées en or, jusqu'au moulage du buste d'Alexandre qu'il ordonna de réaliser à l'instar du sien propre, en passant par le plus beau service fabriqué à Sèvres, parmi d'autres, un dessin de Girodet représentant l'Empereur Alexandre mangeant à la gamelle dans le camp français de Friedland ...

Tout cela diront certains, n'était que jeu de Prince, et l'on peut n'y attacher qu'une importance secondaire, face aux enjeux politiques de Tilsitt ...

Mais il convient toutefois de le mentionner , car l'on ne peut tirer vraisemblablement cette conclusion que l'Empereur des Français a été de bonne foi et n'eût point ainsi prodigué des témoignages durables d'une amitié qu'il avait jurée, s'il avait eu seulement l'intention d'y manquer ...





salut
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Alliance franco-russe ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: