Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeSam 10 Nov - 22:37

Source : Connaissance de l'Eure n°26, article de Mlle Elise Marchand

La rivière est très vivante à l'époque:fournaux,forges, fonderies, moulins brassent l'eau avec leurs grandes roues à pales. Des cheminées fument, des marteaux frappent lourdement d'énormes enclumes. Les meuniers,de moins en moins nombreux, depuis qu'on transforme le moulin en usine à fer, aidés de leur chasse-moute,fournissent la farine à beaucoup de petits récoltants qui cuisent dans leur four.
L'établissement sur la rivière est,à lui seul, un petit village. Forges, fourneaux, fenderies, tréfileries se ressemblent dans leurs éléments et comprennent l'usine proprement dite, les halles et magasins, les maisons des ouvriers, le fourneau. Par exemple, le fourneau de Bourth se compose de 8 bâtiments,tous couverts en tuile. L'inventaire de 1852 mentionne :
-Le bâtiment du fourneau en briques, pans de bois qui contient une fonderie avec haut fourneau, à la partie supérieure duquel on accède au moyen d'un ponceau en bois et d'un escalier en pierre (le fourneau mesure 10,50m sur 8 m, sa hauteur est de 6,5m sous le larmier) ;
-Une autre halle (l'ancienne grande moullerie) avec compartiment en bois et la pièce où sont établis les soufflets ;
-Derrière: l'atelier des mouleurs en brique avec grenier ;
-Une grande cour à droite de laquelle est un vaste bâtiment en maçonnerie avec angles et tableaux en briques; à l'intérieur une halle de 8 travées ;
-Près du fourneau, 3 bâtiments avec jardin derrière : le premier consiste en une halle à pans de bois divisée en deux ; le deuxième en brique, caillou, pans de bois ; au rez-de-chaussée 6 pièces dont 4 à cheminées et un cellier avec grenier ;le3eme en arrière corps,aubout de l'un des jardins,en pans debois et torchis,tuile etchaume,comprend : un bûcher,un magasin et en retour,une halle de 5 travées ;
-A droite de ce bâtiment,un âtelier en appentis ;
-En face : 2 écuries avec pièces à cheminées, en pans de bois ;
-De châque côté de ce bâtiment est un jardin ;
-Cette usine est desservie par 2 cours d'eau avec ponts et ponceau de communication et de service, biefs en maçonnerie et vanne. Dans l'une de ces cours, sur l'Iton : Un bocard consistant en une roue hydraulique en fonte avec arbre tournant et aubes en bois, cylindre broyeur, canal et bassin en brique pour le lavage du minéral (il y a 2 bocards : l'un pour la mine,l'autre pour les laitiers afin d'en retirer le charbon non consommé).
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeMer 14 Nov - 19:55

La forge : Le principal corps de bâtiment est en brique et caillou de 23,40 m sur 12,75 m. Il comprend 6 pièces :1 magasin, 1 vestibule, l'atelier des forgerons et fourneaux,l'atelier d'emboutissage, un autre magasin,la pièce renfermant les laminoirs et les frottoirs.Un canal voûté parcourt toute la longueur de l'usine et reçoit l'eau du "bleu" au moyen d'un trou de bonde. 2 autres bâtiments construits en colombage, brique et caillou forment appentis. La principale roue de l'usine estenfermée dans une cage. Les 2 rouessont en bois, avec armature en fer et font mouvoir l'une,les cylindriques et l'autre transmet le mouvement aux ateliers. Près du lavoir, une maison de 10,30 msur 5,35 m. Devant l'usine :une cour non close, à droite un pré ;entre le chemin et la rivière 4 jardins de 2 à 3 ares environ. A la suite du bâtiment en brique et silex formant un atelier, un cellier couvert en planche. Au-delà de la rivière, le pré des sornes.En face, séparé de la rivière par le chemin, un bâtiment en boisde 2 pièces dont 1 à cheminée et un cellier couvert en tuile.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeMar 20 Nov - 22:13

Les habitations : Près de l'usine,un bâtiment d'habitation,quifut un moment la maison du maître,en brique et caillou, comprend : Une chambre à cheminée, deux cabinets à solives apparentes,un salon avec cheminée en marbre,couloir,chambre et cabinet plafond en plâtre ;au-dessous deux celliers ; derrière,un jardin et une pâture.

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeMar 20 Nov - 22:28

La Grande maison : C'est le manoir des ancien maîtres de forges. Dans un jardin, clos de murs, avec piles en brique, en verger et potager,s'élève un bâtiment à pans de bois à usage de buanderie et fournil. Le rez-de-chaussée du manoir se compose de 2 pièces, transformées en atelier,l'une avec fourneau potager,l'autre avec cheminée,une autre pièce à cheminée et 1 cabinet. A droite : Une remise en dégradation et 3 poulaillers. A gauche,au rez-de-chaussée : 1 pièce à cheminée en conrtre-haut,une autre à cheminée. Surface de cette maison : 2 ares. Jardin derrière,pâture àdroite. Près de la maison :1 halle au charbon de 4 travées en pan de bois et torchis de 15,90 m. sur 7,30 m ;une autre halle au bois de 5 travées de 20 m. sur 7 m. Sur l'une des faces ;2 celliers. 2 écuries avec grenier de13,80 m sur 7,75 m enmatière et colombages. Le tout couvert de tuiles.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeVen 23 Nov - 9:22

Les maisons d'ouvriers : Le long de la route, des maisons d'ouvriers en pans debois ; 6 logements comprenant chacun une pièce à cheminée et 1 cellier. C'est un bâtiment de 48 m sur 5,50m,avec une pâture devant,un labour derrière.

La fenderie : Elle date des environs de 1740.elle cessa sonactivité en 1830.ellene compte qu'un bâtiment de 29m sur 9 m en brique et caillou ; il contient un fourneau avec cheminée en brique. La cage de la roue est en colombage,caillou et brique. Tout près du chemin,un autre bâtiment en colombage, dit la Tarauderie.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeVen 23 Nov - 10:11

La tréfilerie de Chéraumont : En 1852,à Chéraumont ontrouve : 1 cour,l'habitation et les bâtiments d'exploitation.
La cour est fermée à chaque extrêmité par une porte charretière à 2 vantaux entre 2 piliers de briques,avec parties de mur de clôture. L'habitation mesure 26, 60 m sur 6,60 m et comprend 3 pièces à cheminée, 2 celliers enpansdebois sur silex, 1 grenier à 2 lucarnes de tuile. Le 2eme bâtiment,à lasuite de 10 m sur 4,80 m surparpaing en silex comprend 2 celliers, 1 chambre à feu,grenier, 1 lucarne, toit en tuile. L'usine comprend 5 corps de bâtiments contigus : Le 1er, face à l'habitation, en brique et caillou,toit d'ardoise à 1 seule brique et caillou, toit d'ardoise à 1 seule pente ; le 2eme a ses pignons,d'1 côté sur la cour et d'autre côté sur la rivière. Il est en brique et pans de bois,avec 1 rez-de-chaussée, 1 grenier, toit de tuile, 3 têtes de cheminées de fourneaux en briques ; le 3eme :1 rez-de-chaussée, 1 grenier couvert en tuile ; le 4eme en brique et silex et tuile longe la rivière ; le 5eme, adossé au 3eme est en brique et caillou. A l'intérieur de ces bâtiments, 1 atelier de pesage salpétré. 1 grand halle avecroue en fonte de 7m de diamètre, arbres, aubes en bois, volant de 6 m de diamètre, engrenage et arbre de couche en fonte, 5 laminoirs scellés dans le sol, 6 fours à cylindres en brique avec armature en fonte et ustensilage, 1 table en bois garnies de 6 bobines et 6 tournettes avec les outils accessoires, 1 mécanisme en fonte pour la vanne et 1 four à cuire lefer avec sa marmite. Bâtiments et cour couvrent une surface de 17 ares 85.
Dans l'île formée par la fausse rivièreetl'iton ;1 jardin de 1 are 50 et une prairie de 35 ares 25. Sur cette pièce, une maison d'ouvriers avec appenti sur chaque pignon en pan de bois, soubassement de cailloux comprenant 3 pièces à feu, 4 celliers avec grenier, toit de tuile ; 4 petits jardinsbordentlarivière (3 ares 60 ; 3 ares 85 ; 3 ares 55 ; 3 ares 95). A la suite de l'usine un terrain en friche de 4 ares 85.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
Jean-Yves

Nombre de messages : 9011
Age : 58
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeSam 22 Déc - 22:46

Jusqu'au XIXe siècle, les établissements industriels sur la rivière fondent au fourneau et travaillent le fer dans les forges, le réduisent en barres dans les fenderies.
Le début du XIXe voit l'introduction de tréfileries et laminoirs qui deviendront de plus en plus nombreux dans les vallées de l 'Iton et de la Risle surtout. En 1860, 7 hauts fourneaux restent en activité :la Bonneville,Trisay, l'Allier,La Poultière, Bourth, Condé et Breteuil. Mais dans la vallée de la Risle se sont installés, pour la période 1829-1848 leslaminoirs de Rugles" remplaçant un laminoir, une fenderie et un moulin hérités par Collas et Collas de Courval, négociants à Rugles, de Denis Le Maréchal,Roy et Duval ajoutent à la forge, un laminoir et une tréfilerie. En 1849 "lesforges de Rugles" comprennent une forge classique et un laminoir moderne. En 1845, Pierre Bernard Fouquet transforme 2 moulins à blé à Auvergny en usine à fer avec laminoir, fenderie, tréfilerie. Même opération s'était faite à Bourth en 1823 en 1823 avec la suppression du moulin de Chéraumont pour créer une tréfilerie importante pour l'époque.
.....................................................................................................
.............................................................................................
Tous les anciens étabissements s'alimentaient encharbonde bois, et mêmela métallurgie non ferreuse restait,en 1860,fidèle à ce combustble ; mais des industriels plus avertis utilisent déjà la houille et modernisent les procédés de fabrication. Ce n'est qu'en 1850 que fut installée une machine à vapeur au Vieux-Conches. En 1859,le maître de forge de La Poultière, au nom du marquis d'Albon, demande à installer à l'Allier une machineàvapeur de 9chevaux. "La création de grands établissements équipés defours à puddler, de laminoirs, de machines à vapeur, se doubla d'un déplacement géographique de l'industrie métallurgique". C'est "à proximité des ports et des fleuves par où arrivaient la houille et les ferrailles que devaient se fixer les établissements qui adoptaient de nouveaux combustibles et de nouvelles techniques liées à son emploi"..."En face des traditionnelles forges au bois du Perche et du Pays d'Ouche,vouées à une rapide disparition, s'était donc constitué entre 1840 et 1860 une nouvelle et puissante sidérurgie du bord de l'eau".
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Ninjakiwi1234



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/08/2009

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: merci   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeMar 11 Aoû - 10:55

Vraiment bien!


Merci, c'est justement ce que je cherchais


Merci beaucoup




comparatif simulation assurance vie multisupport - simulation assurance vie ! Les sites de simulation assurance viecomparatif simulation assurance vie multisupport
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marybakergs



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 10/09/2009

Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitimeJeu 10 Sep - 11:38

Merci beaucoup pour le poste. Il est vraiment utile. cheers

lobster tennis ball machine reviews used prince twist the best tennis ball machine for review with twist and lobster here lobster tennis ball machine reviews used prince twist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Empty
MessageSujet: Re: Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III   Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les établissements industriels dans l'Eure sous Napoléon III
» Le chemin de fer dans l'Eure
» 2014: le 01/04 à 22h00 - Lumière étrange dans le ciel - nassandres - Eure (dép.27)
» Trouvé dans un sable sous-marin.
» Adresses et dates des écoles dans les régions du Nord Ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: GÉNÉALOGIE :: - Recherches Généalogiques --
Sauter vers: