Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

 

 BOURDILLAT (Gabriel) - Sapeur de 1ère classe - GÉNIE -

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

CapitaineCOIGNET

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

BOURDILLAT (Gabriel) - Sapeur de 1ère classe - GÉNIE - Empty
MessageSujet: BOURDILLAT (Gabriel) - Sapeur de 1ère classe - GÉNIE -   BOURDILLAT (Gabriel) - Sapeur de 1ère classe - GÉNIE - Icon_minitimeMar 13 Nov - 15:38

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources: M. Jean-Pierre BIBET - Archives nationales.
Dossier de la Légion d'honneur cote L0324031

Département de l'Yonne
Arrondissement d'Auxerre
Canton de Vermenton
Commune: BESSY

BOURDILLAT (Gabriel)
(1778-1854)

Sapeur de 1ère classe
Génie
Membre de la Légion d'honneur

BOURDILLAT (Gabriel) - Sapeur de 1ère classe - GÉNIE - Legion13

Né le 28 juillet 1778, à Bessy (Yonne)
Baptisé en l'église de la paroisse de Bessy (Yonne), le 29 juillet 1778.
Fils du légitime mariage de Etienne Bourdillat, tonnelier à Bessy, et de Marie-Jeanne JACQUES.
Domicilié à Bessy (Yonne)
Décédé le 20 août 1854 et inhumé au cimetière de Bessy (Yonne)

La sépulture n'existe plus.

Etat des services:
Entré au service comme sapeur au 1er bataillon de sapeurs devenu 2è bataillon de sapeurs du Génie, 1er nivôse an VII.
Sapeur de 1ère classe à la 6è compagnie du 2è bataillon du corps impérial du Génie du 3è corps de la Grande Armée, à la date du 29 mai 1806.
Réformé et mis à la retraite en 1808.

Campagnes:
Ans VII, VIII, IX: Armée d'Italie.
Ans XII et XIII: Armée des Côtes de l'Océan.
Vendémiaire an XIV et de brumaire à nivôse An XIV: Grande Armée - Autriche.
1806: Prusse.
1807: Pologne.

Blessures:
- Coup de feu à l'avant bras droit, reçu à la bataille d'Iéna, 14 octobre 1806.

Actions d'éclat:
"Ce militaire a mérité dans le cours des deux dernières campagnes, l'estime et les louanges de ses chefs au point qu'il est reconnu pour l'un des meilleurs sapeurs de la compagnie tant par ses bonnes mœurs que par son dévouement pour le Gouvernement, que pour l'intrépidité qu'il a prouvé à attaquer l'ennemi".

Motif de la réforme:
"Nous médecin en chef et chirurgien-major de l'hôpital militaire de la place de Metz, soussigné, certifions que le nommé Bourdillat Gabriel, sapeur au 2è bataillon, compagnie N° 6, membre de la Légion d'honneur est affecté de faiblesse générale et de douleurs universelles et de gêne considérable dans le mouvement de l'avant bras droit suite d'un coup de feu. En conséquence nous estimons que le dénommé venu n'est point en état de servir". Fait à Metz, le 7 avril 1808 - Marchand, médecin et J. Cresy, chirurgien. "Les membres du Conseil d'administration du 2e bataillon de sapeurs, certifient véritables les services, campagnes et blessures détaillés au présent mémoire et attestent en outre que les infirmités du nommé Gabriel Bourdillat, sapeur de la 6e compagnie, membre de la Légion d'honneur proviennent d'un coup de feu reçu le 14 octobre 1806 à la bataille de Iéna à l'avant bras droit". Ce militaire désir jouir de la retraite à Bessy-sur-Cure, département de l'Yonne". A Metz, le 18 avril 1808. "Vu par moi, maréchal des logis de gendarmerie à Vermenton, le 24 juillet 1808". Leclers.

Autres fonctions:
- Membre du collège électoral de l'arrondissement d'Auxerre (Yonne)
- Homme de confiance et garde du propriétaire Collet-Dupraslou domicilié à Vermenton (Yonne)


Décorations:
Membre (Chevalier) de la Légion d'honneur, par décret impérial du 29 mai 1806.
Revenir en haut Aller en bas
 
BOURDILLAT (Gabriel) - Sapeur de 1ère classe - GÉNIE -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les anonymes-
Sauter vers: