Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

CapitaineCOIGNET

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE Empty
MessageSujet: DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE   DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE Icon_minitimeVen 16 Nov - 9:48

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources : M. Jean-Pierre BIBET - Archives nationales :
Dossier de la Légion d'honneur cote L0713022

Département de l’Yonne
Arrondissement de Sens
Canton de Sens
Commune : SENS

DELIGAND (Jean-Claude)
(1769-1845)

Volontaire
2è bataillon de l’Yonne

Sergent-major
28è de ligne
Membre de la Légion d’honneur
Médaille militaire de Sainte-Hélène.

DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE Cheval23DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE Medail10


Né le 26 novembre 1769, à Nailly (Yonne)
Fils du légitime mariage de Claude-Bernard Deligand, et de Marie-Anne Chevalier
Epoux de Amélie-Louise Maillet
Décédé à Sens (Yonne), le 20 janvier 1845
Inhumé dans le cimetière de Sens.

La sépulture existe encore de nos jours.


Etat des services :
Engagé volontaire dans le 2è bataillon de l’Yonne, du 22 septembre 1791 au 30 ventôse an V (20 mars 1797)
A repris du service à la 28è demi-brigade d’infanterie de ligne, 31 juillet 1798.
Caporal, 25 thermidor an VIII (13 about 1800.)
Fourrier, 1er fructidor an VIII (19 août 1800.)
Sergent, 4 germinal an XI (25 mars 1803.)
Sergent-major, à la 3è compagnie, du 3è bataillon, du 28è de ligne, 16 floréal an XI. (6 mai 1803)
Bénéficiaire d’une pension de retraite de 200 francs, par décision du 7 janvier 1808.

Motif de la retraite :
Demande fondée sur douleurs rhumatismales fixées sur la poitrine qui vont jusqu'à la suffocation à la moindre marche et fatigue. Est également sujet à une douleur sur l’hypocondre gauche, suite d’une forte contusion par l’effet d’une explosion d’un caisson, à la prise de Courtray en l’an II, le visage fut brûlé ainsi que les yeux qui depuis ce temps, sont très affaiblis et larmoyant. A reçu, en outre, un coup de sabre sur la partie externe de la main gauche, les deux derniers doigts en sont restés sans force et gênés dans leurs mouvements.

Campagnes militaires :
1791 à 1793 : Armée du Nord.
Ans III à IV : Armée de Sambre-et-Meuse.
Ans VII et VIII : Armée du Rhin
An IX : Armée d’Italie.
Ans XII à XIII : Camp de Boulogne.
An XIV à 1807 : Grande Armée.

Autres fonctions :
Employé à la mairie de Sens.

Décorations :
- Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur, par décret du 14 brumaire an XIII (5 novembre 1804.).
- Décoré en 1857 de la médaille militaire de Sainte-Hélène.
Revenir en haut Aller en bas
 
DELIGAND (Jean-Claude) Sergent-major 28è de ligne Sens YONNE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les officiers et sous-officiers-
Sauter vers: