Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne   Dim 18 Nov - 21:30

Née à Munf (Suisse, canton d'Argovie), le 28.02.1820,d'une très humble famille juive. Son père étai colporteur et sa mère s'occupait de brocantisme. Elle avait 4 soeurs et 1 frère, Raphaêl. Le besoin les amena en France, à Lyon, où les petites Rachel et Sarah soutinrent leur famille en recueillant de l'argent en chantant dans les rues et les cafés. Ils vinrent à Paris en 1831.Le père s'était fait brocanteur et la mère marchande à la toilette ; les petites filles, pour lesquelles la famille rêvait de brillantes destinées,renonçèrent aux quêtes et aux chansons pur entrer àl'école de chant du célèbre Choron,qui fit prendre à Rachel le nom d'Elisa,et ne trouva en elles que de médiocres dispositions à la musique. Attirée vers la tragédie, elle se fit en 1833, entendre au théâtre Molière de la rue St-Martin et fut remarquée par M. Jouslin de la Salle,directeur du Théâtre Français,qui la fit entrer au Conservatoire. Elle y eut pour maîtres Saint-Aulaire et M. Samson, qui, après ses débuts au Gymnase dans La Vendéenne (24.04.1837), la présentèrent à la Comédie-Française. Sa taille, sa voix, son débit,tout en elle déplut au sociétaires, qui l'auraient, dit-on, repoussée à l'unanimité, sans l'intercession de mlle Mars. Le 12.06.1838, mlle Rachel commença sans bruit,dans le rôle de Camille des Horaces, ses débuts,que divers incidents interrompirent et qui semblaient voués d'avance àl 'indifférence du public et au silence superbe de la critique. Mais une voix s'éleva en sa faveur et célébra pompeusement, la digne interprète de Corneille et de Racine. C'était celle de Jules Janin (Débats, 10.09.1838),qui,déjà,l'année précédente, avait remarqué,avec Frédéric Soulié et Gérard de Nerva,l'apparition de Rachel au Gymnase.Tous les jounaux répondirent par un concert d'éloges,et les premières sympathies du public devinrent promptement de l'enthousiasme.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Dim 17 Oct - 0:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne   Lun 19 Nov - 0:01

Elle ressuscita d'abord l'ancienne tragédie et,au bout de quelques mois,attira la foule aux chefs-d'oeuvre naguère si négligés de Corneille, de Racine et de Voltaire. Elle parcourut successivement tous les rôles restés classiques, particulièrement ceux d'Emilie (Cinna),d'Hermione (Andromaque), d'Eriphile (Iphigénie), de Monime (Mithridate),d'Aménaïde (Tancrède), d'Electre, de Roxane (Bajazet),sans craindre d'aborderles plus forts,comme ceux de Pauline (Polyeucte),d'Agrippine (Britannica), d'Athalie et celui de Phèdre (1843),qui fut son triomphe.
Comme on lui reprochait de s'enfermer dans le vieux répertoire,ellevoulut essayer plusieurs créations. La première pièce faite pour elle fut Judith de mme de Girardin,dans laquelle elle ne laissa d'autres souvenirs que celui de l'incroyable richesse de son costume (1843). Elle parut ensuite dans Catherine II,dans Virginie, dans Le Vieux de la Montagne.Moins goûtée dans ces nouveautés que dans les anciens rôles,elle reprit au répertoire Jeanne d'Arc, Marie Stuart et quelques pièces secondaires,où elle eut encore de grands succès. Celle des pièces modernes où elle réussit le mieux fut Adrienne Lecouvreur, arrangée exprès pour la faire brille par Legouvé et Scribe (1849). La Comédie Française redemanda pour elle à l'Odéon la Lucrèce de Ponsard,qui lui donna en outre Horace et Lydie. Mais elle refusa,après une certaine hésitation,de joue le chef-d'oeuvrede ce poëte, sa belle Charlotte Corday. Elle avait du reste déjà tourné à son profit les agitations révolutionnaires de 1848 par son admirable déclamation chantée de La Marseillaise. Mme de Girardin écrivit encorev pour elle une Cléopatre et lady Tartufe. Elle joua dans Angela de Victor-Hugo le rôle de Tisbe, qu iétait à peu près sa propre histoire et fut un de ses succès. Elle parut encore dans Mlle de Belle-Isle d'Alexandre Dumas ;dans Diane, de Augier, et voulut lutter contre lesouvenir de Mlle Mars,dans Louise de Lignerolles (1853). Après La Czarine, de Scribe,elle a eu son dernier rôle dans Rosemond de Latour de Saint-Ybars. Mais, au milieu même de ces créations et de ces essais,les chefs-d'oeuvre classiques étaient toujours ses triomphes les plus complets et les plus sûrs.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Dim 17 Oct - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne   Lun 19 Nov - 15:58

On dit que, depuis sesdébuts à la Comédie Française,sa vie n efut qu'une suite de brouilles et de réconciliations avec un théâtre qui, ne pouvant se passer d'elle,devait à la fin céder à toutes ses exigences. La divulgation, par la presse,de ces discussions intestines, a plus d'une fois,au retour de l'actrice, refroidit les hommages de l'admiration publique. Avant sa majorité,Rachel,grâce à l'habileté de son père, vit ses appointements monter successivement aux chiffres de 4000, de 8000 et de 20 000 francs,sans compter les feux,bénéfices et congés qui portèrent bientôt à plus de 80.000 frs le produit annuel de sa gloire. Maitresse d'elle-même,elle ne lafit pas payer moins cher et,en 1849,après bien des débats et un curieux procès,la Comédie-Française se vit réduite à ne l'engager pour ainsi dire qu'à moitié,enlui laissant 6 mois de congés par an. Elle les mit à profit pour exploiter en grand toute la province, avec sa troupe à elle, ses fourgons de bagages et son administration ambulante.
(A suivre)

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Dim 17 Oct - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne   Mar 20 Nov - 0:04

Elle rapporta de ces excursions,au prix d 'extrêmes fatigues,des sommes énormes.En 1849, elle donna, dans toute lamoitié de la France,jusqu'à 74 représentations en 90 jours. Son congé de 1853 fut pour la Russie,qui lui alloua 400.000 francs pour elle et 100 000 pour sa troupe. Enfin, en 1855, après de nouveaux démêlés, Rachel,qui avait déjà donné sa démission 2 fois,parutquitter sans retour le berceau de sa gloire et le seul public capable de la juger. Elle décida de partir pour l'Amérique, où sa famille lui promettait des applaudissements, moins intelligentsc certes, mais plus lucratifs.
Ses espérances furent trompées ; son frère Raphaël, à qui l'exploitation de l'Amérique était confiée, ne fut pas aussi heureux que Barnum. La tragédie eut peu de succès à New-York et dans les autres villes, et,malgré l'enthousiasme passager que put exciter La Marseillaise, Rachel,dont la santé était déjà très altérée, ne trouva dans cette odyssée malheureuse, dont Beauvallet,un de se scompagnons, publia une relation si gaie Rachel et le Nouveau Monde, (1856,in-18),qu'un complet épuisement de ses forces. Elle alla chercher à se rétablir au soleildu Caire. Retirée dans le midi de la France, au Cannet,près de Toulon,elle y lutta contre les progrès d'un mal qui ne laissait plus d'espoir. Elle succomba le 3.01.1858. Son corps fut ramené à Paris etinhumé avec une grande pompe le 11 suivant. Pendant plusieurs semaines les journaux, grands et petits, ont été remplis de détails sur sa vie,ont été remplis de détails sur sa vie ou d'études sur son talent. Nommée,depuis 2 ans,professeur au Conservatoire, Rachel ne prit jamais possession de sa chaire.

Sources :
- Dictionnaire Universel des Contemporains contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers par G.Vapereau, édition 1863

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/


Dernière édition par Jean-Yves le Dim 17 Oct - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Jean-Yves
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 8961
Age : 56
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne   Mar 20 Nov - 0:21


Rachel dans le rôle de "Phèdre"
Photo extraite du livre de Pierre Miquel : le Second Empire, "Trésors de la photographie"

_________________
Pour en savoir plus sur notre association, visitez notre site :
http://www.lesapn.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/laiglonparlimage
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rachel (Elisa-Rachel Félix dite),comédienne
» Antia notre mini comédienne!
» L’émission Secrets d'Histoire
» La chanteuse et comédienne, Amanda Lear, nous parle de sa foi !
» Interview de la comédienne Armelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Second Empire :: Les personnalités du monde des sciences et des arts-
Sauter vers: