Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CROU Louis - Médecin des épidémies, Membre Académie médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: CROU Louis - Médecin des épidémies, Membre Académie médecine   Lun 26 Nov - 1:14

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources : M. Jean-Pierre BIBET - Archives nationales.
Dossier de la Légion d'honneur cote L0635007

Département de l'Yonne
Arrondissement de Sens
Canton de Sens
Commune: SENS

CROU (Louis)
(1779-1864)

Médecin des épidémies
Membre de l'Académie de médecine
Chevalier de la Légion d'honneur



Né le 18 septembre 1779, à Sens (Yonne)
Baptisé le 18 septembre 1779 en l’église de la paroisse Saint-Hilaire de Sens (Yonne)
Fils du légitime mariage de Etienne Crou et de Edmée Delètre.
Décédé en janvier 1864.

Fonctions :
Fut au mois de novembre et de décembre 1813 appelé par Monsieur Defermont, préfet de l’Yonne pour assister au conseil de révision dans l'arrondissement de Sens, et depuis fut constamment appelé à ces conseils dans le dit arrondissement jusqu'à l'époque ou les officiers de santé militaires y furent introduits.
Appelé par l'administration des hospices de Sens, il fut le 30 octobre 1814 nommé par le ministre de l'intérieur, médecin ordinaire des dits hospices, et en devint médecin en chef au mois de septembre 1819.
Médecin des épidémies de l'arrondissement de sens, par arrêté préfectoral du 12 mai 1816. (il en remplissait les fonctions dès l'année 1814)
Membre correspondant de l'Académie de médecine par délibération de cette compagnie, en date du 31 décembre 1855.

Observations :
Il convient de relater qu'au mois d'avril 1832, le choléra épidémique sévissant sur la ville de Sens, de quatre médecins attachés à l'hôpital de cette ville, le docteur Crou, fut le seul qui se consacra au service des cholériques qui y furent reçus, les autres s'en étant excusés sous différents prétextes. Que depuis la fin d'avril jusqu'au milieu de juin, il y fut reçu cent cinquante cholériques plus ou moins gravement affectés; que la pratique du docteur Crou au dehors ne lui en fit point négliger le service un seul jour, et que, avec l'assistance et le dévouement des religieuses hospitalières de l'établissement dont deux furent atteintes d'une violente cholérine, il eut l'heureuse chance de conserver cent quinze malades.
L'invasion du choléra à Sens en 1849 fut plus restreinte dans le nombre de ceux qui furent frappés, mais la mortalité ne fut bien supérieure à celle de 1832, car la moyenne fut à peu près des trois cinquièmes, et sur quarante malades traités à l'hôpital, le docteur Crou eut la douleur d'en voir dix-huit succomber. Enfin l'épidémie fit sa troisième apparition à Sens vers la fin de l'année 1854 et dura six semaines environ, la mortalité ne fut guère que de deux sixièmes, et le docteur Crou se félicitait des heureux effets du traitement qu'il appliquait aux malades cholériques de l'hôpital quand un ordre impératif provenant de la volonté personnelle d'un membre du bureau l'écarta brusquement de ce service, sans autre forme, et sans qu’aucune nécessité réelle ou apparente l'eut exigée... le service fut remis à un médecin suppléant.
En 1855, le docteur Crou compte quarante années de service comme médecin des épidémies et quarante et une années finissant le 31 octobre 1855 comme médecin des hospices, dont trente-six comme médecin en chef.
Le 20 avril 1850, l'administration des hospices de Sens prenant en grande considération les longs et honorables services du docteur Crou, demanda par une délibération spéciale que la décoration de la Légion d'honneur lui fut accordée: Monsieur le comte Ornano, préfet de l’Yonne ayant pris connaissance à l'hôpital même de cette délibération et des titres qui l'avaient motivée, l'appuya de l'apostille la plus favorable, et copie en fut adressée au ministre de l'Intérieur.


Décorations :
Chevalier de la Légion d'honneur, par décret impérial du 30 août 1855.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CROU Louis - Médecin des épidémies, Membre Académie médecine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CROU Louis - Médecin des épidémies, Membre Académie médecine
» Épidémie de gastro au Québec... je dois savoir.
» épidémie ?
» Maladie de Lyme: une épidémie émergente
» 26 novembre - Sainte Genevieve des Ardents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Second Empire :: Les Grands chirurgiens et médecins du Second Empire-
Sauter vers: