Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PAULTRE DE LA MOTTE Vicomte de l'Empîre Général de brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

avatar

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: PAULTRE DE LA MOTTE Vicomte de l'Empîre Général de brigade   Mer 28 Nov - 23:34

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources : M. Jean-Pierre BIBET. Archives nationales
Dossier de la Légion d’honneur cote L2071040
Dessin d'armes dressé par Jean-Pierre BIBET

Département de l’Yonne
Arrondissement d’Auxerre
Canton de Saint-Sauveur
Commune : SAINT-SAUVEUR-EN-PUISAYE

PAULTRE DE LAMOTTE[/b] (Pierre-Louis-François)
(1774-1840)

VICOMTE DE L’EMPIRE
GENERAL DE BRIGADE
Lieutenant-général.
Grand Officier de la Légion d’honneur



Règlement d’armoiries :


« Coupé : au I, de sable au lion d’argent, ayant la patte gauche appuyée sur une cuirasse du même ; au II, d’azur à la licorne galopant d’argent. »



Né et baptisé le 3 février 1774, à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne)
Fils du légitime mariage de Louis-Zacharie Paultre de la Motte, lieutenant et ancien garde du corps du roi, et de Anne Trémeau.
Epousa Charlotte-Françoise Royer de Belou, morte le 7 février 1885 dont il n’eut pas de prospérité et adopta par jugement du 2 juin 1840, son neveu Pierre-Charles-Amédée Paultre de Lavernée, qui fut confirmé dans l’hérédité de ses titres et armoiries par lettres-patentes du 19 janvier 1845. Père également d’un fils unique adoptif : Pierre-Charles-Amédée Vicomte Paultre de Belou, artilleur, domicilié à Metz.
Décédé au château de Belou, près de Meaux (Seine-et-Marne), le 6 juin 1840.
Inhumé dans le cimetière de Meaux.

La sépulture existe encore de nos jours.


Etat des services :
Sous-lieutenant, 12 janvier 1792 affecté 24è de ligne.
(Le 24è de ligne a été amalgamé dans la 47è demi-brigade d’infanterie de ligne, 21 juin 1795.)
Lieutenant, 1er octobre 1792.
Aide de camp du général Gabriel Hédouville, 22 mars 1793.
Rentré à son corps (47è demi- brigade d’infanterie de ligne), en septembre 1793.
Capitaine, 25 mai 1794.
Aide de camp du général Gabriel Hédouville, 13 décembre 1795.
Chef de bataillon provisoire maintenu dans ses fonctions d’aide de camp, 19 février 1798.
Confirmé chef de bataillon, 19 octobre 1799.
Chef d’escadron, 17 février 1800, placé à la suite du 7è régiment de dragons. et continue ses fonctions d’aide de camp, 23 février 1800.
Suivit Hédouville dans son ambassade, en Russie.
Major du 12è régiment de chasseurs à cheval, 14 décembre 1804.
Colonel du 9è régiment de cuirassiers, 31 décembre 1806.
Général de brigade, 6 août 1811.
Commandant la 2è brigade de la 4è division de cuirassiers (Defrance), 25 décembre 1811.
Commandant une brigade de cette division composée du 4è Chevau-légers et du 1er Cuirassiers au 2è corps de la réserve de cavalerie, 15 février 1812.
Rentré en France, pour raison de santé, en janvier 1813.
Commandant la levée en masse dans le département de la Marne, 15 janvier 1814.
Disponible le 9 mars 1814.

Lieutenant dans les gardes du corps du roi, compagnie de Luxembourg, 1er juin 1814.
Suivit le roi jusqu'à la frontière et ne servit pas aux Cent-Jours.
Lieutenant, commandant la compagnie de Luxembourg, 1er novembre 1815.
Compris en cette qualité dans le cadre de l’Etat-major général de l’Armée, 30 décembre 1818.
Lieutenant-général disponible, 25 avril 1821.
Commandant de la 19è division militaire à Lyon, 30 janvier 1822.
Disponible, 5 août 1830.
Admis à la retraite, 28 août 1830.


Campagnes de guerre :
1795 : Aux armées du Rhin, à l’armée de l’Ouest et de la Moselle.
1796 : Armée des Côtes de l’Océan.
1798-1799 : Armée de Saint-Domingue.
1797 à 1801 : Armée de l’Ouest.
1803-1805 : Armée des Côtes de l’Océan.
1805-1807 : Grande Armée.
1809 : Armée d’Allemagne.
1812 : Russie.

Blessures :
- Atteint par un éclat d’obus à la jambe gauche, à Wagram (Autriche), 6 juillet 1809.

Décorations :
- Membre (Chevalier) de la Légion d’honneur, par décret impérial du 5 Germinal an XII (25 mars 1804)
- Officier de la Légion d’honneur, par décret impérial du 11 juillet 1807 ;
- Commandant de la Légion d’honneur par ordonnance du 17 août 1814.
- Grand Officier de la Légion d’honneur par ordonnance du 31 octobre 1815.
- Chevalier de Saint-Louis par ordonnance du 27 juin 1814.
- Commandeur de Saint-Louis, par ordonnance du 23 mai 1825.

Titres :
- Baron de l’Empire par lettres patentes de l’Empereur du 15 octobre 1809.
- Vicomte, donataire de l’Empire.
- Vicomte héréditaire, par ordonnance du 17 août 1822, confirmé par lettres patentes du 15 février 1823.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PAULTRE DE LA MOTTE Vicomte de l'Empîre Général de brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAULTRE DE LA MOTTE Vicomte de l'Empîre Général de brigade
» Donneriez-vous "Le vicomte pourfendu" à lire pour des 5e ?
» LA MOTTE-PICQUET
» La viande peut empêcher de bien dormir…
» Les 5 empêchements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les Généraux de la Révolution et de l'Empire-
Sauter vers: