Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Coalitions ennemies contre Napoléon ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Coalitions ennemies contre Napoléon ...   Dim 2 Déc - 14:23

S'il est habituel de penser, et ce à juste titre, que la Perfide Albion se révéla comme étant l'un de nos plus redoutables ennemis, il est tout aussi juste de dire l'Autriche lui prêta bien souvent main forte dans ces sombres objectifs, et qu'à ce titre, elle partage avec la sus-citée, la responsabilité de l'échec de certains plans de Napoléon.

Cette puissance en effet lui a fait rater bon nombre de projets, à commencer par le débarquement en Angleterre, en l'attirant à Austerlitz.

Car que serait-il advenu si Napoléon n'avait pas dû se rendre, en urgence, vers l'Est ?

De même Wagram l'empêcha d'obtenir la victoire en Espagne ; enfin la campagne de 1813 dont nous connaissons les conséquences.

Les Anglais, à eux seuls, hors de l'élément marin étaient bien incapables, et sans l'Autriche, ni Russes, ni Prussiens n'auraient vu Paris, car jamais les "implacables ennemis" n'auraient su leur en frayer le chemin !





salut
Revenir en haut Aller en bas
Corso
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2003
Age : 56
Localisation : Prades le Lez - 34730
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Coalitions ennemies contre Napoléon ...   Dim 2 Déc - 17:02

sunny

Il est vrai qu'il a fallu que toute l'Europe se réunisse pour vaincre la France seule.

Malgré les apparences, cette coalition était toutefois bien fragile. il aurait fallu peu de chose pour qu'elle n'éclate.
Une victoire française plus éclatante sur les Russes en 1814, car les Autrichiens avançaient avec prudence, et auraient entamé des négociations. Une défaite sur les Russes aurait déterminé Alexandre à discuter, et Blücher se serait retrouvé seul à combattre. Alors les Prussiens auraient docilement suivi les Russes.

De plus Russes et Anglais se méfiaient les uns des autres, notamment sur la question de la liberté des mers.
Les Anglais voyaient dans les Autrichiens des alliés de Napoléon, du moins ils leur semblaient favorables à son maintien sur le trône.
Les Prussiens se méfiaient des Russes sur le sujet de la Pologne.
Les Autrichiens se méfiaient également des Russes, car il craignait qu'une nouvelle victoire de Napoléon en 1813, n'entraine un nouveau Tilsitt, qui leur serait défavorable, car à ce moment-là, les deux puisances leur régleraient leur compte.
Les Anglais étaient plutôt pour que Napoléon conserve son trône, pour contrebalancer la puissance Russe.

Le choix des Bourbon en 1814 ne s'imposa que fort tard dans l'esprit des Alliés. Ils voyaient surtout en eux les garants d'une paix sur le continent, avec une France ramenée à ses anciennes frontières.
Avec la Hollande au Nord, et la Belgique comme marche, la rive gauche du Rhin sous influence prussienne, la Suisse recouvrant sa neutralité, et l'Italie retombant dans la zone d'influence de l'Autriche. La France était ainsi muselée.
La Prusse s'accaparait la Saxe, et abandonnait à la Russie ses prétentions sur la Pologne.
Il aura fallu presque 3 ans pour cette coalition ne fonctionne, et elle aurait peut-être éclaté d'elle-même si Napoléon n'avait pas débarqué à Golfe Juan. Il a peut-être contribué de cette manière à réconcilier les parties qui s'essoufflaient.

_________________
On me croit sévère, même dur. Tant mieux cela me dispense de l'être. Ma fermeté passe pour de l'insensibilité. A Caulaincourt
Si je monte au Ciel, et que Napoléon n'est pas au Paradis, alors ce ne sera pas le Paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/tirailleurscorses/
Hébus

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 51
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Coalitions ennemies contre Napoléon ...   Jeu 10 Jan - 1:18

Quoi qu'on dise, quoi qu'on pense, l'Angleterre est la grande gagnante des guerres napoléoniennes. Elle a financé toutes les coalitions, n'a engagé que peu de soldats, préférant développer encore plus sa marine et éliminer la présence française du nouveau monde.
Que toutes les autres nations d'Europe s'occupent de faire la guerre à la France était une priorité pour les anglais. La France était sans conteste la seule puissance qui pouvait leur faire concurence sur le plan économique et colonial. Que les autres nations s'épuisent à faire la guerre à Napoléon était aussi une bonne affaire, car ça concentrait leur attention sur la France et laissait aux anglais les mains libres pour façonner le monde à leur convenance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coalitions ennemies contre Napoléon ...   Jeu 10 Jan - 12:32

Malheureusement, votre observation, Hébus, n'est que trop vraie. Sans véritable génie, les Anglais sont cependant parvenus à leurs fins. Il faut cependant ajouter que c'est la possession des Indes qui leur a permis cette politique habile au moyen de la "cavalerie de Saint-Georges".

D'ailleurs, Churchill l'a reconnu plus tard: "Sans les Indes, nous aurions été "lessivés" par Napoléon"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coalitions ennemies contre Napoléon ...   Jeu 10 Jan - 14:02

Sans véritable génie, les Anglais sont cependant parvenus à leurs fins. (Bruno) ...


Certes.

Et pour parvenir à leurs fins, ils usèrent des moyens les plus mesquins et méprisables.

Après avoir perdu ses premières colonies, la Perfide Albion fonçait, toutes voiles dehors, vers son objectif final qui visait au plein développement de l'hégémonie britannique.
L'Espagne avait perdu sa position de puissance mondiale et la marine hollandaise voyait aussi sa puissance brisée ; ne restait que la France, à la puissance maritime et surtout continentale, qui pouvait encore gêner l'Angleterre et sa soif de transformer sa maîtrise des mers en une domination mondiale...

Alors, après avoir oeuvré pour mettre les puissances continentales en campagne contre la Révolution française, les Britanniques s'en prirent à Napoléon, ce Chef dont l'indiscutable génie subjuguait les Armées, et décuplait l'énergie et la bravoure de ses bataillons, celui qui représentait pour eux le "dangereux ennemi" ...

A la réflexion de cet acharnement de l'Angleterre à imposer continuellement la lutte à Napoléon, celle-là même qui détermina incontestablement la vie ainsi que l'action politique et militaire du Grand Homme, il devient évident que l'hégémonie européenne ne fut pas une fin en soi, mais bel et bien le seul moyen d'amoindrir l'influence de cet ennemi coriace et irréconciliable que fut l'Angleterre.

Et là, nous comprenons mieux, si tant est que cela resta encore nébuleux dans certains esprits, nous nous devons de mieux saisir le but de l'Empereur et surtout de le croire lorsqu'il affirmait qu'il n'avait ni cherché, ni voulu cette lutte, mais que l'Angleterre l'y avait contraint ...

Force est donc de reconnaître aujourd'hui les idées de cet Homme hors du commun, qui épuisa tous les moyens extraordinaires de puissance dans cette lutte perpétuelle ...

Et si nous pouvons douter de la faisabilité technique d'une campagne contre les Indes, après l'anéantissement de la Flotte française à la bataille de Trafalgar, nous ne devons pas considérer ce projet comme l'apparition d'une chimère dans un esprit par trop ambitieux ...

En poussant un peu plus loin encore notre réflexion, l'on s'aperçoit que l'ôpiniatreté avec laquelle l'Empereur résista à toute tentative de règlement pacifique après les grandes défaites trouve sa justification dans le fait qu'il avait su voir très clairement la signification de la tâche qui lui incombait, et qui lui était devenue fatale ...

Il n'était pas Homme à renoncer volontairement à son projet, et c'est cette détermination qui lui confère, entre autres facettes de son génie, sa grandeur et son irrésistible ascendant.



VIVE L'EMPEREUR !





salut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coalitions ennemies contre Napoléon ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coalitions ennemies contre Napoléon ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coalitions ennemies contre Napoléon ...
» La Russie contre Napoléon
» la réelle place des anglais contre Napoléon
» Ephéméride 28 Avril.......
» Le Roman de NAPOLEON de Dimitri Merejkovski...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: SALON DES DEUX EMPIRES :: - Discussions Générales --
Sauter vers: