Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien

Association historique Premier et Second Empire (ouvert à tous les passionnés d'histoire napoléonienne)
 
AccueilSite APNRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 PAULTRE des ORMES - Chef de bataillon - St Sauveur - YONNE

Aller en bas 
AuteurMessage
CapitaineCOIGNET

CapitaineCOIGNET

Nombre de messages : 1455
Localisation : Vierzon (CHER)
Date d'inscription : 29/10/2007

PAULTRE des ORMES - Chef de bataillon - St Sauveur - YONNE Empty
MessageSujet: PAULTRE des ORMES - Chef de bataillon - St Sauveur - YONNE   PAULTRE des ORMES - Chef de bataillon - St Sauveur - YONNE Icon_minitimeVen 7 Déc - 7:21

Fiche présentée par M. Jean-Pierre BIBET
Sources : M. Jean-Pierre BIBET - Archives départementales de l’Yonne.
S.H.A.T. Vincennes - Dossier de l’intéressé.Dossier de pension 1801-1817 numéro 130.841

Département de l’Yonne
Arrondissement d’Auxerre
Canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye
Commune : SAINT-SAUVEUR-en-Puisaye

PAULTRE des ORMES (Edme-Charles-Zacharie)
(1775-1850)

Chef de bataillon
3è Régiment d’Artillerie à pied
Chevalier de la Légion d’honneur

PAULTRE des ORMES - Chef de bataillon - St Sauveur - YONNE Legion41


Né le 28 juin 1775, à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne)
Fils du légitime mariage de Louis-Zacharie Paultre de Lamothe, maître de poste à Saint-Sauveur (Yonne) et de Anne Trémeau, née à Druyes-les-Belles-Fontaines (Yonne)
- Frère du Général Louis-François Paultre de Lamotte né le 3 février 1774 à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), mort et inhumé à Meaux (Seine-et-Marne), le 6 juin 1840.
- Frère également du chef de bataillon Jean-Louis Paultre de Lavernée, né le 29 août 1777, à Saint-Sauveur (Yonne), décédé le 13 mars 1852, à Saint-Sauveuren-Puisaye (Yonne) et inhumé à Saint-Sauveur-en-Puisaye.
Décédé à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), le 14 juillet 1850.
Inhumé dans le cimetière du Pilori, à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne)

La sépulture existe encore de nos jours.


Etat des services :
Volontaire, enrolé en qualité de canonnier dans une compagnie d'artillerie de la Marne, 22 septembre 1793.
Elève sous-lieutenant à l’Ecole d’artillerie de Châlons, 20 janvier 1794 ou 21 mars 1794.
Lieutenant en second dans le 7è régiment d’artillerie à pied, 5 mars 1795.
Capitaine et aide de camp du général Kléber, commandant l’armée d’Orient, 2 septembre 1799.
Rétabli dans l’arme de l’artillerie et classé à son rang à la date de sa nomination (à titre provisoire), au grade de chef d’escadron à l’armée d’Orient, 21 mars 1801.
Chef de bataillon dans le 3è régiment d’artillerie à pied, 28 février 1802.
Admis à la retraite pour blessures, 15 août 1802.
Retraité avec pension de 1795 Fr, 8 septembre 1802.

Campagnes :
An II : Armée des Ardennes.
Ans III à V : Armée du Rhin et de la Moselle - défense de Kehl.
Ans VI à VIII : Armée d’Orient.

Blessures :
- Atteintd’un coup de lance à l’épaule gauche et d’un coup de sabre à l’épaule droit, à Coraim, le 23 mars 1800.

Décorations :
- Chevalier de la Légion d’Honneur par ordonnance du 25 avril 1821.

Notes complémentaires :
Paultre des Ormes se retira à Saint-Sauveur dans une maison qu’il fit construire place des Ormes aujourd’hui place Paultre des Ormes.
Célibataire, il s’occupa d’histoire et d’archéologie et publia plusieurs ouvrages dont :
- « Notice sur la bataille de Fontenoy (Yonne) » ;
- « Morale primitive ou Pensées, Maximes, Proverbes et Sentences des Orientaux. »

Très instruit, esprit curieux, il était fort original. Il s’était préparé un tombeau, près du cèdre bleu qu’il a ramené d’Egypte, loin du cimetière de Saint-Sauveur, dans le bois du « Pilori » qu’il possédait sur la route de Saint-Fargeau. Son caveau est recouvert d’une butte de terre portant un obélisque et y fut inhumé en 1850, après des funérailles curieuses dont il avait minutieusement réglé les détails. Les héritiers de Paultre des Ormes ont vendu en 1860, le bois du « Pilori » à la commune de Saint-Sauveur pour y transférer le cimetière qui était autour de l’église. De sorte, que Paultre des Ormes qui avait cherché la solitude, est maintenant entouré et que son obélisque domine tout le cimetière actuel. Au pied de l’obélisque repose sous une dalle son frère Jean-Louis Paultre de Lavernée.

La propriété de Paultre des Ormes fut vendue à la commune de Saint-Sauveur (89), le 21 juin 1860 pour 24.000 francs. La maison devint écoles puis après modifications écoles et Mairie.

Les noms de la Motte (Mothe), Lavernée, des Ormes ne servaient suivant l’usage qu’à les distinguer les uns des autres.

La famille Paultre est originaire de Saint-Amand-en-Puisaye (Nièvre) qui vint se fixer à Saint-Sauveur, pays de Colette, vers 1560 et a tenu pendant des siècles une grande place parmi les notables de Saint-Sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
 
PAULTRE des ORMES - Chef de bataillon - St Sauveur - YONNE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FONDARD A. - Chef de bataillon - Etat-major d'artillerie -
» LOVISY Alexis Chef de Bataillon du 76è de Ligne
» LOMBARD (Maichel) - Chef de bataillon - 51è de ligne -
» LUGNOT Joseph, chef de bataillon
» TURQUI (Jean) Chef de bataillon au 104è de ligne Sens YONNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis du Patrimoine Napoléonien :: BIOGRAPHIES :: - Salon Biographique des Deux Empires - :: Premier Empire :: Les Militaires :: Les officiers et sous-officiers-
Sauter vers: